Qu'est ce qu'une perle de grand prix pour Jésus?

Publié le par louis trifault



I - PARABOLE DE LA PERLE DE GRAND PRIX

 

Mathieu 13 : 45-46. "Le Royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. Ayant trouvé une perle de grand prix, il est allé vendre tout ce qu'il avait et l'a achetée".

Cette parabole est, une fois de plus, confiée aux proches de Jésus, à ses intimes, ceux qui marchent avec lui, qui l'écoute et entendent ce qu'il dit. Cette fois-ci, il s'agit d'une perle de grand prix et non plus d'un trésor. Jésus choisit cette perle parmi d'autres, parmi de belles perles.

 

        Qu'est-ce qu'une perle ?

 

Dictionnaire Petit Larousse : petite boule composée de couches constituées de cristaux de carbonate de calcium, reliées par une matière organique.

La perle se développe dans une huître à la suite d'une blessure (huître perlière). Donc, la perle est la conséquence d'une blessure, d'une souffrance. De quelle blessure cette parabole veut-elle nous parler ? Elle nous parle de la blessure subie par Jésus et par laquelle l’épouse de l’Agneau va prendre vie

 

Deux autres paraboles du royaume des cieux vont nous éclairer dans notre recherche pour comprendre la signification de la perle de grand prix.

1)  Matthieu 22.2 et suite : "Le Royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. Le roi envoie ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces". Nous découvrons que les premiers invités ne voulurent pas venir. Malgré cela la salle des noces se retrouve pleine de convives. Dans le verset 11, nous découvrons qu'un convive n'a pas revêtu l'habit de noce. Il est jeté au dehors, pieds et mains liés. Nous y reviendrons plus loin.

-Qui est ce roi ?

-Qui est son fils ?

 

2)  La parabole des mines, Luc 19,11 et suite. Verset 12 : "Un homme de haute naissance s'en alla dans un pays lointain pour se faire investir d'une autorité royale". Qui est cet homme de haute naissance ? Jésus. Qui peut l'investir d'une autorité royale ? Un homme de Dieu ? Non ! Dieu seul, c'est-à-dire le Père.

 

Revenons à la parabole du roi qui organise un repas de noces en faveur de son fils. Posons nous ces trois questions : Qui est le roi ? Le Père. Qui est le fils ? Jésus. Mais qui est l'épouse et où est-elle ? Apparemment la parabole n'en parle pas, ou plutôt la parole ne nous la manifeste pas clairement. Ce sera notre recherche

 

Avançons et regardons plus loin dans la Bible, notamment dans 1 Corinthiens 15.45 : "C'est pourquoi le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un Esprit vivifiant". Nous connaissons le 1er Adam, la Bible nous en parle. Le 2ème nous l'identifions rapidement, il se nomme Jésus. Leur nature est différente : le 1er a été créé, il vient d'en bas, le 2ème est créateur et il vient d'en haut. Le 1er est une âme vivante, le second est un esprit vivifiant, comme le dit le verset suivant. Mais ce qui est spirituel ne vient pas le 1er, c'est ce qui est naturel qui vient en premier. Ce qui est spirituel vient ensuite. Retenons bien cela, c'est important pour la compréhension de la suite.

Dans Genèse 2.18, Dieu dit : "Il n'est pas bon que l'homme soit seul. Je vais lui donner une aide semblable à lui". Cette aide devient une épouse pour Adam. Cette épouse est de la même nature qu'Adam, tirée de sa chair. Dieu veut également donner une épouse au deuxième Adam (Jésus), qui sera de même nature que lui, c'est-à-dire de l'Esprit.

Regardons Genèse 1.27 : "Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme". Pourtant Eve n'apparaît qu'au verset 22 et 23 du chapitre 2. Où était-elle avant ? En Adam. En Dieu, il y a la nature masculine et la nature féminine, cachée bien sûr, mais qui se manifeste.

 Adam a été créé à l'image de Dieu, c'est-à-dire avec les deux natures. Comment Eve vient-elle à la vie ?  Par une opération "chirurgicale" dans le côté d'Adam, pratiquée pendant son profond sommeil (Genèse 2.21).

Alors l’Eternel Dieu fît tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.

L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme et il l’amena vers l’homme.

  Comment l’épouse de Jésus va-t-elle naître ? Par une opération chirurgicale et un profond sommeil !  : Où est l'épouse et qui est l'épouse ? La Bible nous enseigne, dans :

-       Apocalypse 21.9 : "Viens je te montrerai l'épouse, la femme de l'Agneau".

-       Apocalypse 19 : 7-9 : "Réjouissons-nous, soyons dans l'allégresse et donnons-lui gloire car les noces de l'Agneau sont venues, son épouse s'est préparée. Il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant et pur. Le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. L'ange me dit : Ecris : heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l'Agneau !"

 

L'Agneau, nous l'identifions tout de suite : c'est Jésus. Dans Matthieu 9.15, Jésus le confirme Lui-même.

Continuons à chercher qui est la perle précieuse, cachée ou l'épouse dont nous venons d'apprendre qu'elle se revêtira de fin lin, c'est-à-dire des œuvres justes des saints ou encore qui sera revêtue de vêtements immaculés. 2 Colossiens 11-.2 Nous dit: "Car je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ, comme une vierge pure". A qui s'adresse l'apôtre Paul ? A une assemblée de croyants en Christ que nous pouvons appeler l'église de Corinthe et par extension à tous les croyants, Juifs et païens du monde. L’apôtre Paul considère les croyants comme une vierge pure .Ces croyants répondent à 4 critères dont le .plus important consiste à naître de nouveau, naître d’en haut c'est-à-dire de l’Esprit. L’homme, de la parole des noces du fils du roi, qui n’avait pas revêtu l’habit de noces n’était pas né de nouveau. C’est la raison pour laquelle le roi le fait lier et jeter dehors.

Voici les quatre critères auxquels doit répondre le croyant

1)  Naître de nouveau ou de l’Esprit

2)  Avoir fait l’expérience du sang : justification par l’expiation de Jésus

3)  Mourir à lui-même par le baptême dans la mort de Jésus et ressusciter à la vie nouvelle avec Christ

4)  Avoir le Saint-Esprit dans sa vie : être baptisé d’Esprit Saint et de feu.

 Donc, il s'agit bien d'une épouse spirituelle. La parole de Dieu nous révèle que l’épouse de l’agneau ou Jésus n’a rien à voir avec Marie-Madeleine comme tente de nous le faire croire l’auteur du film : Code Da Vinci. Comment l'épouse de l'Agneau naît-elle ? D'une blessure faite au côté de Jésus et d'un profond sommeil (3 jours et 3 nuits dans le sépulcre).

Jean 19.34 : "Un des soldats lui perça le côté avec une lance et aussitôt, il en sorti du sang et de l'eau". Le sang donne le pardon des péchés, l'expiation et la réconciliation avec Dieu. L'eau représente l'eau de la Parole, mais également le fleuve du Saint-Esprit et encore, l'eau du baptême ou l'ensevelissement du croyant dans la mort du Christ afin de ressusciter avec Lui. Nous avons là, pratiquement toutes les conditions réunies pour la venue à la vie de l'Epouse de Christ. Ephésiens 5 : 25b, 26, 27, nous le confirme. Christ a aimé l'Eglise et s'est livré Lui-même pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par l'eau de la Parole. Il s'est livré Lui-même pour faire paraître devant Lui, cette Eglise glorieuse, sans taches ni rides, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable.

Rides = les habitudes, la tiédeur, le feu qui décroît / Taches = séduction, refus de pardonner, compromis avec la Parole. Le sang de Jésus efface les rides et les taches.

 

Revenons à la blessure de la poitrine de Jésus. La Parole de Dieu nous le dit : "de son côté percé, il sortit du sang et de l'eau". C'est également ce qui se passe lors d'un accouchement dans le naturel : du sang coule et de l'eau se répand. La poche des eaux se rompt pour libérer la vie. Une brèche est faite à travers la rupture de la poche des eaux et l'enfant naît. Ceci nous aide à comprendre ce qui s'est passé dans le surnaturel, quand le côté de Jésus percé par l'épée, libère le sang et l'eau : la perle précieuse, l'épouse de Christ était libérée, elle naissait.

Du sang a-t-il coulé dans le jardin d'Eden, quand Eve sortit du côté d'Adam ? La Bible ne nous le dit pas, mais nous pouvons le penser. Adam a-t-il souffert ? Apparemment non car la souffrance résulte du péché. Le péché n'était pas encore rentré dans la vie d'Adam.

 

        Regardons plus longuement la perle et sa formation :

 

1)  La perle est le produit direct d'un organisme vivant et non le résultat d'une fabrication quelconque. L'Epouse de Christ n'est pas le résultat d'un système humain savamment conçu, mais le produit d'un organisme vivant, Jésus Christ, source de toute vie.

2)  La perle c’est la réponse de la Vie, blessée,qui recouvre la blessure répétée, jusqu’à ce qu’une perle soit construite. De même l'Epouse est le résultat de blessures faites à Jésus "car Dieu prouve son amour envers nous, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous", Romains 5.8.

3)  La perle c'est la réponse du blessé à la blessure. De même, l'Epouse c'est la réponse de Jésus crucifié, sur le péché qu'il expie, de sorte que l'apôtre Paul peut dire : "il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ", Romains 5.1.

4)  La perle c’est le résultat ou le fruit de la blessure, construit par des couches successives déposées une à une jusqu'à ce que la perle soit transformée en un joyau précieux de même nature que la vie l’a produite. De même, l'Epouse, qui a causé la mort de Jésus, se voit changée par le dépôt des couches successives de l'amour de Dieu qui lui donne la même nature que Jésus

     Jésus s'est livré Lui-même pour la sanctifier, pour la faire paraître devant Lui,                       glorieuse, sans défaut, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et         irrépréhensible (Ephésiens 5 : 26-27 déjà cité).

 

Maintenant, nous savons comment une perle se forme dans le sein de l'huître. Un petit grain de sable ou un autre corps étranger pénètre dans le côté de l'huître et la blesse comme un grain de poussière dans l'œil peut blesser. Pour calmer la souffrance que lui cause ce corps étranger, l'huître recouvre cet intrus d'une couche de sa nacre, une matière gluante qui finit par se durcir. Quelques temps plus tard, l'inflammation de la blessure revient et produit à nouveau la douleur à laquelle l'huître répond par une nouvelle couche de sa nacre. Ainsi de suite, couche après couche, l'huître donne sa vie pour la formation de la perle, en sorte que le corps étranger se voit transformé, à l'image de l'organisme qui l'a formée.

Ainsi, Jésus agit-Il envers son Epouse. Il donne sa vie pour que sa créature devenue étrangère au royaume de Dieu après la chute, reçoive sa nature.

Que dire devant une telle richesse d'amour déployée, manifestée envers des êtres rebelles, souillés par le péché, aveuglés. Jésus voit une perle précieuse qu'Il veut épouser et avec qui il veut régner Maintenant, "nous sommes devenus une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin d'annoncer les vertus de celui qui nous a appelés des ténèbres à son admirable lumière par sa grande miséricorde". Citons encore Ephésiens 3.10 : "C'est pourquoi les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Eglise, la sagesse infiniment variée de Dieu".

Jésus est vraiment ce marchand de belles perles comme le dit la parabole. Il ne cherche pas simplement de belles perles, cela ne lui suffit pas. Son désir, sa recherche l'amène à en découvrir une de plus grand prix. Sa vie même n'a plus de valeur devant cette perle de grand prix. Il veut cette perle pour Lui, non comme bijou, mais comme "aide semblable à Lui". Il va la purifier, la sanctifier, la nourrir, l'élever à son niveau dans un amour sans partage. Jésus ne veut pas s’approprier gratuitement cette perle car l’amour consiste à donner sa vie pour ceux que l’aime .Ou encore il y a plus de joie à donner qu’à recevoir. Cette parabole de la perle précieuse nous ramène au psaume 45-10 et 12a : des filles de roi sont parmi tes bien-aimées ; la reine est à ta droite, parée d’or d’Ophir. Le roi porte ses désirs sur ta beauté

Le St Esprit, c'est celui à qui Jésus confie cette perle de grand prix pour l'affiner, la conduire parfaite jusqu'à son Epoux : Jésus. Le St Esprit va encore l'équiper de ses dons, afin qu'elle soit semblable à Jésus, car Jésus veut que son Epouse règne avec Lui. A Suivre

 

 

Commenter cet article