Tenons-nous en éveil afin de nous préserver des conflits familiaux

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 Les réflexions qui suivent sont tirées de l’enseignement que nous donne le déraillement du train dans la gare de Brétigny qui s’est produit le 12 juillet 2012

Cette voie a-t-elle été mal conçue par le constructeur ? Le terrain qui porte cette voie a-t-il été suffisamment consolidé ? Ou a-t-il des défauts cachés qui sont restés inaperçus aux regards des constructeurs de cette ligne ?

Éliminons toutes ces questions et examinons la situation dans la réalité et à la lumière des premiers éléments de l'enquête. Il est évident que la cause du déraillement se trouve plutôt dans le défaut d'entretien de cette ligne depuis de longs mois et même peut-être des années.

 Qui est responsable ? La négligence apparait c’est évident, le manque de professionnalisme ? Le manque de conscience professionnelle ?… le désintéressement du problème ? Ou le manque de motivation ?

Les uns accusent les ouvriers de leur mauvais travail, les autres rendent responsables les ingénieurs chargés de dresser des plans d'entretien mis à la disposition des ouvriers. Les ouvriers reprochent aux ingénieurs de ne pas leur avoir donné des plans d'entretien correct, d’avoir une surcharge de travail. Les ouvriers reprochent aux ingénieurs de ne pas les avoir formés  afin qu'ils appliquent leurs consignes. Nous ne cherchons pas à nous subsister à la justice, ni de poser un jugement sur les ouvriers chargés de l’entretien ou des ingénieurs qui établissent des plans d’entretien. Mais seulement d’avoir un regard prophétique sur ce déraillement, ses conséquences et les leçons qu’il est possible d’en tirer afin soit afin de résoudre ou prévenir les conflits familiaux.

Sachons discerner les signes des temps dans lequel nous vivons. Nous devons devenir prophétique : c'est-à-dire soyons capable d'interpréter les temps, l'époque où nous vivons, une époque décisive et attendue, discerner ce que Dieu nous dit par les  événements dans le temps où nous vivons. Le déraillement du train dans la gare de Brétigny en est un exemple.  Jésus leur répondit : Le soir, vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge ; et le matin : Il y aura de l’orage aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps.

                                                                                                                  Matthieu 16 : 2 et 3

Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme.                                                                                                        Matthieu 24:38

Il en est de même dans la vie d'un couple qui s’est bien préparé avant de s'engager dans le mariage selon les consignes du créateur. Ils ont établi leur mariage sur de bonnes fondations suivant les principes bibliques, en se confiant à l'auteur du mariage notre papa céleste. Ils connaissent la parole de Jésus qui dit « sans moi vous ne pouvez rien faire »… Nous ajoutons « de bien ».

Si l’Eternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain ; Si l’Eternel ne garde la ville, celui qui la garde veille en vain. En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, et mangez-vous le pain de douleur ; Il en donne autant à ses bien–aimés pendant leur sommeil.                                                                                             Psaume de 127: 1 et 2

 

Malgré cela un conflit éclate et peut survenir, comme dans le déraillement du train de Brétigny. Nous avons vu qu'une situation latente existait sans que des solutions y soit appliquées. Les experts ont constaté qu’un boulon manquait depuis le 21 février 2012, l’accident s’est produit en juillet.

 Il en est de même dans la vie d'un couple. Nous venons de lire les paroles du psaume 127 « si l'Eternel ne bâtit la maison ou si l'Eternel ne bâtit pas le couple, non seulement les fondations mais ne participe à l'entretien. Nous allons employions une formule plus moderne : si l'Eternel n'assure pas ou n’est pas invité à assurer le service après-vente. Si le couple applique son propre bricolage avec des œuvres humaines ou va chercher des solutions chez un concurrent. C’est-à-dire des solutions du monde ennemi du mariage, ce couple risque de sombrer.

De plus en plus nous constatons que des sites de rencontres pour personnes mariées ouvrent leurs colonnes publicitaires et proposent ‘’leurs services’’. Ces sites ont avant tout un but lucratif et se sont des ouvriers de Satan. En quelque sorte ils savent qu’il existe comme un marché à prendre ou le suscite. Leur slogan est le suivant : « fini la routine » ce qui équivaut à dire évacuer la routine de votre couple en changeant de partenaire de temps en temps comme pour se refaire une santé. Une image accompagne ce slogan : un homme et une femme, main dans la main et vu de dos. Ils marchent sur un chemin bien droit vers des horizons nouveaux qui semble sans obstacles. Toutefois ce chemin ressemble étrangement à la voie large de la perdition dont nous parle Jésus dans les évangiles : Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.                                        Matthieu 7 : 13

 Ces sites de rencontres ne proposent que des illusions… des évasions qui mènent à la mort : C’est pourquoi je suis sortie au–devant de toi Pour te chercher, et je t’ai trouvé.

 J’ai orné mon lit de couvertures, De tapis de fil d’Egypte ;  j’ai parfumé ma couche De myrrhe, d’aloès et de cinnamome. Viens, enivrons-nous d’amour jusqu’au matin, Livrons-nous joyeusement à la volupté. Car mon mari n’est pas à la maison, Il est parti pour un voyage lointain. Et maintenant, mes fils, écoutez-moi, et soyez attentifs aux paroles de ma bouche. Que ton cœur ne se détourne pas vers les voies d’une telle femme, Ne t’égare pas dans ses sentiers. Car elle a fait tomber beaucoup de victimes, Et ils sont nombreux, tous ceux qu’elle a tués.                                                                Proverbes 7 : 15 à 19 et 24 à 26

 Ce sont des œuvres du père du mensonge, du tentateur, de l'accusateur  qui cherche à nous séduire afin d'accuser notre conjoint. Oui il cherche toujours qui dévorer : Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.                                                                                                       1 Pierre 5 : 8 et 9

 

Routine, selon la définition du dictionnaire Petit Robert, signifie : habitude d'agir ou de penser toujours de la même manière, d'une manière mécanique ou irréfléchie, tomber dans le train-train de la vie, désigne tout ce qui fait obstacle à la nouveauté, à la créativité, au renouvellement des pensées selon : Ne vous coulez pas simplement dans le moule de tout le monde. Ne conformez pas votre vie aux principes qui régissent le siècle présent ; ne copiez pas les modes et les habitudes du jour. Laissez-vous plutôt entièrement transformer par le renouvellement de votre mentalité. Adoptez une attitude intérieure différente. Donnez à vos pensées une nouvelle orientation afin de pouvoir discerner ce que Dieu veut de vous. Ainsi, vous serez capables de reconnaître ce qui est bon à ses yeux, ce qui lui plaît et qui vous conduit à une réelle maturité. Bible parole vivante                               Romains 12 : 2

Certains disent « la fatalité veut que l'on trouve ou prenne les bonnes résolutions toujours trop tard » est ce vrai ?

Peut-on résoudre un conflit avant qu'il ne soit trop tard ? Oui c'est ce que nous allons développer.

Notre Dieu nous dit qu'il nous a créés à son image et à sa ressemblance. N'oublions pas qu'il est le créateur. Chaque jour de créer des choses nouvelles. Il nous a donné une part de sa créativité, différente selon appel avec le Saint Esprit pour l'accomplir. Nous le constatons avec Betsaleel qui était rempli des dons du Saint-Esprit afin d’accomplir le travail auquel l’Eternel l’appelait lors de la construction du tabernacle dans le désert. Notre Dieu agit de même aujourd’hui avec nous qui allons nous engager ou qui sommes engagés dans le mariage. Il nous attribue ses dons par grâce.

Nous ne disons pas que dans le couple le plus uni qu’il n'y aura jamais de conflit. Nous restons des êtres imparfaits, les conflits surgiront un jour, ne soyons pas surpris. Dans un conflit il existe plusieurs attitudes négatives qui consistent à voir plus facilement la paille qui se trouve dans le l’œil du conjoint. Cette attitude nous cache la poutre qui se trouve dans le nôtre. C'est l'attitude d’Adam adoptée dans le jardin d'Éden : L’homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé.                                                                                                              Genèse 3 : 12

Ce refuge qui consiste à accuser l'autre est également valable pour l'épouse, elle n'est pas à l'abri d'une telle attitude. En définitive c’est Dieu lui-même qui va se retrouver responsable les ouvriers et ceci accuse les ingénieurs. En réalité nous constatons un manque de motivation mortelle et l'autre au niveau de l'entretien. D’autres diront par exemple, dans un conflit : si seulement je n’avais pas eu le père ou la mère que j’ai eu… Ils ont besoin d’un coupable ou d’un bous émissaire. Nous ne voulons pas escamoter les carences maternelles ou les carences paternelles, nous y consacrerons un chapitre.

Un couple qui a bien démarré, posé de bonnes fondations risque de se retrouver dans cette situation s’il ne veille pas. Dans un conflit examinons nous d'abord et reconnaissons nos torts, nos manques, nos blessures non guéries. La solution ne se trouve pas non plus dans l'attitude de l'autruche qui enfouit sa tête sous le sable pour ne pas voir, attention également au déni.

Car nous marchons par la foi et non par la vue.                                      2 Corinthiens 5 : 7

Le conjoint ne doit jamais devenir un adversaire lorsqu’un conflit surgit à la suite d’une colère, d’un moment de fatigue ou d’incompréhensions diverses renouvelées et non résolues et qui nous surprennent. Il doit rester le partenaire privilégié avec qui Dieu nous offre de marcher sur les chemins de la vie. Jésus l’époux parfait nous donne un exemple dans le livre du Cantique des cantiques 5 : 2 et 3 : J’étais endormie, mais mon cœur veillait… C’est la voix de mon bien–aimé, qui frappe : ouvre-moi, ma sœur, mon amie, ma colombe, ma parfaite ! Car ma tête est couverte de rosée, mes boucles sont pleines des gouttes de la nuit. J’ai ôté ma tunique ; comment la remettrais-je ? J’ai lavé mes pieds ; comment les salirais-je ?

Comme la bien-aimée, à cause de notre manque de maturité il se peut qu’un jour nous manquions un ou des rendez-vous avec notre conjoint qui traverse une épreuve et désire partager pendant la nuit. Même lorsqu’un conflit en résulte ne nous lamentons pas sur notre sort, ce n’est pas le moment. Prenons l’exemple de la bien-aimée elle a recherché le dialogue avec Jésus, il était parti pour un temps : Je me suis levée pour ouvrir à mon bien–aimé ; et de mes mains a dégoutté la myrrhe, de mes doigts, la myrrhe répandue sur la poignée du verrou. J’ai ouvert à mon bien–aimé ; Mais mon bien–aimé s’en était allé, il avait disparu. J’avais le souffle coupé, quand il me parlait. Je l’ai cherché, et je ne l’ai point trouvé ; Je l’ai appelé, et il ne m’a point répondu.

                                                                                             Cantique des cantiques 5 : 5 et 6

Pendant ce temps elle continue de bénir son bien-aimé : Mon bien–aimé est blanc et vermeil ; Il se distingue entre dix mille. Sa tête est de l’or pur ; Ses boucles sont flottantes, Noires comme le corbeau. Ses yeux sont comme des colombes au bord des ruisseaux, se baignant dans le lait, reposant au sein de l’abondance.  Cantique des cantiques 5 : 10 à 12

Que s'est-il passé à Brétigny ?

Une éclisse s'est dressée verticalement alors que sa position normale est horizontale. Elle s’est levée comme une pointe d'orgueil devant le train et a provoqué son déraillement en le bloquant : L’arrogance précède la ruine, et l’orgueil précède la chute.

                                                                                                                     Proverbes 16 : 18

Qu’est-ce qu'une éclisse ? C'est une pièce d'acier reliant deux rails entre eux, nous la trouvons également dans un aiguillage.

Une éclisse de chemin de fer est une pièce métallique servant à raccorder deux rails consécutifs d'une voie ferrée. Les éclisses sont apposées par paire, à l'aide de boulons ou de « cés » de serrage (pièces métalliques dont la forme rappelle celle de la lettre « C »).

Les éclisses sont souvent utilisées à proximité des aiguillages ou autres appareils de voie : en pleine voie, la jonction entre deux rails se fera plutôt par soudure, par exemple selon la technique du long rail soudé.

Comme un train roule deux voies nous trouvons quatre éclisses que nous allons retrouver dans chacune de nos vies.

 

Il existe plusieurs attitudes dans un conflit : par exemple dans un couple qui marche la main dans la main, subitement un conflit se lève et ils deviennent deux adversaires qui s'affrontent. Cela ressemble à deux trains qui se heurtent de front. Il en résulte des dégâts, des blessures, des handicaps, ou même la mort.

La Bible nous dit : ils deviendront une seule chair,  c'est-à-dire un seul train dont la conduite se trouve entre les mains des deux conjoints. Subitement, dans le conflit, ils deviennent deux trains qui s'affrontent, parfois avec violence. L'affrontement nous montre que la colère a surgi rapidement et elle risque de provoquer un déraillement.

La résolution de conflits ne passe jamais par un affrontement. Veillons à ce que nos conflits ne soit jamais public ou devant les enfants car ils seront traumatisés, comme les blessés de Brétigny.

À Brétigny les conséquences sont les suivantes : quatre wagons sont sortis des rails, blessant ou tuant même des personnes qui attendaient sur les quais. Pour en revenir à la famille ces quatre wagons  symbolisent les parents, les enfants et l'entourage par la divulgation du problème. Tout cela donne de la nourriture et de la puissance aux démons de zizanie, discorde, de dispute etc. ainsi il donne de la puissance pour agir contre nous-mêmes et nos enfants. Veillons à ce que nos conflits de couple restent internes.

Dans un conflit veillons à rester sur deux rails sur lesquels marchaient Jésus : l'amour et la sainteté. Ainsi il n'a jamais déraillé. La Bible nous donne deux  références qui se trouvent en : Tu mettras quarante bases d’argent sous les vingt planches, deux bases sous chaque planche pour ses deux tenons. Et leurs quarante bases d’argent, deux bases sous chaque planche.                                                                                                      Exode 26:19 et 21

Dans la construction du tabernacle dans le désert par les Hébreux, chaque planche représente un croyant ou une pierre vivante comme nous le dit : Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu ; et vous–mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus–Christ.

                                                                                                                      1 Pierre 2 : 2 à 4

Nous constatons que sous chaque planche ou chaque pierre vivante se trouve deux bases pour ses deux tenons. Chaque tenon symbolise  un rail, comme il y a deux tenons nous trouvons les deux rails sur lesquels se posait la vie de Jésus : l'amour et la sainteté.

A Brétigny le déraillement s’est produit au niveau d’un aiguillage. Dans nos vies, il peut rester caché, des faux aiguillages dans lesquels nous sommes prêts à nous engouffrer en cas de conflit, ce qui nous mènera inévitablement dans un déraillement : modèle du couple des parents, influence de l'éducation ou de la culture que nous avons reçue, blessures non guéries, des défauts ou des faiblesses cachées, un mauvais caractère. Il existe des personnes qui veulent toujours se montrer avec une façade « clean »… Mais en réalité que ce cache t'il dans leur cœur ? Dans certaines assemblées chrétiennes, il faut toujours se montrer vaillant ou se présenter comme un héros de la foi. Bienheureux ceux qui sont capables de comparer leur foi à l'un des héros de la foi que présente la Bible dans le livre de des Hébreux au chapitre 11.

Afin de maintenir nos aiguillages en bonne état nous avons besoin d’avoir quatre éclisses en bonne état. Nos quatre éclisses, pour marcher sur deux rails, se nomment ainsi.

1-qualité de la relation avec le père

2-qualités de la relation avec le Saint Esprit

3-qualités de la relation avec les frères

4-connaître mon identité en Jésus

Posons-nous la question suivante : quel est l’état de nos éclisses ?

-un boulon était absent depuis le 21 février 2012, soit 5 mois avant l’accident. Que représente ce boulon ? La barre du milieu traversera les planches d’une  extrémité à l’autre.                                                                                                                                   Exode 26 : 28

Comme cette planche transversale qui unit toute les planches du tabernacle, le boulon représente le lien d’amour du Saint-Esprit qui doit unir les époux dans un même cœur.

 

 

 

 

Publié dans Le mariage

Commenter cet article