Désires tu produire de bons fruits? choisis de semer de bonnes graines

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Quelle est la raison de ton choix ? : Bonne ou mauvaise !

 

Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu (en le méprisant, le dédaignant ou en se moquant de lui ou en négligeant ses préceptes). Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour la chair moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. Galates 6.7-8

Paul nous dit ici qu’on ne se moque de pas Dieu. Ce que vous semez, vous le

Moissonnerez. C’est évident ! Cela parait si simple et élémentaire. Ce que vous semez, vous le moissonnerez...  

Lorsque nous plantons des pépins de pomme, nous espérons voir des pommiers pousser. Personne ne peut planter une certaine plante et récolter le fruit d’une autre variété de plante. De la même manière, nos actions (graines) engendrent certaines conséquences (le fruit). Si nous faisons ce qui est bien, nous pouvons espérer que nous verrons de bonnes choses s’accomplir dans nos vies. De même, si nous nous comportons mal, nous récolterons de mauvaises choses.
Cela parait si simple et élémentaire. Et pourtant combien d’entre nous vivent d’une certaine manière et s’attendent à des résultats complètement opposés à cette manière de vivre. Vous faites de mauvais choix tout en espérant porter de bons fruits. Souvenez-vous qu’on ne se moque pas de Dieu. Ce que vous semez, vous le moissonnerez ou récolterez.
Chaque choix que vous faites est une graine que vous semez. Lorsque vous choisissez de donner aux autres, d’avoir une alimentation saine, de bien dormir, ou de travailler dur, vous moissonnerez le bien-être, une bonne santé et vous aurez une vision positive de votre vie. Vous constaterez que vous menez la vie que vous avez toujours désirée. Par contre, si vous faites le choix de vous accrocher à des personnes qui ont une influence négative sur vous, de rien faire à l’école, d’avoir une mauvaise alimentation, de chercher la bagarre vous moissonnerez la déception et le mécontentement.
Aujourd’hui, prenez le temps d’évaluer les choix que vous faites chaque jour.

Et souvenez-vous qu’il y aura des conséquences pour chaque choix que vous ferez.

Désirez-vous produire du bon fruit dans votre vie ? Alors choisissez de planter de bonnes graines !

"Petits enfants, gardez-vous des idoles (des faux dieux), " 1 Jean 5.21

De tout ce qui peut occuper la place de Dieu dans votre cœur, de toutes sortes de choses qui se substitueraient à Dieu et qui pourraient prendre sa place dans votre vie.

Avez-vous déjà réfléchi à l’importance de poursuivre les bons objectifs – même

quotidiennement ? La vérité est que vos objectifs d’aujourd’hui feront partie de votre vie de demain. C’est la raison pour laquelle il est tellement important d’avoir de bonnes priorités.

Comment pouvez-vous savoir si vous poursuivez les bons objectifs ?

C’est comme si vous grimpiez sur une échelle pour monter sur le toit d’un immeuble.

Après plusieurs minutes d’ascension, vous atteignez le dernier barreau et c’est alors que vous vous rendez compte que vous avez appuyé votre échelle contre le mauvais bâtiment ! Vous vous êtes trompé d’objectif.

Je crois qu’il n’y aurait rien de plus triste que d’arriver à la fin de sa vie et de se dire :"Je me suis complètement trompé dans mes priorités. J’ai passé ma vie à courir après ce qui me paraissait important – sans jamais connaître ni satisfaction ni épanouissement. Je n’ai jamais vécu de relation durable ni d’amitié profonde. J’avais de l’argent, mais je n’ai jamais connu aucune joie !"

Les choix que nous effectuons aujourd’hui auront des conséquences sur nos vies demain. Si nous faisons l’effort de rechercher la sagesse, nous ne le regretterons jamais. La sagesse c’est  d’abord la crainte de Dieu qui est le commencement de toute sagesse, la modération, la prudence, le discernement le contraire l’imprudence la légèreté. C’est aussi l’obéissance, docilité, concentration

(Le contraire : dissipation, turbulence, indiscipline, insubordination, inattention).

C’est aussi la modération, le calme, le discernement, la prévoyance, l’entendement, l’intelligence, le jugement le contraire l’ignorance, la sottise, la bêtise. Autre chose c’est la maturité, l’expérience, l’omniscience (le contraire l’inexpérience, l’immaturité.)

Si vous poursuivez les mauvais objectifs, vous courez en vain. Ils ne vous apporteront jamais la satisfaction ou l’épanouissement que vous désirez et vous ne serez jamais rassasié. On a tôt fait de vivre ses journées avec des "si seulement", comme c’est malheureusement le cas pour beaucoup de personnes.
Cela arrive à tout le monde de temps en temps, mais certains en ont fait une habitude. Ils passent leur temps à se dire : "Si seulement j’étais riche, je serais heureux" ou "Si seulement j’étais marié à quelqu’un d’autre, si j’avais un travail différent, si je vivais dans une autre maison, ce serait le bonheur !" Quoi de plus futile qu’une vie sous la règle des "si seulement" ? Une telle existence est destructrice et n’apporte que souffrances.
Dieu nous appelle à beaucoup plus que cela. Il ne veut pas que nous menions notre vie en surface, mais nous invite au contraire à plonger dans des eaux beaucoup plus profondes. Il désire une relation riche, intense avec nous, qui se fonde non pas sur des biens ou des objets, mais plutôt sur la vérité, l’engagement, l’intégrité et la foi. Il aspire à nous révéler les vérités plus profondes concernant sa nature et son royaume. Il veut vous amener à une meilleure compréhension de ces versets bibliques que vous n’avez jamais vraiment compris. Il veut que vous plongiez dans une vie spirituelle plus profonde et plus riche avec lui !
Comment pouvez-vous savoir si vous poursuivez les bons objectifs ? Permettez-moi de vous poser trois questions.

 Que ressentez-vous à votre égard ?

Avez-vous la paix dans votre vie ?

 Avez-vous la joie ?

Vos réponses révéleront quels sont les objectifs que vous poursuivez. Elles indiqueront si vous avez appuyé votre échelle contre le bon bâtiment.
Si vous pouvez répondre par l’affirmative à ces trois questions… félicitations ! Vous poursuivez les bons objectifs… prenant chaque jour les décisions justes et effectuant les choix appropriés.

Mais si vos réponses sont négatives, il est temps de mettre de l’ordre dans vos priorités de tous les jours.
Commencez par rechercher une relation quotidienne avec Dieu, et tout le reste se mettra en place. Votre communion avec lui est la seule chose qui importe vraiment

 

"Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force." Deutéronome 6.5

 

Pour la plupart des gens, la passion évoque des élans affectifs provoqués par les circonstances – ils la perçoivent comme une condition instable, inutile, voire incompatible avec une vie "équilibrée". Cela fait qu’ils ont tendance à réagir ainsi à des sentiments de passion ou d’enthousiasme : "Ne nous emballons pas pour ça…

Contentons-nous de vivre un jour à la fois et de laisser venir… Je refuse de me laisser affecter d’une manière ou d’une autre."

Jésus était un être passionné…

Mais la passion dont je parle n’est pas un sentiment qui va et vient ou une disposition dans laquelle vous attendez de vous trouver pour agir – c’est un mode de vie. Si vous voulez voir les desseins de Dieu s’accomplir pour vous, vivez avec l’ardeur qui caractérisait Jésus. Jésus était un être passionné… Je suis persuadé que c’est son amour passionné pour son Père céleste et pour la mission que celui-ci lui avait confiée qui lui a permis d’endurer la croix.

Voyez comment la passion s’applique à Dieu. Il fait tout avec enthousiasme et passion – et non à moitié. Il nous aime passionnément et sa Parole nous exhorte à l’aimer en retour, de tout notre cœur – avec enthousiasme et passion. Aucun effort tiède de notre part ne pourra jamais lui plaire ni produire de joie ou de satisfaction réelle dans notre vie.
Si nous voulons atteindre les objectifs et réaliser les désirs qui sont au plus profond de nous, nous devons les poursuivre avec passion. Ce genre de vie ne nous arrive pas automatiquement. Votre approche de l’existence, votre attitude, ce que vous faites de votre temps et bien d’autres choses encore devront peut-être changer, mais je vous promets que les récompenses d’une vie passionnée en valent la peine.
Je vous encourage à effectuer les choix nécessaires pour changer votre façon de vivre – de manière à vous lever chaque matin en sachant pourquoi vous êtes sur terre et vivre passionnément et pleinement. Menez le genre de vie qui vous laisse satisfait et épanoui à la fin de la journée. J’ai décidé qu’en ce qui me concernait, le fait de vivre chaque jour passionnément était une récompense en soi. Qu’en est-il pour vous ?

Définition :

Sens 1 Action de choisir. Synonyme sélection

Sens 2 Faculté, liberté de choisir parmi plusieurs options.

Sens 3 Ensemble des éléments choisis.

CHOIX : 8 Synonymes : Acte, alternative, assortiment, collection, décision, détermination, élection, sélection.

 

Nous trouvons à peu près 9 mauvaises raisons de faire des mauvais choix

 

Se marier pour des raisons de sécurité : remplacer son père ou sa mère pour être dorloté, aimé, s’occuper ou se soucier de nous.

Se marier par pur égoïsme : besoin d’une bonne à plein temps (cuisiner, laver, repasser etc.…)

Se marier pour avoir une reine de beauté : exhiber son épouse comme on le ferait pour sa voiture c’est une extension de l’amour de soi.

Se marier par convoitise : sexuelle, argent,

Se marier par culpabilité : si relation sexuelles il y a eu.

Se marier pour faire comme tout le monde : peur d’être regardé comme un vieux célibataire.

Se marier  par rébellion : pour ne pas être rejeté par le copain ou la copine qui veut casser.

Se marier par crainte : d’être seul(e), les critiques, le ridicule, ne pas être aimé, se que pensent les gens, de nos propres sentiments aussi.

Se marier par apitoiement : se voir toujours comme le pauvre malheureux alors je vais tout simplement me marier.

Tout ces mauvais choix sont basés sur de fausses raisons. Il y a une bonne raison pour les hommes et les femmes de se marier c’est l’amour.

Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint–Esprit qui nous a été donné. Romain 5.5

Nous avons été choisis par Dieu pour aimer et être aimé.

Nous savons, frères bien–aimés de Dieu, que vous avez été élus (choisi).1 thessaloniciens 1v4 

Comme nous connaissons Dieu, pour entrer dans ses projets, nous devons suivre ses lignes directrices pour notre vie, particulièrement en ce qui concerne les relations humaines. A travers l’expérience de nos relations amicales nous allons être formés pour nos futur conjoint(e).

Que la grâce du Seigneur Jésus–Christ, l'amour de Dieu, et la communication du Saint–Esprit, soient avec vous tous ! 2 Corinthiens 13.14

Nous voyons la que trois mots important dans ce verset nous donne une directive pour avancer dans nos relations humaines.

LA GRACE

Définition : Grâce, au gré, reconnaissance, plaire, faveur, action de grâces,    libéralités, œuvre de bienfaisance, joie.

La grâce c’est ce qui fournit la joie, le plaisir, les délices, la douceur, le charme, c’est aussi la tendresse: grâce du discours elle montre aussi la bonne volonté, la faveur, la bonté miséricordieuse avec laquelle Dieu, exerçant sa sainte influence sur les âmes, les tourne vers Christ, garde, fortifie, et amplifie la foi chrétienne, dans la connaissance, l’affection et allume dans ces âmes les vertus chrétiennes

AMOUR : AGAPé         

Vient Du mot aimer, préférer, amour  (beaucoup)

1) des personnes : accueillir, recevoir, aimer chèrement

2) des choses : en avoir plaisir, être content d’une chose, d’un objet

 

LA COMMUNION

Être joints, associé, communion, avoir part, ami, participant;

Un partenaire, un associé, un camarade, un compagnon

Celui qui partage en toute chose

L’autel sur lequel les sacrifices sont offerts

Communion: ce qui est commun à plusieurs personnes, association, partage intime

Nous trouvons à peu près 13 signes pour faire des bons choix :

Je me sens bien avec (mon cœur est en paix)

L’autre me manque quand je ne le ou la vois pas

La façon dont il (elle) agit avec sa maman me plaît beaucoup. Il (elle) honore ses parents.

Il (elle) me respecte(ne me force pas) au niveau physique, des caresses et aussi des opinions. On peut discuter sans se fâcher, même si on n’est pas d’accord.

Il (elle) est gentil (gentille), aime rire, sait être sérieux (se) quand il faut.

Il (elle) est serviable, voit le besoin par avance, est même prévenant (te).

Il (elle) est attentionné(e), honnête, ne ment pas, vit dans la lumière, je sais ce qu’il (elle) pense.

Il (elle) prend ses responsabilités, assume ses actes.

Il (elle) arrive à l’heure. Il (elle) est ponctuel(le), ne me pose pas de lapin, ne me fait pas attendre.

Il (elle) est propre (odeur, vêtement) ? A une hygiène de vie.

Sa façon de parler, même aux autres, est agréable.

Sa réputation est bonne. Attention à ce que pourrait dire les ex (ou qui aurait voulu, l’être), par jalousie.

Il (elle) a un minimum d’instruction, on peut discuter, je lui fais confiance, je suis en sécurité et libre, pas sous une pression quelconque.

Parfois nous mettons la pression trop haute dans le choix du futur conjoint et cette barrière devient un obstacle pour sortir du célibat alors attention de ne pas mettre la Barre trop haute.

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Jérémie 29:11

Pouvons-nous parler de notre relation avec une tierce personne ?

La réponse est oui

Même si c’est une Affaire de cœur, il est bon d’en parler avec des personnes responsables. Partager ce que l’on vit est une sécurité.

 

Les projets échouent faute de délibérations, mais ils réussissent quand il y a de nombreux conseillers. Proverbes 15 v 22 

Il est préférable d’en faire part à ceux qui nous aiment et nous conseillent, la famille en premier lieu si celle-ci est objective l’idéal serait de le faire avec les deux parents sinon avec le pasteur, le prêtre ou votre tuteur.

Les parents sont du côté de leurs enfants et peuvent conseiller, aider. Il est important de ne pas s’isoler dans ses sentiments, mais de leur demander ou est la limite à ne pas franchir dans cette relation pour agir dans la sagesse et non dans une règle absolue. La relation amoureuse ne doit pas nous absorber au point de perdre tout contact avec la famille, les amis et notre relation avec Dieu alors cessez de regarder films romantiques ou livres chansons films qui peuvent susciter des désirs malsains ou trop osés.

Fréquentons des personnes qui ont une bonne influence sur nous dans la situation où nous sommes.

Questions a se poser pour mieux se connaitre Il n’est pas question de noter chaque réponse tel un barème nous permettant de savoir si nous sommes fait l’un pour l’autre, mais que cela puisse simplement permettre d’échanger son point de vue, tout en respectant l’autre.

Mais si nous marchons dans la lumière comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus son fils nous purifie de tout péché. 1 Jean 1 v 7 

Antoine Saint Exupery a dit : Aimer, ce n’est pas se regarder l’un, l’autre mais c’est regarder ensemble dans la même direction.

  Source: Nephtali

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Commenter cet article