Nous sommes appelés à partager la victoire de Christ sur la mort

Publié le par louis trifault

 

La mort est réelle et elle est désagréable. Elle est douloureuse et cruelle et il nous faut accepter ce point de vue sans quoi nous risquons d’être trompés.
Ce qui distingue la foi chrétienne des autres religions ou philosophies, c’est qu’elle a une réponse positive sur la mort.
Dans 1 Corinthiens 15 :26, Paul dit que « le dernier ennemi (…) c’est la mort. » La mort est une ennemie universelle de l’espèce humaine.
La Bible dit également qu’il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. » (Hébreux 9 :27)

Quelqu’un a dit : « Vous pouvez manquer tous vos rendez-vous dans la vie, mais il y en a deux que vous ne pourrez pas rater ; celui de la mort et du jugement. »

Concernant la résurrection de Jésus, quelqu’un a dit que Jésus est la seule personne qui a pris rendez-vous après le tombeau et qui l’a tenu. » C’est pour cette raison, et pour beaucoup d’autres choses, qu’Il est unique. Parce qu’Il est ressuscité, tous ceux qui croient en Lui et Le suivent ressusciteront aussi. Nous serons appelés hors du tombeau.

Quand nous affrontons la question de la mort, la Bible nous donne le diagnostic, le pronostic et le remède.

-Tout d’abord, le diagnostic 
La mort est venue à travers le péché. Comme tous les hommes ont péché, la mort est venue sur tous les hommes.

« C’est pourquoi de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et que la mort a passé sur tous les hommes parce que tous ont péché… (Romains 5 :12)
L’aiguillon de la mort, c’est le péché.

L’aiguillon c’est le moyen par lequel certains insectes injectent leur poison dans le corps de leurs victimes, ce qui a pour résultat de les empoisonner.
Le péché est la façon par laquelle l’aiguillon a injecté le poison de la mort.

-Le pronostic
La Bible dit que la mort arrive en trois étapes successives :
La première phase est la mort spirituelle : le jour où Adam a péché en désobéissant et en mangeant l’arbre de la connaissance du bien et du mal, il a été retranché, coupé de la vie de Dieu. A cet instant, il est mort spirituellement.

Notre condition spirituelle avant de connaître Christ est rappelée par Paul en Ephésiens.2 :1 « Pour vous, vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés..  »

Paul parle ici de la mort spirituelle, de la séparation d’avec Dieu.
Une fois que l’esprit de l’homme a été coupé de Dieu par le péché, sa vie physique était comme une batterie qu’on ne pouvait pas recharger. Elle continue à fonctionner un petit moment pour finalement s’arrêter.

La deuxième phase est la mort physique : ce que nous appelons « la mort », la séparation de l’âme et du corps. Le résultat concret est l’état du corps.

La troisième phase est ce que la Bible appelle la « seconde mort ».
C’est quelque chose que nous ne pouvons connaître qu’à travers la révélation de l’Ecriture.
« C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. » Apocalypse.20 :14-15

Cette seconde mort est un bannissement définitif, éternel et irrévocable de la présence de Dieu. Nous ne pouvons pas revenir de la seconde mort.
La personnalité demeure consciente à la fois dans cette vie et dans le monde à venir pour toujours.

Rappelons les trois phases du pronostic de la Bible :

1)   La mort spirituelle qui est l’aliénation de l’âme humaine loin de Dieu à travers le péché.

2)   La mort physique, qui est la séparation de l’âme et du corps.

3)   La « seconde mort », qui est le bannissement ultime et irrévocable de la présence de Dieu mais avec une conscience toujours présente.

Celui qui donne la vie et celui qui prend la vie

C’est seulement lorsque nous avons accepté le diagnostic et le pronostic biblique que nous pouvons commencer à comprendre et à appliquer le remède.

1°) Réalisons qu’il y a un monde spirituel et des forces spirituelles qui sont à l’œuvre à la fois dans la vie et dans la mort.

Tout d’abord, certaines personnes ne réalisent pas qu’il existe un monde spirituel.
La vérité est que le monde spirituel est aussi réel et objectif que le monde physique.

 2°) La différence vraiment importante entre les deux mondes est que le monde physique est temporaire et transitoire, tandis que le monde spirituel est éternel et invariable.

2 Corinthiens 4 :18 « Nous regardons non point aux choses visibles mais à celles qui sont invisibles. Car les choses visibles sont momentanées et les invisibles sont éternelles. » 

 Nous constatons donc que les choses invisibles sont éternelles.

Ce que la Bible nous montre sur la nature du monde invisible est que si nous allons à la source de la vie et de la mort, nous nous trouvons face à deux personnes que nous appellerons : « celle qui donne la vie » et « celle qui prend la vie ».

Dans Jean 10 :10, les paroles de Jésus nous le disent très clairement : « Le voleur ne vient que pour voler et tuer et détruire. Moi, je suis venu afin que mes brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance. »

Nous avons donc les deux personnes : le voleur et Jésus.

Le nom du voleur est bien entendu Satan !

Le diable, ce n’est pas quelque chose, mais quelqu’un.
Jésus nous dit donc que Satan est un menteur et un meurtrier.

Nous avons affaire à deux personnes : celle qui donne la vie, Jésus, et celle qui prend la vie, Satan, le diable.

Le diable ne vient jamais dans notre vie pour nous faire du bien.
Il a trois objectifs : voler, tuer et détruire !
Il est là pour nous tromper et quand il vient vers nous, il ne nous dit pas qui il est ni la raison de sa venue.
Il vient et dissimule ses motivations, il travaille dans l’obscurité et dans l’ombre : souvent nous ne le voyons pas et nous ne le reconnaissons pas.

Dieu est lumière : Il travaille dans la lumière. Quand nous sommes en relation avec Lui, nous savons à qui nous avons affaire.
Nous sommes conscients de ce qu’Il fait, nous ne sommes pas dans le doute ou l’insécurité.
Quand Dieu est dans notre vie, nous le reconnaissons et nous le savons.

L’objectif de Satan est de voler toutes les bénédictions dont Dieu veut nous faire profiter, nous tues en prenant nos vies physiques et nous détruire en nous tourmentant pour toujours dans l’éternité.

Gloire à Dieu, Jésus est fidèle et il nous dit la vérité : Il est le remède !

Celui qui a le pouvoir de rachat

Nous ne pouvons pas parler du remède à la mort sans regarder à la vie de Jésus.
Le but pour lequel Jésus est venu : « Le Fils de Dieu est apparu afin de détruire les œuvres du diable. » 1 Jean.3 :8

Quelles étaient les œuvres du diable ? Dérober, tuer et détruire !
Le Fils de Dieu, au contraire, est venu pour détruire ce que le diable nous avait fait.

Nous devons avoir une vision claire de ces deux personnes : Jésus, celui qui donne la vie, et Satan, celui qui ôte la vie.

Hébreux 2 :14 « Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, Lui aussi, d’une manière semblable y a participé, afin d’écraser par Sa mort celui qui détenait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le diable. »

Celui qui détenait le pouvoir sur la mort, c’est le diable ;
Jésus est venu pour le vaincre, pour le détruire et pour briser son pouvoir ;

« …et pour délivrer tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans l’esclavage. » Hébreux 2 :15

Tant que les gens auront peur de mourir, ils seront dans l’esclavage ;  cette peur est l’ultime forme d’esclavage.
Jésus est venu pour nous libérer de cet esclavage qu’est la peur de la mort.

Jésus est devenu comme nous dans tous les domaines. Sans cesser d’être Dieu, il est devenu membre de l’espèce humaine, le Fils de l’homme.
Selon le modèle de l’Ancien Testament, du parent qui a devoir  ou pouvoir de rachat, nous voyons Jésus, Celui qui a le pouvoir de rachat, Celui qui est venu pour arracher de la mort des mains de Satan.
Il l’a fait en prenant sur Lui notre mort, en prenant notre châtiment. Il nous a libérés de la peur de la mort.

En nous prenant pour épouse, Il nous a rendu notre héritage.

Jésus nous a rendu notre héritage et nous sommes délivrés du lien de la loi et de la peur de la mort.
A la place de la peur de la mort, nous avons un nouvel héritage, éternel en Jésus-Christ.
Méditez cette image jusqu’à ce qu’elle devienne réelle pour vous !
  (A suivre)

Publié dans la grâce de Dieu

Commenter cet article