Tu es mon lis au milieu des épines , dit Jésus

Publié le par louis trifault







    Tu es mon lis au milieu des Epines, dit Jésus

 

 

« Comme un lis au milieu des épines, telle est mon amie parmi les jeunes filles »

Cantique des cantiques 2-2

 

Jésus nous voit, aussi, chacun d’entre nous comme un lis au milieu des épines, c’est-à-dire au milieu du monde. Vous êtes dans le monde, mais n’êtes plus du monde. Nous avons changé de royaume. Du royaume des ténèbres, le Père nous transporte dans le royaume de son Fils bien aimé.

 Luc 10 : 3 nous confirme ce verset du cantique des cantiques : Partez ! Voici je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Mathieu 10 : 16 je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme des serpents, et simples comme des colombes. Jésus sait que nous vivons, que son Épouse vit des tribulations, mais il nous dit ne craignez pas car j’ai vaincu le monde. Jean 16 : 33  Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage j’ai vaincu le monde. Selon 1 Jean 2 : 16 le monde est manifesté par la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie.

 

 Les épines évoquent la malédiction du péché du monde Genèse 3 :18  Le sol sera maudit à cause de toi, c’est-à-dire à force de peine que tu en tireras, ta nourriture tous les jours de ta vie. Il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs. Matthieu 13 : 26  Jésus dit que les épines étouffent la bonne semence et l’empêche de porter du fruit. Souvenons-nous que c’est dans un buisson d’épines que Dieu a parlé à Moïse. Au milieu des épines du monde Dieu nous met comme il a mis le feu dans le buisson ardent. Dieu met un feu dans le cœur de ceux qui sont passionnés de lui pour qu’ils le communiquent autour d’eux.

Nous aussi, nous étions des épines, autrefois dans le monde mais nous sommes tellement précieux pour lui, qu’il a tendu sa main à travers les épines pour nous en arracher. Ses mains en ont été blessées, percées par les clous de la croix qui ont déchiré sa chair, ses mains. La couronne d’épines a percé sa tête. La lance a percé son cœur, et tout cela Jésus la subit pour nous attirer à lui.

Maintenant  nous pouvons nous présenter, nous tenir comme un lis parfumé qui répand sa bénédiction, même au sein des épines, c’est-à-dire de la malédiction. Nous ne devons pas être un lis dans un vase, mais au milieu des épines du monde. Nous devons être un agneau au milieu des loups. Les épines nous blessent, mais Jésus te dit et me dit continue d’être un lis, continue de dégager de répandre mon parfum de vie. Parmi les jeunes filles de la terre, il y en a une qui a soif de pureté : L’Epouse. Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups, donc notre influence doit être douce et non piquante comme les épines. Jésus a été ce lis au milieu des épines de ce monde déchu avant nous, maintenant il nous demande d’être ce lis à notre tour. Les lis ne font de mal à personne, les épines blessent et font mal aux autres. Les épines disent : n’approchez pas, les lis disent : je suis là pour vous faire plaisir.

 

- Jésus nous a délivré de la malédiction, comment ?

Galates 3 : 13-14 Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous, car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois. Afin que la bénédiction d’Abraham ait pour les païens sont accomplissement en Jésus-Christ et que nous recevions par le foi l’esprit qui avait été promis. La malédiction résulte de la désobéissance à Dieu et à sa parole, pourtant Jésus s’est fait obéissant jusqu'à la mort, donc il n’a jamais mérité la mort. Il est le seul a avoir accompli la loi avec perfection nous dit le bible, et c’est par le don de sa vie sur une croix que Jésus nous a délivré de la malédiction.

En effet dans Deutéronome 21 : 22-23 il est écrit : Si l’on fait mourir un homme qui a commis un crime digne de mort et que tu l’aies pendu au bois. Son cadavre ne passera point la nuit sur le bois, mais tu l’enterreras le jour même, car celui qui est pendu, est un objet de malédiction auprès de Dieu. Volontairement Jésus a accepté de devenir malédiction devant Dieu, c’est-à-dire de son Père.

Certains diront pourquoi la mort de Jésus sur une croix, nous délivre t’elle de la malédiction plus que la mort des autres crucifiés ?  En effet les évangiles nous apprennent que deux autres hommes ont été crucifiés en même temps que Jésus. Les évangiles nous les présentent comme étant des brigands. Cela veut dire qu’ils sont morts maudit à cause de leurs péchés et non sans cause. Donc ils ne pouvaient nous délivrer de la malédiction. Proverbes 26 : 2  nous dit : Comme l’oiseau s’échappe ainsi la malédiction sans cause n’a point d’effet sur moi ! Jésus était sans péché c’est-à-dire juste, donc la malédiction n’avait pas de prise sur sa vie. Mais Dieu l’a fait devenir péché à notre place, donc il est devenu malédiction à notre place pour nous en délivrer. Lui seul avait cette capacité. Cette délivrance de la malédiction que nous offre Jésus, nous en voyons un premier résultat avec l’un des brigands repentant Luc 23 : 41-13, un des brigands dit : c’est justice pour nous car nous recevons ce qu’on mérité nos crimes, mais celui ci (Jésus) n’a rien fait de mal. Et il dit à Jésus : Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. Jésus lui répondit : en vérité tu seras avec moi dans le paradis, il en est de même pour l’Epouse, pour nous. Il a tant aimé son Epouse qu’il a donné sa vie pour elle, afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole. Afin de la faire paraître devant lui glorieuse, sans tâche, ni ride mais sainte et irréprochable. Aujourd’hui si l’Epouse vit au milieu des épines, elle sait qu’elle n’est plus malédiction ou épines.

 

Commenter cet article