offrons des victimes spirituelles à Dieu par Jésus-CHRIST

Publié le par louis trifault

 

Précédemment nous avons étudié, développé : Si vous avez goûté que le seigneur est bon, édifiez vous en maison spirituelle, maintenant nous allons voir pourquoi.

Afin d’offrir des victimes spirituelles. Que cela signifie ?

Regardons le verset 5 de 1 Pierre 2 dans différentes traductions :

Bible du semeur : Et puisque vous êtes vous aussi des pierres vivantes, édifiez vous pour former un temple spirituel et pour constituer un groupe de sacrificateur consacrés à Dieu, chargé de lui offrir des sacrifices spirituels qu’il pourra accepter favorablement par Jésus-Christ.

Bible parole de vie : Pour offrir des sacrifices selon l’esprit de Dieu, et Dieu les acceptera à cause de Jésus-Christ.

Bible parole vivante : Vous constituez un groupe de sacrificateur mis à part pour Dieu à qui vos offrirez des sacrifices spirituels qui lui sont agréables, parce qu’ils lui sont présentés par Jésus-Christ.

 

1) Nous devons offrir des sacrifices spirituels et non plus de sang comme dans l’ancienne alliance. Victime ou sacrifiés : fait allusion ou référence à l’Agneau pascal, c'est-à-dire Jésus. Fait référence également à Immoler, immoler la pâque, cela évoque une mise à mort et du feu. Spirituel signifie : sacrifice de celui qui est rempli et gouverné :

         - par l’Esprit de Dieu

         - appartient à l’Esprit divin

         - appartient au vent et au souffle (allusion à Jean 3 : 8 Celui-ci est né d’en haut ou de         l’esprit, est comme le vent qui souffle mais ne sais pas d’où il vient, ni ou il va).

Spirituel signifie également : un esprit donnant la vie de nature divine. Donc une victime spirituelle  c’est une victime qui a l’esprit de la vie, de nature divine.

 

2) Ces sacrifices ou victimes spirituelles ne seront acceptées ou agrées, c’est à dire reçues favorablement que si elles sont présentées par Jésus-Christ ou dans le nom de Jésus-Christ, pour cela il faut avoir accepté et être revêtu de la justice que Jésus nous a acquise par sa mort et sa résurrection.

 

3) Ces sacrifices ou victimes spirituelles doivent être selon l’Esprit, car Dieu est esprit, pour cela ou à cause de cela nous avons besoin du Saint-Esprit, être en accord avec le Saint-Esprit, être conduit par le Saint-Esprit, sinon aucune offrande ne s’élèvera jusqu'à Dieu ou atteindra son objectif, monter jusqu’au lieu très saint dans les cieux, là ou se tient le trône du Père. Avant tout nous devons offrir un sacrifice de bonne odeur, c'est-à-dire qui dégage le parfum de Christ émanant d’un cœur reconnaissant et qui se tient dans l’obéissance.

 

 

Quels sacrifices devons-nous offrir ?

 

La réponse nous est donnée dans deux passages de la bible :

1)   Romains 12 : 1-2 Bible de la parole vivante : je vous demande donc frères à cause de la bonté que Dieu vous a témoignée de lui consacrer votre être tout entier, que votre corps, vos forces et toutes vos facultés soient mis à sa disposition comme une offrande vivante, sainte et qui plaise à Dieu. C’est la le culte spirituel qui à un sens, un culte logique, conforme à ce que la raison vous demande (c'est-à-dire : spirituel, appartenant à l’Esprit.) Ne vous coulez pas dans le moule de tout le monde. Ne conformez pas votre vie aux principes qui régissent ce siècle présent, ne copiez pas les modes et les habitudes du jour. Laissez-vous plutôt entièrement transformer par le renouvellement de votre mentalité. Adoptez une attitude différente. Donnez à vos pensées une nouvelle orientation afin de pouvoir discerner ce que Dieu veut de vous. Ainsi vous serez capable de reconnaitre ce qui est bon à ses yeux, ce qui lui plait et qui vous conduit à une réelle maturité.

2)   Hébreux 13 : 15-16 par lui (Jésus) offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-à-dire le fruit de nos lèvres qui confessent son nom (ou proclament publiquement son nom), et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.

A l’image de la croix qui est constituée d’un bras vertical et un bras horizontal qui sont liés l’un à l’autre. Pour nos sacrifices il doit en être ainsi : S’élever, s’adresser à Dieu par Jésus, dans la puissance du Saint-Esprit en louange, en reconnaissance, en adoration d’une part, et d’autre part se manifester en bienfaisance, en libéralité principalement envers les frères dans la foi nécessiteux, ensuite vers les pauvres, l’orphelin, la veuve etc. Nous pouvons continuer avec les versets suivants : Obéissons à nos conducteurs et prions pour eux.

 La aussi n’oublions pas l’exemple de Jésus, voici ce qu’il a dit au Père, quand il est venu sur terre. Hébreux 10 : 5  C’est pourquoi Christ entrant dans le monde dit :

Tu n’as voulu ni offrande, ni sacrifice, mais tu m’as formé un corps, tu n’as agrée ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. Alors j’ai dit : Voici je viens pour faire ta volonté, O Dieu. Après avoir d’abord : tu n’as voulu et tu n’as agrée ni sacrifices, ni offrande, ni holocauste, ni sacrifices pour le péché (c’est ce qu’on offre pour la loi), il dit ensuite : Voici je viens pour faire ta volonté.

Il supprime ainsi la première chose (les sacrifices de sang de la loi) établit la seconde, c’est à la seconde en offrant son corps et obéissant à la volonté de son père qu’il répond à travers cette parole.

Et c’est dans cette volonté que nous sommes sanctifiés par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toute. Jésus bien que né d’une femme, pour avoir un corps semblable au notre, était parfait dans toute humanité car il a été conçu par le Saint-Esprit. Le péché n’a jamais eu d’emprise sur lui, même s’il a été tenté en toute chose comme nous. C’est la raison pour laquelle il s’est offert au Père en sacrifice de bonne odeur sans passer par la repentance ni l’expiation. Il n’a pas eu besoin de choisir un animal ou un agneau, lui imposer les mains pour lui transmettre ses péchés et que l’animal meurt à sa place pour qu’il soit agréable au père. Non il a commencé en s’offrant directement. Il a commencé là ou ni finissons.

C’est ce que nous allons développer maintenant :

Même si nous devons choquer certaines personnes, disons qu’il n’est pas venu premièrement sur terre afin de délivrer nos péchés, mais avant tout, le désir profond de son cœur, de tout être c’était de redonner la gloire à son Père qui lui avait été volée. Pour comprendre cela nous devons suivre l’ordre dans lequel sont donnés les sacrifices. Il y en a cinq, et les sacrifices d’expiation et de culpabilité viennent en dernier.

 Le premier sacrifice mentionné dans Lévitique c’est l’holocauste, c’est un sacrifice volontaire un total don à Dieu, un sacrifice de bonne odeur. La victime était brulée totalement sur l’autel d’airain, donc à l’intérieur du tabernacle le lieu était saint. C’est la raison pour laquelle les victimes du sacrifice d’expiation et de culpabilité étaient brulées en dehors du camp tout comme Jésus a été crucifié en dehors de la ville de Jérusalem. En dehors de la présence de Dieu, là où Jésus s’est écrié : « Mon Dieu, Mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ! ». Là il a été fait péché, mais le péché dans aucune forme, n’était admis dans le temple, c’set à dire dans la présence de Dieu.  (A SUIVRE ) 

 

          

 

              

Publié dans offrons des sacrifices

Commenter cet article