un seul homme nouveau en Jésus-Christ par la paix 2

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

L'homme naturel

"L’homme qui n’a que des facultés naturelles(ou animales) ne peut pas percevoir ce qui vient de l’Esprit de Dieu : il n’accepte pas ses dons et n’admet pas les vérités spirituelles                                                             1Corinthiens 2:14

Mais il admettra facilement de croire dans les puissances et les dons occultes : radiesthésie, magnétiseur, guérisseur, astrologue, lecture de l’horoscope, ouvert à la magie noire ou blanche plus particulièrement car il croit apporter du soulagement aux personnes. (coupeur de feu ou barreur de feu) Qu’elle est la différence entre les deux ? L’une et l’autre tire leur source dans l’arbre de la connaissance du bien et du mal. La magie blanche croit agir avec la connaissance du bien et la magie noire avec la connaissance du mal. Ceci n’est qu’une illusion car et l’autre sont intimement liées et viennent de la même source. D’une source peut-il jaillir de l’eau ténébreuse et de l’eau douce en même temps ? N’oublions pas que Satan a la faculté de se présenter en ange de la lumière.

La magie noire. La magie noire s'avère être la plus dangereuse de toutes les magies, c'est une magie cérémonielle, avec invocation des esprits et des démons, contrairement à la magie blanche, qui serait une magie naturelle, avec invocation des forces de la nature selon certains. Est-ce vrai ? Non elle est aussi dangereuse, aussi pernicieuse.

Le domaine de la magie blanche est si vaste, remonte à si longtemps, qu’il est illusoire de penser qu’il n’y a qu’une seule définition.

Souvent l’homme dit naturel ou « animal » deviendra un agent de propagande de ces pratiques. Cette personne est physiquement vivante mais spirituellement morte, séparée de Dieu, elle mène une vie indépendante de Dieu. Cette personne n’a pas la paix, donc elle ne peut la communiquer. C’est normal puisqu’ elle est en état de rébellion contre Dieu. Afin de donner la paix il est nécessaire de la recevoir de Dieu lui-même d’abord. Cette personne se reconnait dans les œuvres des ténèbres, elle y trouve sa propre nature. Elle devient facilement un bon agent de propagande, même un témoin du royaume des ténèbres, quand elle a été séduite par un de ses agents : guérisseur ou magnétiseur par exemple. Par contre elle ignore tout du sens de vivre dans une alliance.

Ephésiens 2:1-3 : Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés. Dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions de notre chair accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres.

. L'homme naturel vit selon la chair, tous ses choix et ses actes reflètent les actions de la chair : or, les œuvres de la chair sont évidentes, ce sont la débauche, l'impureté, le dérèglement, l'idolâtrie, la magie, les rivalités, les querelles, les jalousies, les animosités, mon les disputeront, les divisions, les sectes, l’envie, comme l'ivrognerie, ni les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, ceux qui commettent de telles choses que n'hériteront pas du royaume de Dieu. Galates 5 :19 à 21

Ses pensées, ses émotions et sa volonté sont dirigées par sa chair. Parce qu'il n'a pas d'appui spirituel pour faire face aux anxiétés de la vie, il se peut qu'il souffre d'un ou de plusieurs troubles physiques (migraines, maux de tête de tension, estomac irrité, urticaire, éruptions de la peau, allergies, asthme, arthrite, spasmes, palpitations, troubles respiratoires...

L'homme charnel

Il a exprimé sa foi en Christ et il est vivant spirituellement en Christ comme l'homme spirituel. Mais plutôt que de choisir l'Esprit afin de se conduire, il choisit de suivre les impulsions de la chair.

Il est libre de choisir de marcher selon l'Esprit, il se tourne pourtant continuellement vers les choix proposés par la chair. En conséquence, sa vie quotidienne ressemble plus à celle de l'homme naturel qu'à celle de l'homme spirituel.

Ses pensées sont divisées, occupées par des pensées charnelles, ses émotions sont instables, troublées par des sentiments négatifs et son corps manifeste souvent les même symptômes que celui de l'homme naturel. Puisqu'il vit en contradiction avec son identité en Christ, l'homme charnel est soumis à des sentiments d'infériorité, d'insécurité, d'incapacité, de culpabilité, d'anxiété et de doute.

L'homme spirituel

"Celui qui possède l’Esprit est capable de tout comprendre et approfondir ; il sait apprécier les faits et les idées à leur juste valeur et peut se former un jugement équitable sur tout." 1 Corinthiens 2:5 Autrefois un être naturel, il a été transformé par la foi en Jésus-Christ, et son esprit a été uni à l'Esprit de Dieu. En conséquence, il connaît le pardon des péchés, l'accueil dans la famille de Dieu et toute sa valeur en Christ. La direction et l'énergie pour vivre lui viennent de l'Esprit de Dieu qui habite en lui plutôt que la chair. Ses pensées sont continuellement renouvelées et ses émotions sont caractérisées par la joie et la paix plutôt que par une lutte intérieure. Il exerce sa capacité de choisir de marcher selon l'Esprit et manifeste donc le fruit de l'Esprit.

Le fait de marcher selon l'Esprit signifie que je recherche les directives du Saint-Esprit et que je le suis. Le fait de marcher selon mon identité réelle en Christ fait partie de la marche selon l'Esprit.

Galates 5-22 et 23 : mais le fruit de l'esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi.

Le corps de l'homme spirituel est devenu l'habitation du Saint-Esprit. Sa chair, ou la tendance à vivre indépendamment de Dieu, est toujours présente, mais il crucifie tous les jours cette chair et ses désirs en se considérant comme mort au péché. Il contrôle ses pensées, se laisse renouveler et transformer par la Parole de Dieu.

La description de l'homme spirituel est idéale. C'est le modèle de maturité vers lequel nous tendons tous. Dieu nous a tout accordé pour que cette description de l'homme spirituel dans sa Parole devienne une réalité pour nous personnellement.

sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu.

2 Pierre 1-3

Mais la plupart d'entre nous vivent quelque part sur la pente entre le sommet de la maturité spirituelle et les profondeurs du comportement charnel… Mais si nous marchons par l'Esprit, nous pouvons être sûrs que notre maturité, notre croissance et notre sanctification progressent vers l'idéal de Dieu.

Un seul homme nouveau en Christ par la paix

Ephésiens 2 : 14 à 17 : Car il est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation, l’inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions ; il a voulu créer en lui–même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix.

À qui s'adresse cette parole ?

donc ! sommes-nous plus excellents ? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché. Romains 3 : 9

Nous remarquons, et pas seulement dans ce verset, que les juifs sont toujours mentionnés avant les Grecs ou les nations. Donc cette parole s’adresse d’abord :

Aux juifs (Juda) et aux israélites (Éphraïm) ou la maison de Juda et Éphraïm doit passer par la réconciliation entre le royaume de Juda ou du sud et le royaume d'Israël ou du Nord. Tant que cette réconciliation n'est pas opérée, les Israélites sont en guerre, entre eux depuis la mort du roi Salomon, soit 2700 ans environ. C’est pourquoi Jésus dit à ses disciples : allez plutôt vers les brebis perdues de la maison de la maison d’Israël. Matthieu 10 : 6

Car des deux, par le sacrifice de Jésus ou Yeschoua, il n’en a fait qu’un en abattant le mur d’inimitié entre Juda et Israël ou la maison de Juda et la maison d’Israël.

En quoi cela nous concerne t-il chrétiens d’origine païenne ou des nations ?

Ensuite cette parole s'adresse à nous chrétiens d'origine païenne ou des nations qui sommes passés par la réconciliation avec Dieu, la réconciliation avec le peuple Hébreu notamment en ce qui concerne la doctrine de remplacement. Notre réconciliation passe aussi par la repentance pour les œuvres de Babylone dans nos vies, la doctrine de l’empereur Constantin et tout ce qui en découle, toutefois sans judaïser. Cette réconciliation s'effectue par la paix avec Dieu qui nous donne la paix du salut, du Messie, son Shalom. Elle ne sera totale qu’après la réconciliation entre Juda et Ephraïm, lorsqu’ils seront un et auront au préalable reconnu en la personne de Yeschoua leur Messie et leur sauveur. Ensuite, le mur d’inimitié entre les Hébreux et nous chrétiens des nations disparaîtra et l’œuvre de réconciliation de Jésus sera manifestée totalement.

La Bible mentionne un seul homme nouveau en Christ par la paix. Ici la Bible ne nous parle pas de la paix des hommes mais bien de la paix ou du Shalom de Dieu dans des cœurs réconciliés par le pardon et la repentance. Actuellement nous sommes en présence de trois types d’hommes : Juda, Ephraïm et nous chrétiens des nations. Notre responsabilité consiste à prier afin que la réconciliation de la maison de Juda et la maison d’Ephraïm se réalise.

Ce processus passe également par une réconciliation avec nous-mêmes, dans notre âme, sinon nous sommes en guerre avec nous-mêmes, ce qui donne emprise à Satan dans nos vies, dans nos familles et dans le corps de Christ.

Lors de son passage aux Nations-Unies, les chefs d'État ont demandé à Mère Teresa : "Comment pouvons-nous obtenir la paix dans le monde ?" Elle a répondu : "Rentrez chez vous et aimez votre famille". Si tout le monde le faisait, le "Paradis perdu" deviendrait le "Paradis retrouvé" !

Napoléon Bonaparte a dit : "Alexandre, César, Charlemagne et moi avons fondé de grands empires. Mais sur quoi avons-nous fait reposer notre pouvoir ? Sur la force ». Seul Jésus a fondé son empire sur l'amour, et aujourd'hui, des millions de gens sont prêts à mourir pour lui".

Le perfectionnement des saints

Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ ; ainsi, nous ne serons plus des enfants (nepios) , flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais en professant la vérité dans l’amour, nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ.

Ephésiens 4 : 11 à 15

-Perfectionnement signifie : redresser, compléter, rendre capable, réparer, être accompli, unis, raccommoder ou guérir (ce qui a été abîmé, blessé), équiper, mettre en ordre, arranger, ajuster.

Moralement: renforcer, perfectionner, compléter, faire de quelqu’un ce qu’il doit être

  • Nepios signifie : ignorant, enfantin, malhabile, comme un enfant en bas âge sans instruction, qui n’est pas qualifié, sans discernement : Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice ; car il est un enfant (nepios). Hébreux 5 : 13

Voici les « dons » que le Christ a faits : les uns ont reçu le don d’être apôtres, ou bien d’être prophètes, ou bien d’annoncer la Bonne Nouvelle. D’autres ont reçu le don de conduire le peuple de Dieu, ou encore d’enseigner. Par ces dons, le Christ a voulu former ceux qui appartiennent à Dieu. Ainsi, ils peuvent accomplir leur service de chrétiens pour construire le corps du Christ. Alors tous ensemble, nous aurons peu à peu une même foi et une même connaissance du Fils de Dieu. Finalement, nous serons des chrétiens adultes et nous atteindrons la taille parfaite du Christ. Nous ne serons plus des bébés. Nous ne ressemblerons plus à un petit bateau poussé dans tous les sens par les vagues de la mer. Nous ne serons plus emportés de tous les côtés par le vent des idées fausses. Les gens ne nous tromperont plus avec leurs mensonges habiles. Mais en disant la vérité avec amour, nous grandirons en tout vers celui qui est la tête, le Christ. C’est par lui que toutes les parties du corps tiennent ensemble et sont unies. Beaucoup d’articulations servent à unir le corps, et quand chaque partie du corps fait son travail, le corps grandit et se construit lui–même dans l’amour. Bible Parole de vie Ephésiens 4 : 11 à 16

 

Satan aussi prépare son homme nouveau par le transhumanisme

 

 

 

 

 

Publié dans Identité en Jésus

Commenter cet article