Notre identité est attaquée, défendons la!

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

                                  Notre identité est attaquée, défendons la!

 

Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.

Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fait l’œuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère. (Ou d’un enseignant) 

                                                                                                                   2 Timothée 4 : 2 à 5

Attaché à la vraie parole telle qu’elle a été enseignée, afin d’être capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs.         Tite 1 : 9

 

Nous allons parler de notre identité naturelle et de notre identité spirituelle.

Notre identité naturelle, par exemple au niveau de l'alimentation se trouve transformée ou déformée, aliénée de plus en plus vers un but que peu d'entre nous discernons jusqu’à maintenant. Et pourtant nous y trouvons un exemple de la perte des libertés individuelles : la liberté de choisir notre nourriture.

Nous allons prendre un exemple concernant nos goûts alimentaires avec les additifs alimentaires bien sûrs. Voici des propos invoqués par des responsables de groupes industriels de l'alimentation. Cela concerne l'usage des additifs alimentaires qui se répandent de plus en plus  sous de multiples formes.

« L’emploi des additifs alimentaires, disent-ils, sont devenus une nécessité commerciale. Car il permet de rendre les consommateurs des aliments qui en contiennent, désireux à tout prix de retrouver nos aliments et leur goût. Les consommateurs choisissent nos produits plutôt que ceux des concurrents. Ils mangent ainsi davantage que si ces additifs alimentaires n'avaient pas été ajoutés ».

 

 Ces groupes industriels de l’alimentation nous les retrouvons sous le nom de lobby de l’alimentation.

. Un lobby est une structure organisée pour représenter et défendre les intérêts d'un groupe donné en exerçant des pressions ou influences sur des personnes ou institutions détentrices de pouvoir (en français, on parle aussi de groupe d'intérêt, groupe de pression ou encore groupe d'influence).

 

Par  exemple nous parlons du lobby du sel, du lobby du sucre etc. Et bien sûr, actuellement du lobby LGBT (Lesbienne, gay, bisexuel et transsexuel).

  Ils savent que la surconsommation des produits alimentaires et des additifs provoquent des maladies. Pour y remédier au bout de la chaîne nous trouvons les industries pharmaceutiques.

Les Illuminatis considèrent que la population mondiale est trop élevée, un tiers doit disparaître afin de mieux la contrôler. Toutes sortes de moyens sont employés pour réduire la population : virus qui développent des maladies contagieuses par exemple.

Ces lobbies nous les retrouvons chez les partisans de l’évolutionnisme bien sûr. Pour eux le créationnisme est à combattre, c'est-à-dire tout ce vient ou rappelle l’œuvre créatrice de Dieu.

Ces recours au remplacement du sel sont notamment tenus avec le glutamate artificiel, bien qu’il existe naturellement dans les tomates, le lait etc. Le but recherché consiste à éduquer, contrôler, manipuler le goût des consommateurs du monde entier.

Il peut y avoir plusieurs sortes de glutamate dans un même produit.

C’est un exhausteur de goût qui permet d’enlever de vrais aliments dans la préparation d’un plat, pour en réduire le coût (Ex : retirer des légumes dans les soupes en sachet), tout en ayant le même goût, la même saveur.

 

 C'est le but recherché dans des perspectives d'avenir de rendre dépendant, captif tous les hommes et toutes les femmes de la terre. De manière à les contrôler dans le choix des produits alimentaires, et d'uniformiser leurs goûts. C’est une forme de clonage au niveau du goût. De ce fait il représente une atteinte à notre identité. Il affecte notre liberté de choisir.

Le glutamate remplace et même pallierait à certains méfaits du sel.

Disons que l’usage du sel est bon, utile, mais c’est l’excès qui le rend nocif. Certains désignent le glutamate sous le terme de sixième sens.

 Souvenons-nous que nous avons été créés avec cinq sens. Le glutamate est considéré également comme une septième saveur et la langue ne possède pas de capteur ou de récepteur gustatif pour le discerner alors il devient une « sensation ». On le nomme exhausteur de goût et il pousse à manger davantage. C’est pourquoi, familièrement on le désigne sous le terme  «  goût de revenez-y »

Le but recherché, en réalité s'étant beaucoup plus loin que ce produit. Les produits de remplacement ou artificiel nous les trouvons de plus en plus avec les saveurs, les arômes, les colorants, les conservateurs, les parfums, le sucre édulcoré etc. Les hommes rejettent de plus en plus tout ce qui est naturel, les parfums naturels, les arômes, les colorants naturels sont abandonnés.

Les Japonais considèrent le glutamate comme la septième saveur qui peut s’identifier comme « bouillon de viande ». Les autres saveurs sont au nombre de six : le sucré, le salé, l’amer ou l'astringent et le piquant avec le piment. Les capteurs de la langue permettent de détecter et d’identifier l'une de ses saveurs, ce qui n'est pas le cas pour le glutamate.

De plus en plus les hommes cherchent à créer des produits artificiels et à les subtiliser aux produits de la nature et d’ignorer tout ce qu’elle nous offre. Nous le constatons également avec toutes les semences dites : OGM ce qui signifie organisme génétiquement modifié. Ces graines présentent un inconvénient elles ne se reproduisent pas. Actuellement des chercheurs travaillent à « recodifier » ou «  recodé » ces semences afin qu’elles se reproduisent ou retrouvent un code génétique et qu’elles se reproduisent. Avec leurs travaux ces chercheurs ont créé des protéines inédites ou inexistantes dans la nature au niveau d’une bactérie.

Pourtant à la fin de la création l’Eternel contemple sa création et dit: Dieu vit que tout cela était bon.

Tout ce que nous venons  de développer trouve son origine dans ces versets de la Bible qui sortent de la bouche du serpent ou Satan, à Eve : mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal.

 La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea.

                                                                                                                                Genèse 5 et 6

Voici les points importants de ces versets : vous serez comme Dieu, et précieux pour ouvrir l'intelligence

Depuis que ces deux désirs sont plantés dans le cœur de l'homme et de la femme bien sûre, ces derniers n’ont cessé de croire ces mensonges qui les poussent à la rébellion :

1-se libérer de la dépendance de Dieu, de son « assujettissement »

2-Accéder à la connaissance que notre Dieu « nous cache ou nous interdit l’accès » en faisant naître la convoitise.

3-devenir créateur en créant un nouvel être humain et une nouvelle création. Se libérer de tous les produits que Dieu a créés par des produits que l’homme créés par son intelligence et savoir puisé dans les fruits de la connaissance du bien et du mal.

4- la séduction avec le contrôle des sens apparaît

 Déjà nous voyons apparaître à l'horizon le règne de l'Antéchrist, le gouvernement mondial ou le nouvel ordre mondial.

 

Ces lobbys cherchent à effacer toute référence à la Parole de Dieu, par exemple le sel et le glutamate. Le sel devient le produit dont il faut se méfier car il provoque des maladies. Or le sel par lui-même est bon puisque créé par Dieu, mais c’est son abus qui devient nuisible. Par contre le glutamate artificiel, produit des hommes, devient le produit sauveur pour pallier au « raté » de Dieu.

Dans ces conditions  les paroles suivantes de Jésus deviennent fades, vidées de leur substance et même « nocives »

C’est vous qui êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, avec quoi le salera–t–on ? Il n’est plus bon qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds par les gens.                                                                                                                  Matthieu 5 : 13

Comment les utilisateurs de glutamate peuvent recevoir la révélation de ce verset ? passer du naturel au spirituel, puisque telle est la méthode d’enseignement de Jésus afin d’être compris par ses auditeurs.

 

 Il en est de même avec ces autres versets :

Car tout homme sera salé de feu. Le sel est une bonne chose ; mais si le sel devient sans saveur, avec quoi l’assaisonnerez-vous ?  Ayez du sel en vous–mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres.                                                      Marc 9 : 48 à 50

Le sel est signe d’alliance avec Dieu.

Tu mettras du sel sur toutes tes offrandes ; tu ne laisseras point ton offrande manquer de sel, signe de l’alliance de ton Dieu ; sur toutes tes offrandes tu mettras du sel. Lévitique                                                                                               2 : 13

Tu les offriras devant l’Eternel ; les sacrificateurs jetteront du sel sur eux, et les offriront en holocauste à l’Eternel.                                                        Ezéchiel 43 : 24

Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun.                       Colossiens 4 : 6


Chaque lobby devient un empire  à la tête duquel nous trouvons un empereur. Par exemple en France le premier groupe d’intérêt ou lobby nous le trouvons dans le domaine de l’alimentation. Il est le premier employeur avec 13500 entreprises qui emploient plus de 400000 salariés. Il crée 10000 emplois par an. C’est la première activité exportatrice en France et même en Europe.

 

Le lobby du sel, un lobby très puissant

 

Le lobbying, c'est travailler en coulisses, tenter de faire pression, d'influencer les pouvoirs publics et plus concrètement la réglementation. Et le sel n'échappe pas à la règle. Alors que toutes les études depuis 20 ans montrent que manger trop salé est mauvais pour notre santé, l'excès de sel augmentant notamment le risque de maladies cardiovasculaires, il y a toujours autant de sel dans notre alimentation. Pour quelles raisons ?

 

Pourquoi les industriels mettent-ils autant de sel ?

 

Si les industriels ont la main leste, c'est parce que chaque pincée rajoutée vaut de l'or. Depuis la généralisation de la chaîne du froid, le sel ne sert quasiment plus à conserver les aliments, mais on lui a découvert d'autres vertus. Grâce à sa faculté de rétention d'eau, le chlorure de sodium augmente artificiellement le poids d'un certain nombre de produits, et en conséquence leur prix de vente au kilo (exemple le saumon).

Le sel est aussi utilisé comme exhausteur de goût, pas cher, qui masque la fadeur d'un certain nombre d'aliments industriels bas de gamme. Et tout le monde en a fait l'expérience, lorsqu'on commence à mettre la main dans un sachet de biscuits salés, on a beaucoup de mal à s'arrêter. C'est ce que l'on appelle le syndrome du biscuit apéritif. Plus on consomme de sel, plus on est accro aux produits salés. Enfin le sel a un pouvoir assoiffant, il permet aussi de vendre des boissons en tout genre. Nous devenons des êtres assujettis, alors que nous nous croyons libres.

Dans cet exemple encore, nous constatons que liberté est conditionnée et combien plus notre identité de fils et de fille de Dieu. Si nous n’y prenons garde nous devenons comme des marionnettes dont les lobbys tirent les ficelles et celui qui manipule tout cela : Satan lui-même qui déploie toute sa séduction.

 

Codex Alimentarius

 

Le codex alimentarius, créé en 1963, est un programme commun de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’Organisation mondiale de la santé (O.M.S.) consistant en un recueil de normes, codes d’usages, directives et autres recommandations relatifs à la production et à la transformation agro-alimentaires.

Mais ce qui se cache derrière ces entités internationales reconnues est-il toujours à notre service, ou à celui d’autres intérêts ? Devons-nous être libre de choisir comment se nourrir ? (je pose la question même si la réponse semble évidente…)

 

La Commission du Codex Alimentarius (Codex) est le principal organisme mondial qui fait des propositions, pour toutes les questions concernant la mise en œuvre du Programme mixte FAO/OMS sur les normes alimentaires. Il est en cela consulté par, les directeurs généraux de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). La Commission a pour mission de protéger la santé des consommateurs; de garantir des pratiques loyales dans le commerce des aliments; de promouvoir la coordination de tous les travaux entrepris par des organisations gouvernementales et non gouvernementales en matière de normes alimentaires. Malheureusement, ses activités ne protègent pas la santé des consommateurs et le commerce international des aliments est tout sauf équitable.

 

Cette organisation veut contrôler absolument tout ce qui rentre dans votre bouche, pour rendre l’être humain totalement dépendant de la science, pour assurer ses fonctions vitales : rester en vie, survivre et surtout procréer. Ils veulent gérer la reproduction de l’humanité dans leurs laboratoires. Ils souhaitent également que vous développiez des maladies chroniques, pour que vous preniez leurs médicaments.

9 des pires produits chimiques connus sont des pesticides et ont été à nouveau autorisés par le Codex Alimentarius, alors qu’ils avaient été interdits par 176 pays : dieldrine / aldrine / hexchlorobenzène…

A cause de ce Codex Alimentarius, les pays ne peuvent pas refouler ces produits toxiques à leurs frontières, sous peine d’être accusé de « violation des traités commerciaux de l’OMC ». Exemple : la marque de boisson gazeuse Red Bull, avait été refusée par la France sur ses marchés, puis finalement autorisée, sous la menace de très lourdes amandes.

En contrôlant l’accès à l’alimentation et aux médecines naturelles, les intérêts économiques du Codex Alimentarius veulent contrôler toutes nos vies.

Ils projettent de retirer les vitamines et minéraux des aliments, et l’accès libre à ces nutriments, pour les remplacer par des molécules chimiques vendus en pharmacie, disponibles uniquement sur ordonnance.

 

 

 

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article