Quelles sont tes pensées dominantes ?

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Constamment des pensées naissent dans nos vies. Certaines sont furtives, non désirées reviennent avec insistance, soient elles donnent la vie ou la mort.

Nous produisons un nombre de pensées impressionnantes : les chiffres sont variables de 20 à 50 000 par jour.

Nous avons été créés avec cette fonction : penser. Il est bon d'apprendre à réfléchir à quoi nous pensons. Cherchons à identifier nos pensées dominantes. En effet se sont-elles qui vont déterminer les fruits de ma vie, l’orientation de ma vie, la réussite ou l’échec.

Afin de nous aider à identifier nos pensées dominantes, nous tenons à préciser qu’elles peuvent provenir de trois sources différentes.

Dieu

Satan

Nous-mêmes ou notre âme.

Nous avons été créés à l'image et à la ressemblance de notre Dieu. Il pense, nous pensons. Nous allons prendre un certain nombre de versets de la Bible afin de comparer les pensées de Dieu, de Jésus, de Satan. Nous étudierons les nôtres dans un deuxième message.

Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel. Autant les cieux sont élevés au–dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au–dessus de vos voies, Et mes pensées au–dessus de vos pensées.

                                                                                                                          Esaie 55 : 8 et 9

Dieu sait que ses pensées aboutiront toujours, contrairement aux nôtres qui nous limitons souvent au présent et motivées par les circonstances. Les pensées de Dieu se focalisent sur notre destinée. Nous allons le constater dans le verset suivant.

Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées ; Qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner.                                                                                                                 Esaie 55 : 7

Quelles sont les pensées de l'Eternel ? Sauver le méchant et qu’il ne meure pas dans son péché. Il attend qu’il revienne à lui car il ne se lassera pas de pardonner, d’avoir pitié. Une condition à remplir : que le méchant abandonne ses pensées.

Si le méchant revient de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe toutes mes lois et pratique la droiture et la justice, il vivra, il ne mourra pas.

 Toutes les transgressions qu’il a commises seront oubliées ; il vivra, à cause de la justice qu’il a pratiquée. Ce que je désire, est-ce que le méchant meure ? dit le Seigneur, l’Eternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive ?

                                                                                                                        Ezéchiel 18 : 21 à 23

Notre Dieu a des pensées de miséricorde, de salut, de pardon. Il ne craint pas de donner ce qu’il a plus cher afin q’elles s’accomplissent.

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.                                                                                                      Jean 3 : 16 et 17

La pensée de l'Eternel est toujours orientée vers la vie et l'avenir. Il a confiance dans ses pensées car il sait que sa Parole s’accomplira. Elle portera du fruit.

Comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n’y retournent pas sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, Sans avoir donné de la semence au semeur Et du pain à celui qui mange.

Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins.

                                                                                                                            Esaie 55 : 10 et 11

L’Eternel sépare les ténèbres et la lumière

La terre était informe et vide ; il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au–dessus des eaux.

Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.

Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour.

 Dieu dit : Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux. Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au–dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au–dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi.

 Dieu appela l’étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le second jour.                                                                                                   Genèse 1 : 2 à 8

Quelle est sa pensée dominante ? Séparer, il est lumière, il aime se tenir dans la lumière. Ses œuvres sont œuvres de lumière. Il communique la lumière. Alors ses pensées sont des pensées de lumière.

Il hait les œuvres de ténèbres et s’en sépare. Nous le constatons avec le chérubin protecteur qui est devenu Satan, l’adversaire de Dieu.

Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi.

 Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes. Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois.                                                                                                 Ezéchiel 28 : 14 à 17

Notre Dieu aime se manifester comme un Père. Telles sont ses pensées, elles sont les pensées d’un père pour ses enfants. C’est pourquoi il nous a envoyé le Saint-Esprit afin que nous ne soyons pas orphelins.

Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous.

Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

                                                                                                                            Jean 14 : 16 et 26

Quelles sont les pensées dominantes de Jésus ?

Mais il s’est dépouillé lui–même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et il a paru comme un vrai homme, il s’est humilié lui–même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. 

                                                                                                                 Philippiens 2 :7 et 8

Dans ces versets nous trouvons trois pensées dominantes : le service, l’humilité et l’obéissance qui conduit jusqu’à la mort.

Jésus ne recherchais rien pour lui-même et nous allons prendre des versets qui nous le confirment. Nous y trouvons également les pensées d’obéissance et de service et également des pensées d’amour filial.

Mais il leur dit : Moi, j’ai à manger une nourriture que, vous, vous ne connaissez pas. Jésus leur dit : Ma nourriture, c’est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’accomplir son œuvre.                                                                          Jean 4 : 32 et 34

Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire.

J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés ; et ils ont gardé ta parole.

                                                                                                                            Jean 17 : 4 et 6

Jésus est animé par des pensées de sacrifice.

Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. Il a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent ; Il n’a point ouvert la bouche.                                                                                 Jean 53 : 4 et 7

 Jésus ne se laisse pas tenter ni séduire dans ses pensées.

Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu m’adores, elle sera toute à toi.

 Jésus lui répondit : Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. Jésus lui répondit : Il est dit : Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.

 Après l’avoir tenté de toutes ces manières, le diable s’éloigna de lui jusqu’à un moment favorable.                                                                            Luc 4 : 5 à 8 : 12 et 13

Jésus est venu sur terre pour manifester la volonté du Père afin que son nom soit sanctifié. Toutes ses pensées sont orientées vers ce but et à l’enseigner.

Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.                                                                                                      Matthieu 6 : 9 et 10

Jésus est pour annoncer l’offre de réconciliation de la part du Père en passant par la repentance et le pardon des péchés.

Afin de donner à son peuple la connaissance du salut Par le pardon de ses péchés.

                                                                                                                                        Luc 1 : 77

Dans ses pensées il ne s’est jamais laissé détourner de cet objectif.

Et voici, on lui amena un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Prends courage, mon enfant, tes péchés sont pardonnés.

Alors, quelques scribes dirent au–dedans d’eux : Cet homme blasphème. Et Jésus, connaissant leurs pensées, dit : Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos cœurs ?

 Car, lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ?  Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Lève-toi, dit-il au paralytique, prends ton lit, et va dans ta maison. Et il se leva, et s’en alla dans sa maison.

                                                                                                                           Matthieu 9 : 2 à 7

La Bible nous apprend que l’Eternel est miséricordieux et compatissant.

Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, En vertu de laquelle le soleil levant nous a visités d’en haut, pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, Pour diriger nos pas dans le chemin de la paix.

                                                                                                                               Luc 1 : 78 et 79

Dans ses pensées, Jésus n’a cessé de manifester la compassion du Père et de l’appliquer, malgré tous les obstacles qu’il a du franchir.

Le démon ayant été chassé, le muet parla. Et la foule étonnée disait : Jamais pareille chose ne s’est vue en Israël.  Mais les pharisiens dirent : C’est par le prince des démons qu’il chasse les démons.

Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité.

 Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger.

                                                                                                                      Matthieu 9 : 33 à 36

 Maintenant posons-nous la question : Quelles sont les pensées dominantes de Satan ?

Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations !

Tu disais en ton cœur :

Je monterai au ciel,

J’élèverai mon trône au–dessus des étoiles de Dieu ;

Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, A l’extrémité du septentrion ;

 Je monterai sur le sommet des nues,

 Je serai semblable au Très-Haut.

                                                                                                                           Esaie 14 : 12 à 14

Quelle est la pensée dominante de Satan dans ses versets ? L’orgueil ou l’amour de son égo, nous ajoutons également la comparaison avec Dieu ou devenir comme Dieu avec son trône à l’extrémité du septentrion ou du nord comme Dieu.

Pareil à celui qui est ivre et arrogant, L’orgueilleux ne demeure pas tranquille ; Il élargit sa bouche comme le séjour des morts, Il est insatiable comme la mort ; Il attire à lui toutes les nations. Il assemble auprès de lui tous les peuples.

                                                                                                                                  Habakuk 2 : 5

Fils de l’homme, Prononce une complainte sur le roi de Tyr ! Tu lui diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Tu mettais le sceau à la perfection, Tu étais plein de sagesse, parfait en beauté. Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi. Ton coeur s’est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois.

 Par la multitude de tes iniquités, Par l’injustice de ton commerce, Tu as profané tes sanctuaires ; Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore, Je te réduis en cendre sur la terre, Aux yeux de tous ceux qui  regardent.          Ezéchiel 28 : 12 : 15 : 17 et 18

Quelles pensées dominantes relevons-nous dans ces versets ? le perfectionnisme (12) l’iniquité (15)  la corruption (17) profaner ou paganiser (18) et pratique l’injustice.

L’iniquité verset 15 signifie : se comporter comme un impie, être inique, pratiquer l’injustice d’une manière flagrante ainsi que la méchanceté, nous fait à l’homme qui n’avait pas revêtu des noces.

Il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée.

 Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

                                                                                                                 Matthieu 22 : 142 et 13

Continuons de rechercher les pensées dominantes de Satan.

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a–t–il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?

Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal.  La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea.                                                                                                     Genèse 3 : 1 : 4 à 6

Dans ces versets nous relevons les pensées dominantes suivantes : la ruse, il insinue le doute, le mensonge, le meurtre, la séduction et la rébellion.

Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple,  et lui dit : Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet ; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

 Jésus lui dit : Il est aussi écrit : Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.

                                                                                                                          Matthieu 4 : 5 à 7

Dans ces versets nous relevons deux nouveaux aspects des pensées de Satan : la tentation et la provocation.

 

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article