LES PROPHÈTES SONT-ILS ENCORE IMPORTANTS ?

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

 Michelle McClain

Traduction Dominique François

 Même si nous avons été échaudés par des paroles prophétiques qui ne se réalisèrent pas, nous ne pouvons pas nous permettre de mettre la prophétie ou l'office de prophète de côté. Voici pourquoi.

 

Mentionnez le mot prophète à certaines personnes et leurs mains deviennent moites, une boule se forme dans leur gorge et ils commencent à regarder vers la porte. Pour beaucoup, ce n'est pas qu'ils ne croient pas à la prophétie, mais ils en ont assez de se faire brûler les ailes par des prophètes trop zélés au message déséquilibré et ils sont prêts à jeter l'éponge.

 

Cependant quoique nous pensions des prophètes, une chose est certaine : ils sont l'idée de Dieu - oui, même quand ils se trompent, provoquent du désordre et rendent la vie difficile aux responsables de l'église. Dieu a conçu l'église pour qu'elle ait besoin de cet office crucial.

 

Il savait aussi que l'église voudrait pouvoir se débarrasser des prophètes et de la prophétie. Pour cette raison, Il nous ordonna en 1 Thess. 5. 19, 20 :«N'éteignez pas l'Esprit. Ne méprisez pas les prophéties.» Notez que Dieu lie la capacité du Saint-Esprit à agir avec liberté parmi les croyants - et ne pas être refoulé ou éteint - avec la prophétie. Le mot «mépriser» est tiré du mot grec exoutheneo qui signifie, «Ne tenir aucun compte, traiter avec mépris, regarder comme n'étant rien». Le verset 21 continue en disant, «Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon.» Il s'agit d'une précaution nécessaire pour traiter avec la prophétie.

 

En effet, Dieu savait depuis le début que l'utilisation de personnes intrinsèquement brisées pour lui servir de porte-parole, se traduirait par de nombreuses transmissions hasardeuses et pourtant ce fut Son plan parfait. Aujourd'hui ce plan se poursuit car Dieu amène une réforme du domaine prophétique et de l'office de prophète. Le mot réforme qui vient du mot grec diorthosis, signifie «redresser complètement». Dans un sens physique, il s'agit d'être droit, de rétablir dans son état naturel et normal quelque chose qui est d'une certaine façon en saillie ou tordu, comme une jambe cassée. Pour certains, le domaine prophétique est certainement devenu comme un membre difforme.

 

De la même façon, nous devons comprendre le poids que cela représente d'être prophète. Pouvez-vous imaginer la responsabilité de parler pour Dieu - d'entendre, de voir et d'interpréter le cœur et la pensée de Dieu pour notre génération ? Pouvez-vous imaginer avoir le courage de dire quelque chose à haute voix dans une culture où une seule faute peut disqualifier votre vie, malgré vos résultats passés ?

 

Je défends les prophètes. Je ne suis pas aveugle sur les fautes qu'ils ont commises dans le passé et je suis conscience des défis auxquels ils sont confrontés aujourd'hui. Mais l'église devrait faire preuve envers un prophète qui est à côté de la plaque de la même miséricorde et de la même grâce qu'elle offre à un pasteur qui prêche un sermon minable.

 

L'église n'est pas un bâtiment mais une maison spirituelle construite avec des pierres vivantes - nous qui formons l'habitation de Dieu par l'Esprit. Aujourd'hui, même au travers des cicatrices et des blessures causées par des prophéties dont on peut douter qu'elles aient été inspirées, Christ continue de bâtir Son église par la puissance de Son Esprit au travers des prophètes et du ministère prophétique.

 

Cependant si l'église arrive à la pleine maturité que Dieu désire, elle doit utiliser et positionner convenablement les prophètes et la prophétie. Éliminer les prophètes du procédé de construction de l'église équivaut à se priver de la clef de la connaissance, qui est un des outils les plus vitaux dans l'édification d'églises post-testamentaires solides. Il n'est pas possible de conduite une église ou un ministère de plénitude sans la direction du Saint-Esprit dans les activités quotidiennes. Les prophètes sont essentiels pour la maturité de l'église car ils ont le don d'entendre des paroles de connaissance pertinentes venant de Dieu.

 

PROPHÉTIE PROACTIVE

 

L'intention de Dieu pour l'église du Nouveau Testament est qu'elle soit bénie par le don de prophétie. Quand le Corps de Christ positionne convenablement les prophètes et la prophétie, nous avons la puissance d'accomplir davantage en dépensant moins d'énergie.

 

Si vous étudiez comment prophétie est traitée dans le Nouveau Testament, vous verrez que chaque mot se rapportant à des dons prophétiques et à leur exploitation au sein de l'Église exige du croyant de prendre l'initiative et la responsabilité dans la façon dont fonctionne ce don. L'apôtre Paul - qui avait certainement le plus à dire sur le rôle de la prophétie dans l'église - exhorte les croyants à désirer, à aspirer, à ne pas négliger, à rechercher et à exceller dans la prophétie pour l'édification du Corps de Christ.

 

Le christianisme est, en règle générale, dynamique. Si nous désirons voir la puissance de Dieu se libérer dans notre génération, nous devons apprendre à initier et exceller. Exceller consiste à être au-dessus de la moyenne. L'Écriture dit que le prophète Daniel était «dix fois supérieur à tous les magiciens et astrologues» de Babylone (Dan. 1. 20). Le ministère prophétique doit atteindre un niveau d'excellence.

 

Très souvent, les chrétiens croient à la souveraineté de Dieu d'une manière non biblique. Ils pensent que si le Seigneur désire leur donner une parole prophétique, Il la fera tomber du ciel. Bien que de toute évidence Dieu soit capable de communiquer toute parole prophétique, ce moyen «accidentel» de prophétiser, n'est certainement pas la norme dans l'Écriture. Les prophètes prééminents sont ceux qui ont appris à collaborer avec Dieu.

 

Nous devons «aspirer au don de prophétie» (1 Cor. 14. 39). Aspirer est un mot passionné et actif tiré du grec zēlōtē, qui évoque une personne brûlante de zèle - un zélote. Aspirer veut dire être profondément désireux ou zélé pour acquérir quelque chose. Ce mot veut aussi dire défendre et combattre pour  l'obtenir.

 

DÉVELOPPER LE DON

 

Paul exhorte Timothée en 1 Tim. 4. 14, 15,  «Ne néglige pas le don qui est en toi, et qui t'a été donné par prophétie avec l'imposition des mains de l'assemblée des anciens. Occupe-toi de ces choses, donne-toi tout entier à elles, afin que tes progrès soient évidents pour tous

 

Si nous voulons être excellents dans les dons spirituels qui s'attachent au ministère, nous devons prêter sérieusement attention au développement de ces dons. Certaines versions amplifiées de la Bible traduisent ce verset par «pratique, cultive et médite ces choses. Vois comme ton ministère de te donner tout entier à elles, afin que tes progrès soient évidents pour tous

 

Une des manières les plus efficaces de cultiver le don de prophétie est d'étudier les définitions bibliques de la façon dont fonctionne ce don et le rôle qu'il joue dans l'édification de l'église. Il est important d'étudier les principes fondamentaux des dons prophétiques pour être enracinés dans la vérité. Paul écrit que nous ne devrions pas être ignorants des dons spirituels (1 Cor. 12. 1). Je crois que l'ignorance est la raison principale pour laquelle l'église ne fonctionne pas dans la plénitude de l'Esprit.

 

Osée 4. 6 révèle que le peuple de Dieu «est détruit par manque de connaissance». Le dictionnaire définit l'ignorance comme étant la condition d'une personne inculte, inconsciente, désinformée et inexpérimentée. L'ignorance détruit le bon positionnement des prophètes et des dons prophétiques dans le Corps de Christ.

 

DES PAROLES DE VIE ET DE LUMIÈRE

 

La prophétie est un des plus grands dons que le Seigneur ait offert au Corps de Christ, en partie grâce à cette capacité d'édifier par la parole. Des paroles données dans un contexte adéquat peuvent apporter la vie et la guérison au cœur humain. Prov. 25. 11 dit : «Comme des pommes d'or sur des ciselures d'argent, ainsi est une parole dite à propos.» Il ne faut qu'une seule parole donnée à bon escient à une âme en souffrance pour présenter ou re-présenter Jésus-Christ à cette âme.

 

Les gens sont contrôlés par des paroles. La dignité est restaurée par des mots et l'amour se communique de la même façon. Nos contextes sont formés et créés par des mots. Bien que ceux-ci soient un élément vital du ministère prophétique, la capacité de construire et de créer est aussi une fonction essentielle de l'office de prophète. Une seule parole donnée dans la puissance de l'Esprit peut apporter lumière, structure et plénitude à une vie sinistre, vide et dénuée de tout but et consistance.

 

Genèse 1. 3 donne la première parole que Dieu ait prononcée dans la Bible, «Que la lumière soit». Il ne prédisait pas simplement la lumière, Ses paroles la créaient. La préoccupation principale d'un prophète devrait être de libérer la lumière et ce faisant, d'exposer les ténèbres. Il est temps d'apporter la restauration et non la dévastation.

 

Il ne faut pas beaucoup d'effort pour déraciner et démolir, par contre, il faut de l'amour, de la patience et de la sagesse pour planter et construire. De nombreux prophètes immatures - particulièrement ceux qui sont passés par des délivrances, sont prompts à identifier l'œuvre de satan dans une personne sans se préoccuper de son âme. Ils peuvent très exactement saisir les problèmes, mais n'offrent pas de solutions.

 

D'un autre côté, un prophète mature, offre ce que j'appelle une «ordonnance» prophétique. Il ne minimise pas les problèmes, mais au contraire est à l'écoute du Saint-Esprit au sujet de toute âme humaine. Le véritable ministère prophétique transmet grâce et vérité pour libérer les gens, tout en leur montrant comment sortir de leurs péchés pour atteindre des niveaux supérieurs de maturité spirituelle.

 

Publié avec la permission du magazine Charisma, numéro de novembre 2012.

Copyright Charisma Média, USA.

Tous droits réservés.

www.charismamag.com


LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.

 

Publié dans Liste d'Elie

Commenter cet article