Nos pensées déterminent qui nous sommes

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

 

Dans un message précédent nous avons retenu que trois sources se présentent à nous pour être à l'origine de nos pensées.

-Dieu

-Satan

- Nous même

 

Nous classons nos pensées en deux catégories : premièrement celle qui donne la vie, celle qui conduise à la mort. Il nous appartient de choisir selon le libre arbitre avec lequel Dieu nous a créé.

J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre, j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité.                                                                                 Deutéronome 30:19

 

Dieu a créé Adam et Eve à son image et à sa ressemblance, et il vit que cela était très bon. Cette situation devait durer éternellement à condition qu’Adam et Eve acceptent les recommandations de leur créateur.

L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement.

                                                                                                                    Genèse 2 : 16 et 17

À cette époque il n'existait qu'une source de pensée, celle de Dieu. Nous savons qu’Adam et Eve se sont laissés séduire par le mensonge du serpent. Ils ont désobéis à Dieu. Le résultat est le suivant une autre source de pensée s'est imposée à eux. Elle leur a communiqué la rébellion, la peur, le rejet, la mort, l'auto-accusation.

Ils sont devenus comme une boussole désaxée dont l'aiguille ne s'aligne plus sur le champ magnétique de la terre. L'aiguille s'agite, tournant en rond et ne reconnaît plus le nord magnétique de la terre. Elle est devenue inutile. Il en est de même pour nos pensées après notre rupture ou désobéissance avec Dieu. Nous sommes devenus errants comme des brebis sans véritable bergers. Par contre nous avons accepté de nous laisser influencer par un loup déguisé en berger afin de mieux nous dévorer : comme dans l'histoire du petit chaperon rouge.

Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie ; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous.

                                                                                                                                  Esaie 53: 6

Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu ; Tous sont égarés, tous sont pervertis ;

 Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul ; Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume.                                                       Romains 3 : 11 et 12:14

 

Notre Dieu qui nous aime tant ne nous a pas abandonné dans cette situation. Par sa mort sur une croix et sa résurrection, Jésus est venu nous offrir de nous réconcilier avec notre Dieu et de changer de royaume. Maintenant nous avons à nettoyer nos pensées reçues et que nous avons emmagasinées, utilisées dans le royaume du père du mensonge : Satan lui-même.

L’Eternel sentit une odeur agréable, et l’Eternel dit en son cœur : Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait.                                                                                                             Genèse 8 : 21

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.                                                 Romains 12 : 2

Selon la Bible du Semeur

Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.

La  mise en application de ce verset nous demande de nager à contre-courant de l'influence du monde.

L’homme devient le produit de ses pensées. Notre intelligence est devenue le reflet de ce que nous pensons, puisque la Bible nous dit : Car il est comme les pensées de son âme. Mange et bois, te dira–t-il ; Mais son cœur n’est point avec toi.                                                                                                                   Proverbes 23 : 7

 

Proverbes 13:26

L’état de notre vie reflète l'état de nos pensées. Si ma vie est un désastre, mes pensées le sont également d’abord. Si mes pensées sont divisées, elles proviennent de deux sources opposées et ma vie sera divisée. Dans le doute il nous arrivera d’attribuer à Satan des événements qui viennent de Dieu, comme les pharisiens. Ils avaient les pensées corrompues. Ils n’étaient plus capables de discerner ce qui appartient au royaume des ténèbres ou au royaume de Dieu. Pourtant il est écrit : Vous observerez mes lois. Tu n’accoupleras point des bestiaux de deux espèces différentes ; tu n’ensemenceras point ton champ de deux espèces de semences ; et tu ne porteras pas un vêtement tissé de deux espèces de fils.                                                                     Lévitique 19 : 19

 

Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui–même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle–même ne peut subsister. Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui–même ; comment donc son royaume subsistera–t-il ? Et si moi, je chasse les démons par Belzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux–mêmes vos juges. Mais, si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.                                                                                   Matthieu 12 : 25 à 28

 

Comment nos pensées sont-elles alimentées ?

 

Nous avons été créés : esprit, âme et corps. Dans le jardin d'Éden notre esprit était en relation directe et constante avec Dieu. Cette relation divine influençait notre âme et nos pensées bien sûres. Après la chute  et l’expulsion de jardin d'Éden nos pensées sont devenues à l'image de nos sens : influencées par ce que nous voyons, entendons nous écoutons, ce que nous ressentons dans nos sentiments et nos émotions souvent blessées. Jusqu’à ce que nous acceptions Jésus comme Sauveur et Seigneur notre âme a pris la direction de notre être. Elle est incapable de se soumettre à Dieu à ses lois naturelles et spirituelles, ou d'entendre la voix de Dieu. Notre âme est charnelle et Dieu est esprit, d’où l’incompatibilité entre les deux.

Car ainsi parle l’Eternel aux hommes de Juda et de Jérusalem : Défrichez-vous un champ nouveau, Et ne semez pas parmi les épines.                                  Jérémie 4 : 3

Défricher nous parle d’arracher toutes nos pensées charnelles reçues de la nature adamique. Nous avons été sous son influence des dizaines d’années. La Bible nous dit que nous sommes le champ de Dieu et co-ouvriers avec lui.

 Tout ce qui vit et respire est soumis aux lois de Dieu, aussi bien le croyant ou que l’incroyant.

Je leur donnai mes lois et leur fis connaître mes ordonnances, que l’homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles.                                             Ezéchiel 2 : 11

 C'est la raison pour laquelle la Bible nous demande de renouveler nos pensées selon la parole de Dieu, à ce sujet ci-dessus nous avons évoqué Romains 12 : 2.

Nos contemporains dépensent beaucoup d'argent pour mettre en valeur et entretenir leur corps physique. Dans les écoles nous enseignons beaucoup sur le corps naturel. Toutefois nous oublions ou ne savons pas que nous avons un corps spirituel. Pourtant Dieu ne parle jamais à notre corps naturel mais toujours à notre corps spirituel.

Il est semé corps naturel, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps naturel, il y a aussi un corps spirituel.                                                                   1 Corinthiens 15:44

 

Tout a commencé par la Parole

 

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.                                  Jean 1 :1à 3

 

Lors de la création, avant de parler, Dieu a pensé et sa Parole à engendrer une action. Comme nous avons été créés à son image et à sa ressemblance, avant de parler nous pensons et nos pensées engendrent des actions bonnes ou mauvaises. Elles sont toujours le reflet de nos pensées qui les ont précédés.

C'est ce que l'on appelle la loi des causes à effets ou la loi des semailles et de la moisson. Je récolte ce que je pense tôt ou tard selon les circonstances. C'est une loi de l'esprit.

Puisqu’ils ont semé du vent, ils moissonneront la tempête ; Ils n’auront pas un épi de blé ; Ce qui poussera ne donnera point de farine, Et s’il y en avait, des étrangers la dévoreraient.                                                                                    Osée 4 : 8

Avec la loi des pensées, nos pensées dominantes ou ce que je pense régulièrement déterminent la réalité de chaque jour. C'est pourquoi il est bon de s'arrêter et de faire le bilan de mes pensées. Écoutons les paroles qui sortent de nos bouches et nous saurons ce que nous pensons : des pensées positive ou des pensées négatives, ou les deux mélangées ?

 Les pensées silencieuses déterminent les fissures dans nos fondations. Je pense tout le temps donc   je crée.

Il dit encore : Il en est du royaume de Dieu comme quand un homme jette de la semence en terre ; qu’il dorme ou qu’il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu’il sache comment.                                                              Marc 4 : 26 et 27

 

Il est ainsi de nos pensées. Elles sont la cause et les événements en sont les effets. La pensée sur laquelle je me focalise est celle qui se réalise.

Mon esprit est comme un aimant, une force d’attraction qui attire à moi tout ce que je pense. J’attire à moi les événements auxquels je pense. Si j’ai toujours peur, cela arrivera.

Il est bon de nous laisser instruire par la Parole de Dieu et de la méditer

 

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus–Christ.                  Philippiens 2 : 5

Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l’instruire ? Or nous, nous avons la pensée de Christ.                                                                                    1 Corinthiens 2 : 16

 

Vous aussi, réjouissez-vous de même, et réjouissez-vous avec moi.

                                                                                                                        Philippiens 2 : 18

Au reste, mes frères, réjouissez-vous dans le Seigneur. Je ne me lasse point de vous écrire les mêmes choses, et pour vous cela est salutaire.

                                                                                                                          Philippiens 3 : 1

Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous.

                                                                                                                          Philippiens 4 : 4

J’ai une grande confiance en vous, j’ai tout sujet de me glorifier de vous ; je suis rempli de consolation, je suis comblé de joie au milieu de toutes nos afflictions.

                                                                                                                     2 Corinthiens 7 : 4

Et vous–mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup d’afflictions, avec la joie du Saint–Esprit,  en sorte que vous êtes devenus un modèle pour tous les croyants de la Macédoine et de l’Achaïe.                                                                                      1 Thessaloniciens 1 : 6 et 7

 

En effet, vous avez eu de la compassion pour les prisonniers, et vous avez accepté avec joie l’enlèvement de vos biens, sachant que vous avez des biens meilleurs et qui durent toujours.                                                                                    Hébreux 10 : 34

 

Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience.                                                                                                       Jacques 1 : 2 et 3

 

Il est bon de ressentir la joie, afin d’orienter mes pensées joyeuses vers ce j’aime. Le juste ne craint pas les mauvaises nouvelles. Le Saint esprit est joyeux c’est pourquoi il est écrit : la joie de l’Eternel est ma force.

L’âme aime louer, mon esprit aime adorer. Il est bon de basculer mes pensées sur la gloire de Dieu. Il est bon de se tenir dans la joie, c’est un bon moyen pour éviter d’annuler nos prières par des pensées de murmures et de les transformer en plaintes qui annulent nos prières.

Souvenons-nous de l’exemple de Paul et Silas, qui se retrouvent en prison alors qu’ils viennent d’annoncer l’évangile. A cause de cela ils se retrouvent en prison après avoir été fouetté. Ils auraient pu être plein d’amertume, découragé. Non au lieu de cela, alors qu’ils sont en prison, dans les fers et les chaines, au milieu de la nuit ils priaient, chantaient.

Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés ; au même instant, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus. Le geôlier se réveilla, et, lorsqu’il vit les portes de la prison ouvertes, il tira son épée et allait se tuer, pensant que les prisonniers s’étaient enfuis. Mais Paul cria d’une voix forte : Ne te fais point de mal, nous sommes tous ici.

 Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra précipitamment, et se jeta tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas ; il les fit sortir, et dit : Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ?

 Paul et Silas répondirent : Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison.                                                                           Actes 16 : 25 à 31

Notre attitude dans ces circonstances encouragera d’autres chrétiens à propager l’évangile même dans les difficultés.

 

Voici un bon filtre pour évaluer nos pensées et les aligner sur la Parole de Dieu.

Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

                                                                                                                         Philippiens 4 : 8

  La Bible version le Semeur dit :                                                                                                                                     

 Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d’amour ou d’approbation, de tout ce qui mérite respect et louange.

-vrai signifie : réel authentique, véritable, amour de la vérité,

- honorable signifie : vénérable, noble, honnête

- juste signifie : approuvé et accepté de Dieu, ceux dont les pensées, les paroles, les actions sont entièrement conforme à la volonté de Dieu, qui n’ont pas besoin de modifier leur cœur ou leur vie,

- pur signifie : consacré, chose très sainte,

- aimable signifie : agréable, plaisant, tenir en considération, traiter affectueusement ou avec bonté,

- approbation signifie : qui est bon à dire, être bien, bien agir, avoir la renommée,

- vertueux signifie : digne de louange

Que tout ce que nous aimons et est excellent soient l’objet de nos pensées, écrivons-le. Souvenons nous que :

L’Eternel est mon berger : je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom.           Psaume 23 : 1 à 3

 

Il est bon de penser à ce que je fais et non à ce que je vois. Quand mon cœur est en paix les mauvaises nouvelles me laissent en paix

Le filtre biblique pour les pensées : l’obéissance

 

Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur : vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées.

 Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur.

                                                                                                                Ephésiens 4 : 17 et 18

Leur intelligence est sous l’emprise des ténèbres et ils ne participent pas à la vie de Dieu. En effet ils sont ignorants parce que leurs cœurs sont fermés. Ils ne marchent pas par l’Esprit mais par la chair.

Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair.                                                                                                                    Galates 5 : 16

 

Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.                                                                                                       2 Corinthiens 10 : 5

Les mauvaises pensées engendrent un mauvais système mental. Nous avons le pouvoir de penser ainsi que la faculté d’orienter nos pensées. Le problème c’est que souvent nous fonctionnons en pilotage automatique. De ce fait nous risquons de vivre beaucoup d’événements que nous ne choisissons pas.

Posons-nous la question :

Quelles sont les habitudes auxquelles je suis attaché et que je dois changer ?

Afin de conserver notre corps en bonne santé il nous arrive de changer régime alimentaire. De même il se peut que nous ayons besoin de changer de régime mental. Sinon nous risquons de détruire nos prières à cause des murmures qui sortent de nos bouches. Ces murmures reflètent nos pensées. Les murmures sont les fruits de nos pensées.

    

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article