LA REPENTANCE ET LA VOIE QUE DIEU APPELLE SAINTE

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

LA REPENTANCE  ET LA VOIE QUE DIEU APPELLE SAINTE

 

 

Francis Frangipane

 

 De nombreuses personnes sont appelées à prier pour leur pays. À ceci j'aimerais ajouter un appel à la repentance. En fait, 2 Chr. 7. 14 non seulement nous appelle à prier mais à aller plus loin en nous humiliant nous-mêmes, et en nous détournant agressivement du mal. Dans cet esprit-là, nous pouvons ensuite chercher la face de Dieu. Il y a beaucoup trop de compromis en nous. Nous avons besoin de faire une percée au niveau de notre brisement. Un mouvement de l'Esprit vient, mais il n'aura que la profondeur à laquelle notre repentance nous aura préparés.

 

 

 

Le but de ce message est que nous allions plus loin que de simplement nous sentir désolés quand nous péchons. Dieu veut nous amener à une attitude de repentance qui retourne à Lui avec persistance jusqu'à ce que le fruit de la justice se produise dans notre vie. 

 

 

 

La Bible nous dit que juste avant le commencement du ministère de Christ, «Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.»(Jn 1. 6). Jean le Baptiste avait été envoyé par Dieu. Son baptême de repentance n'était pas le dernier événement de l'ancienne alliance. C'était le premier événement innovant de la nouvelle alliance. Jean fut envoyé par Dieu comme précurseur du ministère de Christ. Son but unique était d'immerger Israël dans une attitude de repentance (Ac. 19. 4). Il était appelé à précéder Christ. Sa tâche était de «préparer le chemin du Seigneur» (Mc 1. 2, 3).

 

 

 

Une mesure de repentance précède toujours la venue du Christ vivant dans la vie d'une personne. «Se préparer» est le but de la repentance. La repentance de Jean n'a pas fait en sorte que les hommes soient désolés, mais qu'ils soient prêts.

 

 

 

La véritable repentance c'est de labourer le sol de notre cœur pour que la justice de Dieu ou Ses directives puissent y être plantées. C'est un aspect vital de la maturité spirituelle en général. Changer radicalement notre façon de penser prend du temps et des efforts. Le commandement de Jean envers les Juifs était de «Produire du fruit digne de la repentance.» (Matt. 3. 8).

 

 

 

Réalisons que la repentance n'est pas terminée avant qu'elle ne porte du fruit. En fait, Jean disait : «Ne cessez pas de vous détourner de l'orgueil avant que vous n'ayez embrassé l'humilité. Continuez de vous repentir de votre égoïsme jusqu'à ce que l'amour vous vienne naturellement. Ne vous arrêtez pas de pleurer sur vos impuretés avant que vous ne soyez purs.» Il voulait que les hommes continuent de se repentir jusqu'à ce que le fruit de cette repentance se manifeste. Si vous voulez devenir saint, vous continuerez de vous repentir jusqu'à ce que vous soyez saint. 

 

 

 

L'apôtre Jean nous dit, «Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.» (1 Jn 1. 9). Ne vous voilez pas la face quant à vos péchés; confessez-les. La grâce de Dieu et le sacrifice de son Fils sont suffisants pour couvrir et pardonner tout péché, mais nous devons demander pardon. Nous devons humilier nos cœurs et nous soumettre à nouveau à Dieu. Soyons honnêtes à propos de nos péchés et Dieu nous purifiera.

 

 

 

Persistez dans votre repentance et ne doutez jamais de la générosité de la miséricorde de Dieu.

 

Si Dieu nous demande de pardonner inconditionnellement à ceux qui pèchent contre nous (Matt. 18. 21, 22), sachez qu'Il n'exige pas de nous davantage qu'Il exige de Lui-même. Si vous péchez 490 fois en une journée, après chaque fois, criez à Lui pour qu'il vous pardonne. Il vous pardonnera et vous purifiera des effets du péché.

 

 

 

À un moment de mon existence, je tombais toujours dans le même problème. Attristé et assailli par le doute, je m'écriai, «Seigneur, comment de temps vas-tu encore me supporter?» Dans un éclair de grâce et de vérité, Il me répondit, «Jusqu'à ce que je t'ai perfectionné.»

 

 

 

Les Écritures nous disent, «Car le précepte est une lampe, et l'enseignement une lumière, et les avertissements de la correction sont le chemin de la vie.» (Prov. 6. 23). Ce n'est pas pénible sauf pour ceux qui refusent d'être corrigés. Jésus dit, «Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi.» (Apo. 3.19). Ce n'est pas la colère de Dieu qui nous parle de repentance, c'est Sa bonté. Nous avons la promesse que «Celui qui a commencé en nous cette bonne œuvre l'achèvera pour le jour de Jésus-Christ.»(Phil. 1. 6). Aussi longtemps que nous désirons lui ressembler, ses réprimandes seront une porte ouverte sur Sa présence.

 

 

 

Cependant, si vous vous dérobez devant le mot repentance, c'est que vous ne voulez pas changer. Vous avez besoin de ce message. Quand l'idée de la repentance n'évoque pas des images tristes, des sacs de bure ou des larmes, quand la correction vous inspire des cris de louange devant la grâce de Dieu, sachez alors que votre esprit est devenu réellement pur. À ce moment-là vous marchez sur la voie que Dieu appelle sainte.

 

 

 

Francis Frangipane

 

Ministries of Francis Frangipane

 

Email: francis1@frangipane.org

 

 

 

==================================

 

LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.

 

===============================

 

Publié dans Liste d'Elie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article