Comment sera l'homme ou la femme de ma vie ?

Publié le par louis trifault

181.jpg 
            COMMENT SERA L’HOMME OU LA FEMME  DE MA VIE ?

La question que nous nous posons lors de notre célibat c’est de savoir reconnaitre la bonne personne.

L’ALLIANCE

Dieu veut faire des hommes et des femmes fidèles car il est fidèle. Il est également un Dieu d’alliance.

Nous sommes créés à  son image.

GENESE 2 v 7 : L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre.

Genèse 2 v 15 : L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder.

Donc Dieu au départ fit un homme au verset 18 : l’Éternel Dieu il n’est pas bon que l’homme soit seul, je lui ferai une aide semblable à lui et Dieu créa au verset 22 une femme

Définition :

Dieu créa en chacun de nous, le désir de vivre 1 alliance avec  une personne pour la vie.

Nous pouvons vivre notre foi en étant jeune.

Si nos parents ne sont pas amoureux de Jésus, que cela ne nous empêche pas de vivre notre foi. Dieu cherche des jeunes qui marchent dans cette alliance. Nous ne seront jamais heureux si nous cherchons notre bonheur ailleurs qu’en Jésus.

L’alliance est 1 principe que l’on trouve 293 fois dans la bible CAD= 267 x dans l’ancien testament + 26 x dans le nouveau testament

POURQUOI  une telle différence ? : Parce qu’entre  les deux il y a le sacrifice de la  croix c’est le sang de Jésus qui a coulé pour toi.

L’alliance nous incite à marcher dans la fidélité, l’Amour exclusif. Si je choisi Dieu, je vais tout faire pour vivre selon ses préceptes, les principes qu’il a prévu d’avance.

Après la chute, l’homme et la femme eurent honte et se cachèrent, le sang a du couler pour que l’homme puisse à nouveau entrer dans l’alliance, car le sang est le signe de l’alliance.

Dieu a fait des vêtements en peau d’animal mais pour cela il y a eu 1 sacrifice, le sang à coulé.

Genèse 3.21 : Le Seigneur Dieu fait des vêtements en peau d’animal pour l’homme et la femme, et il les habille de cette façon.

C’était la 1ère fois que Dieu faisait couler le sang.

Dans l’ancien testament la relation d’alliance avec Dieu était maintenue par la mise à mort de différents types d’animaux.

Puis dans   le Nouveau Testament, Jésus vient, il connaît les mêmes tentations que nous (sans pécher) il est tué sur la croix, son sang coule, c’est le  signe de la nouvelle l’alliance.

Quand j’accepte Jésus, je suis réconcilié avec Dieu par le signe de l’alliance qui est le sang.

Nous portons tous ce signe d’alliance en nous.

Dieu a créé l’homme différent de la femme, mais de façon parfaite et différente.  Nous  savons que la femme est le féminin de l’homme.

Il est sur que la femme est plus fine et délicate car elle a été tiré d’une côte et l’homme plus animal puisque tiré de la poussière

Lors du 1er rapport sexuel  entre l’homme et la femme, le sang coule par la rupture de l’hymen= qui vient du mot latin « Humen »  qui veut simplement dire mariage. Alliance= validation de l’amour que l’on a l’un pour l’autre. C’est pourquoi il est dommage de coucher avec n’importe qui avant le mariage ou avec son futur conjoint.

Dans cette alliance nous parlons de la pureté et non de la virginité ; En effet on peut être vierge et avoir fait à côté de ça plein d’autres péchés : voler par exemple.

Ephésiens 5.31 : «  C’est pourquoi l’homme délaissera  son père et sa mère pour s’unir à sa femme et les deux ne feront plus qu’un seul être. »

 

Ce verset nous parle de 3 étapes d’une vie vers le mariage.

1/ l’homme quittera son père et sa mère pour s’unir à sa femme

2/ L’homme s’attache à sa femme : il passe du temps ensemble

3/ les 2 deviendront une seule chair du au 1er point

L’acte sexuel trouve son sens dans le mariage.

C’est la raison pour laquelle beaucoup de couple ayant des relations sexuelles avant le mariage se séparent.

La sexualité est un don merveilleux. Dieu qui a donné ce don va nous aider à gérer ce merveilleux cadeau.

En statistique les couples qui se sont préservés jusqu’au mariage sont les plus amoureux.

L’amour vrai ne cherche pas la performance. Je me donne à l’autre et l’autre se donne à moi.

Les organes sexuels de l’homme sont différents de ceux de la femme. L’un donne et l’autre reçoit, c’est le désir ou pulsion sexuelle.

 

2/LES RELATIONS GARCONS/FILLES = L’AMITIE

Souvent on entend dire qu’on s’est fait des amis en revenant de vacances, une relation ne se fait pas en une semaine ou un jour, il faut du temps pour vivre l’amitié, il faut connaître le cœur de l’autre et pour cela il faut du temps. Pendant les vacances nous faisons des rencontres, qui deviendront peut-être des amis.

Un ami est celui qui me veut du bien et à qui je veux du bien.

L’ami est celui qui m’encourage, mais pas celui qui offre de l’alcool ou de la drogue pour faire « plaisir » l’ami est celui qui a le souci de votre bien et qui saura parfois me remettre en question pour me sortir de mon égarement.

L’amitié véritable est rare. Ce qui nous motive le plus souvent c’est le plaisir et l’utilité de la relation. L’amitié demande du temps pour se connaître, du temps à consacrer à l’autre,  elle s’entretient, elle dépend d’une véritable volonté humaine.

Elle est une vertu et non une passion. L’amitié aime l’autre, non pour se satisfaire, mais uniquement pour le bien de l’autre.

Il est important d’avoir des amis du sexe opposé et c’est nécessaire. Aller au cinéma, sortir ensemble, en groupe, aller pour se balader, ayez des activités ensemble, c’est important sinon l’église restera   « sclérosée ».

Les filles doivent découvrirent ce qu'est un « gars » et vice versa. Sinon d’un côté il y aura des pimbêches et de l’autre des machos frustrés. Les filles découvrent comment fonctionnent et se comportent les garçons. Le jour où un garçon fera la différence, elles pourront distinguer que c’est le bon et vice versa, les garçons pourront trouver l’élue de leur cœur.

Dans la relation il y a l’aspect de la sexualité :

La sexualité n’est pas que le sexe en tant qu’objet pour le plaisir mais elle représente la totalité de l’individu avec ses pensées, ses réflexions, sa manière de voir la vie, ses buts, ses objectifs, sa manière de parler, d’appréhender une situation, etc.…

La sexualité féminine est très différente de la sexualité masculine.

Dans la façon de voir la vie, les émotions, sentir les choses ou situations …. C’est pour cela que les 2 sont sans hésitations complémentaires et non en compétition l’un avec l’autre.

Pour le mariage : qui est une relation durable doit passer par une amitié en 1er. On va passer du temps avec la personne « il faut passer du temps à rechercher les mêmes intérêts ensemble.

3/ LE FLIRT

Une relation basée uniquement sur l’attirance physique et les émotions s’épuisent au fur et à mesure que faibliront ces sentiments. C’est pour cela que les rencontres faites en boîte  de nuit ou en vacances, au bord de la plage , les coups de foudre  « ô il est trop beau , ou elle trop belle… » Durent rarement et pas très longtemps.

Dans le flirt c’est le besoin et la passion du moment qui deviennent la priorité

La relation d’amitié dans une perspective de mariage, d’engagement durable, ferme et définitif, dit oui à l’ami et dit non aux autres prétendants(es).Dans  le flirt « la porte aux autres est encore  ouverte », c’est la satisfaction d’un désir immédiat.

Si on ne prend pas la décision de dire non aux autres pendant le temps de fréquentation, de fiançailles, le ferons nous dans l’engagement du mariage ?

Dans le flirt on peut être poussé à mentir  pour cacher la réalité d’une relation. Cependant, la Parole  de Dieu nous demande de vivre dans la lumière afin d’être en communion les uns avec les autres ; Est-ce possible de mentir au nom de l’amour ?

Romain 12V9 : « Que l’Amour soit sans hypocrisie. » c'est-à-dire sans mensonge.

Dans le flirt, la personne peut cacher sa vraie personnalité : en séduisant l’autre, la charmer et en évitant toutes situations qui pourrait la mettre à découvert.

Le genre de situation au quelle il ne faut pas céder : c’est le chantage. C’est l’amour qui ne tient pas compte de l’autre, et céder, c’est ouvrir une porte à un autre chantage pour aller plus loin dans la relation, et permettre à celui qui domine d’arriver à ses fins.

En Jésus-Christ, l’amour donne, il conduit à servir. L’amour est un sentiment qui doit se traduire par des actes, l’amour se démontre, il respecte l’autre. Etre amoureux, ce n’est pas perdre le contrôle de soi-même. La crainte de Dieu et le respect de l’autre vont nous aider à ne pas nous laisser dépasser par nos sentiments

Matthieu 16v24 : « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même…» c'est-à-dire que l’autre devient la priorité, c’est le don de soi afin de rendre l’autre heureux.

Ce qui doit nous motiver ce n’est pas que mon bonheur mais aussi et surtout le bonheur de l’autre, l’amour donné, partagé. Elle n’est jamais une attitude égocentrique.

Dans l’amitié, on apprend à bien s’entendre, à écouter et essayer de comprendre l’autre, ses opinions, sa façon de penser, respecter son histoire, partager sa vie, connaître ses amis.

Je n’ai pas le droit de prétendre au cœur d’une personne du sexe opposé si je n’envisage pas de l’épouser.

Matthieu 22v39 nous enseigne : «  Aimez votre prochain comme vous-même »  personne n’aimerait être utilisé comme un objet, alors je ne me sers pas de l’autre comme tel.

 

4/ JE SUIS UN CADEAU POUR QUELQU’UN :

Nous sommes un cadeau pour quelqu’un.

Dans Genèse 2 Nous voyons Adam dans le jardin d’Eden, Dieu créa Eve et pourquoi ? 

Parce que la relation avec Dieu ne suffisait pas à Adam.

Nous avons besoin de relations pour nous rendre heureux (ses). Dieu avait prévu une conjointe pour Adam et quand il l’a vu il a du dire qu’elle est belle ! Elle avait une forme que lui n’avait pas il voyait en elle son complément.

C‘est à ce moment précis qu’Adam à dit ‘c’est mon ETSEM » en hébreu, cela veut dire »une partie de moi-même. Une partie de lui qui manquait, finalement il fallait que l’homme se rende compte qu’il était incomplet. C’est merveilleux !

Dieu a donc prévu un cadeau pour chacun de nous, ça veut dire que si tu entames une relation avec quelqu’un qui n’est pas un cadeau pour TOI , tu es en train de jouer avec le cadeau d’un autre.

Exemple : imaginons que Robert tripote Sophie, il tripote le cadeau qui n’est pas forcément pour lui, il ne le sait pas encore et même s’il est persuadé que c’est sa futur femme il ne respecte pas le cadeau qui lui est réservé pour le moment précis du mariage. Nous allons voir plus loin ce qu’est le tripotage.

TOUT CE QUE L’ON VIT DANS UNE RELATION AMOUREUSE LAISSERA DES TRACES DANS LA VIE FUTURE.

La bible nous enseigne de faire aux autres ce que l’on aimerait bien qu’ils nous fassent. En principe, on aime tous recevoir un cadeau qui est neuf, Si donc je veux avoir un cadeau neuf je n’abime pas celui des autres. Si la personne que je fréquente est «  mon cadeau », le jour du mariage devant Dieu, le cadeau sera neuf, donc que ce soit pour moi ou pour les autres je ne touche pas. Je ne veux pas de l’occasion, de l’usagé, cela ne veut pas dire que ceux qui ont des expériences avant de rencontrer le Seigneur sont des  cadeaux d’occasions, parce que Dieu veut guérir les erreurs du passé. Mais avec cette perspective de se garder comme un cadeau neuf pour l’autre, et d’être prêt à recevoir le cadeau que Dieu nous donner. Décidons de ne pas toucher  à celui d’un autre.

 

5/ L’AMOUR VERITABLE :

C’est deux cœurs qui se sont rencontrés, puis joints.  Deux personnes qui ont su développer une amitié sincère et vivent une intimité (selon le petit Larousse : des relations étroites).

La progression dans la relation doit consister à se découvrir, se connaître, et il faut du temps, je le répète encore, il faut être prudent dans la relation. Ce n’est pas deux bouches qui se sont collées, ce n’est pas une relation physique, ni l’amour couché…

Je ne cherche pas la satisfaction de mes désirs mais faire la volonté de Dieu.  Nous somme responsables de notre cœur, de nos sentiments, de nos émotions et de nos corps. Tant que nous ne nous sentons pas prêt pour le mariage, mieux vaut éviter de sortir seul avec une personne du sexe opposé.

Philippiens  4v11 : « j’ai appris à être content dans l’état ou je me trouve »

Si je suis insatisfait en tant que célibataire, je le serai aussi une fois marié. Dieu me donne d’être heureux, chaque jour, ses promesses sont pour moi chaque jour, mais différentes selon »le don » dans lequel  je suis présentement. Le don du célibat si je suis célibataire, et il faut avoir reçu le don du mariage pour la personne mariée.

Alors jusqu’ou aller dans la relation en continuant à plaire à Dieu et à respecter l’autre ?

Nous allons voir plusieurs stades dans la relation. Plus la relation va loin dans le contact, plus vous allez laisser l’autre aller loin avec vous et plus la séparation, si elle a lieu, va être douloureuse.

Nous sommes placés devant des choix. La façon dont nous les prenons, ce que nous faisons aujourd’hui détermine la façon dont nous gérerons notre avenir. Se fixer des limites maintenant et ne pas les repousser est vital pour notre bonheur présent ou futur !

TOUT CE QUE L’ON VIT DANS LA RELATION AMOUREUSE VA LAISSER DES TRACES DANS LA VIE FUTURE.

6/ JUSQU’OU PEUT-ON ALLER ?

Se tenir la main : c’est déclarer que l’on a des sentiments l’un pour l’autre

Les caresses au niveau du visage et des bras : Il faut être vigilant là où nous plaçons nos mains sur l’autre ; il y a des zones « sensibles »

Le simple baiser : La bouche du garçon est contre celle de la fille

Le baiser prolongé : Beaucoup plus langoureux, passionné  que le précédent

Le baiser avec la langue : C’est déjà une forme de pénétration dans le corps de l’autre. Le garçon commence à être stimulé sexuellement.

Les caresses par-dessus les vêtements : Ces gestes vont inévitablement mettre les hormones en ébullition. La fille commence à être stimulée sexuellement.

Les caresses sous les vêtements : On touche l’intimité de la personne.

Les caresses intimes : C’est une forme de relation sexuelle.

Les rapports sexuels : (avec procréation d’un enfant ou pas). Trouvent leurs  sens et leur beauté uniquement dans le cadre du mariage.

Reprenons le principe du cadeau : Je suis un cadeau pour une personne. Aussi, de la même manière que je n’aime pas recevoir un cadeau que tout le monde a touché, je vais essayer de tout faire maintenant pour ne pas toucher le cadeau d’un autre ( même ne pas froisser le papier) et de conserver le cadeau que je suis pour le moment voulu.

Comme nous avons vu plus haut, quand un gars arrive au stade 5, le baiser avec la langue, il est stimulé sexuellement alors qu’une fille va l’être à partir du stade 6 ( les caresses par dessus les vêtements). Le contact des lèvres peut soulever une vague de passion, tout le système nerveux étant alors sollicité de manière à déclencher un afflux de sang dans les organes génitaux. Au cours d’un baiser sur la bouche, des secrétions d’attirance sexuelle contenues dans la salive les phénomènes changent de propriétaire et stimulent le désir ; les glandes surrénales libèrent de l’adrénaline et augmentent la pression sanguine. Le pouls peut alors atteindre 150 battements / mn.

Lorsque l’on s’embrasse, le cerveau secrète des substances messagères appelées neuropeptides, qui exercent un effet euphorisant similaire à celui de certaines drogues ; c’est aussi une activité très saine, dans le cadre du mariage ,puisque ces neuropeptides renforce le système immunitaire en aidant l’organisme à repousser l’agression, interne ou externe, des virus, des bactéries et des malformations cellulaires.

Alors jusqu’ou allons nous prendre le risque de progresser ?

Plus je vais loin plus je prends le risque d’une grande douleur en cas de séparation. Le palier 9 laisse des traces toute la vie elles sont indélébiles, Jésus va guérir mais la cicatrice reste.

 

Publié dans Le coeur du Père

Commenter cet article