Ce qui caractérise Christ nous caractérise aussi

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Le fait de croire ce que dit la Parole de Dieu au sujet de notre identité en Christ est à la base de notre réussite dans la vie chrétienne. Si nous ne croyons pas ce que Dieu dit que nous sommes, des saints nés de nouveau, éternellement acceptés du Père, Satan aura le champ libre pour semer la confusion dans notre identité et nous rendre impuissants pour vivre la vie chrétienne.

Nous ne pouvons pas gagner ces qualités, pas plus que nous ne pouvons gagner ou mériter les droits et les libertés dont nous jouissons parce que nous sommes citoyens de notre pays.

La parole de Dieu nous garantit ces privilèges du simple fait que nous sommes nés de la famille de Dieu par la foi en Christ. Nous ne pouvons rien faire pour les rendre plus vrais.

Mais nous pouvons donner à tous ces privilèges plus de sens et les rendre plus productifs dans notre vie en choisissant simplement d’y croire.

Un des meilleurs moyens de grandir en tant que croyants consiste à continuellement nous rappeler qui nous sommes et ce que nous possédons en Christ. La confession amènera la révélation qui produira la foi. La foi vient de ce qu’on entend de la parole de Dieu révélée. Plus nous affirmons qui nous sommes en Christ, plus notre comportement commencera à refléter notre vraie identité.

Puisque nous sommes des saints en Christ selon la vocation de Dieu, nous partageons l’héritage de Christ.

Ce qui caractérise Christ nous caractérise aussi dès maintenant, parce que nous sommes en Christ. Cela fait partie de notre identité.

Voici certaines des caractéristiques bibliques qui montrent ce que nous sommes devenus après notre naissance spirituelle.

On ne peut les gagner ou les mériter, pas plus qu’une personne née en France ne peut gagner ou mériter les privilèges et les libertés qui découlent de sa nationalité. Ils lui sont garantis par la constitution, du simple fait qu’elle soit née en France. De même, ces caractéristiques sont garanties par la constitution du Royaume de Dieu : la Parole de Dieu (ou la Loi de Dieu) nous garantit ces privilèges du simple fait que nous sommes nés dans la nation sainte de Dieu par la foi en Christ. Jésus-Christ a donné Sa vie pour cela.

Parce que je suis en Christ :

- Je suis le sel de la terre (Matt. 5:13).

- Je suis la lumière du monde (Matt. 5:14). Je suis un enfant de Dieu (Jean 1:12).

- Je suis l'ami de Christ (Jean 15:15).

- Je suis esclave de la justice (Rom. 6:18).

- Je suis cohéritier avec Christ, je partage son héritage avec Lui (Rom. 8:17).

- Je suis un temple, une habitation, de Dieu. Son Esprit et sa vie habitent en moi (1 Cor.

3:16; 6:19).

- Je suis un membre du corps de Christ (1 Cor. 12:27; Eph. 5:30).

- Je suis une nouvelle création (2 Cor. 5: 17).

- Je suis réconcilié avec Dieu et j'ai un ministère de réconciliation (2 Cor. 5:18,19).

- Je suis un saint (Eph. 1:1; 1 Cor. 1:2; Phil. 1:1; Col. 1:2).

- Je suis l'ouvrage - l'oeuvre - de Dieu, né de nouveau en Christ pour accomplir son oeuvre

(Eph. 2:10).

- Je suis concitoyen des saints, membre de la famille de Dieu (Eph. 2:19).

- Je suis un prisonnier du Christ (Eph. 3:1; 4:1).

- Je suis juste et saint (Eph. 4:24).

- Je suis un citoyen des cieux, assis dans les lieux célestes dès maintenant (Phil. 3:20;

Eph. 2:6).

- Je suis caché avec Christ en Dieu (Col. 3:3).

- Je suis choisi par Dieu, saint et bien-aimé (Col. 3:12; 1 Thess. 1:4).

- Je suis un participant du Christ; je partage sa vie (Héb. 3:14).

- Je suis une des pierres vivantes de Dieu, édifié en Christ pour être une maison spirituelle

(1 Pie. 2:5).

- Je suis membre de la race élue, du sacerdoce royal, de la nation sainte, du peuple qui appartient exclusivement à Dieu (1 Pie. 2:9, 10).

- Je suis un étranger et un voyageur dans ce monde dans lequel je vis temporairement (1

Pie. 2:11).

- Je suis un ennemi du diable (1 Pie. 5:8).

- Je suis né de Dieu, et le malin - le diable - ne peut pas me toucher (1 Jean 5:18).

Parce que je suis en Christ, par la grâce de Dieu...

- J'ai été justifié - complètement pardonné et rendu juste (Rom. 5:1).

- Je suis mort avec Christ et je suis mort au péché comme puissance sur ma vie (Rom.

6:1-6).

- Je suis libre de la condamnation (Rom. 8:1).

- J'ai reçu l'Esprit de Dieu dans ma vie pour que je puisse connaître les choses que Dieu m'a données librement (1 Cor. 2:12).

- J'ai reçu la pensée de Christ (1 Cor. 2:16).

- J'ai été acheté à un grand prix; je ne m,'appartiens pas; je suis à Dieu (1 Cor. 6:19, 20).

- Parce que je suis mort, je ne vis plus pour moi-même, mais pour Christ (2 Cor. 5: 14, 15).

- J'ai été crucifié avec Christ et ce n'est plus moi qui vit mais Christ qui vit en moi.

- La vie que je vis maintenant est la vie de Christ (Gal. 2:20).

- J'ai été béni de toute bénédiction spirituelle (Eph. 1:3).

- J'ai été élu en Christ avant la fondation du monde pour être saint et je suis sans tache devant Lui (Eph. 1:4).

- J'ai été prédestiné - déterminé par Dieu - à être adopté comme fils de Dieu (Eph. 1:5).

- J'ai été racheté et pardonné, je suis bénéficiaire de sa grâce abondante (Eph. 1:7,8).

- J'ai été ressuscité et je suis assis dans les lieux célestes en Christ-Jésus (Eph. 2:6).

- J'ai un accès direct auprès de Dieu par l'Esprit (Eph. 2:18):

- Je peux m'approcher de Dieu avec audace, liberté et confiance (Eph. 3:12).

- J'ai été délivré du royaume gouverné par Satan et transféré dans le royaume de Christ

(Col. 1:13).

- J'ai été racheté et pardonné de tous mes péchés. Ma dette a été annulée (Col. 1:14).

- Christ Lui-même est en moi (Col. 1:27).

- Je suis épanoui en Christ (Col. 2:10).

- J'ai été enterré, ressuscité et rendu vivant avec Christ (Col. 2:12, 13).

- Je suis mort avec Christ et je suis ressuscité avec Christ. Ma vie est désormais cachée avec Christ en Dieu. Maintenant, Christ est ma vie (Col. 3:1-4).

- J'ai reçu un esprit de puissance, d'amour et d'autodiscipline (2 Tim. 1:7).

- J'ai été sauvé et mis à part par l'oeuvre de Dieu seul (2 Tim. 1:9; Tite 3:5).

- J'ai le droit de venir avec confiance devant le trône de Dieu pour trouver miséricorde et grâce quand je suis dans le besoin (Héb. 4:16).

- J'ai reçu les promesses les plus grandes et les plus précieuses de Dieu, par lesquelles

je deviens participant à la nature divine (2 Pie. 1:4).

Parce que nous sommes en Christ, chacune des caractéristiques est parfaitement vraie pour nous.

IV. L’amour de Dieu a surmonté notre incapacité

Dieu nous a offert de faire partie de Sa famille : être un enfant de Dieu signifie être adopté de

Dieu, avoir une nouvelle identité et un nouveau nom. Nous ne sommes plus des orphelins

spirituels, nous sommes des fils et des filles de Dieu.

En tant qu’enfants dans la famille de Dieu, nous sommes les bénéficiaires de Sa nature et de Ses richesses, comme l’est Son Fils premier né. Si vous commencez à croire que vous êtes spéciaux, pas ordinaires, saints, parce que vous êtes chrétiens, vous avez raison – vous êtes spéciaux !

Vous n’avez fait que répondre à Son invitation à devenir Son enfant.

Mais en tant qu’enfant de Dieu, uni à Dieu en étant en Christ, vous avez tous les droits de profiter de votre relation spéciale avec votre nouveau Père.

En vivant avec la bonne perception de vous-mêmes, vous allez vivre une vie victorieuse et vous verrez de nombreux combats cesser.

« Voyez quel amour le Père nous a donné, puisque nous sommes appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes… Bien aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que lorsqu’Il sera manifesté, nous serons semblables à Lui, parce que nous Le verrons tel qu’il est.

Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui (le Seigneur) est pur. » (1 Jean 3:1-3) .

L’espérance du croyant est qu’il sera pur un jour, transformé à l’image de Christ. Cela en fait partie, ce n’est qu’un espoir futur.

Notre espoir pour aujourd’hui, c’est que nous sommes des enfants de Dieu dès maintenant.

Et celui qui place sa confiance dans le fait qu’il est un enfant de Dieu « se purifie » - il commence à vivre en fonction de cette perception.

L’espérance du croyant, avant le retour de Christ, c’est « Christ en vous », l’espérance de la gloire (Colossiens 1 :27).

 

Publié dans Identité en Jésus

Commenter cet article