Discernons et combattons la confusion dans nos vies

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

Daniel 9 : 7-8 A toi Seigneur est la justice, et à nous la confusion (honte) de face, en ce jour, aux hommes de Juda, aux habitants de Jérusalem, et à tout Israël, à ceux qui sont près et à ceux qui sont loin, dans tous le pays où tu les as chassés à cause des infidélités dont ils se sont rendus coupables envers toi. Seigneur, à nous la confusion (honte) de face, à nos rois, à nos chefs, et à nos pères, parce que nous avons péché contre toi.

LA FORTERESSE DE LA CONFUSION

La confusion est l’un des ennemis les plus dévastateurs de la vérité et des entreprises humaines. Elle peut paralyser le meilleur et le plus zélé. S’en libérer peut-être la cause de grands changements les plus radicaux dans la vie et transformer la défaite et la dépression en joie et en victoire.

Reconnaître et vaincre l’esprit de confusion est donc essentiel pour nous tous qui voulons  entrer dans notre  destinée et atteindre le but.

Vivre dans la confusion est comme être environné par un brouillard épais, c’est comme avoir une mauvaise vue et en subir toute l’oppression.

Proverbe 4 :18 Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, dont l’éclat va croissant jusqu’au milieu du jour.

Cela peut aussi venir du fait que l’on s’est écarté du chemin sur lequel nous étions appelés à marcher, et que nous avons ouvert une porte à la confusion. Une fois que le pouvoir de la confusion sera brisé dans notre vie, nous allons voir avec beaucoup plus de clarté le monde autour de nous.

Nous allons acquérir une capacité de décision, une confiance et une paix que les autres nous envieront. En tant que chrétien, nous ne sommes pas appelés à vivre dans la confusion, mais à marcher dans une lumière qui va non seulement éclairer notre route mais celle d’autres personnes qui marchent dans l’obscurité.

La lumière de l’intelligence

Pour vaincre la confusion, nous devons comprendre ce que nous devons faire et, si nous la comprenons, la bataille est déjà en grande partie gagnée. La compréhension apporte la lumière et cette dernière chasse les ténèbres. Quand, la nuit, nous ouvrons nos volets, en partant du principe que nous avons éclairé notre chambre, ce n’est pas l’obscurité qui envahit notre maison, mais la lumière qui illumine les ténèbres du dehors.

La lumière est plus puissante que l’obscurité et elle triomphera toujours d’elle.

La définition du dictionnaire pour « confondre » est « rendre mentalement incertain, embrouiller ».

Nous définirons la confusion comme étant une forteresse spirituelle ou mentale qui empêche de penser et de comprendre clairement.

Il arrive qu’elle ait une cause physique comme des déséquilibres physiques dans le corps affectant et brouillant l’activité mentale. Dans ce cas, nous pouvons généralement en triompher grâce à un

régime et à de l’exercice. La racine de ce problème est cependant le plus souvent spirituelle. Nous avons affaire à un ennemi « bien vivant » qui a une pensée et une stratégie qu’il utilise pour nous

combattre. Le simple fait de reconnaître qu’il y a un problème peut éclairer sa stratégie et dévoiler son réseau de mensonges dans votre vie.

La confusion peut varier en puissance, elle peut nous empêcher de comprendre une question particulière, et être aussi omniprésente et brouiller notre pensée d’une façon plus générale. Par nous nous voiler la parole de Dieu.

Même si notre degré de confusion semble anodin, nous devons prendre la décision de ne la laisser en aucune manière pénétrer notre vie. Si nous laissons la confusion entrer dans notre vie, elle va commencer à saper notre foi, et une fois qu’elle a mis un pied dans un domaine de notre vie, elle va gagner d’autres domaines. Son

objectif est de nous perturber au maximum. Elle cherche à freiner notre progrès dans tous les domaines, elle va se multiplier comme une mauvaise herbe et se développer si nous la laissons faire.

Si elle n’est pas coupée à la racine, elle va revenir : notre but sera donc de comprendre quelles sont ses racines et d’apprendre à l’extirper pour qu’elle ne puisse pas revenir ou s’étendre.

Soyez certain qu’aussi forte que soit l’emprise de la confusion sur nous, nous pouvons en être complètement libéré. Si nous sommes sur le chemin où le Seigneur nous a appelés, la lumière va devenir toujours plus brillante dans notre vie ! Ne laissons jamais le don de Dieu qui est la lumière être volé par le diable.

SYMPTOMES DE LA CONFUSION

L’un des premiers effets de la confusion est qu’elle nous entraîne à vivre dans un état d’hésitation croissante. Si cet état n’est pas reconnu et surmonté, il va se transformer en une forteresse de dépression et de désespoir. Si nous y sommes à un degré ou à un autre, nous avons une bataille à mener, que nous pouvons aisément gagner.

L’un des principaux objectifs de l’esprit de confusion est d’obscurcir toutes nos pensées et nos perceptions pour que nous ne marchions pas dans la foi.

1. Cela commence souvent dans un domaine de notre vie qui est très important par rapport à l’œuvre que Dieu est en train de faire en nous.

2. Cela peut avoir à faire avec l’éducation de nos enfants, à notre relation avec notre conjoint ou notre église, alors que tout est très clair pour notre activité professionnelle : nous aurons tendance à nous laisser attirer par le domaine où nous nous sentons le plus à l’aise et à délaisser celui où ceux où nous sommes dans la confusion.

3. Cela va nous amener à nous consacrer de plus en plus à notre travail et à nous séparer toujours davantage de notre famille ou de notre église, de la bible.

4. C’est ainsi que la confusion est souvent à l’origine des séparations et des divisions qui détruisent les relations. C’est là une stratégie essentielle de l’esprit de confusion : détruire les relations !

L’ennemi cible les relations parce qu’il sait l’importance que cela représente. Nous devons alors prendre conscience de la portée de ce domaine de notre vie ou de la relation attaquée par l’esprit de confusion et ne pas nous le laisser voler.

1 Corinthiens 14 :33 Car Dieu n’est pas un Dieu de désordre (confusion), mais de paix.

Si sa volonté est de changer l’une de nos relations, il le fera mais pas à travers la confusion. Nous devons donc apprendre à combattre pour tout ce qui est attaqué par elle, en particulier les relations.

La clé pour écarter la confusion de nos relations est de les vivre avec droiture. Le livre des Proverbes dit que le sentier des justes qui devient de plus en plus lumineux. Lorsque nous laissons L’esprit de confusion, l’injustice pénétrer dans une relation, nous ouvrons toute grande la porte à la confusion, et cela risque d’attirer autour de nous beaucoup de gens néfastes.

Il est donc essentiel de définir nettement ce qu’est la droiture si nous voulons obtenir une clarté capable de surmonter la confusion. Si nous faisons des compromis avec les critères bibliques de moralité et d’intégrité, nous nous attirerons la confusion, qui va détruire nos relations. Toutes les relations humaines connaissent des périodes difficiles et nous pouvons éprouver des difficultés sans

qu’il y ait nécessairement de la confusion. Mais en finir avec cette dernière est le premier pas qui nous permettra de surmonter les autres problèmes qui peuvent exister dans nos relations.

La lumière du jour

Jean 8 :32 Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres.

1 Jean 1 :7 Si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.

La vie chrétienne normale est une vie de lumière et de clarté croissante : le but de cette étude est de recevoir une illumination au sujet des causes de confusion et de dévoiler toute pensée embrouillée pour la remplacer par la vérité, afin que nous puisions voir clairement la route tracée devant nous.

L’un des objectifs devrait être la clarté de la pensée car cela signifie que la vérité devient plus claire pour nous.

LA PORTE PRINCIPALE DE LA CONFUSION

Obéir simplement au Seigneur et vivre selon Sa parole est le moyen suprême pour sortir de la confusion. Si nous faisons des compromis avec ce que nous savons être justes, nous quittons « le sentier des justes » et ouvrons la porte de la confusion.

Notre but doit donc être de connaître la vérité et de lui obéir.

La désobéissance à la vérité qui nous est connue est, le plus souvent, la porte ouverte à la confusion. Pour en sortir, il faut simplement obéir à la vérité.

S’il y a de l’injustice dans notre vie, nous devons le reconnaître honnêtement et nous en repentir, c'est-à-dire nous en détourner.

1 Jean 1 :9 Si nous reconnaissons (confessons) nos péchés, il est fidèle et juste, et par conséquent, il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout mal que nous avons commis (iniquité).

Dès que nous le ferons, nous pouvons nous attendre à ce que vienne la clarté, ou l’éclat de la lumière qui va croissant, si nous restons sur le sentier des justes. Cela signifie que les problèmes auxquels nous aurons à faire face ne nous mettront plus dans la confusion ou dans la honte ou ne nous feront plus rougir la face (Daniel 9 :7-8), mais leur solution va devenir de plus en plus claire pour nous, si nous restons sur ce sentier. Le péché et l’injustice brouilleront toujours notre vision et laisseront entrer la confusion :

Proverbe 4 :19 La voie des méchants est comme les ténèbres ; ils n’aperçoivent pas ce qui les fera tomber.

Si nous avons laissé accès à l’injustice dans notre vie, il est probable qu’elle n’a pas seulement brouillé notre vision, mais qu’elle a aussi donné accès à la confusion dans d’autres domaines. C’est pourquoi 1 Jean 1 :9 dit que si nous confessons nos péchés, Dieu nous purifiera de toute iniquité !

La stratégie

Bien comprendre notre ennemi, la confusion, est le premier pas qui va nous permettre de le vaincre. Nous devons faire preuve de détermination, de persévérance pour le combattre sur tous les fronts jusqu’à ce qu’il soit complètement vaincu et chassé de notre vie.

Un roi d’Israël dans 2 Rois 13 : 10-25, illustre bien ce que nous devons nous appliquer à faire : dans ce récit, le roi d’Israël, Joas, est venu trouver le prophète Elisée pour lui demander s’il devait livrer bataille à un certain ennemi. Celui-ci lui dit de prendre son arc et des flèches et d’en frapper le sol. Le roi le fit trois fois. Alors le prophète s’irrita contre lui et lui dit qu’il aurait dû frapper le sol cinq ou six fois pour pouvoir exterminer ses ennemis les Syriens; au lieu de cela, il ne les battra que trois fois !

Lorsque nous combattons un ennemi, nous devons le frapper autant de fois qu’il est nécessaire pour le vaincre totalement.

Si nous ne le battons que partiellement, nous devrons continuer à lutter contre lui le reste de notre vie, car il reviendra sans arrêt.

Quand nous chassons l’ennemi de notre vie, il essaie systématiquement de revenir :

Matthieu 12 :43-45 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti ; et quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui ; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante.

Notre verset de référence, en ce qui concerne la délivrance de la confusion est le Proverbe 4 :

Proverbe 4 :18-27 Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, dont l’éclat va croissant jusqu’au milieu du jour. La voie des méchants est comme les ténèbres ; ils n’aperçoivent pas ce qui les fera tomber. Mon fils, sois attentif à mes paroles, prête l’oreille à mes discours. Qu’ils ne s’éloignent pas de tes yeux ; garde-les dans le fond de ton cœur. Car c’est la vie pour ceux qui les

trouvent, c’est la santé pour tout le corps. Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. Ecarte de ta bouche la fausseté, éloigne de tes lèvres les détours.

Que tes yeux regardent en face, et que tes paupières se dirigent devant toi. Considère le chemin par où tu passes, et que toutes tes voies soient bien réglées ; n’incline ni à droite ni à gauche, et écarte

ton pied du mal.

Si nous nous battons contre la confusion, lisons ce texte chaque jour durant un certain temps, en vous efforçant de marcher dans la vérité qu’il contient ; Continuons de frapper le sol avec ces flèches jusqu’à ce que nous ayons complètement vaincu notre ennemi, la confusion.

CONSTRUIRE UNE FORTERESSE DE VERITE

Pour que notre vie soit réellement libre de la confusion, notre marche dans la lumière doit s’accompagner d’une marche dans une saine vérité biblique. Le Saint-Esprit a été envoyé pour nous conduire dans toute la vérité et son onction est absolument nécessaire pour que la vérité spirituelle puisse être transmise :

1 Jean 2 :27 …car cet Esprit dont vous avez été oints vous enseigne tout.

La chute et tous les problèmes que nous rencontrons sont principalement la conséquence de ce que l’homme essaie de vivre sans Dieu ; la nature même de notre rédemption doit nous enseigner que nous avons besoin de Dieu en tout, et plus particulièrement pour pouvoir comprendre. Pour comprendre par l’Esprit, nous devons être communion avec le Seigneur, en recherchant son aide à chaque pas :

Psaume 36 :10 Car auprès de toi est la source de la vie ; Par ta lumière nous voyons la lumière.

La délivrance finale de la confusion consiste à vivre dans Sa lumière.

Matthieu 16 :13-18 Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Ils répondirent : les uns disent que tu es Jean-Baptiste ; les autres, Elie ; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit ; Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit : tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que

sur cette pierre (ce roc) je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

Le mot grec traduit par « Pierre » est petros, ce qui veut dire « un morceau de rocher ou une pierre ».

Le mot traduit par « rocher » est petra au féminin, qui signifie littéralement « une masse de rocher ».

Le rocher sur lequel l’Eglise est bâtie, et contre lequel les portes de l’enfer ne prévaudront pas, est la révélation par le Père de l’identité de Jésus. C’est la révélation d’en haut qui est le rocher sur lequel toute foi authentique doit être construite pour pouvoir résister contre les tempêtes qui viendront sans aucun doute l’assaillir. Une révélation du Père devient dans notre vie un rocher qui ne peut être facilement vaincu. Le chemin de la vraie foi passe par une révélation donnée par le Père sur l’identité de Jésus. Pour toute vraie marche chrétienne, nous dépendons de la révélation divine et uniquement d’elle. Nous dépendons du Saint-Esprit que le Père a envoyé pour rendre témoignage au Fils.

Notre forteresse contre la confusion, ou tout autre assaut de l’enfer, est une révélation de l’identité de Jésus, et c’est dans la mesure où nous demeurons et conservons notre foi en lui que nous aussi nous vaincrons. Il est au-dessus de toute autorité, de toute domination et de toute puissance. Il a vaincu le péché et le diable !

Jean 10 :4 Lorsqu’il a fait sortir ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix.

Nous pouvons dire que nous suivons Jésus dans la mesure où nous connaissons sa voix. La clé pour connaître la voix de Jésus est de passer du temps avec lui. La lumière croissante qui illumine le sentier des justes est une révélation croissante du Fils de Dieu. Plus nous contemplons sa gloire, plus nous sommes changés en la même image :

2 Corinthiens 3 :18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le

Seigneur, l’Esprit.

Nous devons voir sa gloire le visage découvert (en anglais : avec un visage dévoilé). La confusion recouvre notre visage de beaucoup de voiles, de sorte que sa gloire est déformée quand nous la contemplons et qu’ainsi nous sommes transformés en une image déformée de lui. Nous essaierons de définir puis d’ôter les voiles qui obscurcissent la vision que nous avons de Jésus. www.abri-vcf.com  à suivre

Commenter cet article