Vivre au calme et trouver ses lieux de repos

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Vivre au calme et trouver ses lieux de repos

 «L’Éternel est mon berger… Il me conduit près des eaux paisibles» (Psaumes 23.1-2)

 

 

Le Seigneur est bon et aime répondre à nos besoins. Mais pour certains d’entre-nous, Sa priorité est de nous apprendre à vivre au calme.

 

Si vous étudiez la vie des hommes de Dieu des temps bibliques, et qui ont accompli de grands exploits, vous verrez que tous ont vécu, partiellement ou continuellement, de manière sereine et dans des lieux reposants.

 

Il ne s’agit pas de leur unique secret du succès, mais probablement de l’un d’entre eux. Dieu veut faire de vous un canal de Sa gloire, mais auparavant, Il va vous apprendre à vous calmer et cesser toute agitation.

 

Jésus Lui-même est appelé « Le prince de la paix ». Comment pourriez-vous communiquer Jésus si vous ne Le connaissez pas personnellement comme le Prince de votre paix ? On ne peut communiquer que ce que l’on a reçu.

 

Lorsque j’étudie la vie de Jésus, je suis surpris par ce mélange de nonchalance et de profonde spiritualité qui le caractérisait. A l’exception de quelques épisodes où Il jeûna quarante jours ou pria toute une nuit, Jésus ne faisait pas grand-chose. Il prêcha sans s’énerver, prenait le temps de vivre, mangeait et buvait, mais cela ne l’a pas empêché d’accomplir des miracles et de sauver l’humanité.

 

Lorsque Dieu a voulu faire une œuvre dans la vie d’une personne, Il l’a souvent conduit dans les lieux calmes. Notamment dans les déserts ou au bord de l’eau. Il semble qu’il y ait une connexion entre ces lieux de repos, le calme intérieur, et l’accomplissement d’un ministère.

 

L’eau et les déserts occupent une place très importante dans la Bible, et la place manque ici pour une étude approfondie du sujet.

 

Après avoir défié Achab, Dieu a conduit le prophète Élie au torrent de Kerith, où il resta quelque temps et y fut nourri par les corbeaux (1 Rois 17.1-7). Puis Il lui ordonna de se rendre chez une veuve et d’y loger.

 

Quelque temps plus tard, après que Jézabel ait projeté de le cuisiner en chawarma, Élie s’est à nouveau enfui et s’est réfugié dans une caverne, à la montagne de l’Éternel. Puis Dieu a provoqué toutes sortes d’événements bruyants et spectaculaires. Il y eut un vent violent qui déchira les montagnes et brisa les rochers, ensuite un tremblement de terre, puis un feu. Mais la Bible précise que l’Éternel ne se trouvait dans aucune de ces choses (1 Rois 19.9-12).

 

Puis Dieu a suscité «un murmure doux et léger». Élie est alors sorti de la caverne pour écouter Dieu, car il savait que Dieu s’apprêterait enfin à lui parler (1 Rois 19.13).

 

Dieu ne s’adresse pas toujours à nous au moyen de tremblements de terre, de rochers qui se brisent, du feu, de tempêtes et autres événements rock’n’roll, mais par des murmures doux et légers.

 

Parfois, avant que le Seigneur nous utilise à notre plein potentiel, Il va chercher à nous calmer et nous placer dans des lieux calmes et nous vider de notre tendance à l’activisme.

 

Ensuite, tout simplement, c’est une question de bon sens. Il n’est pas bon pour l’homme de vivre dans le bruit et le stress. Dieu prend à cœur notre santé et cherche à nous amener à décider ce qui est bon pour nous.

 

Moïse est un bon exemple de l’homme plein de bonne volonté et soucieux de son prochain, mais pour lequel le désir de bien faire est presque devenu problématique. Son activisme révélait en fait qu’il comptait plus sur ses propres forces que sur Dieu.

 

Moïse fut consterné par la manière dont les égyptiens traitaient les hébreux. Il tua alors l’un d’entre eux de ses propres mains, mais cet événement s’est retourné contre lui. Il cherchait, en quelque sorte, à accomplir l’œuvre de Dieu par ses propres méthodes. L’Éternel l’a alors conduit dans les déserts, où il resta quarante ans.

 

Ces déserts ont joué un rôle dans la formation du caractère de Moïse. Dieu les a utilisés pour le façonner à Sa convenance.

 

Un trop plein d’activités ou une surexposition aux décibels peuvent avoir de graves conséquences sur notre santé physique et émotionnelle, ou l’accomplissement de notre ministère.

 

Il est bon de faire un break de portable, d’ordinateur, de télé, de musique, de bruit, et d’œuvres propres. Cela permettra à votre âme d’être restaurée, votre corps de se régénérer, ou de vous aménager des moments où vous pourrez vous connecter à Dieu par la prière. Ne rien faire n’est pas une perte de temps

 

L’eau et les déserts ne sont pas à prendre uniquement au sens spirituel mais littéral. Si vous le souhaitez, pourquoi ne pas chercher à habiter un logement plus calme, ou exercer un métier plus serein ?

 

Peut-être que certains d’entre-nous ne peuvent pas se le permettre dans l’immédiat pour des raisons financières ou à cause de la situation politique de leur pays, mais rien n’est impossible à Dieu. Vous pouvez vous attendre à Dieu qui répondra en Son temps.

 

Olivier Moulin, Pasteur.

 

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article

medical billing and coding certification 17/04/2014 12:24

Live in peace and find their resting places is a good share and i am happy that i have landed on this very reliable update about life and the role of religion in life. i am happy that you have made this clear with the readers and i will be back again for more.