une expérience du pardon( témoignage)

Publié le par louis trifault

Une expérience du PARDON

undefined  

Témoignage de Jédidia

 

 

 

       

      Personnellement, j'ai eu bien des fois, dans ma vie, des occasions de pardonner. Il y a eu des petites offenses, mais il y a eu aussi des plus grandes offenses. Et cela a été pour moi un grand combat.

Quand on est trahi et blessé profondément, le plus difficile c’est quand nous le sommes avec des proches. Alors que nous sommes en droit d'attendre de l'aide, une protection. Ce fut le cas pour moi avec mon père. J'ai déjà témoigné de la violence de mon père (quand Jésus délivre de la mort ), de l'abus moral qu'il m'a fait subir. Quand je suis venue à Jésus, je peux dire que le Seigneur m'a beaucoup consolé et donné des guérisons dans ce domaine.

Mais un jour, le Seigneur m'a demandé de pardonner, tout en me rappelant le souvenir de certaines scènes douloureuses.
Ensuite, le Seigneur m'a dit "C'est vrai, ton père t'a rejetée, mais toi aussi tu as rejeté ton père".
Moi Seigneur j'ai rejeté mon père?
Le Seigneur m'a rappelé certaines attitudes de mon cœur, les jugements que j'avais porté sur mon Père et même le mépris.
 J'ai pleuré longuement devant le Seigneur, en Lui demandant pardon. J'avais oublié ces choses, mais le Seigneur, Lui, ne les avait pas oubliées.
Ensuite j'ai pardonné à mon père.

Puis, Il me rappela mes questions, pourquoi j'avais toujours "ce désir de mourir". Il me montra un verset dans la Bible, Exode 21.17 : celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. Je compris que cet esprit de mort, qui était venu sur moi, était une de ces conséquences. Je pleurais amèrement, devant le Seigneur, en Lui demandant pardon. Plus tard, j'ai du me pardonner moi-même, vraiment, je n'étais pas fière de moi.

Proverbes 20.20 dit : Si quelqu’un maudit son père et sa mère, sa lampe s’éteindra au milieu des ténèbres. Dieu dans sa parole nous dit : honore ton père et ta mère (c’est le premier commandement avec une promesse) afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur terre, Ephésiens 6-2 et 3. Depuis, j'ai appris à pardonner. J'ai m'a façon de procéder. Je ne laisse pas l'amertume rentrer. Je viens tout de suite au Seigneur. Je Lui déverse mon cœur et Lui remets toutes les injustices et les douleurs. Puis, chaque jour, je prie pour la personne concernée demandant au Seigneur sa grâce et sa bénédiction sur sa vie. Et ça marche ! Je n'attends rien en retour. Je sais que c'est l'affaire du Seigneur. Lui, sait mieux que moi les situations. Je m'en remets à Lui. Ce n'est plus mon problème.

Bien sûr, cela ne m'empêche pas d'avoir de la peine, mais je m'attends toujours au Seigneur pour guérir la blessure.

Commenter cet article