Le filtre biblique pour les pensées ? l’obéissance

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Ephésiens 4 : 17 et 18 -C’est pourquoi, je vous dis ceci et j’insiste au nom du Seigneur : ne vivez plus comme ceux qui ne connaissent pas Dieu. Leurs pensées ne mènent à rien.

 Leur intelligence est dans la nuit, et ils ne participent pas à la vie de Dieu. En effet, ils sont ignorants parce que leur cœur est fermé.

Galates5 :16 Je dis plutôt : marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez jamais ce que la chair désire.

Galates 5 22 et 23 : Quant au fruit de l’Esprit, c’est : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi,

 douceur, maîtrise de soi ; aucune loi n’est contre de telles choses. C a d conduites par le S-E

Clés pour contrôler les pensées :

2 Cor 10-5 : Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.= on peut dominer les pensées

Jean 8-47 : Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu ; vous n’écoutez pas, parce que vous n’êtes pas de Dieu.

Les filtres :  Phil 4-8 : Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

Colossiens 3-2 : Pensez à ce qui est en haut, et non pas à ce qui est sur la terre

Psaume 119- 97 : Combien j’aime ta loi ! Elle est tout le jour l’objet de ma méditation.

1-Pourquoi filtrer mes pensées ?

Pro 4-23 : Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.

2- Dieu n’aime pas les mauvaises pensées

Pro 15- 25 : L’Eternel renverse la maison des orgueilleux, Mais il affermit les bornes de la veuve.

3- Discernons la volonté de Dieu

Rom 12-2 : Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

4- les pensées manifestent le début des actions :

Matthieu 15-19 : En revanche, ce qui sort de la bouche provient du cœur, et c’est cela qui souille l’être humain.

Proverbes 18-2 : Ce n’est pas à l’intelligence que l’homme stupide prend plaisir, c’est à l’étalage de ses pensées.

Les  pensées et le  caractère marche ensemble :

Esaïe 32-8 : Mais celui qui est noble forme de nobles desseins, Et il persévère dans ses nobles desseins.

Ephe 4-17 : Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur : vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées.

 

 Les mauvaises pensées éloignent l’homme de Dieu :

Jérémie 4-14 : Purifie ton cœur du mal, Jérusalem, Afin que tu sois sauvée ! Jusqu’à quand garderas-tu dans ton cœur tes pensées iniques ?

 Les pensées vite se font …

Proverbes 20-5 : Les desseins dans le cœur de l’homme sont des eaux profondes, Mais l’homme intelligent sait y puiser.

 

Peut-on cacher ses pensées à Dieu ?

1 Chroniques 28-9 : Et toi, Salomon, mon fils, connais le Dieu de ton père, et sers le d’un cœur dévoué et d’une âme bien disposée, car l’Eternel sonde tous les cœurs et pénètre tous les desseins et toutes les pensées. Si tu le cherches, il se laissera trouver par toi ; mais si tu l’abandonnes, il te rejettera pour toujours.

1 Chroniques 29-17 : Je sais, ô mon Dieu, que tu sondes le cœur, et que tu aimes la droiture ; aussi je t’ai fait toutes ces offrandes volontaires dans la droiture de mon cœur, et j’ai vu maintenant avec joie ton peuple qui se trouve ici t’offrir volontairement ses dons.

Job 21-17 : Mais arrive–t–il souvent que leur lampe s’éteigne, Que la misère fonde sur eux, Que Dieu leur distribue leur part dans sa colère,

Proverbes 15-11 : Le séjour des morts et l’abîme sont devant l’Eternel ; Combien plus les cœurs des fils de l’homme !

Jérémie 17-10 : Moi, l’Eternel, j’éprouve le cœur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses œuvres.

Matthieu  9-4 : Et Jésus, connaissant leurs pensées, dit : Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos cœurs ?

Matthieu 12-25 : Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui–même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle–même ne peut subsister.

1 Cor 3-20 : Et encore : Le Seigneur connaît les pensées des sages, Il sait qu’elles sont vaines.

Apo 2-23 : Je frapperai de mort ses enfants ; et toutes les Eglises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je rendrai à chacun de vous selon ses œuvres.

 

Afin de bien réussir il faut bien penser.

Psaume 1- 1 à 3 : Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs,

 Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, Et qui la médite jour et nuit ! Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point : Tout ce qu’il fait lui réussit.

Proverbes 31-8 : Ouvre ta bouche pour le muet, Pour la cause de tous les délaissés

Proverbes  3- 13 à 20 : Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse, Et l’homme qui possède l’intelligence !

  Car le gain qu’elle procure est préférable à celui de l’argent, Et le profit qu’on en tire vaut mieux que l’or ;

 Elle est plus précieuse que les perles, Elle a plus de valeur que tous les objets de prix.

 Dans sa droite est une longue vie ; Dans sa gauche, la richesse et la gloire.

 Ses voies sont des voies agréables, Et tous ses sentiers sont paisibles.

 Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent, Et ceux qui la possèdent sont heureux.

 C’est par la sagesse que l’Eternel a fondé la terre, C’est par l’intelligence qu’il a affermi les cieux ;

 C’est par sa science que les abîmes se sont ouverts, Et que les nuages distillent la rosée.

Quel est ton bruit ? Chair ou esprit,

La bouche parle de ce que le cœur est plein :

Matthieu  12- 32 à 37 : Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint–Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir.

 Ou dites que l’arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ; car on connaît l’arbre par le fruit.

 Races de vipères, comment pourriez vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle.

 L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor.

 Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée.

 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

L’Influence des pensées :

Job 3-25 : Ce que je crains, c’est ce qui m’arrive ; Ce que je redoute, c’est ce qui m’atteint.

Genèse 22-5 : Et Abraham dit à ses serviteurs : Restez ici avec l’âne ; moi et le jeune homme, nous irons jusque–là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous.

Hébreux 11 à 17 : C’est par la foi que Sara elle–même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d’avoir une postérité, parce qu’elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse.

 C’est pourquoi d’un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu’on ne peut compter.

 C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises ; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.

  Ceux qui parlent ainsi montrent qu’ils cherchent une patrie.

 S’ils avaient eu en vue celle d’où ils étaient sortis, ils auraient eu le temps d’y retourner.

 Mais maintenant ils en désirent une meilleure, c’est–à–dire une céleste. C’est pourquoi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité.

 C’est par la foi qu’Abraham offrit Isaac, lorsqu’il fut mis à l’épreuve, et qu’il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses,

Abraham pense avec les pensées de Dieu : Père des nations

Josué 6-20 : Le peuple poussa des cris, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris, et la muraille s’écroula ; le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s’emparèrent de la ville,

Ensuite vous pousserez des cris :

Josué 6-1 à 4 : Jéricho était fermée et barricadée devant les enfants d’Israël. Personne ne sortait, et personne n’entrait.

 L’Eternel dit à Josué : Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats.

 Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre, faites une fois le tour de la ville. Tu feras ainsi pendant six jours.

 Sept sacrificateurs porteront devant l’arche sept trompettes retentissantes ; le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville ; et les sacrificateurs sonneront des trompettes.

Nombres 13- 17 à 20 : Moïse les envoya pour explorer le pays de Canaan. Il leur dit : Montez ici, par le midi ; et vous monterez sur la montagne.

 Vous verrez le pays, ce qu’il est, et le peuple qui l’habite, s’il est fort ou faible, s’il est en petit ou en grand nombre ;

 Ce qu’est le pays où il habite, s’il est bon ou mauvais ; ce que sont les villes où il habite, si elles sont ouvertes ou fortifiées ;

 Ce qu’est le terrain, s’il est gras ou maigre, s’il y a des arbres ou s’il n’y en a point. Ayez bon courage, et prenez des fruits du pays. C’était le temps des premiers raisins.

Nombres 13- 25 à 27 Ils furent de retour de l’exploration du pays au bout de quarante jours.

  A leur arrivée, ils se rendirent auprès de Moïse et d’Aaron, et de toute l’assemblée des enfants d’Israël, à Kadès dans le désert de Paran. Ils leur firent un rapport, ainsi qu’à toute l’assemblée, et ils leur montrèrent les fruits du pays.

 Voici ce qu’ils racontèrent à Moïse : Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés. A la vérité, c’est un pays où coulent le lait et le miel, et en voici les fruits.

Caleb dit : montons :

Nombres 13-30 à 33 : Caleb fit taire le peuple, qui murmurait contre Moïse. Il dit : Montons, emparons nous du pays, nous y serons vainqueurs !

 Mais les hommes qui y étaient allés avec lui dirent : Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous.

 Et ils décrièrent devant les enfants d’Israël le pays qu’ils avaient exploré. Ils dirent : Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer est un pays qui dévore ses habitants ; tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d’une haute taille ;

 Et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants ; nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles.

Nombres 14- 6 à 9 : Et, parmi ceux qui avaient exploré le pays, Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, déchirèrent leurs vêtements,

 Et parlèrent ainsi à toute l’assemblée des enfants d’Israël : Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays très bon, excellent. Si l’Eternel nous est favorable, il nous mènera dans ce pays, et nous le donnera : c’est un pays où coulent le lait et le miel.

 Seulement, ne soyez point rebelles contre l’Eternel, et ne craignez point les gens de ce pays, car ils nous serviront de pâture, ils n’ont plus d’ombrage pour les couvrir, l’Eternel est avec nous, ne les craignez point !

Nombres 14- 23 à 24 : tous ceux–là ne verront point le pays que j’ai juré à leurs pères de leur donner, tous ceux qui m’ont méprisé ne le verront point.

 Et parce que mon serviteur Caleb a été animé d’un autre esprit, et qu’il a pleinement suivi ma voie, je le ferai entrer dans le pays où il est allé, et ses descendants le posséderont.

A cause

Paroles à proclamer :

Contre  la pauvreté :

2   corinthiens 8-9 : Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus–Christ, qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’il était, afin que par sa pauvreté vous soyez enrichis.

2 Corinthiens 9-11- : Vous serez de la sorte enrichis à tous égards pour toute espèce de libéralités qui, par notre moyen, feront offrir à Dieu des actions de grâces.

Esaïe 61-11 : Car, comme la terre fait éclore son germe, Et comme un jardin fait pousser ses semences, Ainsi le Seigneur, l’Eternel, fera germer le salut et la louange, En présence de toutes les nations.

1 Corinthiens 6-19 : Ne savez vous pas que votre corps est le temple du Saint–Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous–mêmes ?

2 Corinthiens 5-17 : Si quelqu’un est dans le Christ, c’est une création nouvelle. Ce qui est ancien est passé : il y a là du nouveau.

1 Jean 5-4 : car tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.

Romains 8-37 : Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

Philip 4-13 : Je puis tout par celui qui me fortifie.

2 Timothée 1-7 : Car l’Esprit que Dieu nous a donné ne nous rend pas timides ; au contraire, son Esprit nous remplit de force, d’amour et de sagesse.

 

Luc 10- 19 : Je vous ai donné l’autorité pour marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous faire de mal.

Ephésiens 1- 19 à 21 : et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force.

20  Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes,  au–dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui peut être nommé, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.

Romains 14-17 : Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint–Esprit.

Romains 12-12 : Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l’affliction.

Persévérons dans la prière.

1 Thessaloniciens 5-16 : Soyez toujours joyeux.

Esaie 53-5 : Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

1 Pierre 2-24 : lui qui a porté lui–même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice ; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.

Romains 8-1 : Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus–Christ.

Psaume 1-3 : Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point : Tout ce qu’il fait lui réussit.

Marc 9-23 : Jésus lui dit : Si tu peux !… Tout est possible à celui qui croit.

Luc 18-27 : Jésus répondit : Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.

Romains 8 14 à 17 : Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.

 Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père !

 L’Esprit lui–même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

  Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui.

2 Timothée 2-19 : Néanmoins, le solide fondement posé par Dieu subsiste, avec ces paroles qui lui servent de sceau : Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent ; et : Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu’il s’éloigne de l’iniquité.

2 Corin 5-20 : Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu !

Esaïe 61-1 : L’Esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, Car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance ;

Romains 8-28 : Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

Galates 4- 8 et 9 : Autrefois, ne connaissant pas Dieu, vous serviez des dieux qui ne le sont pas de leur nature ;

 Mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez vous à ces faibles et pauvres principes élémentaires auxquels vous voulez vous asservir encore ?

1Corint 6-17 : Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.

Jean 9-31 : Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, il l’exauce.

Jean 6-54 : Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour.

Jean 8-51 : En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.

Actes 10-43 : Tous les prophètes rendent de lui le témoignage quiconque croit que lui en reçoit par son nom le pardon des péchés.

Romains 6-22 : Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.

Romains 5-17 : Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront ils dans la vie par Jésus–Christ lui seul.

 

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article