Tout pouvoir m'a été donné ... dit Jésus

Publié le par louis trifault

Tout pouvoir m'a été donné...  dit Jésus.

 

C'est l'une des dernières paroles prononcées par Jésus et adressées à ses disciples après sa résurrection.

Matthieu le 28-18 : Jésus s'étant approché, leur parla ainsi : tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. Certaines traductions emploi le terme : Toute autorité, ou toute puissance.

Que signifie ce pouvoir absolu dont parle Jésus et qu’il délègue, transmet à ses disciples, et à nous même aujourd'hui ?

Le nouveau testament a été rédigé en Grec avant d'être traduit en français. Tout comme il existe plusieurs mots pour désigner l'amour en Grec,  de même nous retrouvons au moins cinq mots en Grec qui  nous parlent de pouvoir, de puissance. Dans le nouveau testament nous retrouvons ces cinq racines.

Pouvoir vient du mot grec « Exousia » qui signifie : autorité, pouvoir d'exercer l'autorité, vient du sens de capacité d'exercer l'autorité, capacité de déléguer l'autorité.

Regardons maintenant ce que signifie « Exousia » dans le naturel : Avoir le pouvoir légitime qui rend libre d'agir, par exemple le président de la république après son élection. Toutefois son autorité est limitée dans le temps et dans l'espace selon la constitution française. Il est élu pour cinq ans et il ne peut exercer son autorité en dehors des frontières françaises. Tout cela est déterminé par la constitution, des lois. Il en est de même pour le maire d'une commune etc.

Seule l'autorité de Dieu est éternelle. Personne ne lui a donné cette autorité, il en est la source, l'origine. Elle est l'expression de sa souveraineté universelle et éternelle, rien n'échappe à son autorité :

Psaume 29 -- 10 l'éternel était sur son trône lors du déluge, l'Eternel  sur son trône règne éternellement.

Psaume 33 -- 9 car il dit, et la chose arrive, il ordonne, et elle existe.

Dans le verset de départ, Matthieu 28 -- 18 Jésus nous dit que le pouvoir lui a été donné dans le ciel et sur la terre. C'est-à-dire que Jésus à le pouvoir absolu d'exercer son autorité. Ensuite Jésus délègue son autorité : allez faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Jésus leur donne et nous donne sa capacité.

Luc 1517 -- 19 : les 70 envoyés par Jésus, reviennent de leur mission en disant : Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis. Et Jésus leur dit : voici, je vous ai donné le pouvoir « Exousia » ou capacité ou autorité de marcher sur les serpents et les scorpions, toute la puissance de l'ennemi ; et rien ne pourra vous nuire.

Dans cette autorité qu'exercent les disciples mêmes les démons s'y soumettent et fuient.

 Jean 10 -- 18 : Jésus dit : personne ne m'ôte ma vie, mais je la donne de moi-même. J'ai reçu le pouvoir « Exousia » de la donner et j'ai le pouvoir « Exousia » de la reprendre. Par ces paroles Jésus nous apprend qu'il a reçu du Père, l'autorisation ou la capacité déléguée, d'offrir sa vie et de la reprendre.

Matthieu 21 -- 23 Jésus se rendit dans le temple et, pendant qu'il enseignait les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple lui dirent : Par quelle autorité « Exousia » fais tu ces choses, et qui t’a donné cette autorité « Exousia » ?

Les sacrificateurs et des anciens représentaient, exerçaient l'autorité dans le temple. Nous savons qu'ils n'ont pas mandaté Jésus pour chasser les vendeurs du temple. En posant cette question ils cherchent avant tout à piéger Jésus. Mais Jésus, assuré de l'autorité reçue par le Père répond par une question embarrassante concernant le baptême de Jean.

Marc 1 -- 27. Jésus vient de chasser un démon chez un homme, dans la synagogue de Nazareth. Tous furent saisis de stupéfaction, de sorte qu'ils se demandaient les uns aux autres : qu'est-ce ceci ? Une nouvelle doctrine ! Il commande même avec autorité «  Exousia » même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. Là encore nous constatons que Jésus exerce, manifestement cette capacité sur le monde des ténèbres, qui consiste à libérer les captifs.

Est-ce utile d'étudier ces choses ?

Osée 4 -- 6: Mon peuple périt ou est dépouillé, parce qu'il manque de connaissance, c’est de la connaissance de Dieu, sa parole, de l'œuvre accomplie par Jésus sur la croix, que découle notre identité et de l'exercice de notre identité. La connaissance de notre identité nous permet de rentrer et d'exercer pleinement l'autorité que Jésus nous délègue (Exousia).

Un jour Kenneth Hagin est visité par Jésus dans sa chambre. Jésus lui parle, mais il ne peut le comprendre car un démon est venu s'interposer entre lui et Jésus en se posant sur son épaule. Ce démon émet un bruit comme le ronflement d'un ventilateur. Kenneth Hagin tourne son regard vers Jésus, comme pour lui dire : pourquoi ne fait  rien ? Parce que je t'ai donné l'autorité « Exousia » pour le chasser toi même.

Matthieu 22 -- 29 Jésus leur répondit : vous êtes grandement dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les écritures ni la puissance de Dieu.

Par ces paroles adressées aux responsables spirituels de l'époque, Jésus dit que si nous n'étudions pas la parole de Dieu, nous serons dans l'erreur, nous ne comprendrons pas la parole de Dieu, ni la puissance de Dieu, ni notre identité.

Nous aussi nous sommes appelés à connaître l'autorité que nous avons en Christ, ou le pouvoir « Exousia » qu’il nous délègue.

Matthieu 9-6 pour que vous sachiez que le fils de l'homme a le pouvoir " Exousia" sur la terre de pardonner les péchés. Lève-toi dit-il au paralytique, prends ton lit et va dans ta maison !

Jésus avait ce pouvoir ou cette autorité pour pardonner à cause » Exousia » cette autorité déléguée par le Père.

La parole de Dieu, à ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient,  donne le pouvoir de devenir enfants de Dieu.

Jean 1 -- 12 mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croit en son nom, elle a donné le pouvoir « Exousia » de devenir enfants de Dieu.

Nous sommes appelés à délivrer les captifs du pouvoir de Satan.

Actes 26 -- 18 afin que tu ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière, et de la puissance « Exousia » de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent la foi en moi. Souvenons-nous que l'autorité détenue par Satan est une autorité non déléguée, mais usurpée, volée à Adam et Ève.

L'autorité, le pouvoir délégué ou « Exousia » ne s'achète pas.

Actes 8 : 18 de et 19 : lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l'imposition les mains des apôtres, il leur offrit de l'argent, en disant : accordez moi aussi ce pouvoir « Exousia » afin que celui à qui j'imposerai les mains reçoive le Saint-Esprit. Mais Pierre lui dit : que ton argent périsse avec toi, puisque tu as crû que le don de Dieu s’acquérait  a prix l'argent. C'est uniquement par grâce que nous recevons cette autorité déléguée, par le sacrifice de Jésus qui nous rend acceptable, ou nous rend favorable aux yeux du Père. Dieu est un Père et il veut partager, communiquer avec ses enfants ce qu'il est, mais uniquement par grâce, sans mérite de notre part, ni à cause de nos bonnes ouvres. C’est  pourquoi soyons plein de reconnaissance, et donnons lui toute la gloire pour toutes ses bontés et sa faveur.

Marc le 16 -- 17. Voici les miracles  qui accompagnent ceux qui auront cru : en mon nom ils chasseront les démons, ils parleront  de nouvelles langues, ils  saisiront des serpents, s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur sera pas fait de mal, ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéris.

Comment cela s'opérera  t’il ? Par l'autorité qui est dans le nom de Jésus. Car Jésus travaille avec ceux qui croit en son nom, annonce sa parole. Jésus confirme sa parole par des miracles qui l’accompagne.

 Actes trois et quatre : nous voyons Pierre Jean user de cette autorité envers un homme boiteux qui fait la manche, devant le temple de Jérusalem. Pierre lui dit : ce que j'ai je te le donne : au nom de Jésus, lève-toi et marche. Et instantanément l'homme se leva.

Ensuite Pierre Jean sont inquiétés par les chefs religieux de l'époque, Pierre leur répond par ces paroles :

-- Actes 4- 10 : sachez-le tous, et que tout le peuple le sache ! C'est par le nom de Jésus Christ de Nazareth, que vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c'est par lui que cet homme se présente en pleine forme de vous.

Résumons la définition « Exousia » autorité ou le droit d'agir, capacité, privilège, compétence qui peut avoir des limites. Nous ne pouvons exercer cette autorité, seulement que dans le nom de Jésus et dans le domaine spirituel.

Actes 19 -- 13 à 17 : quelques exorcistes juifs ambulants essayèrent d'invoquer sur ceux qui avaient des esprits malins le nom du Seigneur Jésus, en disant : je vous conjure par Jésus que Paul prêche ! Ceux qui faisaient cela étaient sept fils de Sceva, juif, l'un des principaux sacrificateurs.

L’esprit malin leur répondit : je connais Jésus, et je sais qui est Paul ; mais vous, qui êtes vous ?

Et l'homme  dans lequel était l'esprit malin s’élança sur eux, se rendit maître de deux d'entre eux, et il est maltraita de telle sorte qu’ils s'enfuirent de cette maison nus et blessés. Cela fut connu de tous les juifs et de tout les Grecs qui demeuraient à Éphèse, et la crainte s'empara de tous, et  le nom du  Seigneur Jésus était glorifié.

Plus nous avons connaissance, révélation de la parole de Dieu, plus nous sommes dans la lumière est plus nous allons resplendir.  L’ignorance disparaît, non seulement le peuple ne péril pas, mais Dieu est glorifié de plus en plus, le peuple marche de gloire en gloire.

Le royaume de Dieu s’approche, se développe, le nom de Dieu est sanctifié, son règne se manifeste et sa volonté s'accomplit, de plus en plus en devenant ouvrier avec lui dans le champ que nous sommes.

 

 

      

 

Commenter cet article