Ne brûlons pas nos dictionnaires !

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Ne brûlons pas nos dictionnaires !

par actualitechretienne

 

Si vous avez un bon dictionnaire à la maison, en le lisant, vous apprendrez que le mot «couple» vient du latin «copula», qui lui-même vient de «copulare», qui signifie copuler.

 

L’acte de copulation est selon le dictionnaire : «l’accouplement du mâle et de la femelle, la conjonction de l’homme et de la femme».

 

Ainsi, la langue française, chargé d’histoire et de bon sens, ne définit pas l’acte homosexuel en terme de copulation mais de coït (et encore seulement par «extension» !) et réserve le mot «couple» pour l’hétérosexualité. Actu-Chretienne.Net a ainsi parfaitement raison d’écrire systématiquement le mot «couple» entre guillemets, lorsqu’il s’agit d’évoquer les duos homosexuels.

 

L’étymologie nous enseigne que dans le cadre de l’homosexualité, il ne s’agit pas d’un couple, mais de partenaires sexuels. Peuvent-ils alors prétendre au mariage tel que la République l’a reconnu et protégé jusqu’à ce jour ? Nous pourrions y concéder dans la mesure où cette union entrerait dans le cadre de la loi du mariage. Nous savons tous, que la loi est là comme un garde de fou, pour assurer la pérennité de la société. Et il se trouve justement, que l’article 371, prend bien soin d’assurer l’avenir de la progéniture et souligne que le foyer est fondé sur LE COUPLE : un homme et une femme, un père et une mère !

 

Art 371-1 : «L’autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant. Elle appartient au père et à la mère jusqu’à la majorité ou l’émancipation de l’enfant, pour le protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement, dans le respect dû à sa personne. Les parents associent l’enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité».

 

Les termes de cet article ont-ils été choisis avec légèreté ? Ne serait-ce qu’un résidu de la «vielle religion» au cœur de la République ? Des résidus que certains aimeraient supprimer définitivement au nom d’une liberté sans limite et d’une conception biaisée de l’égalité ? N’y avait-il pas un peu de bon sens dans cette loi ? Allons-nous associer l’enfant et les générations futures à cette décision qui les concerne ? Ne sommes-nous pas parvenus au paroxysme de l’égoïsme et de la rébellion ?

 

J’ai l’impression que le fameux slogan «il est interdit d’interdire», grande trouvaille de mai 68… n’a pas fini de mettre le feu à la France !! Allons-nous aussi autoriser des mariages à 3 ? Pourquoi pas même  communautaires ? Pourra-t-on avoir plusieurs maris ou épouses ? Finalement, le mariage a-t-il encore une quelconque utilité ?…

 

Dans sa folie, le gouvernement actuel ne devra pas changer uniquement la loi, mais également les définitions du dictionnaire ! Nos anciens, qui ont écrit ces définitions, n’avaient donc, les pauvres, vraiment rien compris au sens qu’il fallait donner au couple et à la famille…

 

Je comprends pourquoi nous subissons un tel matraquage médiatique, artistique, cinématographique… Il est vrai que pour nous faire oublier des siècles d’un héritage naturel et spirituel, il faudra un puissant lavage de cerveaux !

 

Ce lavage de cerveaux ne m’ayant pas encore atteint, je veux ici encore une fois souligner ce qu’enseigne la précieuse parole de Dieu : «Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères» (Hébreux 13v4)

 

Le mariage est une institution qui dépasse la volonté humaine et les générations. Le dénaturer provoquera, sur le long terme, un séisme dans les fondements même de notre civilisation.

 

Je ne suis pas homophobe. Je déteste l’idée que l’on fasse du mal à qui que ce soit en raison de sa différence. Pour autant, il est de mon devoir, en tant que citoyen, de m’exprimer sur  l’avenir de nos prochaines générations. De grâce, n’enlevons pas les repères, consolidons la famille naturelle, et ne brûlons pas nos dictionnaires !

 

Remy Bayle, Evangéliste

Action Mondiale Evangélisation

www.feuetgloire.com

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article