Ayons les pensées de Christ

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 2 Corinthiens 10 :3-5 « Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ. »
Détruire les forteresses, c’est tout raisonnement, toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu.
C’est une façon de penser, un ensemble de pensées non conformes à la vérité de Dieu, profondément enracinées en nous, aux quelles nous  croyons et qui de ce fait garantissent au diable le droit d’exercer une influence sur notre vie.
Exemple de forteresses : la crainte, l’orgueil, le rejet, l’incrédulité, tout péché habituel dans nos vies est une forteresse.
D’où viennent ces croyances, ces pensées qui deviennent des forteresses dans lesquelles Satan se cache pour contrôler nos vies ?
1. Du monde. Ce terme regroupe les pensées, les connaissances, les expériences qui ont modelé notre façon de penser depuis notre enfance, dans la famille, le milieu social et scolaire etc. Il englobe aussi les valeurs et les philosophies du monde, notre culture.
2. de nos expériences. Les choses que nous avons vécues et les conclusions que nous en avons tirées sont un autre moyen par lequel des forteresses se construisent en nous. Dans la mesure où nos expériences ne sont pas conformes à la parole de Dieu, elles nous enseignent subtilement que Dieu n’est pas ce que dit la Bible. En d’autres termes si vous n’êtes pas guéris, vous ne devez pas conclure : la guérison n’est pas pour aujourd’hui. Nos expériences peuvent sembler valables, mais si elles nous font croire que la Bible n’est pas vraie, que Jésus n’est plus aujourd’hui celui qu’il était dans les évangiles, les conclusions que nous en avons tirées sont fausses.
3. les forteresses des fausses doctrines et des faux enseignements. Il nous faut étudier la parole de Dieu et la connaître personnellement.

Que devons-nous faire concrètement ?
• Apprendre à nous repentir. La repentance :
1. C’est être honnête devant Dieu
2. C’est refuser de nous défendre ou de nous justifier
3. C’est accepter et reconnaître que nous avons tort.
• Nous soumettre à Dieu en obéissant à sa Parole (Jacques 4 : 7)
• Remplir nos vies et nos cœurs de la parole de Dieu (Phil.4 : 8 :
Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

  Col. 3 : 1-2 : Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.

 Attachez vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

Ps 119 : 11 : Je serre ta parole dans mon cœur, Afin de ne pas pécher contre toi.

C’est la semence divine qui va produire de fruits nouveaux en vous.
• Amener nos pensées captives à l’obéissance de Christ (détecter les mauvaises pensées, nous repentir et remplacer ces pensées par la vérité de la parole de Dieu).A méditer
« C’est avec nos pensées – bonnes ou mauvaises – que nous nourrissons notre âme et que nous construisons peu à peu notre caractère. Chaque pensée est une pierre de l’édifice. C’est nous-mêmes qui déterminons la qualité des différences pierres. L’un choisit du bois, un autre de la paille, un troisième de l’or. C’est ainsi qu’une personnalité se construit. »
« Si nous cherchons un foyer paisible, il nous faut nourrir des pensées de paix. Si nous voulons être heureux, nous devront héberger des pensées qui rendent ce bonheur possible et réfléchir à ce qui contribue au bonheur. Celui qui cherche le succès doit orienter ses pensées vers le succès et non les concentrer sur l’échec. ... »
« Si je nourris consciemment mon cœur avec des bonnes pensées et des images positives, je vais automatiquement réagir avec le bons sentiments. Alors que si jour après jour, je le nourris avec des peurs et des pensées négatives, mes sentiments vont aussi réagir négativement. »
« Semez une pensée, vous récolterez un acte,
Semez un acte, vous récolterez une habitude,
Semez une habitude, vous récolterez un caractère,
Semez un caractère, vous récolterez une destinée. »
« Vous n’êtes pas ce que vous pensez être, mais vous êtes ce que pensez (cf. Prov. 23 : 7)
Dr Floribert Mawit D.Min

 

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article