Tous les trésors de la connaissance et de la sagesse sont en Jésus

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

 Suis je conduis ou animé par la sagesse divine ou humaine ?

À plusieurs reprises la Bible nous parle  de deux sagesses ayant chacune leurs propres sources

1 -- la sagesse humaine ou des hommes, la Bible dit qu'elle est diabolique.

2 -- la sagesse de Dieu ou la sagesse divine.

La sagesse humaine bien sûre commence sur terre avec la chute  ou la désobéissance d'Adam dans le jardin d'Éden. Donc elle est limitée et sujette à changer, à évoluer, et elle aura une fin

La sagesse de Dieu existe depuis toujours, elle est éternelle et immuable, parfaite, elle n'aura pas de fin. Elle  présente une grande diversité.

Qu'est-ce que la sagesse ? Selon les hommes :

 L’homme s'efforce par l'observation, l'expérience, la réflexion, cherche à connaître l'homme ou Dieu. Par la sagesse, l'homme cherche à expérimenter ou exprimer son bon sens humain. Il cherche à être raisonnable, la qualité des sages c’est la modération, être éloigné de l'excès, être calme, avoir du bon sens, de la prudence, l'absence de hardiesse.

Définition de la sagesse selon Descartes : c'est une parfaite connaissance de  toutes choses que l'homme peut savoir.

Nous disons d'un enfant calme : il est d'une sagesse exemplaire aujourd'hui. Nous parlons de la sagesse dans la conception et l'exécution d'une œuvre d'art.

Nous parlons de la sagesse d'orient, des Grecs (Sofia) qui est l'amour du savoir. C'est la connaissance spéculative du monde qui cherche à expliquer l'ordre de la création etc.

Cette sagesse reçoit sa source dans l’arbre de la connaissance de du bien et du mal.

Que pense Dieu  de cette sagesse?

Jacques 3 13 à 17 : lequel d'entre vous est sage et intelligent ? Qu’il montre ses œuvres par une bonne conduite,  avec la douceur de la sagesse.

Mais si vous avez dans votre coeur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifier par et ne mentez pas contre la vérité. Cette  sagesse n’est point Celle qui vient d'en haut, mais elle est terrestre, charnelle et diabolique.

Car la où il y a du  zèle et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions.

Remarquons la différence  avec  la sagesse  de Dieu : Jacques 3 -- 17 : la sagesse d'en haut et premièrement pur, pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exemple de duplicités et d'hypocrisie.

Dans ses épreuves Job a recherché la sagesse pour venir à son secours afin de lui apporter un éclairage sur sa situation. Voilà les paroles que le Saint-Esprit mais dans son coeur et dans sa bouche.

Job 28-12 à 28 : mais la sagesse où se trouve-t-elle ? Où est la demeure de l'intelligence ?

 L'homme n’en connaît pas le prix, elle ne se trouve pas dans la terre des vivants.

L’abîme dit : elle n'est point en moi, et la mer dit : elle n'est point avec moi. Elle ne se donne pas contre de l'or pur, elle ne se pèse pas contre de l'or d'Ophir, ni contre le précieux onyx, ni contre le saphir, elle ne peut se comparer à l'or ni au verre. Elle ne peut s'échanger pour un vase d'or fin. Le corail et le cristal ne sont rien auprès d'elle : la sagesse vaut plus que les perles. La topaze d'Éthiopie n'est pas son égale et l'or pur n'entre pas en balance avec elle.

D'où vient donc la sagesse ? Où est la demeure de l'intelligence ? Elle est cachée aux yeux de tout vivant, elle est cachée aux oiseaux du ciel. Le gouffre et la mort disent : nous en avons entendu parler. C’est Dieu qui en sait le chemin, c’est lui qui en connaît la demeure, car il voit jusqu'aux extrémités de la terre, il aperçoit tout sous les cieux. Quand il régla le poids du vent, et qu’il fixa la mesure des eaux, quand il donna ses lois à la pluie, et qu'il traça la route de l'éclair et du tonnerre.

Puis il dit à l'homme : Voici, la crainte du Seigneur, c'est la sagesse, s'éloigner du mal, c'est l'intelligence.

 

À la lecture de ce passage de la Bible nous constatons que la sagesse ne se compare pas aux richesses de ce monde : l'or, les pierres précieuses etc. elle  ne s'achète pas, l'homme n'en connaît pas le prix. Elle est cachée aux yeux de tous vivants. C'est Dieu seul qui  en connaît le chemin. Il l’a expérimenté quand il a créé l'univers. Il vit la sagesse  et là manifesta. Enfin le verset 28  nous donne la clé : pour nous les hommes, afin de trouver la sagesse : Voici la crainte du Seigneur c'est la sagesse. S'éloigner du mal c'est l'intelligence.

Le Psaume 111 -- 10 : précise, la crainte de l'Eternel c’est le commencement de la sagesse, tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Comprenons bien ce que dit ce verset : la crainte de l'Eternel n'est que le commencement de la sagesse, c'est-à-dire la porte, maintenant il nous faut rentrer, la recevoir et l'expérimenter chaque jour.

Citons encore deux versets dans le livre de Job qui nous éclairent : Job 32 --7 --8 --9 : je disais en moi-même : les jours à parlerons, le grand nombre des années enseignera la sagesse. Mais en réalité dans l'homme, c’est l’esprit, le souffle du Tout-puissant, qui donne l'intelligence. Ce n'est pas l'âge qui procure la sagesse : la sagesse vient par le souffle du Tout-puissant c'est-à-dire le Saint Esprit.

Job 12 -- 13 : nous le confirme : En Dieu réside la sagesse et la puissance.

Qu'est-ce que la sagesse ? Selon Dieu :

Souvent pour comprendre le sens d'un mot, il est bon d'aller regarder dans la Bible, là où ce mot a été utilisé la première fois. La sagesse, nous la trouvons dans Exode 31 --1 à : 3 parla à Moïse et dit : sache que j'ai choisi Betsaleel fils Uri, fils d'Hur, de la tribu de Juda.

Je l’ai rempli de l'Esprit de Dieu, de sagesse, intelligence et de savoir-faire pour toutes sortes d'ouvrages. Je l'ai rendu capable de faire toutes sortes d'inventions, de travailler l'or, l'argent et l'airain etc.

La sagesse vient de l'Esprit de Dieu, c'est-à-dire le Saint Esprit « qui nous rend habiles, créatifs, capables d'inventer, de travailler toutes sortes de matériaux. Elle donne l'intelligence pour comprendre  les mystères de Dieu, pour expliquer interpréter les songes. Elle nous rend  prophétique. Nous le constatons avec Joseph qui interprète les songes de pharaon. Elle agit de la même manière avec Daniel et le rend supérieur aux magiciens, et le rend capable de révéler au roi Nébucadnetsar le secret de son songe La sagesse donne de la prudence convenable dans les relations avec des non chrétiens.

Elle donne de l'adresse et la discrétion dans la communication de l'Évangile.

La sagesse donne de  l’adresse dans la direction des affaires.

La sagesse est un esprit et non une philosophie tirée de l'expérience des hommes. Esaïe 11 --1 et 2 : nous le confirme :

Puis un rameau sortira du tronc d'Isaï, et un rejeton naîtra de ses racines. L'Esprit de l'Eternel reposera sur lui :

Esprit de sagesse et d'intelligence

Esprit de conseil et de force

Esprit de connaissance et de crainte de l'éternel.

Bien sur  cette parole prophétique s'adresse d'abord  à jésus, mais elle est pour nous maintenant et pour tous ceux qui sont en Christ. Elle doit être l'un des fleuves d'eaux vives, dont Jésus parle, et qui  coulent de notre sein.

Tout comme le pardon coule du coeur du Père, comme un fleuve, à cause du sacrifice de Jésus, sur la croix, ainsi la sagesse  vient du Père, comme un fleuve, qui se manifeste par le Saint Esprit : esprit de sagesse. Toutefois comme le pardon, la sagesse, le Père l'a déposée en Jésus comme un trésor et comme un mystère à découvrir.

Colossiens 2-2 et 3 : afin  qu'ils aient le cœur rempli de consolation, qu'ils soient unis dans l'amour, et enrichi d'une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.

À la lumière de ces versets nous devons comprendre que la sagesse et la connaissance, pour nous, Christ en est le seul détenteur, même si l’une et l'autre se manifeste par le Saint Esprit.

Résumons : la sagesse humaine prend sa source dans l’arbre de la connaissance du bien et du mal et de ses fruits. Nous verrons plus loin son origine diabolique. Elle n'est qu'un pâle reflet de la sagesse divine.

La sagesse de Dieu se trouve dans l'arbre de vie et ses fruits, c'est-à-dire Jésus, l’arbre de vie.

En Jean 14 --6 : Jésus nous dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. En ce qui concerne la sagesse, Jésus est le seul chemin pour y accéder, la recevoir, l'expérimenter, en vivre. Tel est la volonté du Père.

À deux reprises, l'évangile de Luc précise que Jésus, même  enfant été rempli de sagesse :

Luc 2 -- 40 : or l’enfant croissait et se fortifiait. Il était rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

Luc 2 -- 51 et 52 : Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait toutes ces choses dans son coeur. Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

Posons-nous la question : pourquoi Jésus dès son enfance était-il  rempli de sagesse ? Ou manifestait-il la sagesse ? Nous trouvons la réponse dans ces versets, toujours dans l'évangile de Luc 1 -- 34 et 35 :

Marie dit à l'ange : Comment cela se ferait-il le puisque je ne connais pas d'hommes ?

L’ange lui répondit : le Saint Esprit, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant sera appelé Fils de Dieu. C'est le Saint Esprit qui a déposé sa semence de vie, dans le sein de Marie. Donc nous pouvons en conclure que le Saint Esprit est le Père de Jésus fait homme. Ici nous parlons de Jésus dans son humanité. Était-il étonnant que Jésus manifeste, soit rempli de sagesse dès son enfance ? Non, puisque c'est le Saint Esprit qui lui a donné la vie humaine. Nous l'avons dit ci-dessus un des attributs du Saint Esprit, c'est l'esprit de sagesse, que Jésus a reçu dès sa conception.

Bien sur ce ci ne contredit nullement ce que Jésus nous dit du Père, son père,  notre Père Céleste. En quelque sorte, c'est comme si Dieu le Père avait dit au Saint Esprit : je te confie la conception, la venue  de Jésus ou de mon fils sur terre, tu lui donneras un corps d’homme. Ceci n'enlève rien à la divinité de Jésus.

Jean 1 --1 : Au commencement était la Parole, et la parole était avec Dieu, et la parole était Dieu.

Elle était au commencement avec Dieu.

Jean 1 -- 14 : la parole a été faite chair (par le Saint Esprit) et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, nous avons contemplés sa gloire, une gloire comme celle du fils unique venu du Père.

Ceci fait partie des mystères cachés du royaume, mais Dieu les révèle à ceux qui croient en Jésus, à Son œuvre rédemptrice. Cette révélation nous est donnée par le Saint Esprit qui nous ouvre la compréhension de la parole et de ces trésors.

Deutéronome 29 -- 29 : les choses cachées sont à l'Eternel, notre Dieu, les choses révélées sont à nous et à nos enfants, à perpétuité, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi.

 

Publié dans Le coeur du Père

Commenter cet article