Vivons en Jésus la vie de nouvelle création

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 Pour vivre cette vie de nouvelle création en Jésus nous avons besoin de:

1-connaître l'œuvre de Christ accomplie sur la croix.

2-mourir à notre nature adamique ou pécheresse.

3-faire l'expérience de la nouvelle naissance, pour naître dans la nouvelle nature que Jésus nous offre aujourd'hui.

4-croire, par la foi dans l'œuvre accomplie par Jésus sur la croix.

Romains 10 - 9 et 10 : Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé.

Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'écriture : quiconque croit en lui ne sera pas confus. Ces versets nous invitent à deux actions :

1-croire dans le cœur, non pas savoir dans la tête.

2-et confesser de la bouche,  pour parvenir au salut.

Le cœur et la bouche doivent être en accord. Car je peux confesser de ma bouche, mais ne pas croire dans mon coeur. Sinon je ne peux parvenir à la justice de Dieu. Car le but de confesser ou proclamer  de la bouche et  croire dans le coeur c'est de parvenir à la justice, celle de Dieu, et non plus ma propre justice. Car la proclamation doit produire en moi des fruits : La sainteté et pour fin la vie éternelle : Romains 6-22.

Il est nécessaire que je croie dans mon coeur, car c'est de lui que viennent les sources de la vie. La connaissance de la loi se tient dans mon intelligence, c'est pourquoi la loi n'a jamais changé le coeur de l'homme. L'homme, en appliquant la loi, a essayé de changer l'extérieur de sa personne, sans y parvenir. Mais Dieu sait que c'est le coeur qui doit changer. C'est pour cela qu'il nous promet un coeur nouveau. Car notre coeur adamique est essentiellement mauvais ou tortueux. Loin de la présence de Dieu notre est devenu sec, dur comme une pierre, insensible à la présence de Dieu. Nous pouvons le comparer à une éponge desséchée, elle devient dure et perd sa souplesse.

Ezéchiel 36-26 : je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau, j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observez et pratiquiez mes lois.

Pour recevoir ce coeur nouveau, cela implique de changer d'alliance, pour rentrer dans une alliance inviolable. À nouveau le sang devait couler pour cette nouvelle alliance, le sang d'un juste. La première alliance a été scellée par le sang des animaux. Maintenant Dieu nous offre, gratuitement, la possibilité de vivre selon les principes de cette nouvelle alliance inviolable, car elle a été scellée entre le Père et Jésus avec le sang de Jésus, à notre profit. La condition principale pour vivre dans cette nouvelle alliance consiste à mourir dans notre chair, à notre moi, à notre nature adamique. Nous en étions incapables, c'est la raison pour laquelle Jésus l'a accompli pour nous. Maintenant il nous faut rentrer dans sa résurrection et naître dans une nouvelle nature, celle d'un juste selon la justice de Dieu.

La justice de Dieu est l'expression de tout ce que Dieu demande et approuve. Elle est manifestée de façon absolue en Christ lui-même, qui a satisfait à notre place à toutes les exigences de la loi : La substitution, Jésus a été fait pour nous justice. Jésus a satisfait pleinement à toutes les obligations de la loi, parce qu'elle était dans son coeur et non dans son intelligence comme les Pharisiens. Pour lui, elle était une loi d'amour, et non une loi d’obligation ou d’interdit. Obéir à une loi d’amour dans le cœur change tout. « Car la lettre tue » c’est à dire la loi dans la tête « mais l’Esprit vivifie » c'est-à-dire la loi dans le cœur. 2 corinthiens 3-6.

Prenons deux exemples dans la bible qui illustrent ou confirment ceci : le jour où la loi à été donnée, au peuple Hébreux sur le mont Sinaï, 3000 personnes, environ, sont mortes à cause de la désobéissance du peuple. Ils avaient fabriqués un veau d’or, pour l’adorer pendant que Moïse se tenait dans la présence de Dieu. Exode 32-28.

Le jour de la Pentecôte, jour où le Saint-Esprit promis est descendu sur terre, 3000 personnes ont été sauvées : Actes 2-41

 Pour Jésus la loi était une loi d’amour. Pourquoi ? Parce qu'il connaissait le donateur : le Père, son père, son Abba  ou Cher papa, il avait une relation d'amour avec le Père « Père tu es en moi, comme moi je suis en toi » Jean -- 17 -- 11.

C'est pourquoi Jésus nous dit : les 10 commandements de la loi se résument en un seul : tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toutes tes pensées, de toutes  tes forces, et ton prochain comme toi-même. Obéir à une loi d’amour dans le cœur change tout.

Quand on aime son prochain on n’a pas besoin de loi pour nous dire : tu ne le voleras pas, ou tu ne convoiteras pas sa femme.

Jésus connaissait son identité. Il savait qu'il venait du Père et qu'il retournerait vers le père après sa mission. Les pharisiens avaient reçu la loi dans leur intelligence, c'est-à-dire dans leur tête. Dans ces conditions elle devient une série d'obligations auxquelles ils devaient accomplir ainsi qu'une série d'interdits auxquels ils devaient: fait ceci, ne fait pas cela. Et comme Ils n'étaient pas sûrs de remplir toutes les obligations et de respecter tous les interdits, ils en ajoutaient d'autres.

Pourquoi avaient-ils reçu la loi dans leur tête ?

-1-ils ne connaissaient pas le Père, ils n'avaient pas de relation avec lui.

-2-Ils vivaient dans la nature déchue, pécheresse ou adamique.

-3-ils avaient pour père le diable, puisqu’ils vivaient dans sa nature de rébellion. Jean 8 -- 44 « vous avez pour père, le diable » leur dit Jésus.

 

 

1 Corinthiens 1-30 et 31 : c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ qui, par la volonté de Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice,  sanctification et rédemption.

Afin que comme il est écrit, que celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur.

Oui c'est vrai pour nous aujourd'hui, Jésus a été fait sagesse, justice, sanctification et rédemption. Tel est la volonté du Père, dans laquelle il nous offre de rentrer et de vivre, ce que la loi de Moïse n'a jamais été capable d'accomplir. Jésus nous l’offre gratuitement.

Actes 13-38 et 39 : mais celui que Dieu a ressuscité n'a pas vu la corruption. Sachez donc, homme frères, que c'est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé. Et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse.

C'est donc clair, jamais nous ne serons justifiés ou rendus juste par la loi. De même la loi nous maintient dans un état d'infantilisme avec des règles à accomplir. Jamais nous n'atteindrons la maturité spirituelle en vivant sous la loi. Jamais elle nous offrira une nouvelle nature, ni une nouvelle identité. La loi condamne et amène la malédiction sur tous ceux qui ne l'accomplissent pas. Jamais la loi ne nous donnera la capacité de vivre et de marcher par l'Esprit. Le sang d'un juste devait couler pour que l'Esprit de Dieu nous soit accordé.

 

Publié dans Identité en Jésus

Commenter cet article

daniel 11/09/2010 15:03



de passage