La parabole du filet ou de la fin du monde?suite

Publié le par louis trifault

Lettre à l’église de Laodicée

 

Apocalypse 3 : 15 à 19 : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et  véritable, le principe de la création de Dieu ::

Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant !

Ainsi, parce que tu dis : je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé parle feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi je reprends ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repends-toi.

Voici je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.

Celui qui vaincra, je le ferai asseoir sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. Que celui qui a des oreilles entendent ce que l’Esprit dit aux Eglises.

 

 Tout comme nous avons établi un résumé rapide avec les 7 paraboles du royaume, agissons de même avec les lettres adressées à chacune des 7 églises par Jésus.

1)   L’église d’Ephèse. Cette église est fidèle dans la vérité, zélée dans le travail, elle ne se lasse pas dans les difficultés. Toutefois elle a un point faible important, elle a perdu son premier amour pour Jésus. C’est le reproche que lui adresse Jésus. Il l’invite à la repentance. Jésus dénonce l’œuvre des Nicolaïtes.

2)   L’église de Smyrne. Elle offre l’image d’une église dans le creuset de l’épreuve. Elle va y rester encore un temps. Jésus lui recommande de rester fidèle jusqu’à la mort s’il le faut et je te donnerai la couronne de vie.

3)   L’église de Pergame. Cette église demeure dans la ville où Satan à son trône. Deux doctrines opposées à la parole de Dieu sont introduites et pratiquées : la doctrine de Balaam et des Nicolaïtes. Elle jouie d’une apparente liberté avec la « conversion » de l’empereur romain Constantin. Cela n’est qu’une apparence. Ces deux doctrines sont là pour la démontrer. Jésus l’invite à la repentance.

4)   L’église de Thyatire. Cette église a beaucoup de zèle, ses œuvres sont nombreuses. Mais la parole de Dieu n’est plus la première autorité sauf pour un petit groupe. Les autres membres acceptent l’enseignement falsifié et la domination de Jézabel. Jésus rend responsables tous ceux qui acceptent de fausses doctrines. Jésus appelle cela connaître les profondeurs de Satan.

5)   Eglise de Sardes. Elle passe pour être vivante (aux yeux de l’extérieur). Tu es morte dit Jésus. Toutefois Jésus trouve quelques hommes qui ne se sont pas laissés souiller, dignes de marcher en vêtements blancs avec lui.

6)   L’église de Philadelphie. Elle est pauvre aux yeux du monde, mais riche pour Jésus. Elle ne reçoit pas de reproche, seulement une exhortation à continuer jusqu’au retour de Jésus. C’est le modèle d’une église de réveil qui avance dans la crainte de Dieu et dans la conduite par le St Esprit. Demeure dans l’intégrité de la parole.

7)   L’église de Laodicée. Tout comme nous venons d’étudier la 7ème et dernière parabole du royaume, Laodicée est la dernière dans l’histoire linéaire de l’Eglise, celle de la fin des temps. Avant de prendre connaissance du contenu de cette lettre adressée par Jésus, découvrons l’histoire de cette ville. Car dans sa lettre Jésus utilise plusieurs aspects propres à cette ville :

 Ecoutons l’histoire de cette ville. Tout d’abord Laodicée signifie : volonté du peuple ou le peuple qui dirige, ou encore : le désir du peuple. Cette ville a été construite par Antiochus II en l’honneur de sa femme Laodicé (princesse grecque). Cette ville est l’une des plus importantes de tout l’empire romain. Le principal culte est rendu à Zeus (dieu soleil). La ville est aussi connue sous le nom de Diapolis (cité de Zeus). De riches citoyens l’habitent. C’est un centre bancaire et financier réputé. Il y a en outre une grande industrie de fabrique de vêtements de couleur noire, comme la couleur de la laine de nombreux moutons noirs élevés dans cette région. Ces vêtements se vendent à travers tout l’empire romain. Laodicée est également le centre d’une grande école de médecine qui fabrique des onguents et des collyres réputés, pour les yeux.

 Autre particularité de cette ville elle manque d’eau. Elle est dépourvue de source d’eau suffisante. Elle s’approvisionne en eau auprès de la ville de Hiérapolis, distante de quelques kilomètres et ville thermale. Donc Laodicée reçoit des eaux bouillonnantes, acheminées par une canalisation faite de pierres. Les eaux bouillantes arrivent tièdes à Laodicée, ce qui les rend excellentes pour des bains thérapeutiques mais tout a fait imbuvables. Ce qui donnait la nausée et l’envie de vomir. Retenons bien tout cela afin de recevoir la révélation des paroles de Jésus. Nous verrons combien Jésus est précis dans ses paroles et pédagogue pour communiquer avec les personnes ou les églises.

 

Contenu de la lettre de Jésus :

Je suis, dit Jésus, l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le principe de la création de Dieu. Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid, ni bouillant, puisses-tu être froid ou bouillant, je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureuse, misérable, pauvre, aveugle et nu.

Si Jésus se présente comme le témoin Fidèle et Véritable c’est que cette église n’est plus le témoin demandé ou commandé par Jésus à ses disciples : Soyez mes témoins à Jérusalem, en Samarie et dans le monde entier. Nous ne serons des témoins fidèles et véritables que si nous sommes en connexion avec la source, c’est à dire Jésus, par le Saint Esprit.

Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Le froid symbolise la mort. Un corps mort se refroidi rapidement quand la vie le quitte. Jésus ressuscite les morts. Si tu étais morte, dit Jésus, je te ressusciterai. Mais tu es tiède, tu es devenu inutile pour mon royaume, je te vomis, tu n’as plus de place dans ton cœur pour moi

Tout au long de la Bible, Dieu nous dit : voici je mets devant toi deux chemins : la mort et la vie. Choisis la vie, afin que je te bénisses ; En Dieu il n’y a que deux voie, la mort ou la vie, le blanc ou le noir, sans couleur intermédiaire.

Dans sa tiédeur cette église se crée une troisième voie, intermédiaire entre la mort ou la vie, entre le noir et le blanc : le gris dont a horreur Jésus. Ces croyants de Laodicée qui répugnent à boire les eaux tièdes devaient être interpellés par ces paroles de Jésus en analogie avec leur situation.

 

Comment ces croyants sont-ils tombés dans cette tiédeur ?

Ils ont toujours la Bible dans leur vie, mais ils n’en reconnaissent plus l’autorité suprême. Ils sont sortis du fondement établi par les apôtres et des prophètes. Jésus est toujours la pierre angulaire de l’édifice, mais sur cette pierre ils ont posé : la philosophie, la psychologie, l’humanisme, l’évangile du matérialisme, l’évangile sociale, l’évangile de l’estime de soi, etc.. Ils acceptent la 3ème voie . Tout ce qui vient de l’Orient, infiltre et parasite la voie de l’évangile.

Voilà la troisième voie sur laquelle navigue cette église. La Bible nous met en garde contre ces choses. Nous prévenant qu’il est possible de devenir la proie de toutes ces choses. La parole de Dieu nous exhorte à ne pas être des enfants, flottants et emportés à tous vents de doctrine par la tromperie des hommes, par la ruse dans les moyens de séduction.

-          Colossiens 2.9 : prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes sur les principes élémentaires du monde et non sur Christ.

-          Citons encore 2 Tite 4 : 2-3, prêche la parole, insiste en toute occasion favorable ou non, reprend, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine, mais ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs. Nous trouvons cette 3ème voie dans le Nouvel Age par exemple et qui influence et infiltre un certain nombre d’églises aujourd’hui. Nous sommes des dieux en puissance, le Saint Esprit est devenu une force impersonnelle. Jésus devient Christ cosmique qui flotte dans les airs. Dans ces vies Jésus n’est plus le bienvenu : Il se tient à la porte des cœurs et il frappe dans l’espoir que quelqu’un désire rentrer et souper avec chaque croyant c’est à dire être dans l’intimité et siéger sur le trône des cœurs en sauveur et en Seigneur.

 

Verset 17 : tu dis je suis riche, je me suis enrichi… oui, à cause des richesses naturelles de cette région (laine des moutons, vente de ces vêtements à travers l’empire romain). Ces croyants vivent dans l’opulence. Ils ont des beaux bâtiments comme locaux ou églises.

Jésus leur dit : vous êtes misérables et vous ne le savez pas. Vous êtes comme cet homme de la parabole du riche insensé. Lc 12 : 13 à 21. Les terres de cet homme avaient beaucoup rapporté. La récolte de cette année était extrêmement abondante. Elle pouvait subvenir aux besoins de plusieurs années. Verset 19 : mon âme tu as beaucoup de biens en réserve, pour plusieurs années : repose-toi, mange, bois, réjouis-toi.

20 : insensé dit Dieu, cette nuit même ton âme te seras redemandée, et ce que tu as préparé, pour qui sera-ce ? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même et qui n’est pas riche pour Dieu.

Le compte bancaire de ces croyants est rempli, débordant, mais leur compte céleste est vide. Les richesses de ce monde sont passagères et en péril à cause des voleurs. Les trésors amassés dans le ciel ne craignent pas les voleurs, ni la rouille, ni la teigne, en plus ces trésors ont une valeur éternelle, aucune inflation, c’est pourquoi Jésus dit : Mt 6.21 : là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. Tu es aveugle ! … Voilà des croyants qui vivent dans une ville où se tient une école de médecine réputée qui fabrique un collyre pour soigner les maux des yeux. Ce collyre est réputé dans tout l’empire romain. Certainement qu’il traite avec succès les maladies des yeux.

 Certains croyants travaillent dans cette école de médecine, participent par leurs travaux à la fabrication de ce collyre. Jésus leur dit vous êtes aveugles. Oui, les yeux de leur cœur sont fermés. Ils ne sont plus capables de discerner entre la parole et les doctrines des hommes. Ils ne savent plus que c’est « le père de gloire qui illumine les yeux de nos cœurs, afin que nous sachions qu’elle est l’espérance qui s’attache à son appel, qu’elle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints ».

Vous êtes nus… Pourtant, ils sont vêtus de beaux et riches vêtements noirs réputés qui se vendent dans tout l’empire romains. Les vêtements représentent, dans la Bible, la justice dont nous sommes revêtus. Le noir ne vient pas de Dieu, mais des ténèbres. La justice de Dieu, nous rend blanc comme neige par le sang de Jésus. C’est pourquoi Jésus leur : Je vous conseille d’acheter de moi des vêtements blancs, c’est à dire le vêtement blanc purifié dans le sang de l’Agneau, le vêtement de la victoire.

Il y a quelque temps j’ai appris que les chimistes appliquent un produit de couleur rouge (comme le sang de Jésus), sur le noir et le noir devient blanc. Voilà la puissance du sang de Jésus, quand il est appliqué sur la noirceur de nos péchés, ils deviennent blancs comme neige.

Remarquons que Jésus leur conseille de venir acheter de lui l’or purifié par le feu, cela équivaut à la sainteté, la sanctification, la purification par le feu du St Esprit. Il en est de même pour le collyre, seul Jésus ouvre les yeux spirituels, sinon nous avons « comme des écailles » qui nous voilent la réalité spirituelle. Que veut dire : venez acheter de moi ? Jésus attend-il des euros, des dollars ou une valeur en or ? Non bien sûr, car en Jésus tout nous est donné par grâce, mais Jésus demande de croire en lui, de trouver en lui tout ce dont nous avons besoin, voilà le meilleur investissement comme le dit Esaïe 55 : Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, même celui qui n’a pas d’argent. En Jésus notre compte bancaire céleste est imputé à justice.

Venez acheter et manger. Venez, achetez du vin et du lait sans argent, sans rien payer.

Examinons encore ces paroles de Jésus : Moi je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle et repens-toi. Jésus reprend parce qu’il aime, même les croyants qui deviennent tièdes. Il ne juge pas, mais dans son amour, il ne tolère pas. Il est radical : « Aie du zèle, c’est à dire sort de ta tiédeur, de ta torpeur et repens-toi. Sors de ta mauvaise voie, reviens à la vie ».

Jésus promet même une place sur son trône à celui qui vaincra.

L’église de Philadelphie, nous la retrouvons chez les vierges qui veillent jour et nuit, s’assurant d’avoir toujours de l’huile pour leur lampe, c’est à dire qu’elles sont assurées d’être toujours remplies de la présence de Dieu, pleine de sa parole, du St Esprit, qui est l’huile nécessaire pour que le feu du St Esprit puisse brûler.

L’église de Laodicée, actuellement nous la retrouvons chez les vierges folles.

L’Epouse de Jésus ou de l’Agneau sera celle qui aura le regard fixé sur lui. Celle qui aura été trouvée fidèle, qui n’aura pas renié Jésus et qui aura gardé la parole dans son cœur avec persévérance et foi,et aura conservé ou retrouvé son premier amour pour Jésus.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Messina Cyrille 02/07/2015 07:15

Chères amis seul la connaissance de la parole de Dieu peut nous mener au salut

Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur 02/07/2015 16:52

La connaissance de la Parole de Dieu ne suffit pas, il est nécessaire d'ajouter à la connaissance la mise en pratique de la Parole révélée par le Saint-Esprit