L'amertume nous ferme la porte du royaume de Dieu

Publié le par louis trifault


L’AMERTUME  NOUS  FERME  LA PORTE DU ROYAUME DE DIEU

 

 

Elle est une des raisons les plus importantes pour lesquelles de nombreux chrétiens sont dans la misère, sont malades et s’éloignent de la grâce du Seigneur.

 La racine d’amertume est plus terrible que le manque de pardon car elle développe avec elle : la colère, la fureur, la médisance. C’est la porte ouverte aux esprits immondes (repaissant, ignoble, sale) qui tourmentent la personne.

 

Hébreux 12 : 15 : Veuillez à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu, à ce qu’aucune racine d’amertume ne produise des rejetons et ne cause du trouble, et plusieurs n’en soient affectés.

 

Ruth 1 : 13 Attendriez vous pour cela qu’ils aient grandi, refuseriez-vous pour cela d’appartenir à un homme ? Non, mes filles ! Car mon sort est plus amer que le vôtre, et la main de l’éternel s’est abattue sur moi.

Elle leur dit : ne m’appelez pas Naomi (=beauté, douceur) ; appelez moi Mara (amère) car le Tout-Puissant m’a remplie d’amertume

 

 

Qu’est-ce que la Racine d’amertume ?

 

 

1) L’amertume est une angoisse de l’âme :

-      Elle provoque la tristesse, la désespérance, la contrariété, le manque d’espoir.

-      Elle nous surprend en fonction de nos états d’âme, de situation que nous ne pouvons pas changer.  Nous éprouvons une profonde tristesse accompagnée de sentiments hostiles et de colère réprimée.

-      Elle est un ressentiment qui se transforme en venin pour l’âme.

-      Elle va contaminer jusqu'à détruire la vie de Dieu en nous.

-      Elle détruit également les valeurs de la personnalité.

-      Elle peut détruire complètement la personne.

2) L’amertume est la seule contamination qui nous fait totalement oublier les bonnes œuvres que Dieu et les personnes ont faites pour nous.

-      Elle est la pépinière fertile de l’ennemi, c’est la qu’il prend avantage.

-      C’est la raison pour laquelle les croyants qui désirent vivre une vie victorieuse, doivent vivre continuellement avec un esprit de pardon.

Quand l’amertume n’est pas soignée elle se développe de la façon suivante :

             - A) Elle croit,

             - B) Elle s’accumule,

             - C) Elle mûrit.

-      C’est un ressentiment qui possède des racines qui vont se propager chaque fois plus profondément dans le cœur de l’homme. Elles croissent sournoisement jusqu'à étouffer l’âme. Avant que ce cycle se termine, l’amertume s’est convertie en arbre qui produit de mauvais fruits tels que le ressentiment, la colère, la jalousie et d’autres.

-      Elle se distingue facilement chez les autres néanmoins, il est très difficile à la personne affectée de l’identifier chez elle.

 

 

Quelles sont les racines de l’amertume ?

 

 

1) Lorsqu’il nous a été enlevé quelque chose ou que nous avons perdu quelque chose.

 

C’est l’exemple de Naomie qui a perdu son époux et ses enfants. Chaque fois que quelque chose de grand ou d’important a été arraché de notre vie l’ennemi enverra contre nous un esprit d’amertume. Naomie avait une racine d’amertume contre Dieu, car elle pensait que Dieu lui avait retiré son époux et ses enfants :

Ruth 1 Naomi habite la ville de Bethlehem avec son mari et ses deux fils. Une famine intervient dans cette région et cette famille décide de quitter le pays, pour aller au pays de Moab, afin de trouver de la nourriture. Signalons que Moab est un pays maudit à cause de son origine. Moab= issu du père, c'est-à-dire d’une union entre Lot et une de ses filles. Le mari de Naomi se nomme : Elimélec, ce qui signifie : Mon Dieu est roi, il aurait dû se confier dans l’Eternel pour résoudre son problème au lieu de quitter le pays de la promesse. Résultat il va mourir dans ce pays ainsi que ses deux fils. Naomi décide de revenir dans son pays avec un de ses belles filles. Elle accuse Dieu d’être la cause de son veuvage. Elle a le cœur rempli d’amertume, pourtant son nom signifie douceur.

 Une des raisons pour lesquelles de nombreux croyants souffrent de racine d’amertume, provient de leur manque de conformité face à Dieu. Il faut leur faire remarquer que Dieu est l’auteur de toutes bonnes choses et non des mauvaises.

La personne qui souffre de racine d’amertume risque de vivre toute sa vie avec l’amertume et passera son temps à évoquer ce qu’on lui a fait ou enlevé :

 Ruth 1 : 13 Attendriez vous pour cela qu’ils aient grandi, refuseriez-vous pour cela d’appartenir à un homme ? Non mes filles ! Car mon sort est plus amer que le vôtre, et la main de l’Éternel s’est abattue sur moi.

 Quand Ésaü se rendit compte qu’il avait perdu sa bénédiction, une grande racine d’amertume s’est emparée de lui. Genèse 27 : 34 Lorsque Esaü entendit les paroles de son père, il poussa un grand cri, extrêmement amer et dit à son père : Moi aussi bénis-moi mon père !

 

 

2) Lorsque nous faisons face à des circonstances que nous ne pouvons pas changer.

 

Quand une personne a été surprise par une circonstance qu’elle ne peut changer, elle est aussitôt submergée par le découragement, l’angoisse, la désespérance. Dans ces moments-là nous devons méditer les promesses de Dieu et mettre espoir en Christ. Lorsqu’une personne a été soumise à un problème difficile pendant une longue période et qu’elle se sent incapable de modifier le cours des évènements. Elle est en danger de recevoir un esprit d ‘amertume. Voici l’exemple ou l’expression d’une personne amère : « J’abandonne, je suis vaincue car il n’y a plus d’espoir de changement ».

 

 

3) Quelqu’un blesse nos émotions.

 

Les blessures du passé sont une des raisons pour lesquelles l’amertume fait son apparition dans nos vies. Pour cette raison, lorsque nous sommes offensés nous devons immédiatement pardonner et avant que le soleil se couche.

 Les blessures que nous recevons quotidiennement doivent être guéries au plus vite. Souvenons-nous du cycle des blessures émotionnelles : offenses = manque de pardon = ressentiment = racine d’amertume = haine = cautérisation de la conscience.

Quels sont les signes révélateurs d’une personne souffrant d’une racine d’amertume ?

 Les plaintes et les murmures continuels sur les circonstances de la vie ou contre d’autres personnes. Exode 15 : 22-25 Moïse fit partir Israël de la mer des Joncs. Ils prirent la direction du désert de Chour, et après trois journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent pas d’eau. Ils arrivèrent à Mara, mais ils ne purent pas boire de l’eau de Mara ( ce qui signifie   : amer , amertume), parce qu’elle était amère d’où le nom de Mara qu’on lui donna. Le peuple murmura contre Moïse en disant : que boirons-nous ?

 Moïse cria à l’Eternel, et l’Eternel lui indiqua un certain bois qu’il jeta dans la mer et l’eau devint douce. C’est là que l’Eternel donna au peuple des prescriptions et des ordonnances, et ce fut là qu’il le mit à l’épreuve.

Les personnes touchées par l’amertume sont constamment en colère et médisent continuellement. Ephésiens 4 : 30-31 N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Que toute amertume, animosité, colère, clameur, calomnie, ainsi que toute méchanceté soit ôtée du milieu de vous.

 Elles se rappellent toujours en détail, des noms, des choses, des mots, et des circonstances qui furent dites ou faites. La racine d’amertume se transforme en une analyse de tout. Elles s’isolent, toute personne vivant avec une racine d’amertume s’isole par crainte d’être blessée de nouveau.

Quelles sont les conséquences pour une personne qui souffre d’une racine d’amertume ?

 Elle nous entraîne à nous éloigner du Seigneur. L’amertume a la capacité de nous faire perdre la foi et ceci est un risque que nous ne pouvons pas prendre. Hébreux 12 : 15 Veuillez à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu, à ce qu’aucune racine d’amertume ne produise des rejetons et ne cause du trouble, et plusieurs n’en soient affectés.

C ‘est la cause de nombreuses maladies physiques. Certaines personnes souffrent de diverses maladies physiques à cause de l’amertume. Exemple : arthrite, ulcère, cancer, insomnie, migraine, douleurs de dos. L’amertume nous enferme dans une prison.

Actes 8 : 23 Car je vois que tu es en proies avec l’amertume du fiel et aux liens de l’injustice. Aujourd’hui de nombreux croyants se sentent murés dans des prisons financières et familiales à causes de l’amertume dans leur âme.

L’amertume nous fait oublier toutes les bonnes choses que nous avons reçues de Dieu et des autres personnes. C’est quelque chose qui nous nous couvre, nous aveugle et ne nous permet pas de voir les qualités des autres, nous pensons marcher dans la vérité, contrairement aux autres. Comment nous défaire d’une racine d’amertume ?

 Extraire le positif de tout le mal qui a été fait.

Jérémie 15 : 18-19 Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle ? Pourquoi ma plaie est-elle incurable, ne veut-elle pas se guérir ? Serais-tu pour moi comme une source de déception, comme une eau dont on n’est pas sûr ? C’est pourquoi ainsi par l’Eternel ; si tu reviens à moi je te ferai revenir à ton poste devant moi si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est vil, tu seras comme ma bouche. C’est à eux de revenir à toi, mais ce n’est pas à toi de revenir à eux.

 Dieu dit à Jérémie : Si tu pouvais voir tout le bon et le précieux que je vais extraire de ce mal, je te sortirai de cette douleur bien que je ne t’aie pas envoyé ce problème, je vais faire de tout ceci quelque chose de précieux pour ta croissance et je le convertirai en bénédiction.

Nous ne pourrons jamais guérir d’une douleur, d’une circonstance difficile, d’un désespoir, d’une blessure, si nous ne réalisons pas que de cette épreuve Dieu extraira quelque chose de précieux. Dieu a le pouvoir et l’autorité pour le faire. Pour cela :

 Décider de pardonner et de demander pardon à Dieu mais aussi à la personne que tu reconnais avoir offensée, faire une liste des personnes qui t’ont blessé, fait perdre ou volé quelque chose.

Exprime ton pardon en forme de confession. Sois précis avec chaque mot ou circonstance dans laquelle tu as été blessé, si quelque chose t’a été enlevé, si au cours d’une situation tu as été pris par surprise.

Repens-toi du péché d’avoir jugé Dieu ou la personne qui t’a blessé. Quand il existe un manque de pardon ou une amertume dans notre vie nous jugeons les gens et ceci se convertit en péché ouvrant ainsi une porte à l’ennemi.

 

 

 

 

REPETES CETTE PRIERE :

 

Père au nom de Jésus-Christ, je renonce à toute racine d’amertume dans ma vie et j’annule les conséquences pour l’avoir gardé dans mon cœur.

 

 

 

REPETE :

 

Je pardonne à … (nom de la personne) Seigneur je te confie toute ma douleur et les blessures qui ont été ouvertes. Je renonce)à mon désir de vengeance au contraire je bénis tous ceux qui m’ont blessé. Seigneur je renonce à toute racine d’amertume, de colère, de rancœur, de médisance, de jalousie, et en ton nom je me déclare libre, Amen !

 

 

 

 

L’amertume peut devenir quelque chose de terrible pour ta vie. Apprends à être un homme ou une femme de pardon, aie confiance en notre Seigneur, les circonstances que tu ne peux changer, lui il les changera pour toi. Si tu as perdu quelque chose, il te les rendra d’une manière ou d’une autre, mais ne laisse pas le manque de pardon t’attirer vers une racine d’amertume.

 Dieu a préparé des choses précieuses pour ta vie, ne t’arrêtes pas continue d’avancer. Jésus-Christ est là pour t’aider, Amen !

 

              Révision : Les 7 pas vers la guérison

 

 

1) L’honnêteté : Elle aide à mettre en lumière. Psaume 139 :23-24 Sonde-moi, O Dieu et connais mon cœur ! Eprouve-moi et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise vois, et conduis-moi sur la vie de l’Eternité.

2) L’humilité : On reconnaît sa dépendance à l’égard de Dieu et de ses moyens de délivrance. Jacques 4 :6b-7 Dieu résiste aux orgueilleux mais il fait grâce aux humbles. Soumettez-vous donc à Dieu résistez au diable et il fuira loin de vous. Cela sous-entend une ouverture totale envers les serviteurs de Dieu exerçant la délivrance et la guérison. Jacques 5 : 16a Confessez vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres afin que vous soyez guéris.

3) La repentance : Se détourner complètement du péché et de Satan, on doit haïr tout ce qui est mal dans sa vie et ne pas se compromettre avec. Amos 3 : 3 Deux hommes marchent-ils ensemble sans en être convenus. On ne doit pas se servir de la délivrance pour être délivré de ses problèmes, mais afin de devenir de plus en plus comme Jésus par l’obéissance à tout ce que Dieu demande. La repentance ôte tout droit légal aux esprits impurs.

4) Le renoncement : C’est abandonner le mal et l’action qui résulte de la repentance. Matthieu 3 : 7-8 Produisez donc du fruit digne de la repentance. Cela implique plus que des paroles ; il démontre la repentance l’évidence que l’on s’est vraiment détourné de ses péchés. Renoncer signifie rompre clairement et définitivement avec Satan et toutes ses œuvres.

5) Le pardon : Vouloir pardonner est absolument nécessaire pour la guérison. Matthieu 6 : 14-15 Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre père céleste vous pardonnera aussi, mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre père ne vous pardonnera pas vos offenses.

6) La prière : Demander à Dieu de vous délivrer et de vous libérer dans le nom Jésus car  Joël 2 : 32 : quiconque invoquera le nom de Jésus sera sauvé

7) Le combat : La prière et le combat sont activités séparées et distinctes. La prière s’adresse à Dieu et le combat s’adresse à l’ennemi. Utilisez les armes : de la soumission à Dieu, du sang de Jésus-Christ, de la parole de Dieu, de votre témoignage de croyant .          

Publié dans guérison de l'âme

Commenter cet article