la sagesse ne se s'achète pas, ne se mérite pas, elle s'obtient par grâce

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

La sagesse ne s'achète pas, ne se mérite pas, ne s'obtient pas par une grande intelligence ou par des années d'efforts et de recherche.

 La sagesse s'obtient par la foi en la demandant et en la recevant bien sûr.

Jacques 1 –5 et 6 : Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous, simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.

Mais qu'il la demande avec foi, sans douter, car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre.

Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur.

Citons l'exemple biblique d'un homme qui a demandé à Dieu, la sagesse, plutôt que les richesses : le roi Salomon.

Voici la prière adressée  à Dieu au début de son règne :

2 Chroniques 1 --  9 et 10 : Maintenant, Eternel Dieu, que ta promesse à David, mon père, s'accomplisse, puisque tu m'as fait régner sur un peuple nombreux comme la poussière de la terre !

Accorde-moi donc la sagesse et de l'intelligence, afin que je sache me conduire à la tête de ce peuple ! Car qui pourrait juger ton peuple, ce peuple si grand ?

Dans cette prière, Salomon, dit à Dieu qu'il attend la sagesse pour lui donner la capacité de régner et de rendre la justice avec équité. Dieu lui accorde la sagesse et les richesses, car la sagesse procure les richesses.

2 Chroniques 1 -- 11 et 12 : Dieu dit à Salomon : Puisque c'est cela  qui est dans ton cœur, puisque tu ne demandes ni les richesses, ni les des biens, ni la gloire, ni la mort de tes ennemis, ni même une longue vie, et que tu demandes pour toi de la sagesse et de l'intelligence afin de juger le peuple sur lequel Je te fais régner.

La sagesse et l'intelligence te sont accordées. Je te donnerai en outre, des richesses, des biens, de la gloire, comme n'en a jamais eu aucun roi avant toi et comme n'en aura aucun après toi.

La Bible nous donne un exemple ou Salomon applique la sagesse reçue dans une affaire de justice entre deux femmes.

1 Roi --3-16 alors deux femmes prostituées vinrent chez le roi et elles se présentèrent devant lui, toutes les deux ont accouché, dans la même chambre, à quelques jours de différence.

Toutes les deux dorment avec leurs enfants, dans leur lit. L'une d'elle l’étouffe dans la nuit, en dormant. Le lendemain matin, lors de son réveille elle s'en aperçoit. Rapidement avant que l'autre femme ne se réveille, elle lui substitue son enfant vivant, et lui met le sien, mort, dans son lit.

Une querelle s’élève entre les deux femmes et elles se présentent devant Salomon, afin qu'il exerce la justice.

1 Rois-3-23 : le roi dit (après les avoir écoutées) L’une dit : c’est mon fils qui vivant, et l'autre dit nullement ! C'est ton fils qui est mort. Puis il ajouta : apportez-moi une épée. On apporta une épée au Roi. Et le roi dit : coupez l'enfant qui vit, et donnez la moitié à l’une et la moitié à l'autre.

La femme dont le fils était vivant senti ses entrailles s'émouvoir pour son fils, et elle dit au roi : AH mon Seigneur, donnez-lui l'enfant qui vit et ne le faite pas pour mourir. Mais l'autre dit : Il ne sera ni à moi ni à toi, coupez le !

Le roi en prenant la parole dit : donnez à la première l'enfant qui vit, et ne le faite pas mourir. C'est t’elle la vraie mère.

Tout Israël apprit le jugement que le roi avait prononcé et l'on craignit le roi, car on vit que la sagesse de Dieu était en lui pour le diriger dans ses jugements.

1 Rois 4 -- 30 : 20 la sagesse de Salomon surpassait la sagesse de tous les fils d'orient et toute la sagesse des Égyptiens. Il était plus sage qu'aucun autre homme et sa renommée était répandue parmi toutes les nations d'alentour. Ils venaient des gens de tous les peuples, pour entendre la sagesse de Salomon, de la part de tous les rois de la terre qui avait entendu parler de sa sagesse.

Et pourtant Jésus dit : que là où il est il y a plus que la sagesse de  Salomon.

Matthieu 12 -- 42 : la reine du Midi se lèvera, au jour du jugement avec cette génération et la condamnera  parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon.

Jésus adresse ces paroles de reproche aux pharisiens qui  sont plus enclins à se séduire par leur propre sagesse, que de reconnaître en Jésus le « trésor de la sagesse de Dieu » ou celui en qui Dieu a mis « tous les trésors de la sagesse et de la connaissance »

C’est pourquoi la parole de Dieu nous recommande de ne pas nous appuyer sur notre propre sagesse.

Proverbes 3-7 et 8 : ne soit pas sage à tes propres yeux et ne t'appuie pas sur ta sagesse. Crains l'éternel, et détourne-toi du mal ce sera la santé pour tes muscles. Et un rafraîchissement pour tes os.

Dieu considère comme  péché le faite de s'appuyer sur notre propre sagesse, c'est manifester de l'orgueil, de l'autosuffisance, de la propre justice. Béni soit l'homme qui se confie dans l'Eternel, et maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme. S'appuyer sur notre propre sagesse équivaut à mettre une malédiction sur nos vies.

Comment une autre source de sagesse est-elle apparue pour remplacer la sagesse de Dieu ?

 Ezékiel 28 -- 12  et suivants : tu m’étais le sceau à la perfection. Tu étais plein de sagesse, parfait en beauté. Tu étais en Éden, le jardin de Dieu

Tu as été intègre dans toutes tes voies. Depuis le jour où tu fus crée. Jusqu'à celui où l'iniquité a été trouvée chez toi. Par la grandeur de ton commerce, tu as été rempli de violence, et tu as péché. Je te précipite de la montagne de Dieu. Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, du milieu des pierres étincelantes.

Ton cœur s'est élevé à cause de ta beauté. Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat, je te jette par terre.

Ici, la bible nous parle de Lucifer qui est devenu Satan, c'est-à-dire l'adversaire de Dieu. Voilà un ange qui avait une grande responsabilité auprès de Dieu, il était plein de sagesse, mais il a corrompu sa sagesse.

Corrompre. Signifie : détruire, souiller, être pourri, pervertir, lier, ruiner, aller à la décadence, aller à la ruine.

 En corrompant la sagesse de Dieu qui était en lui, le diable a donné naissance à une deuxième source de sagesse, la sagesse de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, celle que Jacques 3 -- 15 appelle terrestre, charnelle, diabolique, la sagesse de la dispute, du désordre et de toutes sortes de mauvaises actions.

C'est la sagesse que manifestent tous les fils d'orient, les magiciens d'Égypte contre la puissance de Dieu déployée à travers le bâton de Moïse. Ou les sages et magiciens de Babylone qui n'ont pu interpréter des songes du roi Nébucanestsar.

Maintenant chaque culture, chaque religion cherche à créer sa propre sagesse afin de trouver des idéaux de vie. Ces types de sagesses sont pervertis à cause de la séparation d'avec Dieu. Cette sagesse est devenue une philosophie à enseigner, à acquérir, à pratiquer.

Nous les hommes, nous nous sommes beaucoup éloignés, même nous avons abandonnés complètement la source d'eau vive pour nous abreuver à nos propres citernes fissurées, polluées, dont le contenu vient tout droit de la rébellion de Satan. Cette source est empoisonnée, mortelle. Jérémie 2- 13 : Car mon peuple a commis un double péché :

Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, pour creuser des citernes, des citernes crevassées, qui ne retiennent pas l’eau.

 Ou comme le dit jésus à la Samaritaine : Quiconque boit de cette eau aura encore soif. Jean 4-13

Mais celui qui boira de l’eau que je lui donne n’aura jamais soif. La différence est la même entre la sagesse  humaine et la sagesse de Dieu.

Prenons l'exemple d'un lac qui est alimenté par une source située à quelque distance. Le contenu de cette source s’épanche dans le lac, renouvelle l'eau constamment,  les poissons peuvent y vivre. Si l'eau de la source cesse de couler dans ce lac, l’eau du lac va se polluée, elle va croupir, stagnée.

Croupir signifie : se corrompre, moisir, pourrir, devenir fétide.

Voilà ce que nous offre le diable avec sa sagesse corrompue, empoisonnée et qui aveugle. Dans la présence de Dieu, sa sagesse était constamment renouvelée, rafraîchie par la sainteté de Dieu, la lumière de Dieu, l'amour de Dieu, le don de soi dans le service pour Dieu, l'obéissance à Dieu. C'était sa nourriture.

Aujourd'hui de quoi se nourrit-t-il ? De rébellion contre Dieu, de l'orgueil, de l'élévation du « moi » du culte que lui rendent tous les hommes et les femmes à travers le monde qui se nourrissent de sa sagesse diabolique.

Maintenant posons nous la question, chacun d'entre nous :

Quelle est la source de la sagesse  à laquelle je m’abreuve?

Le don gratuit du Père qu'il nous donne en Jésus par le Saint Esprit ? Ou la sagesse que nous enseigne le monde, celle qui coule de l'arbre de la connaissance du bien et du mal ?

Nous en connaissons le père, c'est-à-dire celui que Jésus appelle le père du mensonge.

La sagesse de Dieu passe par la croix. Elle se moque de la sagesse humaine :

Publié dans Le coeur du Père

Commenter cet article