bonne Année 2010

Publié le par louis trifault




juin-2008-2eme-partie-022.jpgBonne année ; bonne santé, meilleurs vœux, c’est tout ce que l’on souhaite à nos amis à l’aube de cette nouvelle année. Bien sur on aimerait y croire, mais c’est difficile après tout ce lot de catastrophes vécues des années précédentes et annoncées pour les
années à venir. Crises politiques, économiques, religieuses, écologiques, personnelles, on ne sait plus à quel saint se vouer ! Que va-t-il encore se passer cette année, et les années suivantes ?
Serait-ce la fin du monde prochaine comme certains l’annoncent pour 2012 ?

La Bible parle plutôt de la fin d’un monde. La fin de ce monde mauvais dans lequel règnent les plus forts, les plus riches et les plus puissants. Quand Jésus est venu sur la terre, il y a 2010 ans, il est venu nous annoncer une nouvelle ère, l’ère du royaume de Dieu, un royaume où l’amour est roi. Évangile de Luc Chapitre 19 v 11-27 :

Ils écoutaient ces choses vous, et jésus ajouta une parabole, parce qu'il était prêt de Jérusalem, et qu'on croyait qu’à l'instant le royaume de Dieu allait paraître.

Il dit donc :

Un homme de haute naissance s'en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l'autorité royale et revenir ensuite.

Il appela 10 de ses serviteurs, leur donna 10 mines, et leur dit : faites les valoir jusqu'à ce que je revienne. Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyaient une ambassade après lui, pour lui dire : nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.

Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l'autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l'argent, afin de connaître comment chacun l'avait fait valoir.

Le premier vint, et lui dit : Seigneur ta mine a rapporté 10 mines. Il lui dit : c'est bien, bon serviteur, parce que tu as été fidèle en peu de choses, reçoit le gouvernement de 10 villes.

Le deuxième vint, et dit : Seigneur, ta mine a produit cinq mines.

Il lui dit : toi, aussi, sois établi sur cinq villes.

Un autre vint, et dit : Seigneur voici ta mine, que j'ai gardée dans un linge, car j'avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère, tu prends ce que tu n'as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé.

Il lui dit : je te juge sur tes paroles, méchant serviteur, tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n'ai pas déposé, et moissonnant ce que je n'ai pas semé. Pour quoi donc n’a tu pas mis mon argent dans une banque, afin que mon retour je le retire avec un intérêt ?

Puis il dit à ceux qui étaient là : Ôtez-lui la mine, et donnez la à celui qui a dix mines. Ils lui dirent : Seigneur, il a 10 mines. Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ceux qu'il a.

Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je règne sur eux, et tuez-les en ma présence.

Apocalypse 19 --  7 à 10  Réjouissons-nous, soyons dans l'allégresse, et donnons lui gloire, car les noces de l'Agneau sont venues, son épouse s'est préparée, et il lui a été donné de se revêtir de fin lin, éclatant, pur car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.

L’ange me dit : écris : heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'Agneau ! Puis il me dit : Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu. Je tombai  à ses pieds pour l’adorer, mais il me dit : Garde toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. Car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie.

 Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. Ses yeux étaient comme une flamme de feu, sur sa tête était plusieurs diadèmes, il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n'est lui-même. Et il était revêtu d'un vêtement teint de sang. Son nom était la Parole de Dieu.

Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d'un fin lin, blanc, pur.

Dans sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations, il les paîtra avec une verge de fer et il foulera la cuve du vin de l’ardente  colère du Dieu Tout-Puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

 

Jésus est venu pour nous annoncer :

Un royaume avec de nouvelles lois, un royaume où l’on doit s’aimer les uns les autres, aimer et bénir nos ennemis, s’entraider, servir les autres, aimer son prochain, et aimer Dieu de tout son coeur, de toute son âme et de toute sa force.

Jésus va bientôt revenir et mettre fin à ce monde sans coeur, sans amour et sans Dieu.

C’est à nous de choisir notre camp. D’un côté un monde de ténèbres, de mensonges, de magouilles et de péchés dont Satan est le prince, de l’autre un monde de lumière, de vérité, de pureté dont Jésus est le roi. Dans cette bataille Jésus a déjà gagné, il a vaincu le péché en se laissant crucifier pour payer à notre place, il a vaincu la mort en ressuscitant pour nous donner une vie nouvelle, et il va revenir pour mettre fin à ce monde méchant, injuste et belliqueux, et établir une vraie paix sur toute la surface de la terre.

Tous ceux qui ont choisi Jésus comme roi, et qui auront vécu selon les lois de son royaume, qu’ils soient morts ou vivants, vivront éternellement dans ce royaume. Tous les autres passeront en jugement et seront condamnés à une peine éternelle.

Si tu veux une réelle espérance pour 2010 et les années à venir, il te faut entrer dans le royaume de Dieu.

Qui que tu sois, quoi que tu aies fait c’est possible si tu fais sincèrement cette prière de repentance.

Seigneur Jésus, je reconnais que je suis un pécheur, mais je veux changer.

Je crois que tu es venu me sauver en mourant sur la croix pour expier mes péchés. Je crois que Dieu t’a ressuscité des morts.

Toi qui viens de lire ce message, saches que tu es aimé par ce Dieu créateur du ciel et de la terre. IL te cherche, il attend que tu te laisses rencontrer avec lui. Car il a une destinée pour toi, un plan de bonheur, il désire que tu le connaisses pour te manifester son amour et que tu deviennes membre de sa famille. Il te donne et t'ouvre le chemin qui accède directement à son coeur. Ce chemin se nomme Jésus, qui a dit : Je suis le chemin, la vérité, la vie, nul ne vient au Père que par moi. Jean 14-6.

Jésus te dit: Voici je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Apocalypse 3-20. Oui Jésus frappe à la porte de ton coeur, il attend que tu lui dises de rentrer. C'est très simple, car Dieu est simple. Il suffit de lui adresser cette prière bien simplement mais bien sincèrement:

Seigneur Jésus je te remercie de ton amour et de ce que tu es venu dan le monde mourir pour moi. Je reconnais que j'ai dirigé ma vie, jusqu'a présent, comme je l'ai décidé et qu'aussi j'ai péché contre toi. Je crois que tu es mort sur une croix et que tu as versé ton sang pour que j’aie le pardon de mes péchés. Je veux te recevoir dans ma vie et obtenir le pardon de mes péchés. Et je t’invite dans mon cœur pour que tu prennes la première place, que tu sois mon Seigneur et que tu diriges ma vie, selon tes lois.

Merci pour le pardon de mes péchés. Fais de moi la personne que tu désires que je sois. Je crois que tu es vivant, ressuscité. Je te remercie d'avoir répondu à ma prière et d'être maintenant dans ma vie.

 Ne reste pas seul, contacte nous : fleuvesdevie@free.fr

 

                 

 

P a s se à t o n v o is in

Publié dans Parolevivante

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article