Dans le royaume de Dieu il n'y a pas de place pour les clones

Publié le par louis trifault

 

 
Dieu est le créateur de la diversité et aime qu'elle soit respectée afin que chaque homme et chaque femme trouve son épanouissement et rentre dans sa destinée

Vision du 16 avril 2006  et nuit suivante

 

Le dimanche 16 avril 2006, jour de Pâques, j’étais dans une assemblée chrétienne de la région parisienne

 

-         1ère partie de la vision

 

Pendant la louange je me suis mis à chanter en langues. La culpabilité est venue du fait, qu’apparemment, je n’étais plus en unité avec l’assemblée… c’est ainsi que la vision est venue :

 

1.     Un bouquet de roses est apparu, toutes semblables, toutes de la même

Couleur (rose pale). Elles étaient comme craintives, les pétales fermés, prêtes à s’ouvrir, dans l’attente ; comme si elles attendaient un ordre pour s’épanouir. Le parfum qu’elles dégageaient  était unique et faible.

Cela ressemblait à un bouquet de roses que l’on achète dans le commerce, présentant un aspect fragile et comme préfabriqué, conditionné et qui s’est développé dans une serre. Ce bouquet était maintenu par un lien.

 

                                       2.     Un bouquet d’œillets a fait suite aux roses, un joli bouquet ; Les œillets

étaient épanouis, de couleur rose foncé, tous semblables ; ils dégageaient un très agréable et unique parfum.

 

 3-Les roses sont revenues avec les œillets dans le même bouquet. Les

Œillets n’avaient pas changé .Les roses étaient un peu plus ouvertes, mais toujours dans la crainte, comme dans l’attente d’une réprimande. Leur couleur avait un peu changé, foncée, comme si la couleur des œillets les avait influencées. Le parfum des œillets était toujours agréable, celui des roses toujours faible

Chacun de ces 2 bouquets était attaché individuellement.

 

 

 

 

                                                                       
 4. Puis un gros bouquet a fait suite : il était constitué par un grand nombre de variétés de fleurs, toutes différentes …en taille en couleur, en parfum ; pas une seule ne se ressemblait.



Quels coloris !!! Comme la couleur des fleurs de la montagne ; chacune dégageait son parfum.

Ce bouquet n’avait pas de lien extérieur pour tenir ces fleurs assemblée -      
  
2eme partie de la vision

 

 La nuit suivante j’avais des difficultés à trouver le sommeil ; vers minuit, 1 heure, la vision du matin est revenue :

 

1-Le bouquet de rose …toujours identiques, prêt à l’épanouissement mais non épanouies …comme dans la crainte d’une réprimande ; elles semblaient attendre un ordre …pas de parfum ou peu.

 

Dans mes pensées, la voix de Dieu s’est fait entendre et  ses paroles sont venues : « tu vois çà c’est le travail des hommes qui ne supportent  que l’uniformité, mais ne comprennent pas la diversité ou peu, elle les ennuie, ils n’acceptent pas des normes différentes de celles qu’ils se donnent. ».

  2-Le bouquet d’œillets avec les roses est revenu

 Les œillets étaient épanouis, dégageant leur parfum agréable. Les roses commençaient à s’ouvrir timidement. Mais elles étaient comme dans la crainte et dominées par les œillets. Leur couleur était comme influencée  par celle des œillets.

Roses et œillets étaient de la même couleur pratiquement.

Dans mes pensées, à nouveau la voix de Dieu s’est fait entendre par ces paroles : « tu vois çà c’est encore le travail des hommes (ou l’attitude). Ils acceptent une petite diversité …à deux,  mais l’un voudra dominer  sur l’autre. ».

 

  3-Le très gros bouquet est revenu. Toujours constitué d’une multitude de fleurs, très différentes, (petites, moyennes, grosses) chacune était de forme différente, de couleur différente et dégageait un parfum différent ! Sans pression, librement, de bon cœur. Chacune était elle-même ! Dans la taille, la forme, la couleur, le parfum que le créateur leur avait donné, tout comme les flocons de la neige sont tous différents. Il n’y en a pas deux qui se ressemblent. Toutes étaient en communion avec Dieu, dégageant leur parfum de reconnaissance, de joie de vivre, d’adoration.                                                                                                                                     

« Là, je me suis vu comme une violette avec un parfum non édulcoré et une couleur vive.

 

 

Le gros bouquet était assemblé et rassemblé sans lien extérieur. Mais entre les différentes variétés de fleurs il y avait le lien de l’amour et le Saint Esprit les tenait unies dans la diversité et l’harmonie.

A nouveau la voix de Dieu  est venue dans mes pensées :

« Ça c’est mon œuvre et mon plan, que chacun soit respecté, (don, personnalité, appel) uni dans le corps de Christ par l’amour, le Saint Esprit, le respect et la soumission et que chacun soit aidé à développer la personnalité que je veux lui donner, dans l’appel que j’ai pour lui … de manière que la vie de chacun soit une solution là où je le place, et que chacun  me rendent son adoration personnelle et en groupe sans crainte de réprimande, en harmonie entre elles avec mon Esprit. C’est à cela que je t’appelle et je vous appelle. La paix a fait place (dans mon cœur) au lieu du tourment et je me suis endormi spontanément… le lendemain matin je me suis réveillé tout surpris d’avoir si bien dormi.

                                                                                                              Louis

 

Complément du 11 mai 2008

La même vision concernant les deux premiers bouquets est revenue ( les roses, les œillets et les deux ensembles) mon attention a été plus particulièrement attirée sur les liens  de chacun des bouquets : les roses et ensuite les œillets : aucune autre rose ou œillet ne peut s’y joindre à cause des liens sauf si elle est ou il est conforme  aux fleurs contenues à l’intérieur des bouquets. De même mon attention a été attirée sur le fait qu’il est très difficile de sortir de ces bouquets à cause des liens et du fait que chacune est sans liberté d’action ou a perdu sa liberté d’action.

Quand aux deux bouquets rassemblés, ce n’est qu’une illusion car chacun conserve son lien. Donc le mélange ne peut s’opérer.

Là je me suis vu comme le jardinier du ROI des rois

                                                                                   

 

 

 

 

 

Commenter cet article