le Seigneur ouvre pour vous " une porte d'espérance"

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

 

Francis Frangipane

 

Traduction Dominique François

 

 

TRAGÉDIE PERSONNELLE

 

Les fardeaux que nous portons peuvent ne pas être liés à une faute morale. Ils sont peut-être le résultat des calamités de la vie.

 

La perte dun être cher est une des pires épreuves pour lâme. Une telle perte peut nous laissés écrasés de douleur et enfermés dans le passé.

 

Le récit de Térach, le père d'Abraham, nous donne limage saisissante d'un homme qui ne pouvait pas se remettre de la perte dun bien-aimé. Celui-ci avait trois fils : Abram, Nachor et Haran. La Bible nous dit : «Et Haran mourut en présence de Térach, son père, au pays de sa naissance, à Ur en Chaldée.» (Genèse. 11. 28). Perdre un fils peut provoquer un brisement de cœur incommensurable, mais quil meure dans vos bras est encore pire.

 

Plus tard, Térach et sa famille quittèrent Ur en Chaldée à la recherche d’une nouvelle destinée en Canaan. Cependant, ils passèrent par une ville du même nom que celui de son fils décédé, Haran (ou Charan selon les traductions), et au lieu de continuer vers Canaan, lÉcriture nous dit : «Ils vinrent jusqu'à Charan, et ils y habitèrent.» (Ge. 11. 31).

 

Souffrir de la mort dun bien-aimé est normal. Cependant, les tragédies de la vie ont une façon de nous pousser à une fausse loyauté qui nous empêche dêtre libérés de notre douleur. Sans prévenir, un visage entraperçu dans un aéroport ou une chanson entendue sur les ondes, envahissent notre cœur et soudainement nous sommes submergés par le chagrin. Il nous est si facile dentrer à nouveau dans notre peine et de nous y arrêter! «Et Térach mourut à Charan.» (v. 32. Non seulement celui-ci sinstalla à Charan, mais il y mourut. Ces paroles sont prophétiques mais aussi extrêmement significatives. C’était peut-être une fausse culpabilité qui le retenait en otage : Si seulement javais fait ceci ou cela, mon fils ne serait pas mort. Quelle quen soit la raison, Térach n'a jamais pu dépasser la mort dHaran.

 

Nous devons comprendre que, même si la mort d'un bien-aimé est profondément douloureuse, nous ne pouvons pas permettre aux blessures du passé d'invalider ce que Dieu a pour nous dans le futur. La grâce de Dieu nous est offerte ici et maintenant.

 

UN TEMPS POUR GUÉRIR

 

Ces deux choses, échecs ou tragédies personnels, peuvent imposer à nos âmes des fardeaux pesants ou de la culpabilité. La réponse de Dieu à nos besoins cest quen plus du pardon de nos péchés, Il «a fait retomber sur lui l’’iniquité de nous tous.» (Ésaïe. 53). Que notre culpabilité soit justifiée ou non, elle doit être ôtée de nos épaules et placée sur Christ.

Un réveil a lieu dans diverses régions du monde. Dieu ramène Son peuple à la joie. De nombreuses personnes que le Seigneur a touchées étaient, peut être comme vous, écrasées par leurs péchés ou une tragédie. Là où un espoir déçu rendait notre cœur malade (Proverbes. 13. 12), Christ est venu «pour guérir les cœurs brisés» (Esaïe. 61. 1). Là où régnaient le chagrin et l'oppression, Il nous donne «un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu» (Esaïe. 61. 3).

 

À partir daujourdhui nous entrerons dans Ses portes avec reconnaissance. En fait, à chaque chrétien qui lutte avec un fardeau insupportable le Seigneur dit : «Tu es toujours Mon Épouse».

 

En ce qui concerne cette vallée du trouble, le Seigneur a promis : «C’est pourquoi voici, je veux lattirer et la conduire au désert, et je parlerai à son cœur. Là, je lui donnerai ses vignes et la vallée dAcor, comme une porte d’espérance, et là, elle chantera comme au temps de sa jeunesse...» (Osée 2. 14, 15).

 

À partir daujourdhui, labondance de la bénédiction de Dieu, augmentera dans votre vie. Et là, dans «la vallée d'Acor», le théâtre de vos blessures les plus profondes et de vos échecs les plus cuisants, le Seigneur mettra devant vous «une porte d'espérance». Son but ultime est de restaurer en vous le cantique du Seigneur, pour que vous puissiez chanter, comme au temps de votre jeunesse.

 

Francis Frangipane

Ministries of Francis Frangipane

Email: francis1@frangipane.org

 

 

==================================

LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.

 

Publié dans Liste d'Elie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article