Quels sont les liens qui influencent ou lient ton âme ? suite

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

I) Les liens d’âmes selon la bible: Les bons et les diaboliques

 

1 Samuel 18 : 1-4 « David avait achevé de parler à Saül, et dés lors l’âme de Jonathan fut attachée à l’âme de David, et Jonathan l’aima comme son âme. Ce même jour, Saül retint David et ne le laissa pas retourner dans la maison de son père. Jonathan fit alliance avec David, parce qu’il l’aimait comme son âme. Il ôta (ou se dépouilla) le manteau qu’il portait pour le donner à David, et lui donna ses vêtements, même son épée, son arc et sa ceinture ».

Situons les personnages de ce passage de la bible pour bien comprendre cet attachement, cette alliance entre Jonathan et David :

1-Saül est le 1er roi d’Israël. Il a été choisi par Dieu pour satisfaire à la demande, avec insistance, du peuple d’Israël. Mais Saül est maintenant un  roi déchu à qui la royauté a été enlevée, par Dieu, à cause de sa désobéissance du à la crainte des hommes plus grande que la crainte de Dieu.

2-Jonathan est un fils de Saül, un prince. Le prince héritier de la couronne, de la royauté, qui normalement aurait dû succéder à son père. Mais à cause de la désobéissance de son père, la royauté lui est enlevée.

3-David est un jeune garçon, berger. Il vient d’être choisi par Dieu et oint par le prophète Samuel comme futur roi d’Israël. Donc en Israël la royauté va changer de famille.

Voilà le personnage avec qui Jonathan va faire alliance et l’aimer comme lui-même à l’encontre de son père. En se dépouillant de son manteau royal, Jonathan démontre qu’il reconnait en David l’oint de Dieu, son futur roi auquel il devra se soumettre. Tout cela, il l’accomplit dans l’amour,  il ne convoite pas une place de premier ministre de ministre des finances. Son amour pour David est gratuit. Jonathan est habité par la crainte de Dieu. Son attitude nous rappelle l’attitude de Jésus quand il a quitté son ciel de gloire. Philippiens 2 : 5-8

 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ existant en forme de Dieu, il n’a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher. Mail il s’est dépouillé lui-même en devenant semblable, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes et il a paru comme un vrai homme. Il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort même jusqu'à la mort de la croix.

Tout comme Jésus, Jonathan n’éprouve aucun sentiment de rejet, de victime, de pitié de soi, de dévalorisation face à David. Plusieurs fois il va sauver la vie de David que son père le roi, Saül veut tuer. Même il ose affronter son père, soustraire David à la vengeance, à la jalousie, à la mort.

 Nous avons là deux cœurs purs, demeurant dans la crainte de Dieu, mais demeurant dans la foi, dans l’assurance envers l’Eternel. Aucun des deux ne cherche à dominer l’autre, ni a tirer profit de cette alliance pour lui-même

David appelait Jonathan, son frère. Jésus a fait de même, il n’a pas craint, devant son Père de nous appeler ses frères.

-Pourquoi ce lien d’âme ou alliance nous est montré en exemple dans la bible ?

 C’est à cela que nous sommes appelés à vivre. Aucun des deux ne cherche à influencer l’autre. L’un et l’autre œuvre pour le royaume, chacun à sa place et  non pour son propre intérêt. Ce type d’alliance ou de lien d’âme plait à Dieu et il le bénit.

C’est l’alliance ou lien d’âmes dont nous parle Actes 2 : 24 « Tous ceux qui croyaient, étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et ils partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun. Ils étaient chaque jour tous ensembles au temple, ils rompaient le pain dans les maisons et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur. Louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque joue à l’Eglise ceux qui étaient sauvés » . Actes 4 : 32  La multitude de ceux qui avait cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Une grande grâce reposait sur eux tous. C’est le même type d’alliance ou de lien d’âme que l’on devrait retrouver des les couples, entre époux et épouse, mais aussi dans la relation parents-enfants et enfants- parents, entre croyants ou chrétiens. 

Dans le passage ci-dessus nous avons démontré  comment nos âmes sont captives, ou un fragment de celle-ci à travers deux exemples :

1-   enfant battu

2-   Dans les relations sexuelles  de débauches, de fornication, et notamment nous avons développé les conséquences désastreuses des « tournantes » et des couples « échangistes » pourtant Dieu est clair dans sa parole.

Souvenons-nous que les anges déchus, un tiers des anges nous dit la Bible, sont des esprits impurs, sans corps physique. Ils ont des désirs impurs : éprouver de la joie à fumer, ils sont attirés par la gloutonnerie, l’ivrognerie, les orgies, la débauche, la fornication etc. sans corps ils ne peuvent satisfaire ces désirs. C'est pourquoi ils vont tenter de dominer des hommes et des femmes en utilisant leur corps pour satisfaire ces désirs. L'âme des personnes les intéresse particulièrement parce que c’est-là que se tient le siège de la volonté de l'homme et de la femme. C'est pour cela aussi qu'ils s'attachent leurs services, en liant des hommes et des femmes comme du « bétail à traire  » une âme liée donne du repos à l'esprit qui la détient captive.

 Dieu dit : mon peuple périt faute de connaissances. Détestons l'ignorance. Cherchons la vérité (elle s'appelle Jésus) aimons la vérité et la vérité nous affranchira. Souvenons-nous également que Jésus est venu détruire les œuvres du diable. Jésus a accompli sa part, maintenant c'est à nous de rentrer dans cette victoire, de prendre possession de cette victoire. Maintenant énumérons un certain nombre de lien d’âme satanique, impie, et fusionnel :

Nous pouvons être liés avec  des personnes vivantes ou décédées.  Quelques exemples avec des personnes décédées :

nous avons rencontré en Israël, au cours d'un voyage, un guide (un jeune homme instruit, distingué) qui allait passer ses temps libres auprès des tombes d’hommes de la religion druze, et notamment auprès de la tombe d’un ancien chef religieux considéré comme un modèle, pour recevoir sa sagesse, renouveler sa sagesse, grandir dans  la sagesse. Il y allait pour se recueillir. Ces hommes décédés étaient considérés comme des modèles de cette religion.

Ce guide était lié dans son âme. Nous savons que ce n'est pas l'esprit d'un homme qui lui parlait mais un esprit de ténèbres. Son âme était liée à ce chef religieux et les esprits qu'il avait reçus le pressaient de retourner afin qu'ils recevoir la nourriture dont ils avaient besoin.

Nous avons eu également l'occasion de rencontrer une femme dont les parents sont décédés. Elle est restée attachée à ses parents. Souvent elle retourne sur la tombe de ses parents. Elles  leur posent des questions pour trouver une réponse à ses problèmes. Elle obtient des réponses, même  prétend les rencontrer et faire un bout de chemin avec eux dans le cimetière. Nous savons que ce sont des démons qui se manifestent à cette femme qui  est sous la domination d'un lien d'âme satanique avec ses parents décédés.

Si nous utilisons cet exemple, c'est simplement pour démontrer que ce lien d’âme existe bien. Un jour nous lui avons rendu visite, à la demande d'une de ses sœurs nous disant : Véronique est prête à accepter Jésus comme Seigneur de sa vie. Tout de suite nous nous y sommes rendus. Ce fut un affrontement entre le royaume des ténèbres et royaume de Dieu.

Nous appelons cela, dans le cas de Véronique, un lien d'âme  fusionnel.

-Fusionnel vient de fusion, pensons au minerai en fusion qui coule  liquide. Selon le dictionnaire la définition de fusionnel est la suivante :

- se dit d'une relation affective dans laquelle les partenaires ne parviennent pas à se différencier l'un de l'autre.

-Relation ou l'objet et le sujet sont confondus

 Même ajoutons que dans ce type de lien d’âme, souvent, il y a domination de la part de la personne la plus âgée, même si elle est décédée.

Cela est si vrai, que dans ce cas de lien fusionnel, lorsque l'un des partenaires décède le survivant désire le rejoindre dans la tombe. Voilà quelques années passées un journal a publié le fait suivant : une jeune femme, institutrice, s'est suicidée sur la tombe de son ami décédé quelques semaines auparavant. Elle ne voyait pas d’autre issue à sa vie que de le rejoindre dans la tombe, c'est-à-dire dans la mort.

 Ce n’est pas la solution de Dieu, car il a un plan merveilleux pour chacun d’entre nous. Nous avons été créé unique, comme les flocons de neige. Le plan de Dieu, pour cette jeune femme et pour  n’importe qu’elle personne dans cette situation,  passait par le renoncement et la rupture ou le brisement de ce lien.

Nous avons connu une jeune femme qui a accepté Jésus comme son sauveur. Elle a été élevée par sa grand-mère, aujourd’hui décédée Cette jeune femme avait une obsession : rejoindre sa grand-mère dans la tombe. C’est clair, ici, nous sommes en présence d’un lien d’âme fusionnel.

Voici d'autres exemples de lien fusionnel :

Il arrive que des parents donnent à un enfant le prénom de celui qui l’a précédé mais est décédé. Les parents lient sa destinée à un mort. En quelque sorte ses parents l'ont conçu pour remplacer  la vie de son frère au de sa sœur. Ce lien fait venir l'esprit d'un mort sur cet enfant et le lie à un mort.

-- le lien d’âme fusionnel risque de se rencontrer dans une famille  monoparentale. Citons le cas d'une maman qui élève seule son enfant. Si elle ne  fait pas attention son enfant pourrait devenir son confident, son secours « son mari » où son partenaire. Celui ou celle  a qui elle va confier : joie, peine, chagrin. Elle va lui voler son enfance. Si cette maman se marie, la relation anormale avec l'enfant va continuer, et le mari risque d'avoir une seconde place dans cette nouvelle famille. Cette maman risque de constituer un couple à trois partenaires. Cette maman doit libérer son enfant en brisant le lien d’âme, sinon c'est à craindre que des difficultés surgiront dans son couple. Cela risque de devenir un couple au sein du couple

-les liens d’âme entre jumeaux. Souvenons  que les parents contribuent à ce lien d’âme, par exemple en habillant les deux enfants de la même manière en leur achetant les mêmes jouets.

-Autre source de lien d'âme : par les malédictions. Les paroles de malédictions ont des conséquences invisibles et spirituelles mais qui se traduisent dans le naturel. En voici un exemple :

 Un couple de chrétiens vivait une vie de couple normal. Un jour l'épouse a quitté son mari pour aller rejoindre un homme beaucoup plus âgée qu'elle, un vieux marin, sale, repoussant, ordurier dans ses paroles. Cet homme avait convoité cette femme mariée en prononçant des paroles de malédictions sur sa vie. Les malédictions s'accomplissent par des esprits de ténèbres chargées de les exécuter.

Le mari est allé chercher son épouse chez ce vieux marin. Mais l'épouse ne pouvait pas le quitter. Elle était liée à cet homme et par cet homme. Le mari, avec son assemblée, se mirent en prière et le Saint-Esprit leur montra, révéla la brèche, ouverte dans la vie de son épouse, par laquelle les paroles de malédictions, de cet ancien marin avaient prise sur elle. L’épouse s'humilia en demandant pardon pour cette porte ouverte dans sa vie. Elle a été libérée des liens et de l'emprise de ce vieux marin. Ensuite elle est devenue insensible à toutes les manœuvres occultes ou diaboliques de cet homme.

Chers lecteurs  ou lectrices et abonnés, je rend gloire au Père pour vos visites et la manière dont il bénit vos vies à travers ces messages qu'il m'inspire. je suis d'accord pour qu'ils soient reproduit sur vos blog ou site.Toutefois je demande une condition: mettre l'origine du message ou la source: www.parolevivante.net merci pour ce respect . Louis trifault

 

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article