Un lien d’âme malsain se transforme en îdolatrie

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Un lien d’âme malsain devient vite l’expression d'un péché qui est en horreur au Seigneur : l'idolâtrie !

Comprenons : lorsque nous sommes  obnubilés par une personne, elle prend vite la place, le temps et l'honneur qui reviennent à Dieu.

L’expression : je l'adore, je t'adore, couramment employée en parlant de quelqu'un que l'on aime, même si elle est loin de toujours signifier que l'on adore littéralement la personne, est significative.

Un lien d'âme malsain fait, qu’au bout d’un moment, toute notre force, nos pensées et notre âme sont concentrées sur une personne particulière au détriment  de Dieu.

Ce n'est plus « tu adoreras l'Eternel de toute ton âme, de toute ta force et  de  toute  ta  pensée… »  On  dit  que  l'on  aime  Dieu mais, dans  le  concret,  Il passe au second plan. Cela s'appelle de l'idolâtrie.

Dans ce domaine nous croyons bon d’introduire les liens d’âmes dus aux cultures ou à une mauvaise interprétation de la parole de Dieu :

Il ne faut pas confondre respect ou honorer et soumission sinon cela peut devenir de l’idolâtrie.

-Dans certaine culture, les anciens prennent beaucoup trop d’importance. Les respecter ou les honorer bien sur, mais jamais cela doit passer par la soumission. Sinon ils prennent la place Dieu et c’est de l’idolâtrie.

-la bible dit d’honorer nos parents, c’est vrai et c’est bon puisque Dieu le demande. Toutefois cela ne veut dire se soumettre quand cela nous dégrade, nous avilit ou met notre foi en péril ou nous met en contradiction avec la parole de Dieu. Là encore nous somme en présence de lien d’âme. Car chaque fois que nous acceptons de sortir du cadre de la parole de Dieu, nous sortons de son parapluie. Ce genre de soumission entraine des conséquences perverses sur nos vies.

D'où le besoin de nous repentir du péché d'idolâtrie.

Ne désirons  pas  juste  être  délivré,  reconnaissons  notre  responsabilité personnelle. Et repentons-nous ! La Bible nous dit de ne pas donner de prise à Satan. Nous avons ouvert la porte. Satan ne travaille pas indépendamment de notre participation. La Bible nous commande : Garde ton  cœur  plus  que  toute  autre  chose,  car  de  lui  viennent les sources de la vie. . (Proverbes 4 : 23)

Notre cœur n'est pas supposé appartenir à quelqu'un avant d'appartenir d'abord à Dieu. Quand c’est le cas, nous nous livrons et nous ouvrons la porte aux démons qui sont sur la personne par qui nous nous laissons dominer. Et ce n'est pas sans conséquence.

Dieu  dit  à  la  fois, dans  Sa  parole :   Ceux  qui  conduisent  ce  peuple l'égarent... mais aussi : et ceux qui se laissent conduire se perdent. . (Esaïe 9 : 15)

Le  fait  que  des  gens  égarent  les  autres,  ne  nous enlève pas    la responsabilité de ne pas nous laisser égarer. Il y a des malédictions, c'est à-dire des droits que le diable a pour nous  frapper, parce que nous nous laissons prendre dans un lien d'âme malsain. Une  relation  de  lien  d'âme  dont nous nous sommes  pas  repentis  a  des conséquences, même après que la relation soit finie. Comme le lien d'âme engendre le péché d'idolâtrie, déjà des malédictions liées à l'idolâtrie deviennent la conséquence des liens d'âme sur nos vies.

Comment briser ces liens d'âme ?

- Tout d'abord : prendre connaissance de la réalité et l’accepter!

La Bible dit que c’est la prise de connaissance de la vérité qui affranchit (Jean 8 : 32), car le diable utilise notre ignorance et ce qui est caché. Comprendre ce message, nous permet de dévoiler l'œuvre de l'adversaire et nous ouvre la porte de la délivrance.

Nous  n'allons  plus  appeler  amour,  par  exemple,  une  chose  qui  ne  l’est pas, et nous  n'allons plus  regarder  certaines  personnes,  avec  les  yeux  avec lesquels nous les regardions avant ce message.

Eventuellement,  nous  allons voir  la  présence  de  démons  que  nous  ne voyions pas auparavant. La vérité éclaire !!

- Pas de délivrance sans repentance !

Une démarche de repentance est nécessaire pour les personnes adultes et libres de leur volonté lorsqu’un lien d’âme malsain s’est créé. Au lieu de dire: Seigneur, pourquoi Tu as permis cela ? ., acceptons notre responsabilité. Nous  l'avons  vu,  d'abord, rentrons dans la  repentance :

1-    pour  s'être  laissé  lier, 

2-    puis repentance  pour  avoir  donné  une  importance  démesurée  à  une  personne,  et pour l'idolâtrie éventuellement.

      3- Repentance  pour  avoir  transgressé  la  Parole  de  Dieu,  car                    celle-ci  nous demande de veiller sur les portes de notre cœur.

       4- Repentance, encore, pour avoir cru les paroles des hommes au détriment de la Parole de Dieu.

Celle-ci nous parle de liberté et de notre valeur personnelle (en tant que racheté par le sang de Jésus).

Si nous nous sommes  laissé prendre dans des liens d'âme malsains, cela  a pu se faire - si nous étions en âge de faire fonctionner notre volonté - parce que nous avons foulé  aux pieds toutes ces affirmations de la Parole de Dieu. Soyons  honnête !

 Repentons, nous, de  l'incrédulité,  car  l'incrédulité  consiste  à   croire davantage les mensonges du diable que Dieu.

 Nous devons demander pardon pour les liens que nous avons mis sur notre vie où les liens que nous avons acceptés de nous laisser mettre par les autres. Nous devons également pardonner à ceux qui ont posé les liens sur nos vies. Ensuite Jésus, nous a donné l'autorité en son nom pour être délivré.

Nous avons besoin de chrétiens matures pour nous aider.

 Le ministère du Saint Esprit est également indispensable nous le voyons avec les amis de Daniel dans la fournaise ardente. C'est le feu qui brûle leurs liens. Ici le  feu symbolise l'action libératrice du Saint Esprit :

 

De même dans la vie de Samson qui était lié, par ses frères, pour être livré dans les mains de ses ennemis. C'est le feu du Saint- Esprit qui est venu le libérer en brulant ses liens.

Juges 15- 13 et 14 : Non ; nous voulons seulement te lier et te livrer entre leurs mains, mais nous ne te ferons pas mourir. Et ils le lièrent avec deux cordes neuves, et le firent sortir de la caverne.

 Lorsqu’il arriva à Léchi, les Philistins poussèrent des cris à sa rencontre. Alors l’Esprit de l’Eternel le saisit. Les cordes qu’il avait aux bras devinrent comme du lin brûlé par le feu, et ses liens tombèrent de ses mains.

 Si c'est le cas nous devons implorer le pardon de Dieu pour les liens dont nous sommes responsables  sur nos vies, et celle des autres, et des conséquences que cela a engendrées dans leur vie. Nous devons nous repentir et demander  le pardon de Dieu pour tous les liens qui sont venus dans nos propres vies à la suite de la désobéissance à la parole de Dieu.

Jusqu'à maintenant nous avons parlé de lien satanique, mais il arrive dans certains cas, de désobéissance à la parole de Dieu, que  Dieu lui-même permet à un esprit de ténèbres de venir tourmenter notre vie. La Bible nous en montre un exemple avec ? Saül le roi d'Israël. Il désobéit, s'approprie un rôle pour lequel il n'avait pas été mandaté. Conséquences : l'onction du Saint-Esprit le quitte, et Dieu a permis à un esprit de dépression de venir sur sa vie pour le tourmenter.

Ensuite reconnaissons que nous avons besoin de libération dans nos vies, et ceci sans en accuser les autres. Plaidons coupables et demandons à Jésus de venir nous libérer.

 Souvenons-nous que lorsque Bartimée, mendiant aveugle s'est présenté devant Jésus pour être guéri, Jésus lui a posé une question : que veux-tu que je te fasse ! Rabbouni, lui répondit l’aveugle, que je recouvre la vue. Donc ne craignons pas de faire connaître nos besoins à Dieu.

Chers lecteurs  ou lectrices et abonnés, je rends gloire au Père pour vos visites et la manière dont il bénit vos vies à travers ces messages qu'il m'inspire. Je suis d'accord pour qu'ils soient reproduits sur vos blogs ou site. Toutefois je demande une condition: mettre l'origine du message ou la source: www.parolevivante.net merci pour ce respect. Louis Trifault

 

 

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article