PROTECTION LÉGALE - ou comprendre les retards de Dieu

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

PROTECTION LÉGALE - ou comprendre les retards de Dieu

 

 Traduction Dominique François

 

 Il y a approximativement deux mille ans, un décret fut promulgué au trône du jugement du Dieu Tout-Puissant. Ce décret offrait une protection «légale» pour l'Église contre le diable. En fait, quand Jésus est mort pour nos péchés, «le prince de ce monde» a été jugé (Jn 16. 11). Nos dettes ont été clouées sur la croix de Christ et annulées. Les principautés et les puissances ont été désarmées. En vérité, grâce à Jésus, nous avons un droit légal non seulement d'être protégés de notre ennemi mais de triompher de lui (Col. 2. 13-15).

 

 Ceci dit, nous devons aussi reconnaître que l'Église n'a que rarement marché dans une telle victoire depuis le premier siècle. Pourquoi? En partie parce que pour obtenir la protection de Christ, l'Église doit embrasser Son intercession. Nous devons devenir une maison de prière.

En fait, au commencement de l'histoire de l'Église, les responsables étaient centrés sur la Parole de Dieu et la prière (Ac. 2. 42, 6. 4). Chaque jour ils se rassemblaient pour prier et servir le Seigneur (Ac. 3. 1). Avec une vision aussi claire et un but aussi simple, l'Église de Jésus-Christ n'a jamais eu une plus grande puissance ou capacité de faire des disciples.

 

 Cependant aujourd'hui, nos exigences pour les cadres de l'Église incluent presque tout sauf l'assiduité dans l'étude de la Parole de Dieu et la fidélité dans la prière. Nous attendons d'eux qu'ils aient des dons d'organisateurs et de conseillers ou qu'ils soient des battants dont le charme seul peut attirer les gens.

 

En Luc 18. 8, Jésus met au défi nos traditions modernes. Il pose la question, «Quand le Fils de l'homme reviendra, trouvera-t-Il la foi sur terre?» Sa question est un avertissement pour les chrétiens qui limiteraient la puissance de Dieu à la fin des temps. Jésus nous appelle à résister à l'attrait de la spirale descendante de nos traditions. Il nous demande individuellement, «Trouverai-je la foi en toi?».

 

 Avant que nous répondions, notons que Jésus associe la foi à la prière continuelle (Lc 18. 7). Il ne demande pas, «Trouverai-je la bonne doctrine en toi?» La question du Seigneur ne concerne pas tant la tête que le cœur. Ce que nous croyons est important, mais la façon dont nous croyons est vitale pour obtenir l'aide de Dieu.

En fait, recevoir l'aide surnaturelle de Dieu est exactement le sujet de la parabole de Jésus en Lc 18. Son intention était de montrer qu'en «tous temps» nous ne devons pas «nous relâcher» (v. 1). Pour illustrer la qualité de foi qu'Il cherche, Il ajouta à Son injonction une parabole sur une certaine veuve qui recherchait la «protection légale» d'un juge inique (v. 3). Bien que ce dernier ait été réticent au début, il finit par lui donner gain de cause parce qu'elle le harassait pour obtenir ce qui lui appartenait légalement (v. 5).

 

 Et Jésus d'en conclure, si un juge inique répondit à la persévérance d'une veuve, «Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard?», et Il ajouta, «Je vous le dis, il leur fera promptement justice.» (v. 8).

 

 COMPRENDRE LES RETARDS DE DIEU

 

 Notre Juge céleste viendra au secours de Ses élus, mais «Il tardera». En fait, la définition de Dieu du mot «rapidement» et la nôtre ne sont pas toujours synonymes. Le plan général du Seigneur inclut des délais. L'endurance est une composante si essentielle de notre personnalité que Dieu est prêt à retarder Sa réponse à nos prières importantes pour faciliter cette transformation.

 

C'est pourquoi nous ne devrions pas interpréter les retards divins comme étant une réticence de la part de Dieu. Ces délais perfectionnent notre foi. Christ veut qu'elle possède une ténacité qui prévaut malgré les retards et les échecs. Il cherche à créer en nous une persévérance qui résiste à l'épreuve du temps, une résolution qui se renforce pendant les retards. Quand le Père voit dans notre foi cette qualité de persévérance, cela touche tellement Son cœur qu'Il offre «une protection légale» à Son peuple.

 

 Francis Frangipane

 

Ministries of Francis Frangipane

Email : francis1@frangipane.org

Site internet : http://www.frangipane.org

LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.

 

 

Publié dans Liste d'Elie

Commenter cet article