Investissez dans les bonnes personnes

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Investissez dans les bonnes personnes

par actualitechretienne

 

«Ce que tu as appris de moi en présence de nombreux témoins, confie-le à des hommes fidèles qui seront eux-mêmes capables de l’enseigner encore à d’autres» (2 Timothée 2 v2)

 

Il n’y a rien de plus gratifiant dans la vie que d’aider une personne à devenir ce que Dieu a prévu qu’elle soit. Tout au long de votre vie, le Seigneur placera des gens sur votre route et – tout comme un investisseur investit dans une entreprise en laquelle il croit – vous pourrez investir en eux.

 

Seulement, toutes les personnes qui se trouvent sur votre route ne sont pas des personnes dans lesquelles vous pouvez investir.

 

L’une des raisons pour laquelle nous ne portons pas le fruit désiré dans notre vie est que nous ne savons pas reconnaître les personnes dans lesquelles investir.

 

Le Seigneur veut donc vous donner la sagesse de reconnaître les personnes dans lesquelles vous pouvez investir votre temps, vos prières, et même soutenir financièrement ; une personne dont vous serrez le mentor, que vous pourrez suivre et conseiller.

 

Avant d’envoyer Ses disciples en mission, Jésus leur a dit : «Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on n’écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville, et secouez la poussière de vos pieds» (Matthieu 10.14)

 

Certaines personnes n’ont pas un cœur disponible pour Dieu, elles ne veulent pas vraiment Le suivre, ou tout simplement, elles veulent juste profiter de votre gentillesse et vous manipuler.

 

D’autres encore semblent gentilles mais elles sont en fait gentiment indifférentes. Elles ne sont pas méchantes et ne s’opposent pas à vous, mais elles se fichent complètement de ce que vous avez à leur dire. La gentillesse n’est pas un critère pour reconnaître une bonne personne.

 

D’autres enfin sont de bonnes personnes, mais ce que vous avez à leur offrir ne correspond pas à leurs attentes. Ne vous sentez pas vexé, mais vous n’êtes peut-être pas la réponse à leur problème.

 

Le temps que vous consacrez à vouloir changer des gens qui ne veulent pas changer, convaincre ceux qui ne souhaitent pas l’être, ou servir des gens sur lesquels Dieu ne vous a pas établi, est du temps que vous ne consacrerez pas aux relations qui valent vraiment la peine. Cela conduira aussi à la frustration et même à la lassitude des choses de Dieu, car travailler dur sans porter le fruit escompté est fatigant et décourageant.

 

Faites donc preuve de sagesse et portez votre poids sur les relations susceptibles de porter du fruit. Faites-vous une liste restreinte et réaliste, mentale ou écrite, des bonnes personnes, et investissez en elles.

 

Nous reconnaissons les bonnes personnes à ceci qu’elles veulent ce que nous avons à leur donner. Nous le voyons à leur attitude : elles boivent vos paroles, vous sont reconnaissantes, vous donnent leurs coordonnées, vous posent des questions, suivent vos conseils, etc. Bref, elles sont vraiment dans une position de demande.

 

Vous les reconnaissez aussi au fait qu’elles veulent aller de l’avant avec Jésus et qu’elles font preuve de bonne volonté. Il ne s’agit pas nécessairement de personnes parfaites, certaines présentent de gros défauts de caractère ou sont encore liées à des addictions, mais elles sont très demandeuses sur le plan de la foi.

 

Vous pourrez alors passer du temps à les enseigner dans la foi, les reprendre honnêtement même si cela les blesse, prier pour elles. Vous pourrez aussi les assister financièrement s’il le faut, mais dans une mesure raisonnable afin que vous ne deveniez pas leur Dieu et qu’elles continuent à s’attendre à Dieu par elles-mêmes.

 

Enfin, d’autres personnes dans lesquelles nous devons investir sont les membres directs de notre famille, comme nos enfants ou notre conjoint. Et là, mes amis, nous n’avons pas le choix, même s’ils nous tapent sur les nerfs.

 

Vous devez investir en eux et chercher à leur donner le meilleur, autant que cela dépend de vous.

 

«Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement ceux de sa propre famille, il a renié la foi, il est pire qu’un infidèle» (1 Timothée 5.8)

 

Je ne dis pas que nous devions vivre leur vie à leur place, ou devenir étouffant, mais nous devons faire notre part et du mieux que nous le pouvons.

 

Soyez créatif et inventif, et voyez de quelle manière vous pouvez vous y prendre pour leur offrir ce que vous avez de mieux. N’attendez pas qu’un ange du Ciel descende et fasse tout à votre place.

 

Parfois enfin, lorsqu’une relation semble ne pas avancer, la meilleure chose à faire sera précisément de ne rien faire. Mais cela restera un investissement car votre attitude résulte de la foi.

 

Un bon moyen d’investir sera également de donner l’exemple. Les gens ne vous écouteront pas toujours mais ils reviendront tout au tard à ce qu’ils vous ont vu faire. Si vos enfants s’écartent de la foi mais que vous marchiez droitement devant Dieu, ils finiront par vous suivre car on revient toujours aux enseignements de son père (Proverbes 22.6).

 

Olivier MOULIN

 

Commenter cet article