12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 19:00

Comment être délivré de la culpabilité ?

 

  1. Nous repentir du péché et de la culpabilité
  2. Renoncer à tout esprit de culpabilité et à la raison pour laquelle nous nous sentons coupable.
  3. Confesser sa libération et décider de la recevoir.

 

Que devons nous faire lorsque l’ennemi revient nous accuser et nous remémorer notre passé ?

 

Confesse les écritures

Romains 8 v.32 à 37 «lui qui n’a pas épargné son propre fils, mais qui la livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi tout lui, par sa grâce ? Qui accusera les élus de Dieu ? Dieu est celui qui justifie ! Qui les condamnera ? Le Christ- Jésus est celui qui est mort : bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! Qui nous séparera de l’amour de Christ ? La tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou le dénuement, ou le péril, ou l’épée ? Selon qu’il est écrit : A cause de toi, l’on nous met à mort tout le jour. On nous considère comme des brebis que l’on égorge. Mais dans toutes ces choses. Nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. »

Marche dans l’Esprit

Romains 8 : 1 « Il y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ–Jésus, qui marchent non selon la chair mais selon l’Esprit. »

Galates 5 : 25 « Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi par l’Esprit. »

En conclusion, si tu es né de nouveau, tu dois t’approprier de l’œuvre rédemptrice de Jésus–Christ,

  • premièrement  : En recevant le pardon de Dieu dans ta vie.
  • secondement : En te pardonnant.

Tout cela tu le recevras au moyen de la foi.

Comment rester libre de blessures émotionnelles ?

Nombreux croyants sont convaincus que notre Seigneur les a définitivement libérés des blessures, traumatismes, racines d’amertume, manque de pardon, rejet, culpabilité et se sentent libres un moment, mais lorsqu’ils sont à nouveau offensés, ils rechutent. Pour cette raison, nous devons maintenir notre liberté en Dieu. Jésus a dit que les offenses et les occasions de chutes étaient nécessaires.

 

Matthieu 18 v. 1-7 « Nous serons toujours offensés et blessés. Mais nous devons apprendre à vivre indépendamment d’elles. Après avoir été libérés nous devons remplir l’espace libre de notre cœur. »

Remplaçons l’espace libre avec :

  • Les fruits de l’Esprit
  • Avec la Parole de Dieu.
  • Si cette personne ne se charge pas de remplir cet espace libre, il s’expose à la rechute.

Rappelle-toi que vivre dans l’Esprit demande un sacrifice, une implication de soi et de la discipline. Si Dieu t’a libéré et guéri intérieurement, imprègne-toi de la Parole de Dieu, médite là, rend la vivante en toi, tu pourras ainsi développer en toi les fruits de l’Esprit.

Conservons à l’Esprit que la guérison n’est pas un substitut de la crucifixion de la chair. Le Seigneur nous a demandé de renier notre ego chaque jour. Nous serons offensés et blessés fréquemment mais le pardon doit être notre style de vie quotidien.

6 étapes pour se protéger des blessures :

  1. Le pardon doit être un style de vie : un chrétien doit développer avec sincérité et en permanence une attitude de pardon.

Matthieu 18 : 21-22 « Alors Pierre s’approcha de lui et dit : Seigneur, combien de fois pardonnerais-je à mon frère, lorsqu’il pêchera contre moi ? Jusqu’à 7 fois ? Jésus lui dit : Je ne te dis pas 7 fois mais 70 fois 7 fois.

 

  1. Renoncer à l’offense immédiatement après avoir été offensé :

Ephésiens 4 v. 26 « Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas ; que le soleil ne se couche pas sur votre irritation. »

Matthieu 5 v. 23–24 « Jésus enseignait dans les synagogues, prêchait la bonne nouvelle du Royaume et guérissait toutes maladies et toutes infirmités pour le peuple. Sa renommé se répandit dans toute la Syrie, on lui amenait tous ceux qui souffraient.

Pourquoi devons nous pardonner immédiatement ?

  • Parce que l’ennemi gagnera du terrain sur nous. Nous lui donnerons un droit légal, ce qui entraînera des conséquences du type maladies, pauvreté, etc.
  • Parce que la blessure peut s’ouvrir plus largement. Une offense peut entraîner un ressentiment qui sera suivi d’un manque de pardon puis d’une racine d’amertume et enfin par de la haine.

Offense entraîne un ressentiment qui entraîne une faute de pardon qui entraîne à une racine d’amertume et qui entraîne à de la haine.

3 Il doit y avoir un acte de repentance : Au même titre que le manque de pardon est un style de vie, l’acte de repentance est un style de vie.

Qu’est ce que l’acte de repentance ?

La Repentance = C’est sentir une douleur profonde pour avoir offensé Dieu et ensuite les personnes. C’est le désir de faire mourir notre vieille nature et de permettre à Dieu de nous transformer suivant sa volonté. Ce n’est ni verser de grosses larmes, ni avoir des remords d’avoir offensé Dieu. Le but n’est pas d’essayer de changer pour éviter les conséquences.

La parole de Dieu nous enseigne que craindre l’Eternel signifie haïr le péché.

Proverbes 8 v. 13 « La crainte de L’Eternel, c’est la haine du mal ; l’arrogance et l’orgueil, la voie du mal, et la bouche perverse, voilà ce que je hais. »

Lorsque nous commençons à aimer et craindre Dieu nous développons une haine contre le mal. Une église a un problème lorsque les chrétiens ne haïssent pas suffisamment le mal. Si tu crains Dieu, tu ne pourras pas supporter le mal et l’hypocrisie. Rappelle-toi la Parole de Dieu ne te demande pas d’être en désaccord ou d’avoir des remords pour tes erreurs mais de haïr le mal de tout ton cœur.

Nombreux sont ceux qui prennent plaisir à pratiquer ce vice et ce péché parce qu’ils ne les haïssent pas suffisamment pour permettre à Dieu de les libérer.

 

  1. Confesser sa faute : Le mot confesser/ exteridogeo/ signifie extérioriser, c’est à dire exprimer les douleurs de l’âme au travers de notre confession.

Ne tombe pas dans le piège de l’ennemi ; ne garde pas dans ton cœur les offenses et les blessures sans les extérioriser car elles s’accumulent, tu finiras par « Exploser ».

 

A quel moment une personne se libère d’une faute ou d’un péché ?

  • Quand il la confesse.

1 Jean 1 : 9 « Celui qui prétend être dans la lumière, tout en haïssant son frère, est encore dans les ténèbres. »

 

  1. L’humilité : C’est reconnaître sa condition devant Dieu. Nous avons besoin d’humilité pour pardonner ceux qui nous ont blessés ou offensés. Les chrétiens ne demandent pas pardon aussi souvent qu’ils devraient le faire.

N’attend jamais que ce soit l’autre personne qui prenne l’initiative de demander pardon.

6-Connaître sa véritable identité : Nous devons nous poser certaines questions. Qui est tu ? Que vois-tu lorsque tu te regardes dans un miroir ? Les pensées de ton cœur sont les reflets de ta personne.

Méditons ces versets : nous sommes tes créatures, Dieu m’a crée dans un but précis.

Si nous désirons apprendre à nous connaître, examinons-nous dans le miroir de la Parole de Dieu. Dehors ils sont nombreux ceux qui prétendent savoir qui tu es, en réalité, elles ne savent rien de toi.

Ne laisse pas l’opinion des autres influencer tes décisions et ton auto-estime.

Matthieu 16 : 13 « Jésus, arrivé sur les territoires de Césarée de Philippe, posa cette question à ces disciples : Au titre des gens, qui suis-je, moi, le fils de l’homme ? »

Ephésiens 2 : 10 « Car nous sommes son ouvrage, nous avons été créés en Christ-Jésus pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. »

Psaume 139 v. 16 « Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui étaient fixés, avant qu’aucun d’eux (existe). »

Comment trouver son identité ?

  • Examine-toi dans le miroir de la Parole de Dieu
  • Demande au Saint-Esprit

Ces indications nous révéleront qui nous sommes et où nous allons !

Nous apprendrons que nous sommes des personnes aimées et chères. Nous ne sommes pas de fétus avortés de la société. Nous sommes un peuple Saint avec une destination, et que Dieu nous insuffle la vie pour atteindre l’objectif qu’il nous a fixé. Amen !

Crois et fais confiance aux promesses divines de libération et de guérison intérieure pour toutes les régions de ta vie. Rappelle-toi que c’est le pain des enfants qui vivent sous la bénédiction du pacte de Dieu.

La Conscience = C’est le moyen par lequel nous pouvons distinguer le bien du mal. C’est l’instrument que Dieu utilise pour nous guider et nous aider à choisir correctement.

Nous savons que la conscience fait partie de l’Esprit.

Dans l’Esprit de l’homme, il y a 3 parties : communion, intuition et conscience.

Notre Esprit c’est l’homme intérieur (ou homme spirituel), c’est la nature spirituelle de l’homme qui lui donne la capacité de communiquer avec Dieu.

Le subconscient = Dont on n’est pas clairement conscient, ensemble de phénomènes isolés de la conscience totale du sujet qui les éprouve et par suite, ignorés par lui, en apparence inconscient mais intervenant comme éléments de processus mentaux actifs dans la rêverie, la distraction, l’habitude, etc.

La Subconscience = Etat de demi-conscience entre la conscience claire et l’inconscient.

 

 

 

Partager cet article

Published by louis trifault - dans guérison de l'âme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog parolevivante
  •   le blog parolevivante
  • : ,témoigner, communiquer l'amour de mon Sauveur Jesus-Christ, découvrir l'oeuvre de Jésus sur la croix, découvrir la destinée éternelle de l'homme,témoigner de l'oeuvre de Jésus dans ma vie,ma relation avec Jésus
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog