Avec la force de Dieu, cela vaut la peine d’essayer !

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

 

"Nous n’y arriverons pas", dites plutôt : "Essayons à nouveau..."

1. Au lieu de penser : "Ça ne volera jamais", dites-vous plutôt : "Avec la force de Dieu, cela vaut la peine d’essayer !"
2. Remplacez la pensée "Ça ne marchera pas" par la foi qu’avec la force de Dieu, ça va marcher.
3. Quand on vous dit : "Personne ne l’a encore jamais fait", répondez : "Cela veut dire que Dieu nous donne l’occasion d’être les premiers".

4. "Et si nous échouons ?" Et si nous échouons faute d’avoir essayé, alors que Dieu affirme que nous pouvons tout par sa force.
5. "Nous n’avons pas l’argent nécessaire." Si Dieu nous demande de faire quelque chose, il nous en donne les moyens.
6. "Nous n’avons pas le temps." Dieu nous demande peut-être de reconsidérer nos priorités en comptant sur sa direction et sa force.
7. "Nous n’avons pas les compétences." Peut-être, mais nous pouvons apprendre sous la direction de Dieu.
8. "D’autres ont déjà essayé." Mais notre atout, c’est que nous savons que rien n’est impossible si nous nous appuyons sur la force de Dieu et non sur la nôtre.
9. Si quelqu’un vous dit : "Cela pose beaucoup de problèmes", répondez : "Mais les possibilités sont tellement nombreuses lorsque nous faisons confiance à Dieu et non à nous-mêmes".
10. Au lieu de dire : "Nous n’y arriverons pas", dites plutôt : "Essayons à nouveau, mais cette fois en regardant à Dieu et en croyant que nous pouvons réussir par celui qui nous fortifie."

Par Rick Warren

 

Les pensées peuvent t’amener à croire d’une façon erronée et alors ta foi sera erronée

Nous avons la pensée du Christ

II Corinthiens. 2 : 16 (BFC) …Mais nous, nous avons la pensée du Christ.

Mais la pensée du Christ est folie pour le monde

I Corinthiens. 1 : 18 - 25 (BFC) Car la parole de la croix est folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est puissance de Dieu. 19Aussi est-il écrit : Je détruirai la sagesse des sages, Et j'anéantirai l'intelligence des intelligents.20

Où est le sage ? Où est le scribe ? Où est le contestataire de ce siècle ?

Dieu n'a-t-il pas frappé de folie la sagesse du monde ? 21Car puisque le monde, avec sa sagesse, n'a pas connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. 22Les Juifs demandent des miracles, et les Grecs cherchent la sagesse : 23nous, nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les païens, 24mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, Christ, puissance de Dieu et sagesse de Dieu. 25Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. 26Considérez, frères, comment vous avez été appelés : il n'y a parmi vous ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. 27Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ; 2

8Dieu a choisi les choses viles du monde, celles qu'on méprise, celles qui ne sont pas, pour réduire à rien celles qui sont, 29afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. 30Or, c'est par lui que vous êtes en Christ-Jésus qui, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, et aussi justice, sanctification et rédemption, 31afin, comme il est écrit : Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur.

La foi vient de ce qu’on entend

Romains. 10 : 17 (PDV) On devient croyant quand on écoute le message, et ce message, c'est la parole du Christ.

Écouter influence notre pensée

Donc, si nous  pensons erroné on croira erroné.

Ça veut dire, donc, si on écoute des choses erronées c’est bien probable qu’on croira erronée.

L’incrédulité est l’incapacité d’être persuadé 

 

Et il a deux genres d’incrédulités :

Par le manque de connaissance ;

I Timothée. 1 : 13 (Colombe) moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme emporté. Mais il m'a été fait miséricorde, parce que j'agissais par ignorance, dans l'incrédulité.

Ne pas se laisser être persuadé par la Parole.

Marc 6 : 5-6 (BFC) Jésus ne put faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il posa les mains sur quelques malades et les guérit. 6Et il s'étonnait du manque de foi des gens de sa ville. Ensuite, Jésus parcourut tous les villages des environs pour y donner son enseignement.

Le bon combat le la foi

I Timothée. 6 : 12 (Colombe) Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as prononcé cette belle confession en présence d'un grand nombre de témoins.

I Pierre. 5 : 8-9 (BFC) Soyez bien éveillés, lucides ! Car votre ennemi, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant quelqu'un à dévorer. 9Résistez-lui en demeurant fermes dans la foi. Rappelez-vous que vos frères, dans le monde entier, passent par les mêmes souffrances.

 

Jacques. 4 :7 (Colombe) Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

Ephésiens. 6 : 12 (Colombe) Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les pouvoirs, contre les dominateurs des ténèbres d'ici-bas, contre les esprits du mal dans les lieux célestes.

La pensée véritable t’amène à la paix

Esaïe. 26 :3 (Colombe) A celui qui est ferme dans ses dispositions, Tu assures la paix, la paix, parce qu'il se confie en toi.

Matthieu. 11 : 28-30 (BFC) « Venez à moi vous tous qui êtes fatigués de porter un lourd fardeau et je vous donnerai le repos. 29Prenez sur vous mon joug et laissez-moi vous instruire, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. 30Le joug que je vous invite à prendre est facile à porter et le fardeau que je vous propose est léger. »

Les actions dépendent des pensées et la foi sans action est morte

La foi c’est comme l’amour elle n’est se révèle que par l’action et la Parole.

Jacques 2 : 14 – 26 Mes frères, à quoi bon dire qu'on a la foi, si l'on n'a pas les œuvres ? Cette foi peut-elle sauver ? 15Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, 16et que l'un d'entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous ! Sans leur donner ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ? 17Il en est ainsi de la foi : si elle n'a pas d'œuvres, elle est morte en elle-même. 18Mais quelqu'un dira : Toi, tu as la foi ; et moi, j'ai les œuvres. Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi, par mes œuvres, je te montrerai ma foi. 19Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi et ils tremblent.

20Mais veux-tu comprendre, homme vain, que la foi sans les œuvres est stérile ? 21Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, pour avoir offert son fils Isaac sur l'autel ? 22Tu vois que la foi agissait avec ses œuvres, et que par les œuvres sa foi fut rendue parfaite. 23Ainsi s'accomplit ce que dit l'Écriture : Abraham crut à Dieu, et cela lui fut compté comme justice ; et il fut appelé ami de Dieu.24Vous le voyez, c'est par les œuvres que l'homme est justifié, et non par la foi seulement. 25Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les œuvres, pour avoir reçu les messagers et les avoir fait partir par un autre chemin ? 26Comme le corps sans esprit est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.

Ne vous conformez pas, mais soyez transformés !

Par Yvan Castanou

 

© Photographe Clivia - Fotolia.com

L'apôtre Paul écrit :

Romains 12 : 2

2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

La version du Semeur 2000 dit : « Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait ».

Deux mots importants sont mentionnés par Paul dans ce passage : se conformer et être transformé. Le dénominateur commun à ces deux mots est le mot « forme ».

Se conformer veut dire « prendre la forme de ». Le mot « con » provient du Latin « Cum » qui veut dire « à l'intérieur » ou « au-dedans ».

Se conformer signifie donc être à l'intérieur d'une forme donnée ou d'un modèle déterminé ; ou encore agir et réagir en accord avec les standards, attitudes et pratiques qui existent ou qui prévalent.

Le mot « Trans » signifie « au-delà » ou « à travers ». Transformer, du grec « metamorpheo » signifie donc aller au-delà d'une forme déterminée, d'un modèle déterminé ou établi, ou encore changer en forme, en nature, en apparence, et en structure. Si vous mettez de l'eau dans un verre, cette eau prendra automatiquement la forme du verre.

Si le verre est cylindré, l'eau aura une forme cylindrée, et si le verre est carré, l'eau aura une forme carrée. Si l'eau n'accepte plus d'avoir cette forme carrée ou cylindrée, elle va devoir sortir de son récipient.

Ce qui fait la différence n'est pas la terre ou le pays dans lequel nous vivons, mais plutôt le monde (développé ou sous-développé) que nous avons construit ou laissé construire en nous.

Le monde, « Kosmos » en grec, représente un système de valeurs, de pensées, de croyances et d'habitudes qui est en vigueur dans une région de la terre. Le monde ne décrit pas une zone géographique, mais plutôt l'influence d'un système de pensées, de valeurs, de croyances et de pratiques qui opère dans une région déterminée. Le tiers-monde, par exemple, n'est pas une zone géographique, mais un système de pensées, une mentalité et des pratiques qui opèrent dans certaines parties du monde, et auxquelles se conforment la plupart des habitants des pays pauvres. Paradoxalement, beaucoup habitent dans des pays dits riches, riches en possibilités, en opportunités, en ressources diverses, mais vivent dans un tiers-monde.

Nous habitons tous sous les mêmes cieux, mais pas sous le même horizon. Ce qui fait la différence n'est pas la terre ou le pays dans lequel nous vivons, mais plutôt le monde (développé ou sous- développé) que nous avons construit ou laissé construire en nous.

L'apôtre Paul nous demande de ne pas nous conformer, c'est-à-dire de ne pas prendre la forme ou le modèle de médiocrité, de convoitise, de bassesse, d'impureté, d'échec qui provient du système de pensées, des croyances, des pratiques et des valeurs existant autour de nous, mais d'être transformés, c'est-à-dire d'aller au-delà de ce modèle (ou forme ou encore moule), en laissant nos pensées être renouvelées par la pensée de Christ. C'est seulement alors que nous pourrons comprendre la volonté de Dieu, c'est-à-dire, les desseins, les buts, les plans de Dieu pour la terre, pour notre génération et pour nos familles.

Si vous avez été classifié, limité ou étouffé par les systèmes de pensée, la mentalité, les clichés, les stéréotypes que l'on vous a inculqués dès votre enfance, Dieu dit par la bouche de Paul : sortez de ce moule, et revenez à mon modèle initial. C'est la raison pour laquelle Paul parle de renouvellement de vos pensées.

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article