Stratégies et combat spirituel pour aujourd'hui

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Stratégies et combat spirituel pour aujourd'hui     

 

Le prophète Daniel s’est engagé dans une guerre spirituelle qui a changé le cours de l’histoire. Après avoir prié et jeûné pendant 21 jours, l’Ange de l’Eternel lui est apparu, disant :

 

Daniel 10 :12-13 – « …dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre et de t’humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c’est à cause de tes paroles que je viens. Le prince du Royaume de Perse m’a résisté 21 jours; mais voici Michaël, l’un des principaux chefs, est venu à mon secours…Je viens maintenant pour te faire connaître ce qui doit arriver à ton peuple dans la suite des temps ; car la vision concerne ces temps-là… »

 

Le processus de guerre spirituelle a commencé avec Daniel qui s’est humilié. Il a scruté les Ecritures afin de découvrir le plan de Dieu pour Israël et les temps de la fin. Cette association d’humilité, d’étude de la Parole, du plan de Dieu pour Israël et les temps de la fin, est le fondement de la guerre spirituelle qui se joue encore dans notre génération.

« Mais une main m'a touché et m'a mis, tout tremblant, sur mes genoux et les paumes de mes mains. Puis l'homme m'a dit: «Daniel, homme considéré comme précieux, sois attentif aux paroles que je vais te dire et tiens-toi debout là où tu es! En effet, j'ai été maintenant envoyé vers toi.» Lorsqu'il m'a dit cela, je me suis tenu debout, tout tremblant. Il m'a dit: «Daniel, n'aie pas peur, car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre et de t'humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c'est à cause d'elles que je suis venu. Le chef du royaume de Perse m'a résisté 21 jours, mais Michel, l'un des principaux chefs, est venu à mon aide et je suis resté là, près des rois de Perse.

Je viens maintenant pour te faire comprendre ce qui doit arriver à ton peuple dans l'avenir, car la vision concerne encore cette époque-là.» Pendant qu'il m'adressait ces paroles, je regardais par terre et restais silencieux. Quelqu'un qui avait une apparence humaine a touché mes lèvres. J'ai ouvert la bouche et me suis mis à parler; j'ai dit à celui qui se tenait en face de moi: «Mon seigneur, j'ai été bouleversé de douleur par cette apparition et j'ai perdu toute force.

Comment pourrais-je, moi ton serviteur, te parler à toi, mon seigneur? Désormais je n'ai plus de force et il ne me reste plus de souffle.» Alors celui qui avait apparence humaine m'a de nouveau touché et m'a fortifié; il m'a dit:

«N'aie pas peur, homme considéré comme précieux! Que la paix soit avec toi! Fortifie-toi! Fortifie-toi!» Pendant qu'il me parlait, j'ai repris des forces. J'ai alors dit: «Que mon seigneur parle, car tu m'as fortifié.» (Dan 10.12-19)

« Le prophète Daniel s’est engagé dans une guerre spirituelle qui a changé le cours de l’histoire. Après avoir prié et jeûné pendant 21 jours, l’Ange de l’Eternel lui est apparu, disant :

Daniel 10 :12-13 – « …dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre et de t’humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c’est à cause de tes paroles que je viens. Le prince du Royaume de Perse m’a résisté 21 jours; mais voici Michaël, l’un des principaux chefs, est venu à mon secours…Je viens maintenant pour

te faire connaître ce qui doit arriver à ton peuple dans la suite des temps ; car la vision concerne ces temps-là… »

Le processus de guerre spirituelle a commencé avec Daniel qui s’est humilié.

Il a scruté les Ecritures afin de découvrir le plan de Dieu pour Israël et les temps de la fin. Cette association d’humilité, d’étude de la Parole, du plan de Dieu pour Israël et les temps de la fin, est le fondement de la guerre spirituelle qui se joue encore dans notre génération.

Il y a bataille dans les lieux célestes entre les bons anges et les anges déchus. Dans le cas présent, l’Ange de l’Eternel et Michaël, un chef des anges dont la mission est de protéger Israël, lutte contre deux chefs des anges déchus, dont l’un s’appelle « prince de Perse » et l’autre « prince de Grèce ».

Daniel 10 :20 – « Maintenant, je m’en retourne pour combattre le chef de la Perse, et quand je partirai, voici, le chef de Javan (Grèce) viendra. »

Le prophète Daniel n’est pas là aujourd’hui, mais nous devons nous présenter à sa place dans la prière, le jeûne et la guerre spirituelle. Nous devons nous humilier, sonder les Ecritures, comprendre les temps de la fin et le plan de Dieu pour Israël.

 

Quand Daniel a commencé à prier, les anges sont entrés en action !

C’est pourquoi l’intercession continue était nécessaire pour provoquer une percée. Ce même schéma se vérifie pour

nous : la prière déplace les anges qui changent le monde. Nous devons donc persévérer. Dans tous les pays, il existe de bons anges et des anges déchus. Les bons anges sont en relation avec le « reste » justifié par la foi ; les anges déchus sont reliés aux puissances terrestres du pays. Je crois, puisqu’il y a aujourd’hui un « reste » en Israël, restauré dans la foi, que le rôle de Michaël, l’Ange protecteur d’Israël, a recouvré une importance particulière.

Qui sont alors les anges déchus appelés « Perse « et « Grèce » ? « Ma vision est la suivante : l’ange déchu de Perse est le prince démoniaque qui dirige l’extrémisme islamique qui s’étend aujourd’hui dans le monde ; et plus intéressant, l’un des principaux centres géographiques de cet esprit se situe au cœur du régime des ayatollahs d’Iran, la Perse moderne.

Le prince de Grèce semble représenter l’humanisme athée occidental dont l’un des centres névralgiques se trouve aux Nations –Unies. C’est plus qu’une coïncidence que ces deux forces : l’extrémisme islamique et les Nations-Unies ont concentré leurs efforts pour condamner Israël. » (Asher Intrater, Daniel, la Perse et la Grèce)

Nous sommes confrontés à la même bataille spirituelle que Daniel.

En fait, l’Ange de l’Eternel a explicitement dit que la plénitude de cette bataille aura lieu dans les temps de la fin. Daniel n’est pas ici, mais Michaël ; le prince de Perse ; le prince de Grèce et tous les autres anges, bons et mauvais sont, eux, toujours présents. La bataille est la même. Nous sommes dans les temps de la fin, au stade des pieds de la statue de Daniel. Nos prières peuvent changer les choses car à cause de nos paroles, Dieu vient parler et lever nos voix prophétiques pour confronter l’ennemi. La confession amène la révélation.

Nous devons entrer dans cette attitude de vouloir comprendre et de nous humilier devant Dieu pour que nos paroles soient entendues. Nos prières peuvent changer les choses.

Le cœur de Daniel a fait changer le cœur de l’histoire. Le prince de Perse a résisté à Jésus Christ pendant 21 jours et l’ange Michael est venu l’aider. Le Seigneur veut nous dire que si nous prions, Il nous enverra des anges et c’est une parole pour nous aujourd’hui. La guerre spirituelle fonctionne aussi avec les anges. Il faut obéir à ce que Dieu nous demande et faire appel aux anges pour qu’ils nous aident.

Dans l’humilité, nous devons associer l’étude de la Parole et la compréhension de ses plans car un ennemi très puissant est en train de se lever. Nous avons eu un exemple avec ce qui s’est passé à Toulouse et le GIGN qui a du combattre de longues heures contre un seul homme.

Au sein de cette guerre, Dieu veut que nous combattions. C’est une saison pour franchir la porte qui est ouverte devant nous : Il est Dieu, nous ne sommes pas Dieu, mais Il est la porte par laquelle il faut passer. L’Abri doit passer par la porte de Guilgal, lieu où nous devons abaisser notre orgueil pour pouvoir traverser et changer. Nous ne pouvons pas compter sur nous-mêmes ni sur notre savoir-faire mais nous devons compter sur Lui seul ; Dieu veut nous confier Sa puissance pour établir Son Royaume sur terre. Il nous faut lutter contre les anges déchus de Perse (Ahura Mazda et Anita, puissances de feu) et contre ceux de la Grèce.

« Il m'a dit: «Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi? Maintenant je retourne combattre le chef de la Perse et, quand jepartirai, le chef de la Grèce viendra. » (Daniel 10.20)

Il nous faut tenir ce combat dans le jeûne et la prière.

Nous sommes ce reste que Dieu se conserve. Il le conserve pas seulement pour Lui mais aussi pour nous (Esaïe 1 :9).

Dieu nous demande de suivre Ses stratégies et de les recevoir dans l’unité. L’intercession met en action le bras de Dieu et envoie les anges qui, eux, peuvent déplacer des empires. Il y a les mauvais et les bons anges et ces derniers aident ceux qui sont consacrés, justifiés par la foi : c’est le Reste dont il est si souvent question dans la Bible. Ils nous aident à nous consacrer de plus en plus. Nous sommes appelés comme Daniel à jeûner, prier, et nous consacrer à étudier la Parole de Dieu. Les anges déchus sont attachés à la terre. C’est à nous de les déloger puisque nous en avons la puissance, comme Daniel.

Je remarque que cette notion de « reste » est abordée en ce moment chez les messianiques comme chez les saints des nations. Il semblerait que Dieu veuille nous dire quelque chose d’important sur ce sujet. Il NOUS conserve un « reste messianique » et un « reste des Saints des nations ».

Nous avons ce droit spirituel d’appeler l’ange Michael en faveur d’Israël. Pour Asher Intrater, l’ange de perse peut être assimilé à l’extrémisme islamiste. Peter Wagner, en parlant de la porte 9/11, a dit que c’est le temps de séparation entre les extrémistes islamistes qui viennent tuer et détruire et les musulmans qui ne veulent pas de ça. C’est le temps. Notre intercession doit se porter sur ceux qui n’ont pas le cœur à cette tuerie, pour que Dieu puisse les sauver et pour que le prince de Perse soit renversé. Nous ne devons pas faire

l’amalgame entre le régime des ayatollahs de la perse moderne et les iraniens qui sont surtout des zoroastriens.

En ce qui concerne le prince de Grèce, nous devons découvrir qui il est pour savoir quelle puissance nous allons confronter dans la prière. Derrière le prince de Perse, il y aura le prince de Grèce qui tentera de nous séduire à travers l’Union Européenne. Avant de le combattre, il faut le déloger de nos vies, sinon nous risquerions de nous mettre en danger. Les forces qui s’unissent pour condamner Israël sont l’Union Européenne et l’extrémisme islamiste.

Nous devons saisir quelle est la plénitude du dessein éternel de Dieu et voir ce qui se met en place dans cette fin des temps. Le diable va essayer de le contrer. Nous avons besoin pour cela de combattre avec l’aide des anges. Nous sommes impliqués dans la même bataille spirituelle que celle de Daniel. Nos vies doivent être nettoyées, sanctifiées pour pouvoir mener le combat jusqu’au bout. Christ, en nous, peut tout. Nous n’avons rien à craindre car nous ne

sommes rien sans Lui.

Dans l’intercession il est urgent de rechercher cette stratégie de combat.

Daniel a jeûné et Dieu est venu. Nous sommes appelés à faire de même : écouter et obéir à la stratégie de Dieu pour faire des percées, ensemble, là où nous vivons. Daniel connaissait l’Ecriture et c’est pour cela qu’il a compris ce qui se passait.

Florence Maréchal

www.abri-vcf.com

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article