Le mariage sorcier de Saül et la sorcière d'Endor

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

              Le mariage sorcier de Saül et la sorcière d'Endor

 

Saül a été oint comme roi pour régner, conduire Israël par le prophète Samuel qui était également juge et sacrificateur.

Quand Dieu appelle il donne la provision pour accomplir son œuvre. Il donne à Saül, qui était un jeune homme un cœur nouveau, un père, un modèle, le prophète Samuel qui a de l'expérience pour gouverner un peuple.

Un jour Saül pris de panique va s'attribuer une fonction pour laquelle il n'a pas reçu l'onction : offrir un sacrifice à l'Eternel. Le prophète Samuel lui avait demandé d'attendre son retour, soit sept jours. Au lieu  d'obéir à la voie qui venait de Dieu, Saül  décide d'offrir le sacrifice lui-même.

 

1 Samuel 15: 22 à 29 : Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphims. Puisque tu as rejeté la parole de l’Eternel, il te rejette aussi comme roi.

 Alors Saül dit à Samuel : J’ai péché, car j’ai transgressé l’ordre de l’Eternel, et je n’ai pas obéi à tes paroles ; je craignais le peuple, et j’ai écouté sa voix.

 Maintenant, je te prie, pardonne mon péché, reviens avec moi, et j’adorerai l’Eternel.

Samuel dit à Saül : Je ne retournerai point avec toi ; car tu as rejeté la parole de l’Eternel, et l’Eternel te rejette, afin que tu ne sois plus roi sur Israël.

Et comme Samuel se tournait pour s’en aller, Saül le saisit par le pan de son manteau, qui se déchira.

Samuel lui dit : L’Eternel déchire aujourd’hui de dessus toi la royauté d’Israël, et il la donne à un autre, qui est meilleur que toi.

Celui qui est la force d’Israël ne ment point et ne se repent point, car il n’est pas un homme pour se repentir.

Voilà Saül mis au rang de ceux qui pratiquent la divination et d'idolâtrie. Pourtant il est écrit :

Psaumes 105 : 15 : Ne touchez pas à mes oints, Et ne faites pas de mal à mes prophètes !

Il perd l'onction qui repose sur sa vie à cause de sa désobéissance. Il devient comme une forteresse qui a perdu sa muraille. Il devient vulnérable devant tous les esprits de ténèbres. Il va se mettre sous leur domination, déjà un esprit de tourment le harcèle. Cet esprit disparaît momentanément quant David joue de la harpe et revient ensuite. Saül se retrouve nu comme Adam et Eve : en perdant l'onction, le Saint-Esprit le quitte et un autre esprit prend la place. Il perd son manteau royal ainsi que la capacité de régner.

 Les paroles de Samuel, données dans le verset ci-dessus, provoque la colère chez Saül. Dans sa rage il déchire le manteau de Samuel. Il ne peut le supporter plus longtemps. La jalousie se manifeste dans sa vie envers tous ceux qui sont revêtus d'un manteau. Arrêtons-nous sur cet événement et demandons au Saint-Esprit de nous donner la révélation des esprits qui animent Saül dans cette confrontation. D’abord nous sommes en face d’une confrontation de royaume.

 Samuel en qualité de prophète a reçu a reçu les sept vrais feux du réveil, le feu incandescent qui jaillit du trône de Dieu.

Et du trône sortaient des éclairs et des tonnerres, et des voix ; et il y avait devant le trône sept lampes de feu ardentes, qui sont les sept Esprits de Dieu.

                                                                                                Bible Martin Apocalypse 4 :5

 Comme le prophète Esaie nous en décrit la vision dans son livre.

Mais l’un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente, qu’il avait prise sur l’autel avec des pincettes.

 Il en toucha ma bouche, et dit : Ceci a touché tes lèvres ; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié.

                                                                                                                                      Esaie 6 :6

 C’est un feu de purification, de sainteté, de mise à part. C’est ce feu divin qui équipe, donne la puissance d’accomplir l’œuvre que Dieu nous demande. Saül ne peut le supporter. Il est jaloux de voir une personne qui en revêtue et l’a conservé toute sa vie comme Samuel.

Saül a perdu ce feu, il en est dépouillé. Saül brûle d’un faux feu, le feu destructeur et meurtrier de la jalousie, de la comparaison face à David. Il est revêtu du faux feu de source diabolique, les sept feux de la colère brûlante de Sodome : la lumière et les ténèbres

Le manteau dont est revêtu Samuel représente le prophétique, la capacité de recevoir et d'entendre la voix de Dieu. Dans sa rage, Saül lui-même s'est exclu de cette possibilité. Il vient de se fermer une porte derrière lui. Il n’a plus aucun recours. Il se retrouve dans la même situation qu’Adam et Eve après leur désobéissance. Sur le plan spirituel il se retrouve nu et  personne ne peut vivre nu, Adam et Eve se sont cousus des feuilles de figuier. Dieu les revêtira d'un manteau avec des peaux d'animaux sacrifiés.

Les philistins commencent à envahir Israël. Saül se retrouve dans une situation où il a besoin de recevoir les directives pour ce combat. Il est nu, c'est-à-dire sans manteau. Dieu ne lui parle plus, il a perdu son feu et personne ne peut se présenter devant avec un faux feu.

Il trouve une solution auprès d'une sorcière : la sorcière d’Endor. Elle a le même feu que lui. Il  se met sous son manteau de Sodome, c'est-à-dire qu'il se met en alliance avec cette sorcière. Il rentre dans un mariage sorcier avec elle sur le plan spirituel, alors qu'il aurait dû la fuir et même la retrancher du pays.

 

1 Samuel 28 : 5 à 13 : A la vue du camp des Philistins, Saül fut saisi de crainte, et un violent tremblement s’empara de son cœur.

Saül consulta l’Eternel ; et l’Eternel ne lui répondit point, ni par des songes, ni par l’urim, ni par les prophètes. Et Saül dit à ses serviteurs : Cherchez-moi une femme qui évoque les morts, et j’irai la consulter. Ses serviteurs lui dirent : Voici, à En–Dor il y a une femme qui évoque les morts.

Alors Saül se déguisa et prit d’autres vêtements, et il partit avec deux hommes. Ils arrivèrent de nuit chez la femme. Saül lui dit : Prédis–moi l’avenir en évoquant un mort, et fais–moi monter celui que je te dirai.

La femme lui répondit : Voici, tu sais ce que Saül a fait, comment il a retranché du pays ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l’avenir ; pourquoi donc tends–tu un piège à ma vie pour me faire mourir ?

Saül lui jura par l’Eternel, en disant : L’Eternel est vivant ! Il ne t’arrivera point de mal pour cela. La femme dit : Qui veux–tu que je te fasse monter ? Et il répondit : Fais–moi monter Samuel.

Lorsque la femme vit Samuel, elle poussa un grand cri, et elle dit à Saül : Pourquoi m’as–tu trompée ? Tu es Saül ! Le roi lui dit : Ne crains rien ; mais que vois–tu ? La femme dit à Saül : je vois un dieu qui monte de la terre.

 

« Ne crains rien » par ces paroles de fausse autorité, Saül couvre de son manteau la sorcière et en même temps il devient complice de cette sorcière. Il se met sous son manteau. Ils se partagent mutuellement leur manteau : le manteau de Sodome, ils sont dans l'alliance de Sodome.

Saül le reçoit des directives :

1 Samuel 28:16 à 19 : Samuel dit : Pourquoi donc me consultes–tu, puisque l’Eternel s’est retiré de toi et qu’il est devenu ton ennemi ?

 L’Eternel te traite comme je te l’avais annoncé de sa part ; l’Eternel a déchiré la royauté d’entre tes mains, et l’a donnée à un autre, à David.

 Tu n’as point obéi à la voix de l’Eternel, et tu n’as point fait sentir à Amalek l’ardeur de sa colère : voilà pourquoi l’Eternel te traite aujourd’hui de cette manière. Et même l’Eternel livrera Israël avec toi entre les mains des Philistins. Demain, toi et tes fils, vous serez avec moi, et l’Eternel livrera le camp d’Israël entre les mains des Philistins.

Ensuite Saül, sur l’insistance de ses serviteurs accepte de manger avec la sorcière, il faut le comprendre évidemment sur le plan naturel mais aussi sur le plan spirituel :

La sorcière commence par offrir un morceau de pain… Et puis elle tue le veau gras. Autrement dit le sang coule et Saül se retrouve dans une alliance de sang avec une sorcière, une alliance de mariage sorcier. Saül devient un roi sorcier.

La femme avait chez elle un veau gras, qu’elle se hâta de tuer ; et elle prit de la farine, la pétrit, et en cuisit des pains sans levain.

 Elle les mit devant Saül et devant ses serviteurs. Et ils mangèrent. Puis, s’étant levés, ils partirent la nuit même.

                                                                                                             1 Samuel 28 : 24 et 25

En Israël le veau gras était réservé spécialement pour de grands événements. Nous en avons un exemple dans la Bible avec le père du fils prodigue qui tue le veau gras lors du retour de son fils. Mais avant il a fait revêtir la plus belle robe et d'une alliance. C'est un banquet, un repas de noces. Et il préfigure le banquet des noces de l'Agneau.

Apocalypse 19 : 7 à 9 : Réjouissons nous, soyons dans l’allégresse, et donnons lui gloire ; car les noces de l’Agneau sont venues, son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur ; car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.

 L’ange me dit : Ecris : Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l’Agneau ! Puis il me dit : Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.

 

Le veau gras était également préparé pour accueillir le roi au cours d'un repas s'il visitait une famille, où passait devant la maison d'une famille : c'est un met de repas royal.

Le repas préparé par la sorcière d’Endor avec le roi déchu Saül symbolise le banquet des noces que prépare Satan. C'est un imitateur. La sorcière d'Endor représente la fausse épouse  que prépare Satan. Saül symbolise le faux époux, le faux roi, le roi sorcier ou Satan lui-même. Car Satan agit pour voler les invités au banquet des noces de l'Agneau (heureux les invités) afin de les capturer pour lui.

 Brisons tout lien du mariage sorcier ou occulte sur nos vies. Afin que nous puissions participer en plénitude au  banquet du festin des noces de l'Agneau.

 Par conséquent, sortons des pactes qui nous lient dans un  autre mariage, le mariage occulte de la sorcellerie, ainsi  nous rentrerons et vivrons dans l’alliance  de sang avec l'Agneau.

 

Aujourd'hui la sorcière d'Endor et le roi Saül sont morts. Mais leur esprit ou l'esprit par lequel ils étaient animés existent toujours. Les esprits de leur mariage sorcier existent toujours. Il a existé dans nos lignées familiales et il existe encore aujourd'hui, peut-être même que certains d’entre vous sont prisonniers dans un mariage sorcier ou l'ont été. Il existe également aujourd'hui dans le corps de Christ.

Le mariage sorcier ou occulte de la fausse reine sorcière d’Endor et du faux roi, le roi déchu, existe dans deux niveaux : dans le naturel et dans le spirituel. Si vous êtes dans une assemblée chrétienne peut-être êtes vous dans un mariage sorcier, ou née dans un mariage sorcier à cause des péchés de vos parents, ou de l'héritage de votre lignée familiale.

La sorcière d’Endor et Jézabel sont animées du même esprit. La première agit dans le naturel, la deuxième dans le spirituel.

Chaque mariage sorcier dans nos générations, est une  alliance de sang et un faux mariage, le mariage sorcier et le mariage impie de la  sorcellerie libère le faux surnaturel  dans nos vies. Ils nous maintiennent dans le faux feu, celui qui agit contre le feu du réveil de dieu ou les feux incandescents qui brûlent autour du trône de Dieu. Ce faux feu libère le faux surnaturel.

 Nous déclarons que nous sortons du faux surnaturel. Brisons le faux surnaturel dans nos vies.

Que ce soit dans l'un ou l'autre cas Jésus veut vous délivrer. Il en a la capacité, il est né en qualité d'homme dans une lignée infectée par cet esprit : à cause des péchés attachés à la tribu de Juda. Souvenons-nous que Juda a commis l’inceste avec sa belle-fille.

Juda la vit, et la prit pour une prostituée, parce qu’elle avait couvert son visage.

 Il l’aborda sur le chemin, et dit : Laisse–moi aller vers toi. Car il ne connut pas que c’était sa belle–fille. Elle dit : Que me donneras–tu pour venir vers moi ?

                                                                                                                 Genèse 38 : 15 et 16

 

C'est le moment de se repentir et de déchirer le manteau de ce mariage sorcier : qui est soit sur nos vies, soit dans notre mariage et la vie de nos enfants. Comme Daniel à Babylone repentons nous pour les péchés de notre lignée familiale. Bien sûr ils sont déjà pardonnés par le sang de Jésus à la croix. Toutefois nous devons nous accaparer cette victoire. Sinon nous sommes comme une personne qui a soif on lui tend un vers d'eau, mais elle ne le saisit pas et bien sûr elle ne peut étancher sa soif.

Saül avait reçu un autre manteau occulte, celui de son appartenance à la tribu de Benjamin : l'esprit de la mandragore et le manteau de la mandragore. Satan est venu pervertir, par cet esprit occulte, toutes les tribus d'Israël, à cause du mariage de Jacob avec Léa et Rachel.

Genèse 30:14 et 17 : Ruben sortit au temps de la moisson des blés, et trouva des mandragores dans les champs. Il les apporta à Léa, sa mère. Alors Rachel dit à Léa : Donne moi, je te prie, des mandragores de ton fils.

Elle lui répondit : Est–ce peu que tu aies pris mon mari, pour que tu prennes aussi les mandragores de mon fils ? Et Rachel dit : Eh bien ! il couchera avec toi cette nuit pour les mandragores de ton fils.

 Le soir, comme Jacob revenait des champs, Léa sortit à sa rencontre, et dit : C’est vers moi que tu viendras, car je t’ai acheté pour les mandragores de mon fils. Et il coucha avec elle cette nuit.

 Dieu exauça Léa, qui devint enceinte, et enfanta un cinquième fils à Jacob.

 

Rachel était une adoratrice des dieux de son père. Quand L’Eternel ordonna à Jacob de retourner dans le pays de la promesse, Rachel subtilise les dieux de son père afin de les emporter avec elle.

Genèse 31 :19:30 et 34 : Tandis que Laban était allé tondre ses brebis, Rachel déroba les théraphim de son père.

 

 Maintenant que tu es parti, parce que tu languissais après la maison de ton père, pourquoi as–tu dérobé mes dieux ?

Rachel avait pris les théraphim, les avait mis sous le bât du chameau, et s’était assise dessus. Laban fouilla toute la tente, et ne trouva rien.

 

Jacob était engagé dans le mariage sorcier de la mandragore : il est rentré dans l'alliance de Sodome, il portait la bague de cette alliance.

Voici la définition de la mandragore selon le dictionnaire: le petit Larousse : des plantes des régions chaudes dont la racine rappelle la forme d'un corps humain. On la croyait jadis douée de nombreuses vertus et ont l'utilisait dans la  sorcellerie. Mandragore vient d'un mot hébreu qui signifie: pomme d'amour, excitant du désir sexuel, favorisant la procréation.

 

 UNE FAMILLE LIEE DANS LA MANDRAGORE

 

Dans Genèse chapitre 30 on nous donne un aperçu complet de la  famille : Léa, Jacob et Rachel, qui sont liée dans la mandragore, le manteau, le pouvoir, le rituel et les drogues.

 

Ruben, le fis premier-né, est né d’un mariage sorcier entre Jacob et Léa. Il était le résultat d’un mariage naturel sorcier scellé dans l’alliance de Sodome et lié au manteau de la mandragore.

 

Il était lié par la bague d’alliance de Sodome parce que sa famille était imbriquée (consacrée) dans le péché sexuel de Sodome.

 

Une mandragore est aussi une plante naturelle connue sous le nom de « pomme d’amour » narcotique pour tromper car c’est un réel poison. La mandragore est une drogue du mariage alchimique et un mandragore Sodomite utilisera le fruit de la mandragore.

 

Ge 30 : 14 : « Ruben sortit au temps de la moisson des blés et trouva des mandragores dans les champs. Il les apporta à la mère de Léa. Alors Rachel dit à Léa : Donne-moi, je te prie, des mandragores de ton fils. »

 

Alors que Ruben est devenu un adolescent, il est parti chercher des mandragores parce qu’il était automatiquement poussé le pouvoir et le manteau de la mandragore.

 

Alors qu’il s’est mis en recherche pour trouver les drogues de la mandragore, il a commencé à opérer avec ce manteau. Ruben n’était pas relié encore impliqué dans un réel mariage sorcier dans le naturel, mais il était impliqué dans un mariage sorcier spirituel parce qu’il a fournit la drogue des mandragores à sa mère, pour un rituel satanique pour rendre sa mère enceinte.

 

Bien sur cela a affecté le mariage de Léa avec Jacob qui était un mariage sans amour parce que Ruben qui se trouvait au milieu du mariage à causé d’énorme dégâts.

 

Les actions de Ruben étaient perverties parce que les drogues de la mandragore sont un stimulant sexuel qui s’accompagne du pouvoir hallucinogène délirant pour permettre une grossesse magique.

 

C’est le modèle pour le faux surnaturel.

 

Plus ils ingèrent de la drogue de mandragore, plus le sorcier mâle/femelle devient du poison toxique en développant l’amertume dans le mariage.

 

Les relations illicites du manteau mandragore :

 

Finalement, Ruben est entré dans le lit de son père et est entré dans un mariage sorcier avec la maîtresse de son père et ils ont utilisés des drogues. Les relations illicites sont fondées sous le manteau.

 

Les relations illicites du manteau de la mandragore ont infesté et infecte encore l’église.

Les ravages des relations illicites existent à l’intérieur et à l’extérieur de l’église.

 

Jacob et Léa étaient sous la fonction et le manteau de la mandragore, idolâtrant le dieu phallus.

Ils étaient liés dans le paganisme ; ils étaient liés dans l’hédonisme, ils étaient liés dans le druidisme.

 

Ils ont scellé leur fils premier-né dans le paganisme, dans l’adoration des idoles des dieux étrangers et dans le pouvoir de l’immoralité.

 

Nous avons besoin de nous libérer du mariage sorcier spirituel dans nos lignées familiales qui se met au centre d’un mariage et le tue.

 

Le sorcier mandragore d’Endor, mâle ou femelle, dans un mariage sorcier, usera de drogue des produits chimiques.

 

La Parole de Dieu parle clairement des drogues de la mandragore et la plante de la mandragore est en forme de phallus.

 

Ils ont ramassé la drogue de la mandragore puis l’ont utilisé pour les relations  de Sodome pour la fornication, l’homosexualité, la prostitution, le libertinage.

 

Jacob et Léa, ainsi que Rachel n’adoraient pas le Dieu d’Israël, ils adoraient les dieux phalliques, les dieux « Teraphim » de Laban et sa famille), le péché sexuel et le pouvoir des drogues de la mandragore.

 

 

LES DROGUES DE LA MANDRAGORE

 

 

Les drogues (ciguë) et les produits chimiques accélèrent la convoitise des sept feux brûlant du pouvoir latent de l’âme.

 

. Les mandragores sont en usage au XXIème siècle.

 

Les drogues de la mandragore peuvent venir d’une génération après l’autre et personne n’utilise de drogue mais tout d’un coup votre petit-fils ou votre petite-fille se met à utiliser des drogues.

 

Nous aurons besoin de briser l’office de la mandragore, le manteau de la mandragore et les drogues de la mandragore lorsqu’il y a une réelle addiction dans nos lignées familiales.

 

Certains se disent sûrement en quoi cela nous concernent-ils aujourd’hui en 2013, se sont de vieilles histoires de la Bible ? La parole de Dieu ne vieillit pas et ce qui a été écrit pour notre enseignement quelque soit le siècle dans lequel nous naissons.

Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

 S’il est une chose dont on dise : Vois ceci, c’est nouveau ! Cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.

                                                                                                                 Ecclésiaste 1 :9 et 10

 

La  France c’est le pays qui a coupé la tête du roi, la tête de l’autorité. C’est le même esprit qui a décapité Jean-Baptiste, la voix prophétique. La voix qui mettait en lumière le péché du roi Hérode : Il était dans une situation d’adultère et d’inceste avec la femme de son frère.

 

 Un corps, un  pays peut-il vivre sans tête, sans autorité ?

 

 Non. Par quoi a-t-on remplacé la tête du roi en France ? Par la tête de Baphomet, le dieu chèvre ou Satan lui-même, sous la forme d’une  tête de bouc. Le bouc symbolise la luxure, toutes les déviations sexuelles inimaginables. Le bouc sent mauvais comme le péché, il est répugnant.

Jésus reviendra pour séparer les brebis des boucs.

Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.

 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez–vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.

                                                                                                       Matthieu 25 : 32 : 33 et 41

Dés maintenant, si ce n’est déjà fait déterminons-nous en choisissant le camp des brebis, ne nous laissons pas entraîner dans le camp des boucs par négligence, par manque de vigilance ou en nous laissant emporter comme des fœtus de paille  par l’ambiance ou les lois de notre pays qui se mettent en place.

Nous aurons à combattre pour notre pas être emporté par le tsunami qui vient pour instaurer le royaume de la bête, de son faux prophète avec un faux saint-esprit.

 Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au reste de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus. Et il se tint sur le sable de la mer.

                                                                                                          Apocalypse 12 : 17 et 18

Pourquoi se tient-il sur le sable de la mer. Le sable nous rappelle tous ceux qui ont établit leur vie sans les fondements de la parole, sur le sable. Ce sont des proies faciles. Dans le naturel, en cas de tsunami, les premières victimes se situent sur la plage. Celles qui se réfugient sur le rocher n’ont rien à craindre

 

Baphomet représente une fausse pierre angulaire. Baphomet est un esprit qui s’empare des vies et des familles pour les rassembler dans le tsunami de Sodome. Repentons-nous de cette influence dans nos vies, dans nos familles dans notre nation.

Sur quelle pierre angulaire sommes-nous fondés ? Sur Baphomet ou sur Christ ?

 

Baphomet met des faux pères à la tête des nations. En France nous avons un faux père qui est animé par l'esprit de Sodome. Nous le constatons encore avec la sortie du nouveau timbre de la poste. La femme choisie pour représenter Marianne ou la république française, est une ukrainienne Inna Shevchenko fondatrice du mouvement féministe : Femen

Nous devons nous repentir pour tous les faux pères qui ont été à la tête de notre nation. Le général De Gaulle était un vrai père pour la nation. Mais il a démissionné. À partir de ce moment-là, dans le naturel, les pères ont commencé à démissionné. Nous sommes arrivés à mai 68 qui elle est manifestée une grande le lutte contre l'autorité établie, mais aussi contre l'autoritarisme ou l'abus de pouvoir.

Comme Abraham nous ne devons rien à voir, aucune semence dans nos vies. Il refuse tout ce qui vient de Sodome.

Genèse 14:23 : je ne prendrai rien de tout ce qui est à toi, pas même un fil, ni un cordon de soulier, afin que tu ne dises pas : J’ai enrichi Abram. Rien pour moi !

S’il avait accepté ne serait-ce qu'un lacet de chaussures ça marche en aurait atteinte, il aurait été lié par l'esprit de Sodome. Abraham a su échapper à ce piège d’être lié à l'esprit de Sodome. Abraham a combattu cinq rois des ténèbres pour libérer son neveu Lot qui était emmené captif, dont le roi Bircha.

 Son nom signifie : iniquités, qui bombardent de pensées iniques, de mort, de pensées impures, de sécheresse, il capture notre mental afin de nous lier et faire de nous des captifs et des robots, des hommes et des femmes qu’il tient en laisse pour faire faire tout ce qu'il veut. Ce roi impur se plaît à faire tomber les hommes et les femmes de Dieu, qui appartiennent à l'Eternel, ce roi impur c'est son mandat : nous faire faire les péchés les plus vils, tout ce qui est  souillure par les dégradations sexuelles les plus ignobles.

Avec la mise à mort de Jésus et sa résurrection, le bouc Baphomet (luxure) a été mis à mort.

Lévitique 16 :5 :7 :9 : 15 : Il recevra de l’assemblée des enfants d’Israël deux boucs pour le sacrifice d’expiation et un bélier pour l’holocauste.

 Il prendra les deux boucs, et il les placera devant l’Eternel, à l’entrée de la tente d’assignation.

Aaron fera approcher le bouc sur lequel est tombé le sort pour l’Eternel, et il l’offrira en sacrifice d’expiation.

 Il égorgera le bouc expiatoire pour le peuple, et il en portera le sang au–delà du voile. Il fera avec ce sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera l’aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire.

 

Dieu se prépare une armée d’adorateurs. Satan agit de même.

Aujourd’hui nous chrétiens nous n’avons plus besoin d’offrir du sang pour que notre touche le cœur de Dieu. Il suffit que le sang de Jésus nous précède. Mais nous avons à combattre les esprits assassins qui se tiennent aux portes pour nous empêcher de rentrer dans la salle du trône.

Par contre Satan a besoin de sang et notamment de sang frais. L’islam décapite en tranchant les gorges. C’est un moyen de mise à mort. C’est d’ailleurs au sein de l’islam que nous trouvons l’origine du mot « assassin ». Il tire son origine d’une confrérie musulmane shiite qui contrôle le nord de la Syrie à l’époque des croisades du 11ème siècle. Leur spécialité : le perfectionnement dans l’art de tuer. La secte a été fondée par Hasan fils de Sabbah, dit « L’homme de la montagne », qui règne depuis une forteresse reculée. Hassan endoctrine ses partisans en leur promettant que s’ils se battent  pour Allah, ils vivront pour l’éternité dans un paradis terrestre. Il utilise la torture pour inculquer à ses disciples une doctrine absolue. Il leur donne du haschich afin de susciter en eux un sentiment d’invincibilité, puis les envoie dans des missions suicides. Le mot ‘’assassins ‘’ est donc dérivé du mot « haschichin » ou « consommateur de haschich » Vers l’an 1100, les assassins constituent une force de 70000  fervents fanatiques.

Dans le Nord de la Syrie c’est là que se situe la ville d’Alep ou se déroule, aujourd’hui les plus violents combat dans le pays, et cette région se retrouve entièrement sous le contrôle de l’islam dur. Le sang coule et donne de la puissance à Satan et c’est une forme d’adoration qu’il recherche.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Parolevivante

Commenter cet article