Trois types de personnes sont décrites dans la bible: naturel, spirituel, charnel

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

Le fait de marcher selon l'Esprit signifie que je recherche les directives du Saint-Esprit et que je le suis

. Le fait de marcher selon mon identité réelle en Christ fait partie de la marche selon l'Esprit.

 

Trois types de personnes sont décrits dans la Bible 

 

1 Corinthiens 2:13 et 14 à 3:3 et nous en parlons non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l’Esprit de Dieu, en employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. Mais l'homme naturel n'accepte pas les choses de l'Esprit de Dieu parce que c'est spirituellement qu’on en Juge.

L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne. Car qui a connu la pensée du Seigneur, pour l'instruire ? Or nous, nous avons la pensée de Christ.

Pour moi, frères, ce n'est pas comme des hommes spirituels que j'ai pu vous parler mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ.

Je vous ai donné  du lait, non de la nourriture solide car vous ne pouviez pas la supporter, et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels, et ne marchez vous pas selon l'homme ?

Quand l’un dit : moi, je suis de Paul ! Et un autre : moi, d'Apollos ! N'êtes-vous pas des hommes ?

-L'homme naturel ou dépendant de ses sens "psuckikos" c'est-à-dire l'homme sensuel, c'est que l'homme exprime de la vie animale, ce que les hommes ont en commun avec les brutes. Exprime la nature sensuelle qui est sujette aux appétits et aux pressions "le psychique" désigne l'homme livré à ses propres inspirations. C'est-à-dire avec sa nature adamique, non régénérée. Jude 19 : Ce sont ceux qui provoquent des divisions, hommes sensuels, n’ayant pas l’Esprit.

L’homme naturel peut-être instruit, éloquent, aimable, séduisant, mais le sens spirituel de la Parole de Dieu lui échappe complètement.

-L'homme spirituel pneumatikos » c'est l'homme inspiré et qui appartient à l'Esprit de Dieu c'est-à-dire le Saint-Esprit. C’est celui qui est rempli et gouverné par l'Esprit de Dieu et qui appartient au vent et où souffle "rua » en Hébreu, celui qui a la nature spirituelle de Christ, la nature divine de Christ, de Dieu. C'est-à-dire l’homme nouveau rempli du Saint-Esprit et marchant en pleine communion avec Dieu.

-L'homme charnel «sarkikos » c'est-à-dire l’homme né de nouveau, mais marchant selon la chair et demeurant « enfant en Christ »

Désigne l'homme ayant la nature de la chair, c'est-à-dire qui est sous l'autorité de la vie animale et qui est gouverné par la simple nature humaine et non par l'Esprit de Dieu. Il est prompt au péché et à l'opposition à Dieu. . Le chrétien charnel, lui, ne peut saisir que les vérités élémentaires, désignées par » le lait » dont parle 1 Corinthiens 3-2 : je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter ; et vous ne le pouvez même pas à présent, parce que vous êtes encore charnels.

 

L'homme naturel

 

"L’homme qui n’a que des facultés naturelles(ou animales) ne peut pas percevoir ce qui vient de l’Esprit de Dieu : il n’accepte pas Ses dons et n’admet pas les vérités spirituelles." 1Co 2:14

Cette personne est physiquement vivante mais spirituellement morte, séparée de Dieu, elle mène une vie indépendante de Dieu.

 Ephésiens 2:1-3 : Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés. Dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions de notre chair accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres.

. L'homme naturel vit selon la chair et tous ses choix et ses actes reflètent les actions de la chair citées dans Galates 5 -- 19 à 21 : or, les œuvres de la chair sont évidentes, ce sont la débauche, l'impureté, le dérèglement, l'idolâtrie, la magie, les rivalités, les querelles, les jalousies, les animosités, mon les disputeront, les divisions, les sectes, l’envie, comme l'ivrognerie, ni les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, ceux qui commettent de telles choses que n'hériteront pas du royaume de Dieu.

Ses pensées, ses émotions et sa volonté sont dirigées par sa chair.

Parce qu'il n'a pas d'appui spirituel pour faire face aux anxiétés de la vie, il se  peut qu'il souffre d'un ou de plusieurs troubles physiques (migraines, maux de tête de tension, estomac irrité, urticaire, éruptions de la peau, allergies, asthme, arthrite, spasmes, palpitations, troubles respiratoires...

 

L'homme charnel

 

Il a exprimé sa foi en Christ et il est vivant spirituellement en Christ comme l'homme spirituel. Mais plutôt que de choisir l'Esprit afin de se conduire, il choisit de suivre les impulsions de la chair

. Il est libre de choisir de marcher selon l'Esprit, il se tourne pourtant continuellement vers les choix proposés par la chair. En conséquence, sa vie quotidienne ressemble plus à celle de l'homme naturel qu'à celle de l'homme spirituel.

Ses pensées sont divisées, occupées par des pensées charnelles, ses émotions sont instables, troublées par des sentiments négatifs et son corps manifeste souvent les même symptômes que celui de l'homme naturel. Puisqu'il vit en contradiction avec son identité en Christ, l'homme charnel est soumis à des sentiments d'infériorité, d'insécurité, d'incapacité, de culpabilité, d'anxiété et de doute.

 

Quelques paroles d'encouragement

 

·Est-ce que je me sens Inférieur ? Je suis un enfant de Dieu assis avec Christ dans les lieux célestes                                         (Ep2:6)

- Insécurisé? Jamais mon Dieu ne m'abandonnera ni ne me laissera (Hé 13: 5).

- Incapable? Je peux tout faire par Christ (Ph 4: 13).

- Coupable? Il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ (Rm8:1).

- Inquiet? Dieu a offert d'échanger sa paix contre mon anxiété (Ph4:6 – 1Pierre 5:7 – Jean 14:27).

- Dans le doute? Dieu donne la sagesse à celui qui la demande (Jacques 1: 5).

 

L'homme spirituel

 

"Celui qui possède l’Esprit est capable de tout comprendre et approfondir ; il sait apprécier les faits et les idées à leur juste valeur et peut se former un jugement équitable sur tout." 1 Corinthiens 2:5 Autrefois un être naturel, il a été transformé par la foi en Christ, et son esprit a été uni à l'Esprit de Dieu. En conséquence, il connaît le pardon des péchés, l'accueil dans la famille de Dieu et toute sa valeur en Christ. La direction et l'énergie pour vivre lui viennent de l'Esprit de Dieu qui habite en lui plutôt que la chair. Ses pensées sont continuellement renouvelées et ses émotions sont caractérisées par la joie et la paix plutôt que par une lutte intérieure. Il exerce sa capacité de choisir de marcher selon l'Esprit et manifeste donc le fruit de l'Esprit.

Galates 5-22 et 23 : mais le fruit de l'esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi.

Le corps de l'homme spirituel est l'habitation du Saint-Esprit. Sa chair, ou la tendance à vivre indépendamment de Dieu, est toujours présente, mais il crucifie tous les jours cette chair et ses désirs en se considérant comme mort au péché.

 

La description de l'homme spirituel est idéale. C'est le modèle de maturité vers lequel nous tendons tous. Dieu nous a tout accordé pour que cette description de l'homme spirituel dans sa Parole  devienne une réalité pour nous personnellement.

2 Pierre 1-3 : sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu.

Mais la plupart d'entre nous vivent quelque part sur la pente entre le sommet de la maturité spirituelle et les profondeurs du comportement charnel… Mais si nous marchons par l'Esprit, nous pouvons être sûrs que notre maturité, notre croissance et notre sanctification progressent vers l'idéal.

 

 

 

 

 

Publié dans Identité en Jésus

Commenter cet article