Ne soyez pas manipulateur

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

  

«Mais les œuvres de la chair sont… la magie (la manipulation)…» (Galates 5.19-20)

Dieu a planté en chacun de nous de l’ambition de sorte que nous réalisions une belle œuvre dans notre vie. Seulement, nous pouvons être tentés de manipuler les gens pour les amener à mieux servir nos intérêts.

Le Seigneur ne saurait bénir une telle manœuvre car cela va à l’encontre de l’amour, règle par excellence au travers de laquelle Il agit. Aussi longtemps que, par des stratagèmes plus ou moins subtils, vous amèneriez les gens à vous servir ou à faire une chose dont ils n’ont pas envie, Dieu ne fera rien.

Dans la liste des œuvres de la chair, Paul cite la magie. Ce terme a été repris plus tard pour désigner la sorcellerie, mais il désigne en fait tout recours à des techniques cachées (occultes) reposant sur la manipulation. Cette manipulation permet d’influencer le cours de la vie d’une personne pour nuire à sa vie, de la contrôler, ou de servir les intérêts de la personne qui manipule.

L’une des raisons pour laquelle une personne peut avoir recours à la manipulation est la crainte. Il arrive, par exemple, que des pasteurs insécurisés utilisent la crainte pour retenir les brebis dans l’assemblée. Par prédication interposée, ils disent en quelque sorte : «Si vous quittez cette église ou si vous ne pensez pas exactement comme moi, c’est que vous n’êtes pas soumis aux autorités que Dieu a établit et vous allez ouvrir une porte à Satan. Vous aurez alors beaucoup de problèmes».

C’est triste à dire, mais cela existe. Ils vivent dans la crainte d’être abandonnés et utilisent à leur tour la crainte pour retenir les gens dans l’église. S’il est vrai que nous devons honorer nos pasteurs, il ne s’agit pas d’une soumission aveugle.

L’autre moyen de manipulation chez certains serviteurs, proche du précédant, est la doctrine de la couverture spirituelle. Ils disent aux croyants de leur assemblée qu’ils ont une position spirituelle plus élevée et qu’en l’occurrence, leur onction les protège.

En d’autres termes, cela signifie : «Faites tout ce que je vous dis d’une manière inconditionnelle, sans penser par vous-même, sinon Dieu cessera de vous protéger et Satan va vous tuer». Cette doctrine a pour but de semer la peur dans le cœur des gens et s’assurer de leur parfaite obéissance.

Cette doctrine est bien entendue fausse. Jésus est notre protection spirituelle et nous avons tous une autorité égale contre Satan dans le nom de Jésus. D’autre part, L’Être ultime auquel nous sommes tenus d’obéir est le Saint Esprit, et non un homme, aussi oint soit-il.

En tant que pasteurs ou apôtres, nous ne devrions pas utiliser notre position pour manipuler. Dieu fait grandir l’église, pas l’homme. Notre seule responsabilité est de faire ce que nous sommes supposés faire, et du mieux que l’on peut, rien de plus.

La manipulation pour cause de crainte est fréquente aussi chez certains parents. Ils étouffent leurs enfants et les empêchent de prendre leur envol car ils ont peur qu’ils mettent leur vie en danger ou qu’ils fassent mal les choses.

C’est le thème principal du film Le monde de Nemo, que je vous encourage à voir. Le père de Nemo, hyper protecteur et anxieux chronique, n’accorde aucune liberté à son fils pour le retenir près de lui. Il dit à un moment : «Je protège mon fils car je veux qu’il ne lui arrive rien». Sa petite amie Dora dit alors : «C’est idiot, si tu fais tout pour qu’il ne lui arrive rien, il ne lui arrivera précisément jamais rien».

En d’autres termes : si vous empêchez systématiquement votre enfant de faire preuve d’initiative pour le protéger, il ne lui arrivera peut-être rien, mais vous le priverez des expériences de la vie nécessaires pour grandir, ou bien il aura une vie sans danger mais inintéressante. Ensuite, il finira par penser qu’il est incapable de faire les choses correctement par lui-même et ne prendra jamais d’initiatives. Il doutera de sa capacité à faire de bons choix, et même de ses propres goûts.

Vous ne pouvez non plus imposer vos rêves à vos enfants, et vivre par procuration au travers d’eux. Ils sont différents et vous devez les laisser être eux-mêmes. Vouloir aider ses enfants peut partir d’un bon sentiment, mais cela peut avoir des conséquences négatives si nous manquons de sagesse.

Nous pouvons conseiller une personne, mais pas systématiquement. Parfois, vous saurez même ce qu’il convient le mieux pour elle mais la sagesse vous dira de ne rien dire et de la laisser agir par elle-même.

Ensuite, un autre moyen de manipulation est la culpabilité. Certaines personnes, par exemple, cherchent à amener les autres à se sentir coupables et responsables de leur propre mal-être dans l’idée de les amener à se soumettre à leur volonté.

Par exemple, imaginez qu’une mère veuille retenir son enfant à l’âge adulte pour le garder près d’elle. Elle va lui dire : «Si tu parts, c’est que tu ne m’aimes pas et j’irais mal». Cet enfant se sentira alors obligé de rester chez maman pour son bien-être, et il se culpabilisera même de chercher à voler de ses propres ailes.

Le cliché comique bien connu est celui de la mère juive, ultra possessive. Ce thème est abordé dans un vieux film français, «Un éléphant ça trompe énormément», avec le personnage brillamment campé par Marthe Villalonga.

Un autre moyen de contrôle est celui du chantage par la perspective d’une crise de colère. Certaines personnes menacent leur entourage de se mettre en colère si l’on ne va pas dans leur sens. De fait, pour éviter qu’elles se fâchent, on va finir par se plier à leur volonté. Mais en obéissant à ce moyen de contrôle, nous serons malheureux car on se sera mis sous le joug de cette personne. Nous aurons acheté notre paix et agit sous l’effet du chantage, et non par liberté.

Quoiqu’il en soit, chacun est responsable de sa vie et vous ne pouvez forcer les gens à faire ce que vous avez décidé pour eux. Vous pouvez proposer mais ne pas imposer. Jésus S’est contenté de prêcher dans les rues, les déserts ou les lieux de cultes, mais Il n’a jamais forcé les gens à se convertir.

Olivier Moulin . Source : Actualités chrétiennes

 

Commenter cet article