Connais-tu les liens qui influencent ton âme ou la lient ?

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

     

   

      Connais-tu  les liens qui influencent ton âme ou la lient ?

Mots clés : briser-détacher- liens- opprimer- captivité- délivrance

A nouveau nous publions ce message, renouvelé et approfondit au cours des journées que nous organisons, sur la libération des liens de l’âme. Etant donné sa longueur, il sera publié en plusieurs fois.

Pourquoi briser les liens d’âmes ? C’est Dieu lui-même qui nous le commande :

Esaïe 58- 6 : Le jeûne qui me plaît est celui qui consiste à détacher les liens de la méchanceté, à délier les courroies de toute servitude, à mettre en liberté tous ceux que l’on opprime et à briser toute espèce de joug.

Esaïe 58- 7 : Partage ton pain avec celui qui a faim. Et ne te détourne pas de ton semblable. Ce n’est pas simplement le pain physique. Jésus nous dit : l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. C'est-à-dire partage tout ce que tu as reçu de Dieu.

Voici les bénédictions qui en découlent :

Esaïe 58- 11 : Alors ta lumière poindra comme l’aurore, Et ta guérison germera promptement ; Ta justice marchera devant toi, Et la gloire de l’Eternel t’accompagnera.

Alors tu appelleras, et l’Eternel répondra ; Tu crieras, et il dira : Me voici ! Si tu éloignes du milieu de toi le joug, Les gestes menaçants et les discours injurieux,

 Si tu donnes ta propre subsistance à celui qui a faim, Si tu rassasies l’âme indigente, Ta lumière se lèvera sur l’obscurité, Et tes ténèbres seront comme le midi.

 L’Eternel sera toujours ton guide, Il rassasiera ton âme dans les lieux arides, Et il redonnera de la vigueur à tes membres ; Tu seras comme un jardin arrosé, Comme une source dont les eaux ne tarissent pas.

Voici une autre nécessité de libérer nos âmes : Comment aimer Dieu de toute mon âme, si certaines parties sont captives ?

Luc 10- 27 : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi–même.

 Tout ce que Dieu  crée, ou institue est bon, même très bon. Dieu nous a créés avec une volonté. Tout comme il est un Dieu de relation, il nous a donné, aussi, la capacité d'avoir des relations avec lui, mais aussi avec nos semblables ou d’égal à égal, c'est-à-dire harmonieuse et épanouissantes. La Bible nous le démontre dans la relation entre Adam et Eve, avant que n'intervienne la désobéissance  sous l'influence de Satan, l'adversaire de Dieu.

Un autre modèle de relations harmonieuses, épanouissantes, sans contrôle, ni manipulation nous est décrit par Jésus dans l'Évangile de Jean 17-21 :

Afin que tous soient un, comme toi Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour  que le monde croit que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient  un comme nous sommes un. Moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés, comme  tu m’as aimé.

Voila l’équilibre parfait en Dieu, mis à notre disposition par le « tout est accompli » de Jésus à la croix : pas de domination, pas de contrôle, pas de supériorité les uns envers les autres, pas de jalousie, ni de haine, pas d'orgueil, pas de condamnation ni de rejet, ni d’infériorité ou de supériorité.

Toutefois il y a une condition à cela : vivre en relation avec Jésus et le Père, et se tenir dans la gloire de Dieu : je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'il soit un comme nous sommes un.

 

Actes 4 : 32  La multitude de ceux qui avait cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Une grande grâce reposait sur eux tous. C’est le même type d’alliance ou de lien d’âme que l’on devrait retrouver dans les couples, entre époux et épouse, mais aussi dans la relation parents-enfants et enfants- parents, entre croyants ou chrétiens. 

 

Genèse 3 nous montre comment Satan a provoqué comme un court-circuit entre Dieu et l'homme. Le fil de la relation a été rompu avec Dieu. Satan a pris le contrôle d’Adam et Eve en les entraînant dans sa  rébellion contre  Dieu. Tout a été déséquilibré dans la vie de l'être humain : avec la peur qui est apparue, le rejet, l'accusation, la mort etc. la relation entre  Adam et Eve se transforme tout de suite en domination de la part  d’Adam et Eve. Genèse 3-16b : tes désirs se porteront vers ton mari, mais lui il dominera sur toi.

À partir de la tout a basculé et le chaos s'en est suivi, et les liens d'âmes sataniques, impies, fusionnelles, de sorcellerie, de contrôle, de manipulation, de peur sont apparus. Ils influencent, détériorent, développent le contrôle, la domination. La destruction de la personnalité.

 Genèse 6 nous montre comment la sexualité qui devait se vivre au sein d'un couple est pervertie et détournée de son but.

Genèse 6-2 : les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi celles qu'ils choisirent.

Qui sont les fils de Dieu ? Dont parle ce verset : les anges déchus qui ont suivi Satan dans sa révolte  contre le Dieu.

Nous savons que Dieu reste aux commandes. Son jugement s'accomplira en plusieurs étapes :

-       1 le déluge

-       2 la destruction de Sodome et Gomorrhe

-       3-la venue de Jésus sur terre, qui a prit chair dans le sein de Marie : une femme. Jésus, voila la descendance promise par Dieu.

Jésus et c'est bien lui qui a écrasé la tête du serpent.

Colossiens- 14 et 15 : il a dépouillé les autorités les dominations, et les a  livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elle à la croix.

Voilà une des raisons par laquelle le diable essaie de tenir captif, un maximum d'hommes et de femmes ou d’enfants,  dans les ténèbres, la mort, la déchéance, la souffrance. Il aveugle également pour que les hommes ne voient point briller la splendeur de l'Évangile, la gloire du Christ, qui est l'image de Dieu :

Anciennement, dans le ciel, Satan, ou plutôt Lucifer, se nourrissait de la sainte présence de Dieu : l'amour, la sainteté, la présence de Dieu. Maintenant que lui et ses démons sont coupés de cette source infinie et de la présence de Dieu :

Comment se nourrissent  Satan et ses démons ? (ou anges déchus) mangent-ils des hamburgers chez McDonald's ?

Non, ce sont des êtres spirituels, donc ils ont besoin d'une nourriture spirituelle qui va leur permettre de se fortifier, se développer dans leur révolte, leur rébellion, leur déchéance, l'hostilité à Dieu. Ils sont affamés, et ils ont besoin d'une autre source de nourriture que la nourriture de Dieu.

D'ailleurs ils ne pourraient plus la supporter ils ont besoin de « bétails, de vaches qu'ils peuvent traire » ce « bétail » ils l’obtiennent par le péché. Leur nourriture ils se la procurent par le lait de la colère, de la peur, de la honte, la fureur, les querelles, les haines aussi, l'amertume, les crimes, les orgies sexuelles, toutes sortes de dépravation, toute désobéissance à la parole de Dieu, le sang qui coule dans les guerres, les tremblements de terre, les tsunamis, les accidents de voiture, d’avion, de train ou de bateaux, les tragédies nucléaires. Nous pouvons aussi  citer  tous les abus sexuels : viols, adultère, les famines, les avortements qui lient dans une alliance de sang la femme avortée avec le médecin ou la personne qui a provoqué l’avortement et la personne qui a payé l’avortement. Citons encore la maladie, la souffrance qui en découle etc. la sorcellerie, les consultations occultes, la musique satanique, la pornographie, la pédophilie, et tout l’argent investi dans le royaume des ténèbres. Ne serait ce que par l’achat de la musique du monde, les consultations chez les voyants, magnétiseurs, marabouts etc. précisons qu’aujourd’hui les marabouts n’opèrent pas seulement en Afrique, mais en France.

Citons encore la Consommation d'alcool chez les jeunes : de quoi s’agit-il Il s’agit de la consommation de boissons alcoolisées chez les adolescents, le plus souvent lors de soirées très arrosées, répétées, entre amis, notamment le week-end.
La consommation d’alcool chez les jeunes revêt un caractère particulier, avec la recherche d’un état rapide d’ivresse appelé « binge drinking », c’est-à-dire un état d’intoxication alcoolique aiguë.

.Le binge drinking, anglicisme que l'on peut traduire par « hyper alcoolisation », « intoxication alcoolique aiguë[] », « alcoolisation paroxystique intermittente »[] ou bien par « alcoolisme périodique »[], est un mode de consommation excessif de grandes quantités de boissons alcoolisées sur une courte période de temps, par épisodes ponctuels ou répétés. Ce type de comportement d'alcoolisation massive où l'état d'ivresse est recherché rapidement, est considéré comme une addiction ou une dipsomanie, dès lors que la dépendance à l'alcool sous forme épisodique est établie.

En France, des reportages ont défini le binge drinking comme « biture expresse »[], « chaos éthylique » ou encore « alcool défonce » et ont tenté de cerner le phénomène en décrivant les comportements sociaux associés (fêtes d'étudiants, regroupements de jeunes avec beuveries sur la voie publique, etc.). Cette conduite à risque peut entraîner la mort via un coma éthylique.

L’ivrognerie, nous la retrouvons dans liste des œuvres de la chair, développée en Galates 5- 19 à 21. Et la fin du verset 21 nous dit que ceux qui pratiquent ces choses n’hériteront pas du royaume de Dieu

Pourquoi employer le terme « bétail » ou « vaches à traire » ? Pour les personnes et principalement pour les jeunes qui se livre à ce » binge drinking » ? Les démons sont des êtres désincarnés, et ils ont besoins de corps pour agir. Continuellement ils sont en recherchent pour trouver un corps, c'est-à-dire un lieu de repos. D’autre part, certains ont  des préférences pour l’alcool, d’autre pour le tabac, d’autre pour la violence, etc. Dans ces séances de « binge drinking » à travers ces jeunes, ces démons assouvissent leurs désirs d’alcool. Ce qui leur permet en suite de tenir en captivité tous ceux qui se laissent prendre à ce piège : les beuveries.

 

Le serment d’Hippocrate qui concerne les milieux de la médecine ou de la santé : "Je jure par Apollon médecin, par Esculape, Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, et je les prends à témoin que, dans la mesure de mes forces et de mes connaissances, je respecterai le serment et l'engagement écrit suivant
C'est à Pergame que les habitants s'adonnaient aux rites de l'adoration d'Esculape (dieu grecque de la médecine) représenté sous la forme d'un serpent vivant, logé et nourri dans le temple. Les gens de la ville et des environs venaient et demeuraient toute la nuit au temple en compagnie de ces serpents. Lorsque l'un d'entre eux les touchait, c'était comme un attouchement divin et ils pouvaient être guéris.

Apollon est le Dieu des purifications et de la guérison. Les grecs l’adoptèrent  pour ses pouvoirs guérisseurs ils lui élevèrent des temples dès le Ve siècle avant Jésus-Christ.

Esculape est l'équivalent Romain du dieu grec Asclépios. Dieu de la médecine. Il intervient également dans la composition des remèdes. Dans l'habilité et le succès  de guérir les blessures et les maladies, même il le considérait comme le dieu de la chirurgie et de la médecine.

Hygie, Il s'agit et la déesse de la santé de la propreté et de l'hygiène. Le mot hygiène vient d'ailleurs de son nom.

Panacée est une déesse qui prodigue aux hommes des remèdes par les plantes.

Récemment, au cours d’une journée que nous organisons sur la libération des liens de l’âme, nous avons développé le serment d’Hippocrate, ainsi que les conséquences qui affectent ceux qui le proclament ou y adhèrent. A la fin de l’enseignement un chirurgien, qui était au nombre des participants, nous partagea ceci : je l’ai prononcé ce serment sans trop savoir à quoi cela m’engageait. Depuis des années je cherche un éclairage sur ce serment, jusqu’à ce jour personne n’avait pu ou su me donner une réponse. Aujourd’hui je sais, j’ai la réponse. Nous l’avons conduit à la repentance, et ensuite dans un temps de délivrance.

Citons encore une mode qui surgit : Avoir des oreilles d’elfes. Cette mode la porte à des esprits et des liens d’âmes.

Fan du seigneur des anneaux, elle se fait faire des oreilles d'elfes Une jeune fan de la trilogie du seigneur des anneaux admire tellement certains personnages de l'histoire qu'elle a subi une opération de chirurgie esthétique afin d'avoir les oreilles pointues des elfes.

Jordan Houtz est une jeune fan du seigneur des anneaux et s'est récemment fait opérer afin d'avoir des oreilles d'elfes. L'opération consiste à tailler le haut du cartilage de l'oreille en tranches pour pouvoir ensuite la modeler.

Si l'opération est risquée, la jeune fille a bien réfléchi avant de se lancer dans cette aventure. Elle explique ainsi à la chaîne ABC : "Je pensais que ça serait fascinant. Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis un 'trekkie' mais j'aime Le seigneur des anneaux. Tous les trucs de science-fiction, en fait. Ça fait partie de ma personnalité. C'est quelque chose que vous avez en vous pour toujours".

Aujourd'hui, l'engouement autour des oreilles d'elfes grandit de jour en jour, notamment à cause des films et séries Le seigneur des anneaux ou encore Avatar. Steve Haworth, un artiste qui pratique des opérations de modification corporelle en 20 minutes pour 600 dollars (415 euros), explique : "Il y a beaucoup de gens qui ont une vision personnelle d'eux-mêmes et qui veulent l'exprimer au monde qui les entoure. Je suis heureux d'être un artiste qui peut réaliser ce travail".

Toutefois, le Dr Arthur Perry, auteur de l'ouvrage Parlons franchement de la chirurgie esthétique, met en garde contre les risques d'infection qui peuvent alors détruire complètement une oreille en quelques jours. Le côté peu esthétique de ces modifications peut également être préjudiciable au cours de la vie, notamment d'un point de vue professionnel.

Sur le plan spirituel, des démons viennent dans la vie des personnes qui sont ou deviennent adeptes de ces pratiques : par les personnages du film, le médecin qui pratique ce genre d’opérations. D’autre part des liens d’âme viennent sur leur vie. Elles sont liées avec le personnage principal du film. Elles deviennent des « vaches » à lait pour les démons qui se délectent. A suivre

                                     www.parolevivante.net

 

 

 

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article