Les bienfaits du rire

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Les bienfaits du rire

 

 «Le Seigneur ton Dieu est au milieu de toi en héros, en vainqueur. Il est tout joyeux à cause de toi, dans son amour, il te renouvelle, il jubile et crie de joie à cause de toi» (Sophonie 3v17)

 

 

Une source à laquelle nous pouvons chaque jour puiser est probablement le rire. C’est aussi un domaine que Dieu veut restaurer dans la vie de certains d’entre vous car vous avez perdu votre âme d’enfant et vous prenez la vie trop au sérieux. Il veut vous réapprendre à rire et vous amuser car, en toute honnêteté, la vie n’est pas si sérieuse.

 

La restauration de votre vie ne passera pas par la prière ou la connaissance seulement, mais en réapprenant à rire et à plaisanter. Il y a une puissance dans le rire. Le rire libère de bonnes chimies dans votre corps et peut même contribuer à la guérison de maladies émotionnelles ou physiques.

 

Les scientifiques découvrent aujourd’hui ce que la Bible enseigne depuis longtemps. La Bible, écrite sous l’inspiration divine, nous dit qu’un cœur joyeux est un remède. D’autres traductions disent : «un cœur joyeux peut guérir une maladie» (Parole de vie), «la bonne humeur favorise la guérison» (Français courant), «cœur joyeux améliore la santé» (Jérusalem).

 

Bref, pour faire simple, disons que le rire est un médicament. L’expression «mourir de rire» est donc fausse et nous devrions plutôt dire : «rire pour vivre».

 

En tout temps, des civilisations ont utilisé les bienfaits du rire pour le rétablissement des malades. Chez les amérindiens, par exemple, chaque tribu possédait son sorcier clown qui faisait rire le malade jusqu’à ce qu’il guérisse.

 

Norman Cousins, un journaliste new-yorkais, fut le premier parmi nos contemporains à relever les effets curatifs de la bonne humeur. Il souffrait d’une spondylarthrite ankylosante, une maladie inflammatoire de la colonne vertébrale, et le pronostic de cette maladie l’amenait à vivre en fauteuil roulant.

 

Un jour, après avoir regardé des émissions comiques, il constata que dix minutes de rire lui assuraient environ deux heures de sommeil sans douleur. Puis, plutôt que de se morfondre dans une austère chambre d’hôpital, il décida de louer une chambre d’hôtel et de visionner autant de films comiques qu’il pu.

 

Quelques semaines plus tard, la douleur disparut et les médecins constatèrent que les tissus conjonctifs de sa colonne et de ses articulations se régénéraient, et que sa maladie régressait. Finalement, et aussi bizarre que cela puisse paraître, il fut guéri et reprit le cours normal de sa vie.

 

Il fut par la suite grandement sollicité par le corps médical et devint même professeur à l’UCLA, une faculté de médecine renommée aux Etats-Unis.

 

Aujourd’hui, les effets du rire sur le corps ont été scientifiquement démontrés.

 

Il renforce le système immunitaire : le rire diminue le taux de cortisol, une hormone qui affaiblit le système immunitaire, et contribue ainsi à accroître la production d’anticorps capables de protéger l’organisme des virus et des bactéries.

 

Il est bon pour le cœur : Des expériences ont démontré qu’une séance de 10 minutes de rire réduit la pression artérielle. Il améliore aussi la circulation sanguine et l’oxygénation du cœur, et diminue ainsi le risque de formation d’un caillot sanguin.

 

Il a des propriétés anti-douleurs : Il favorise la sécrétion d’endorphines dans le corps, des hormones qui contribuent à atténuer la douleur.

 

Il aide à la digestion : Il provoque une sorte de massage des organes internes et stimulerait la sécrétion des sucs pancréatiques, et aurait donc pour effet de régulariser la digestion et de freiner l’acidité de l’estomac.

 

Il favorise le sommeil : Le rire détend et évacue les tensions accumulées dans la journée, nous préparant ainsi au repos.

 

Le rire est donc bon pour notre santé physique et émotionnelle.

 

Enfin, un autre homme à avoir démontré les bienfaits de la bonne humeur est Hunter Adams, un croyant, dont l’histoire a été portée à l’écran dans l’excellent film «Docteur Patch», avec Robin Williams.

 

Hunter Adams fut interné dans un hôpital psychiatrique à la suite d’une tentative de suicide. Puis il a découvert qu’il avait le pouvoir de se restaurer et de participer au rétablissement des malades en les faisant rire. Par la suite, il a entreprit des études de médecines – qu’il a réussit avec succès – puis fondé sa propre clinique, principalement basée sur la compassion et la gratuité des soins.

 

Selon lui, les médecins devaient faire avant tout preuve de compassion, d’amour et de générosité, conjointement à un acte médical classique.

 

Aujourd’hui, peut-être avez-vous besoin de retrouver votre âme d’enfant, de prendre les choses moins sérieusement, de prendre l’air. Le Docteur Jéhovah vous donne Sa prescription et une surdose n’est pas contre-indiquée.

 

Quelqu’un a dit un jour : «Heureux les simples d’esprits, car ils n’ont pas finit de se marrer».

 

Dieu ne va pas nous punir parce que vous vous amusez !

 

Olivier Moulin, Pasteur.

 

Publié dans la grâce de Dieu

Commenter cet article