Dieu cherche des coeurs sensibles

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

                   

La raison pour laquelle beaucoup de personnes n’entrent pas dans la terre promise, vient de ce qu’elles n’ont jamais appris à écouter la voix de Dieu.

Le chemin de la bénédiction de Dieu est d’écouter et d’obéir à sa voix, et que la fin inévitable de ne pas obéir à la voix de Dieu est la malédiction.

La bénédiction est la conséquence naturelle de l’obéissance à Dieu : lorsque nous marchons dans l’obéissance, nous n’avons pas besoin de poursuivre les bénédictions de Dieu, ce sont elles qui nous atteignent.

Cultivez un cœur sensible envers la voix de Dieu et vous serez béni.

Vous pourrez entrer dans le pays des promesses.

Vous vous emparerez de votre héritage.

Toute une génération a erré dans le désert et y est morte alors qu’ils auraient pu être dans la Terre promise, tout cela parce qu’ils n’ont pas cultivé un cœur sensible envers la voix du Seigneur !

Le mot clé : la sensibilité.

Il nous faut cultiver la sensibilité intérieure envers le Seigneur et envers sa voix.

L’opposé de l’endurcissement et de l’insensibilité est la « sensibilité ».

Quatre conditions requises pour parvenir à la sensibilité de cœur.

Les deux premières conditions pour entendre la voix de Dieu sont l’attention et l’humilité.

Proverbes 4 :20 « Mon fils, sois attentif à mes paroles, tends l’oreille à mes discours.

Les deux conditions sont d’être attentif et de tendre l’oreille (incliner l’oreille).

Tendre l’oreille signifie « incliner la tête », ce qui est un signe de révérence, d’humilité respectueuse.

Nous ne discutons pas avec Dieu, nous ne Lui donnons pas d’ordre ; nous attendons pour l’écouter. L’oreille inclinée est indispensable pour cela.

Proverbes 5 :1 «Mon fils, sois attentif à ma sagesse, tends l’oreille à mon intelligence. »

Proverbes 22 :17 « Prête l’oreille et écoute les paroles des sages ; applique ton cœur à ma connaissance. »

1. -Si nous n’inclinons pas notre oreille, nous ne pourrons pas écouter.

2. -Si nous n’avons pas une bonne attitude d’humilité, de respect, de révérence, alors nous ne pourrons pas écouter.

3. Nous devons attendre, nous devons nous concentrer.

Nous ne pouvons pas nous permettre d’être distrait, il va falloir concentrer nos deux oreilles et notre intelligence sur Lui.

Il nous faut cultiver l’attention ; Ensuite, il nous faut incliner l’oreille.

- Nous devons être humbles et enseignables.

- Ne lisons pas la Bible avec nos idées préconçues.

Les deux autres conditions sont : le temps et la tranquillité

Psaume 46 :10 « Tenez-vous tranquilles, et sachez que je suis Dieu… »

Dans la tranquillité nous écoutons la voix de Dieu.

Une autre traduction de ce verset :

« Cesse de lutter et sache… » « Abandonne-toi, détends-toi et sache… »

Cela nécessite du temps.

Nous écoutons Dieu beaucoup mieux quand nous prenons le temps de l’attendre.

Il nous faut attendre, vous reposer paisiblement et votre attention ne doit se concentrer que sur une seule personne : Dieu.

Psaume 62 :5 « Mais toi, mon âme, repose-toi paisiblement sur Dieu ; car mon attente est en lui. »

Il n’y a pas de meilleure préparation pour parvenir à cette attitude que l’adoration.

Psaume 95 :6 « Venez, adorons et inclinons-nous, agenouillons-nous devant l’Eternel qui nous a faits ! Car c’est lui qui est notre Dieu ; et nous, nous sommes le peuple de sa pâture et les brebis de sa main. Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas votre cœur. »

Il y a encore cet avertissement de ne pas endurcir notre cœur si nous voulons entendre la voix de Dieu. (L’amertume, les raisonnements, la rébellion, la sorcellerie vont se manifester si nous

ne sommes pas dans l’obéissance à la voix de Dieu)

Il nous faut apprécier l’énorme privilège que nous avons d’écouter Dieu, le Tout-Puissant, le créateur de l’univers qui s’adresse à nous individuellement.

Quand nous voulons écouter Dieu, approchons-nous donc de lui avec adoration.

Si nous voulons écouter la voix de Dieu, il nous faut être préparés à laisser tout cela, à nous abandonner et à nous détendre.

Il nous faut laisser Dieu décider du moment et de l’endroit, et cela ne sera pas forcément le moment et l’endroit de notre choix.

Dieu veut que nous entendions sa voix.

Elie a entendu ce murmure doux et léger et les résultats ont été remarquables :

Il a reçu la force et une nouvelle direction pour son ministère.

Quand il était arrivé à Horeb, c’était vraiment un homme vaincu. Il était prêt à abandonner, à tout quitter, à sombrer dans le désespoir. Après avoir entendu la voix de Dieu, il est devenu un vainqueur et a reçu une nouvelle direction.

- Le simple fait d’entendre la voix de Dieu lui a donné une direction pour sa vie.

- Ce sera pareil pour vous et moi.

La force et une nouvelle direction viennent du fait d’écouter la voix de Dieu.

Pour cela, il faut être au bon endroit et au bon moment !

Jérémie 18 :1-6 « …Lève-toi, descends dans la maison du potier ; là, je te ferai entendre mes paroles. »

Dieu dit : « Si tu veux entendre ma voix, il te faut être dans un certain endroit ; je vais te parler, mais il te faut être au bon endroit au bon moment. » Jérémie a obéi.

Dieu voulait que Jérémie se rende dans la maison du potier, parce qu’Il voulait lui faire voir ce que le potier était en train de faire sur son tour. Cela fut l’image dont Dieu se servit pour lui parler concernant Israël.

Dieu avait en quelque sorte donné un rendez-vous à Jérémie. La condition pour que Dieu lui parle, était d’aller à la maison du potier.

 

Pour avoir quelque chose à donner aux gens, il faut d’abord prendre le temps d’écouter.

Si vous n’écoutez jamais Dieu, vous n’avez rien à dire.

Si Dieu vous dit d’aller à un certain endroit, allez-y. Il pourrait se servir de cette occasion pour vous parler d’une façon nouvelle.

Florence MARECHAL   www.abri-vcf.com

 

Commenter cet article