je m'intéresse à l'emballage ou au cadeau ?

Publié le par louis trifault

            

Ce message fait suite au message intitulé : Quel sera l’homme ou la femme de ma vie, publié le 18- 12- 09

La dernière fois nous avons dit que nous étions un cadeau pour quelqu'un. C'est le moment de parler de cela dans ces temps de fêtes. Tous nous avons reçu un cadeau, de plus bien emballé, dans un papier spécial et multicolore, avec de jolis rubans.

Pour certain se fut une véritable surprise, pour d'autre non, puisque  cela résulte d'une demande. L'impatience  règne  jusqu'au déballage et  ensuite  l’essayage.

Ce cadeau que nous avons reçu est composé de trois parties :

1 -- l'emballage avec le les rubans.

2 -- le contenant ou la boîte.

3 -- le contenu ou le cadeau par lui-même.

La Bible dit (le cadeau que nous sommes) est composé de trois parties : un esprit, une âme, un corps : 1 Thessaloniciens 5 -- 26

1 -- le corps représente l'emballage du cadeau avec les rubans, c'est-à-dire la partie visible de notre être, avec l'aspect attrayant, les cheveux, les yeux, la forme du corps tout cela s'applique plus ou moins en comparaison avec les canons de la beauté que présentent la mode, les magazines, les vedettes de la chanson ou du cinéma.

2 -- la boîte ou le contenant du cadeau fait allusion à notre âme. La boîte reste bien utile souvent pour ranger le cadeau. Notre âme c'est la que nous rangeons, stockons toute notre personnalité.

3 -- le cadeau lui-même, c'est-à-dire la partie la plus précieuse, la plus attendue, symbolise notre esprit ou notre coeur. C'est la partie qui communique avec Dieu, c'est pour cela que la Bible nous dit : Garde ton coeur plus que tout autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. Le coeur nous parle de l'intimité profonde avec Dieu, entre deux  être, dans une profonde amitié, ou dans un couple.

Retenons bien l'ordre de la Bible : esprit, âme, corps. Donc ce n'est pas l'unité des corps ou de l'emballage qui va produire, l'unité de l'âme et de l'esprit. Non, cela doit commencer par l'Esprit, l'âme, le corps, c'est l'ordre divin.

L'emballage ou le corps est appelé à changer : les cheveux vont blanchir, se dégarnir, former une auréole ou tomber totalement. La poitrine « tablette de chocolat » avec des pectoraux bien dessinés va être concurrencée par un abdomen qui risque de se développer. Les rides apparaissent...

De plus en plus pour remédier à ces problèmes beaucoup de personnes ont recours à la chirurgie esthétique. Actuellement au Liban 30 % des femmes ont recours à la chirurgie esthétique.

Je peux épouser Miss univers où M. muscles, mais si deux ans après, dans  un accident de voiture, la personne que j'ai épousée se retrouve dans un fauteuil roulant... Que me reste t-il ?

De toute façon Sachons que la beauté physique est passagère. C'est pour cela que la Bible nous dit : Garde ton coeur plus que toute autre chose, Car c'est du coeur que viennent les sources de la vie. C’est-à-dire de Dieu. Sinon de grandes souffrances peuvent en résulter. Récemment la presse nous a révélé la détresse d'une jeune fille devenue la reine de sa ville. Elle s'est laissée découvrir, mettre à nu pour des photos qui lors de leur publication ont causé un scandale. Aujourd'hui elle dit : »ma vie est foutue je suis perdue ».

Prenons pour exemple la fille d'un pasteur qui sagement a attendu l'heure de Dieu pour se marier. Dans son attente, elle est passée par les étapes des années qui se succédaient : 21 ans, 22 ans, 23 ans, 25 ans, 26 ans, 27,28 ans, 29 ans, 30 ans et dans cette année elle a rencontré le jeune homme, le futur mari qu'elle attendait. Pour elle, il était certain que c'était le mari que Dieu lui destinait de toute éternité. La date du mariage a été fixée, la cérémonie programmée, les invités choisis, la robe de mariée était prête. Quelques jours avant la date mariage, elle a accepté de coucher avec son futur mari. Le lendemain matin celui-ci dit : je me suis trompé je ne me marie plus. Cela nous prouve bien que nous sommes un "cadeau" pour quelqu'un. Mais nous sommes responsables de ne pas nous laisser déballer avant le jour « J ».

Savoir attendre l’heure de Dieu : cela signifie qu'avant l'heure de Dieu je suis un fruit vert. La jeune fille qui épouse un garçon dans cette condition est également un fruit vert. Personne n'apprécie un fruit vert, il est dur, amer et on le jette. L’Image du fruit vert symbolise notre caractère, notre personnalité non affermie. Alors nous déclarons je me suis trompé et nous abandonnons tout comme le fruit vert que nous avons goûté et jetons à la poubelle ensuite.

Je peux épouser la bonne personne, mais si je devance l'heure où le temps de Dieu : j'épouse une femme « animal » ou un homme « animal ». Même moi je peux être encore un homme ou une femme « animal » selon un Corinthiens 2 -- 14 : mais l'homme naturel (ou animale) n’accepte par les choses de l'Esprit de Dieu car elles  sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître parce que c'est spirituellement qu'on en juge. L'homme spirituel au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne.

L'homme naturel, désigne une personne dont le caractère n'a pas encore été travaillé, ni la mentalité, il n'a pas renouvelé ses pensées par la parole de Dieu. C'est également toute personne dont l'échelle de valeur n'est pas celle du royaume de Dieu. Comme nous l'avons dit précédemment, cette personne nous pouvons la considérer comme un fruit vert.

Dans ces conditions je risque d'épouser une femme « panthère » c'est-à-dire qui griffe, déchire etc. ou épouser un homme lion, c'est-à-dire qui règne en roi partout, ou un homme rhinocéros c'est-à-dire qui bouscule et casse tout quand il est en colère, blesse, écrase.

Ce sera peut-être un homme singe, il ne s'attachera pas à sa femme, car le singe saute de liane en liane et va à la recherche de  nouvelles « guenons »

L’homme « cheval » sera agréable pour être porté, mais avec lui il n'y aura pas de communication.

Sachons attendre l’heure de Dieu : car lui seul connaît la maturité de notre futur conjoint,  travaille son coeur, son caractère, façonne Sa personnalité.

Cantique des cantiques : 2-7 : ne réveillez, ne réveillez pas l'amour avant qu'elle le veuille. L'amour vient du coeur que Dieu, c'est lui qui nous le communique et l'éveille dans nos cœurs quand nous sommes prêts pour le mariage.

Méfions-nous des sentiments, car les sentiments ne provoquent pas l'amour. Mais l'amour donne, provoquent des sentiments dans nos vies. Dieu a des sentiments, mais il est d'abord amour. Les sentiments ont besoin d'être domptés, canalisés par la volonté.

Maintenant posons nous la question : quel type de mari ou d’épouse je serai ?

 Ce que je suis actuellement : le garçon qui ment à sa maman mentira son épouse. Celui qui  se met en colère, manque de respect ou dit tu m'énerves à sa maman, se mettra en colère, ne manquera de respect, ou dira : tu m'énerves son épouse.

 Celui qui se moque de sa maman, ou de son père se moquera de son épouse ou de son époux.

Proverbes 13 --1b : le moqueur n'écoute pas la réprimande, donc il n'écoutera pas les conseils de son conjoint.

Proverbes 10 --1b : un fils insensé fait le chagrin de sa maman, de même il fera le chagrin de son épouse.

Celui qui fait des choses en cachette, par exemple sur Internet, agira de même avec son épouse ou son époux. Celui qui a du rejet, de la haine ou  juge ses parents, agira de même avec son conjoint.

Celui qui fait du chantage fera du chantage avec son conjoint. La foi que je vis aujourd'hui sera la base de la foi que je vivrai demain.

Le garçon aimable, serviable, qui cherche à rendre service  agira de même avec son épouse.

Celui qui aime l'enseignement d'un père ou d'une mère, écoutera les conseils de son conjoint. Celui qui aime trop la cuisine de sa maman, reprochera  à son épouse ses échecs culinaires, comparera et ce sera source de conflits.

Certains pensent, disent, croient : quand je vais quitter la maison de mes parents ce sera fini, je changerai. C'est un mensonge diabolique. Ce que je suis aujourd'hui, je l'emporterai avec moi même si je devais vivre sur une île déserte, située à l'autre bout du monde.

Le monde parle de lune de miel... Cela peut durer quelque temps, quelques jours, quelques mois. Toutefois la véritable personnalité Apparaîtra au grand jour comme sur un écran. Personne ne peut jouer à l'homme bien ou à la femme parfaite pendant longtemps.

La Bible nous montre que nous devons être une pierre taillée dans la carrière de la famille. Toute pierre qui n'a pas été taillé avant le mariage le sera après. Ce sera beaucoup plus douloureux. Il y aura des cris, des pleurs, des menaces, des regrets et peut-être des ruptures (cela concerne le caractère, la mentalité, les attitudes irritables, même l'hygiène.

1 Rois 6-7 : lorsque l’on construisit la maison, on se servit de pierres toutes taillées, et  n'y marteau, ni hache, ni aucun instrument de fer, ne furent entendus dans la maison pendant qu'on construisait. Ce passage de la Bible nous parle de la construction du temple de Jérusalem par Salomon. Toutes les pierres nécessaires à la construction de ce temple avaient été taillées dans les carrières. Donc sur les lieux de la construction il n'y avait plus qu’à les assembler.

Il devrait en être de même dans le mariage. S'il n'y a pas eu de marteau, de hache, ou d'instruments te fer pour modeler nos vies avant le mariage, ces instruments ou ce qu'il symbolise devra intervenir après. Ce sera beaucoup plus douloureux et dommageable pour les époux, les enfants.

Voici quelques notes qui s'adressent plus spécialement aux garçons : nous sommes porteurs et responsable d'une semence, nous avons le devoir et l'obligation de garder cette semence qui est destinée à notre futur épouse. Dieu nous ordonne  cette responsabilité comme il a ordonné à Adam de garder le jardin d'Éden ou des délices. Cette semence c'est notre jardin d'Éden ou des délices que Dieu nous confie. La Bible nous donne un modèle d’un jeune garçon qui a assumé parfaitement cette responsabilité. Nous parlons de Joseph, nous trouvons son histoire dans la Bible en Genèse 39. Joseph a été vendu comme esclave par ses frères, il se retrouve en Égypte, chez un officier de pharaon. Joseph est intègre, il a la crainte de Dieu, Dieu est avec lui et tout ce qu'il entreprend réussi. Cela plaît à son maître qui lui confie la responsabilité de sa maison. Mais la femme de cet officier de pharaon désir que Joseph couche avec elle. Joseph a toujours su se garder vis-à-vis de cette femme. Un jour elle insiste. Joseph prendre la fuite, toutefois en abandonnant son vêtement. Pour elle c'est une pièce à conviction qu’elle va retourner contre Joseph. Devant son mari elle accuse Joseph d’avoir voulu abuser d'elle, et Joseph se retrouve en prison. Joseph a su garder la semence que le diable cherchait, par l’entre mise de cette femme, à gaspiller, galvauder. Cela lui a coûté la prison, du déshonneur, la mort à soi-même, mais devant Dieu il est resté intègre. Il est resté un cadeau bien emballé pour son épouse.

 

 

 

Publié dans Le coeur du Père

Commenter cet article

luwadio 22/01/2010 22:32


aaaaah,voilà un sujet sensible ,je me souvient que dans mon l'eglise au congo ,mon pasteur préchait baeucoup la sanctification et crainte de Dieu garder son cadeau bien embaler prouve que nous
menons une vie de sanctification et avons la crainte de l'eternel.la jeunesse actuelle donne l'impression d'etre inconsiente de cela c'est triste de voir  comme certains vivent  .
que le st.esprit les aident. merçi à toi pour ton blog.