Dieu cherche des adorateurs: En Esprit et en vérité

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

Jean 4-24 : Dieu est Esprit, il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.

Dans l'Ancien Testament, nous retrouvons deux mots  principaux, qui désignent l’adoration en hébreu.

 

SHACHAH » qui signifie se courber, se prosterner, s’abaisser, faire obéissance.

Genèse 22.5 «  Et Abraham dit à ses serviteurs: Restez ici avec l'âne; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer (shachah), et nous reviendrons auprès de vous. » Ils partaient adorer, faire obéissance à Dieu. 

ABODAH » qui signifie servir un supérieur.

Esaïe 61.6  « Mais vous, on vous appellera sacrificateurs de l'Éternel, On vous nommera serviteurs (abodah) de notre Dieu; Vous mangerez les richesses des nations, Et vous vous glorifierez de leur gloire »

 

Dans le Nouveau Testament, il y a deux mots principaux en grec qui désignent l’adoration :

PROSKUNEO » qui signifie tomber à genoux, tomber face contre terre.

Apocalypse 5:14 « Et les quatre êtres vivants disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent (proskuneo) et adorèrent. »

LEITOURGIA » qui signifie servir.

Hébreu 8.6  « Mais maintenant il (Christ) a obtenu un ministère (leitourgia) d'autant supérieur qu'il est le médiateur d'une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses. »

Au travers de ce qui précède, nous comprenons que l’adoration comprend deux démentions au-delà de la louange : la soumission et servir.

Il s’agit donc de louer Dieu, de vivre sa présence au point d’aller au delà du parvis, au delà du lieu saint, de s’abandonner totalement devant son trône de grâce, et de s’offrir à Dieu pour le service.

Mais comment arriver à ce stade?

 Quelles sont les clés, les conditions pour pouvoir adorer, au point de pouvoir s’abandonner totalement à Dieu et s’offrir pour le servir ?

Aujourd’hui, comment pouvons-nous vivre concrètement l’adoration, où adorer, quand, comment  pouvons nous le faire, quelles sont les clés de l’adoration?

Le seigneur nous a donné les réponses à ces questions :

 

Les clés de l’adoration

Où devons nous adorer ?

Jean 4 :20 « Nos pères ont adoré sur cette montagne ( c'est-à-dire le mont Garazim); et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. »

Le lieu de la présence de Dieu

-Dans l’ancien testament, nous voyons Abraham construire  des autels d'adoration partout où il allait.
Genèse 12 : 6 – 8 : « Abram parcourut le pays jusqu'au lieu nommé Sichem, jusqu'aux chênes de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays. L'Éternel apparut à Abram, et dit: Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abram bâtit là un autel à l'Éternel, qui lui était apparu.

Il se transporta de là vers la montagne, à l'orient de Béthel, et il dressa ses tentes, ayant Béthel à l'occident et Aï à l'orient. Il bâtit encore là un autel à l'Éternel, et il invoqua le nom de l'Éternel. »

 

Dieu se manifestait à des endroits précis à des personnes qu’il choisissait lui-même. 

Exode 24 :15-17 « Moïse monta sur la montagne, et la nuée couvrit la montagne. La gloire de l'Éternel reposa sur la montagne de Sinaï, et la nuée le couvrit pendant six jours. Le septième jour, l'Éternel appela Moïse du milieu de la nuée.  L'aspect de la gloire de l'Éternel était comme un feu dévorant sur le sommet de la montagne, aux yeux des enfants d'Israël. » Dieu y manifestait sa présence.

Puis Dieu à donné des instructions à Moïse pour la construction d’un tabernacle.

Dieu voulait un lieu d’habitation près de son peuple, au milieu de lui.

Exode 25 :21-22  « Tu mettras le propitiatoire sur l'arche, et tu mettras dans l'arche le témoignage, que je te donnerai. C'est là que je me rencontrerai avec toi; du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l'arche du témoignage, je te donnerai tous mes ordres pour les enfants d'Israël. »

C’était un endroit où le peuple était sûr de rencontrer Dieu, sûr de communiquer avec lui, si le peuple s’y rendait.

Aujourd’hui, a-t-on toujours besoin d’aller dans un tabernacle physique pour rencontrer Dieu, pour adorer le père ?

 Le Seigneur Jésus nous instruit à ce sujet :

Jean 4 : 21  « Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. »

Nous sommes le temple de Dieu

Maintenant, et depuis  que le Saint Esprit est descendu, le temple de Dieu n’est plus un tabernacle physique, mais c’est nous.

Il n’ya plus besoin d’un lieu particulier pour adorer, mais nous pouvons adorer partout et sans cesse.

Hébreu 13 :15  « Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-a-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. »

Nous constatons  dans l’apocalypse qu’il n’y a plus de temple car Dieu est partout :

Apocalypse 21.22  « Je ne vis point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout puissant est son temple, ainsi que l'agneau. »

Aujourd’hui, le temple de Dieu c’est nous, à condition d’assujettir le temple que nous somme, aux mêmes exigences que le tabernacle, comme nous allons le voir.

1 Corinthiens 6:20  « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. ». 

 Nos corps et nos esprit sont rachetés, sont lavés, purifiés, sanctifiés par le sang de Jésus, si nous sommes nés de nouveau, si nous avons reçu Jésus comme Seigneur et Sauveur, alors nous appartenons à Dieu.

1 Corinthiens 6:19  « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? ».

 Si nous avons reçu le Saint Esprit, si nous sommes baptisés du Saint Esprit, alors nous ne nous appartenons plus nous même.  Notre corps devient le temple du Saint Esprit qui en prend le contrôle, nous guide et nous dirige.

Hébreu 3 :6 « Nous sommes le temple de Dieu. ‘’Sa maison c’est nous’’ »

 

Ainsi, si nous sommes le temple de Dieu, sa maison ; Dieu habite et marche au milieu de nous, le voit-on, l’entend-on ?

 Avons-nous une relation intime avec Lui s’il habite au milieu de nous ? Pouvons- nous le glorifier dans notre corps et notre Esprit ? Qui est Dieu ?

Comment le connaître ?

Jean 4.22  « Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. »

Connaître Dieu pour l’adorer

 

 Jésus nous y conduit car il est le chemin, la vérité et la vie

 

Dans la vie, quand nous voulons faire la connaissance de quelqu’un, quand nous voulons  rencontrer cette personne, nous cherchons des informations sur lui, son adresse, son contact, des personnes qui peuvent, nous recommander à lui, nous introduire chez lui...

Nous avons vu que la clé qui nous permet d’entrer dans la maison de Dieu c’est Jésus. Le salut vient des juifs car c’est Jésus qui a ouvert le chemin, il est le chemin pour aller au Père. Le connaître, c’est connaître le Père.

Jean 14.7 « Jésus lui dit: Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu. »

Jean 1.18  « Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. »

Ce que nous croyons se trouve en Jésus-Christ qui est raconté dans la Bible. La Parole de Jésus donnée à ses disciples engendre des croyants et, en ces croyants, elle fait naître une relation intime avec Dieu le Père, par le Fils, par la puissance du Saint Esprit.

 

 Connaître  Dieu par sa parole

 

La Bible c’est le visage, la révélation, la narration de Dieu. Il faut une véritable connaissance des versets, une méditation de la parole. Dieu nous encourage à le connaître. Il faut aller au-delà de Jésus Seigneur et Sauveur, de la nouvelle naissance, au-delà du parvis.

La bible déclare, tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu’au plus grand. La connaissance selon Dieu réuni le savoir et la connaissance c’est-à-dire le savoir et l’expérience du savoir. Il faut le vivre au-delà de ce que l’on apprend. Dieu se laisse trouver par ceux qui le cherchent. Il faut rechercher l’expérience de la présence de Dieu. Il faut partir du logos (la connaissance de la parole par l’intelligence ou la raison), au rhema (la parole révélée), et le vivre.

L’Esprit nous révèle tout, et même les profondeurs de Dieu.

Quand la bible nous parle de "Parole de Dieu", elle nous parle d’une réalité vivante, d’une Parole à l'œuvre de manière efficace dans l'histoire. La Parole de Dieu est créatrice.  C’est ainsi que Dieu nous parle de lui, dès les premiers versets de la genèse. 

Genèse 1 :1 « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. »

 

Connaître la  personne de Dieu

 

C’est la première action : connaitre  Dieu. La vie commence par la création. C’est pourquoi, un enfant vit dès l’instant de la fécondation.

Aussi, la bible nous fait connaître Dieu comme créateur. Il est vrai que la vie de quelqu’un ou de quelque chose commence à sa création. C’est pourquoi, au commencement, nous connaissons Dieu, ELOHIM, comme le créateur général de l’univers.

EL « Celui qui est puissant » "El", lorsqu'il désigne le nom du Dieu unique et incomparable, il  s’accompagne toujours d’une épithète qui souligne un aspect, une vertu du même Dieu : ELOHIM : c’est le Dieu créateur.

Ensuite, la bible nous enseigne que Dieu est  Esprit et qu’il se meut.

Genèse 1 :2 «  La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. » Se mouvoir c’est aller, venir, avancer, bouger, cheminer, circuler, couler, courir, déambuler, fonctionner, marcher, progresser, remuer, rouler, se déplacer, se promener, vivre

El-Hai : c’est le Dieu vivant, celui qui est par lui-même, celui de qui vient toute vie. Nous le voyons tout au long de la genèse : Dieu dit, Dieu vit, Dieu appela, il bénit, … Il ya de la vie et du mouvement.

Dans l’évangile selon Jean, ce dernier nous définie la Parole comme réalité, pour lui, la Parole n'est pas qu’un son articulé de la voix, elle est une réalité vivante, efficace, qui procède de Dieu et qui est Dieu. La parole de Dieu se donne comme des paroles de vie, elle est "Esprit et vie".

Jean 1 :1-4 « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »

 

La parole de Dieu nous révèle l’autorité de Dieu et sa souveraineté.  Aussi, quand il appelle, la chose arrive.  

Genèse 1.3 « Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. »

Dieu est au dessus de toute autorité, de toute puissance

El-Elion : Dieu Très Haut,  Dieu souverain, Celui qui est élevé au dessus de toutes créatures, célestes, terrestres, infernales.

Genèse14.18-20 «  Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très Haut.  Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très Haut, maître du ciel et de la terre!  Béni soit le Dieu Très Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout. »

 

Dieu est El-Schaddaï, le Dieu Tout-Puissant, Celui pour qui tout est possible, rien n'est impossible à Dieu.

Genèse. 17 :1  « Lorsque Abram fut âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, l'Éternel apparut à Abram, et lui dit: Je suis le Dieu Tout-Puissant. Marche devant ma face, et sois intègre. »

 

En Genèse 21 :33, Dieu est El-Olam, Dieu de l’Éternité, Celui qui n'a ni commencement ni fin.

«  Abraham planta des tamaris à Beer Schéba; et là il invoqua le nom de l'Éternel, Dieu de l'éternité. »

On découvre encore Dieu en Exode 20 :5 comme El-Kana, le Dieu Jaloux, Celui qui aime d'un amour exclusif. "Nul ne peut servir deux maîtres" dit Jésus. On ne peut aimer Dieu et aimer un autre maître.

Exode 3 :13-14  « Moïse dit à Dieu: J'irai donc vers les enfants d'Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m'envoie vers vous. Mais, s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je?  Dieu dit à Moïse: Je Suis celui qui Suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle 'Je Suis' m'a envoyé vers vous. »

Il est l'Etre suprême, le Dieu dont le présent perpétuel est le temps. Il se situe ainsi à la fois en dehors du temps de notre humanité et, par amour pour nous, dans notre temps dont il domine chaque instant.

 

Dieu se laisse découvrir au travers de sa parole, et il est avant tout Amour, et c’est avec amour qu’il nous parle, nous pénètre et nous habite.

Jean 3:16 3.16 « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle »

Romains 5 :8 « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. »

Yahvé - Jireh, L'Eternel qui pourvoit (Genèse 22 : 14) ; Yahvé-Raphah, l'Eternel qui guérit (Exode 15: 26 ) ; Yahvé-Nissi, L'Eternel notre bannière, (Exode 17 : 15) El Elohé Israël, le DIEU d'Israël (Genèse 33 : 20) ; Yahvé Mékadichéem, l'Eternel qui sanctifie (Exode 31 : 13) Yahvé Tsidqenu, Dieu notre justice (Jérémie. 23 :6) ;Yahvé  Shalom, l'Eternel Paix (Juges 6 : 24) ; Yahvé Rohi, l'Eternel notre Berger (Psaume 23 : 1) Yahvé-Tsebaoth, l'Eternel des Armées ( Esaïe 31:5, 54 : 5)
Quand nous  connaissons qui est Dieu, nous savons comment le trouver, comment lui parler, comment l’adorer et devenir des adorateurs.

Adorer en Esprit et en Vérité

Jean 4.23 -24 « Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité. »

Adorer le Père

Quand nous adorons, nous adorons le père. En effet, Dieu nous a donné le Saint Esprit qui est un esprit d’adoption

Romain 8.14-16  « car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.  Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. » 

L’Esprit d’adoption, c’est celui qui nous prend là où nous sommes, et nous emmène et nous fait monter et nous met là où il y  a l’Esprit du Père. Il nous pose sur les genoux du Père qui nous rassure (ne crains rien) car nous sommes maintenant adoptés : fils et fille de Dieu. C’est une autre relation, une autre communication, une communion, une intimité.  On arrive à un autre niveau d’adoration, assis dans les lieux célestes, cohéritiers de Christ. 

Adorer Jésus

Apocalypse 5-8 : Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt quatre vieillards se prosternèrent devant l’Agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints.

                                                                         Bénédicta  Kwouayit

 

 

Publié dans Le coeur du Père

Commenter cet article