la signification des noms des filles de Job

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Job a très bien compris toute l'importance des parfums et de dégager le parfum de vie, celui qui se récolte sur l'arbre de vie.

Job a été un homme brisé dans tous les domaines de sa vie, avant de comprendre cela. Job a perdu tous ses biens, ses troupeaux, ses enfants, ses serviteurs, un ulcère malin à même rongé son corps, sa femme l'a poussé à maudire Dieu, ses amis l'on ridiculisé. Aquilon et Autan ont soufflé avec violence. Après cette terrible épreuve, Dieu, ensuite le rétabli dans son état premier, quand il eut prié pour ses amis. Et l'éternel lui accorda le double de tout ce qu'il avait possédé. Job 42 -- 10 Il eut sept fils et trois filles. Il donna à la première le nom de Jémima (colombe) à la deuxième celui de Ketsia, et à la troisième celui de Keren Appuc. Il n'y avait pas dans le pays d'aussi belle femme que les filles de Job. Leur père leur accorda une part d'héritage parmi leurs frères.

Les prénoms de ses filles  montrent un parfum d'adoration qui s'élève de son cœur en remerciements vers Dieu : car après cette épreuve Job dit à Dieu : mon oreille avait entendu parler de toi, mais maintenant mon  œil t'a vu. Job 42 --5

 Les prénoms des trois filles de Job annoncent la bien aimée du Cantique des cantiques, c'est-à-dire celle que la Bible et le Saint Esprit appelle l'Epouse de  l'Agneau.

Étudions ces trois prénoms :

1-Jémima, signifie : colombe, c'est-à-dire la pureté. Nous trouvons que la pureté dégage le parfum de l'innocence, le parfum de la sainteté. Dans le cantique des cantiques il est beaucoup fait allusion à la colombe :

-Tes yeux sont des colombes, derrière ton voile.

-Ouvre moi m'a colombe ma parfaite.

-Ma colombe  qui te tient dans les fentes  du rocher, qui te cache dans les parois escarpées, fais-moi voir ta figure, fais-moi entendre ta voix. Car ta voix est douce, et ta figure est agréable. Ceci nous parle du parfum du cœur.

Dans l'Ancien Testament, la colombe représente le sacrifice des humbles, les sacrifices du pauvre, le parfum d'adoration du pauvre.

Lévitique 5 -- s'il n'a pas de quoi se procurer une brebis ou une chèvre, il offrira en sacrifice de culpabilité à l'Eternel pour son péché deux tourterelles ou deux pigeons, l’un comme victime expiatoire,  l'autre comme holocauste.

Luc 2 -- 24 : lors de la présentation de Jésus au temple, Joseph et Marie offre deux pigeons : suivant ce qui est écrit, dans la loi du Seigneur : tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur.

Et pour offrir un sacrifice deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, comme cela est prescrit dans la loi du Seigneur.

Ma vie a-t-elle  la nature et le caractère de la colombe ?

Ou le parfum  qui se dégage de ma vie enivre-t-il Christ ?

La plus petite offrande présentée avec un cœur sincère, pur, plait à Dieu, elle  lui et agréable.

Ketsia: signifie casse ou parfum inimitable. La casse est une plante aromatique qui pousse  au Cachemire. La casse entre dans la composition de l'huile d'onction :

Exode 30 -- 23 et 24 : l'Eternel dit à Moïse : prends des meilleurs aromates, 500 sicles de myrrhe, de celle qui coule d'elle-même, la moitié 250 sicles de cinnamone aromatiques, 250  de roseaux aromatiques.

500 sicles de casse, selon le sicle du sanctuaire et un hin d'huile d'olive.

 Tu feras avec cela une huile pour l'onction sainte.

Elle devra être utilisée dans les conditions précises données par Dieu. Il était interdit d'en faire de la même pour un usage personnel. C'est pourquoi nous l'appelons : parfum  inimitable. C'est un parfum à part, en marque du signe de la sainteté, réservé à ce qui est saint.  C’est un parfum de vie que nous recevons et qui émane de nous quand nous acceptons, recherchons la sainteté de Dieu dans nos vies, ou que nous choisissons la sanctification. C'est-à-dire la mise à part pour Dieu, comme Jésus s'est sanctifié lui-même :

Jean 17 -- 19 : et je me sanctifie moi-même pour eux, afin  qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité. La vérité dégage le parfum de l'arbre de vie. Il doit se dégager de nos vies en parfum de bonne odeur.

La casse est un des parfums de l'épouse  ou de la bien-aimée.

 Psaume 45-8b et 9 : c'est pourquoi Dieu, ton Dieu t’a oint  d'une huile de joie, par privilège à tes collègues. La myrrhe, l'Aloès  et la casse parfument tous tes vêtements.

Les princesses, les filles de roi utilisent couramment ce parfum, surtout en Orient.

Par la circoncision du cœur, selon l'Esprit (en Romains 2 -- 29) nous rentrons dans cette lignée  de fils et de filles de roi. La casse et ce qu'elle représente doit se dégager de nos vies.

La nouvelle naissance doit apporter dans nos vies, le parfum d’adorateurs régénéré, purifié, l'odeur de la présence du prince de la vie. L'odeur de la croix, de la mort au péché, de la vaine manière de vivre.

1 Pierre 1-18 et 19 : vous savez que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez hérité de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tâches.

Keren Appuc: Flacon de nard, nous l'avons déjà dit précédemment c'est un parfum précieux et cher. Souvenons-nous comment les jeunes filles d'Israël se constituaient cette réserve pour leur mariage. C'est un parfum nuptial, le parfum de la persévérance (achat successif) Le parfum de l'amour, de la prodigalité, de l'adoration par excellence. Souvenons-nous du flacon, le nard a besoin du flacon pour être stocké.

La Bible nous compare à un vase, chaque homme, chaque femme, un vase d'argile : d’honneur ou vil, vase de colère ou vase de miséricorde.

Romains 9 -- 20 à 23 : le vase d'argile dira-t-il à celui qui l'a formé  p pourquoi m'as-tu fait ainsi ? Le potier n'est-il pas maitre de l'argile, pour faire avec la même masse un vase d'honneur ou un vase d'un usage vil ? Et que dire, si Dieu voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, à supporter avec une grande patience des vases de colère formé pour la perdition, et si les a voulues faire connaître la richesse de sa gloire en interdépendance de miséricorde qu'il a d'avance préparé pour la gloire ?

Choisissons d'être des vases remplis, débordants de sa miséricorde, de sa gloire. C'est-à-dire d'être rempli du précieux parfum de vie. Ce parfum  doit se répandre, s'exhaler d'abord en parfum d'adoration, d'amour, de consécration, en témoignage, en partage.

Il doit être répandu dans ma maison, mon lieu de travail, mon école, mon collège, au lycée, mon église ou dans les magasins ou je fais mes courses.

Maintenant posons-nous cette question : Ma vie est telle un vase qui dégage un parfum agréable ? Pour Dieu, utile aux hommes ? Ma vie est elle un vase remplit du parfum venant de Dieu ou de Satan ?

Proverbes 31 -- 29 : plusieurs filles  ont une conduite vertueuse, mais toi tu les surpasse toute.

Cette parole s'adresse à l'Epouse, à la bien-aimée. Soyons ces vases d’honneur, afin que toute la gloire en revienne à Dieu, un vase qui déborde d’amour, d’adoration, de consécration, temple vivant du Saint-Esprit.

Un vase a         N'hésitons pas, nous qui sommes l'Epouse de Christ, à répandre notre nard pur de grand prix, c'est à dire rendre à Jésus notre adoration, une adoration spontanée qui doit monter d'un coeur pur, reconnaissant, aimant où brûle le feu du Saint-Esprit. Sinon notre adoration ne montera pas bien haut, et ne sera pas d'une agréable odeur. C'est à la mesure de notre adoration que Jésus appréciera notre nard de grand prix. Jésus apprécie notre adoration, le temps que nous passons avec lui. Mais nous aurons à combattre, tout comme Marie, dans le passage de l'Evangile que nous venons de voir. Elle a du affronter les regards des hommes assis autour de Jésus.
        Marc 14 : 4 à 6 « Quelques uns s'indignèrent et s'exprimèrent ainsi : A quoi bon perdre ce parfum ? On aurait pu le vendre plus de 300 deniers et le donner aux pauvres. Et ils s'irritaient contre cette femme.
Mais Jésus dit : Laissez-là. Pourquoi lui faite vous de la peine ? Elle a fait une bonne action en ma faveur (ou mon égard) ».
        Aujourd'hui nous pouvons entendre la même réflexion : Au lieu d'adorer Jésus et de passer du temps avec lui : tu ferais mieux d'aller visiter les pauvres, ou de travailler et de donner ton argent, etc ...
        Jésus ne dit pas d'abandonner les pauvres, mais de le mettre le premier dans nos vies, de passer du temps de qualité avec lui. En l'adorant avec notre cœur, notre âme et notre corps. Cela réjouit son cœur et nous rend beaux à ses yeux.
        Pendant que nous l'adorons, son amour descend dans nos cœurs, inonde nos cœurs. Nos cœurs se dilatent et la présence de Jésus se manifeste, nous enveloppe. Les ténèbres sont chassées de nos vies. La gloire de Jésus vient sur nous.                
  
 La particularité d’un vase c’est d’être ouvert vers le haut, d’où me vient le secours…

Er tu oins d’huile ma tête et ma coupe déborde. Psaume 23 5b

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article