ENTENDRE ET OBÉIR À LA VOIX DU SEIGNEUR VA DEVENIR DE PLUS EN PLUS CRUCIAL

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

Rick Joyner

 

 

 

Traduction Dominique François  

 

 

Pour comprendre les saisons que nous traversons, j’essaye toujours de revenir au fondement des choses pour voir si j’y discerne la main du Seigneur. Dans le Ps. 90. 17, il nous est dit, «Que la grâce de l’Éternel, notre Dieu, soit sur nous! Affermis l’ouvrage de nos mains, oui, affermis l’ouvrage de nos mains!» C’est ce que je prie souvent car je ne veux pas être occupé par autre chose que par les affaires de mon Père céleste. Je veux savoir si je suis vraiment engagé dans Son œuvre, et si ce que j’étudie a pour finalité Ses desseins. De nombreuses choses m’intéressent, mais je ne suis pas sur terre pour jouir des distractions qui s’offrent à moi. Je suis ici bas pour faire la volonté du Seigneur et par conséquent je cherche si ce que je fais et en accord avec ce qu’Il désire.

 

En tant que leader d’un ministère qui attire de nombreuses personnes prophétiques, j’ai passé des décennies à essayer de comprendre la prophétie et je n’ai jamais trouvé un verset de l’Écriture dans lequel le Seigneur est obligé de confirmer une prophétie en la répétant.

 

Comme nous le voyons dans le cas de Josias, un des rois les plus intègres de l’histoire d’Israël, celui-ci est mort parce qu’Il n’a pas obéi à la voix du Seigneur exprimée au travers d’une personne insignifiante, et cette parole ne fut pas répétée. Il est dangereux de présumer des choses et particulièrement d’enseigner des faits comme étant des principes qui ne sont pas établis comme tels dans les Écritures.

 

Ce n’est pas parce qu’une chose est citée une seule fois dans la Bible qu’elle devient un principe. Pourtant, si cette chose est mentionnée une fois, elle peut le devenir. Un principe théologique fondamental auquel j’adhère c’est que si le poids tout entier de l’Écriture dit une chose et qu’un verset ou un exemple le contredit, je ne base pas ma théologie sur celui-ci, mais sur l’ensemble de l’Écriture. Nous devrions évidemment chercher à comprendre ce qui semble être l’exception, mais nous ne devrions pas fonder notre théologie ou notre enseignement dessus.

 

Nous avons des exemples dans lesquels le Seigneur s’est répété face à la foule, mais c’est l’exception. Dans l’ensemble, nous voyons qu’Il a tendance à parler une fois et qu’Il s’attend ensuite à ce que nous entendions Sa voix et nous Lui obéissions. Il n’est pas comme un parent qui sermonne à un enfant jusqu’à que celui-ci comprenne qu’il n’a pas à obéir avant que cette injonction se répète plusieurs fois ou que le ton de la voix de ce parent atteigne un certain niveau d’irritation. Le Seigneur nous dit… (Matt. 5. 37).

 

Nous pouvons nous attendre à ce qu’Il enseigne Ses enfants à entendre la première fois qu’Il parle.

 

ENTENDRE ET OBÉIR

 

J’ai essayé d’enseigner le même principe à mes enfants, c’est-à-dire à ce qu’ils entendent et obéissent la première fois que je leur demande quelque chose, sans discussion, à moins qu’ils ne m’aient pas entendu clairement. Je ne les ai jamais découragés de me poser à nouveau une question s’ils ne m’ont pas compris, mais je ne les ai jamais laissé mettre en question mes instructions à moins qu’un facteur important dont je n’étais pas conscient me pousse à les changer. J’ai appris ces choses dans l’armée et en tant que pilote.

 

On m’a notamment dit dans les cours de formation de l’infanterie que si je n’obéissais pas aux ordres, je mettrais ma vie en danger ainsi que celle de mes subordonnés et peut-être celle de tout notre bataillon. Si par exemple l’ordre m’était donné d’être à un poste précis et qu’arrivé là je pensais qu’un autre poste dans les environs était meilleur, je pouvais être tué par mes camarades.

 

Plus la situation est intense, plus il est dangereux de ne pas entendre clairement les instructions et d’y obéir sans discussion.

 

En tant que pilote, si j’avais l’ordre d’être à une certaine altitude et de suivre un certain cap, et si je ne m’y soumettais pas, je pouvais me trouver dans l’espace aérien d’un autre avion, ce qui était loin d’être idéal. Au cours d’un combat aérien, si vous ne suivez pas le cap et l’altitude requis, vous pouvez être pris pour un ennemi et être abattu par vos propres alliés comme étant un déserteur.

 

Alors que nous avançons vers la fin des temps, entendre et obéir à la voix du Seigneur va devenir de plus en plus crucial et même être une question de vie ou de mort. Nous devrons connaître Sa voix beaucoup mieux que nous la connaissons aujourd’hui si nous voulons passer au travers des temps qui nous attendent.

 

Rick Joyner

MorningStar Ministries

Email: info@morningstarministries.org

 

==================================

LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.

 

 

Publié dans Liste d'Elie

Commenter cet article

luwadio 04/10/2010 23:46



saint-esprit aide-moi àobeir àlavoix  demon roi



luwadio 04/10/2010 23:35



merci pour ce blog ,ca m'aide à voir les choses autrement , parfois je me considère comme un pécheur gracié , je cupabilise me disant que je ne fais pas assez d'effort pour me soumettre àla
volonter du seigneur.alors que je veux lui plaire de tout mon coeur.christ m'aide lui il se soumis à la volonté  du père en acceptant . la croix c'etait facil pour lui aussi d'accepter
cet humiliation .il a vaincu moi aussi j'aurai la victoire,amen.