As tu expérimenté la puissance du feu de Dieu?

Publié le par louis trifault

 





 



En Dieu il y a du feu, il en est la source, il est l’origine du feu. Rappelons nous que nous avons été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. Dieu a mis une part de son feu dans la vie d’Adam et d’Eve. Lors de la chute d’Adam, le feu de Dieu s’est éteint dans sa vie. Il a été remplacé par un autre feu, un feu d’une autre origine : Le feu de la rébellion, le feu de la révolte. Un feu qui peut se nommer feu de l’indépendance, mais qui en réalité se nomme feu de l’esclavage. L’homme ne peut pas vivre sans feu… sinon la mort vient car le feu provoque la vie, donne le désir de vivre, d’agir. Même l’amour a besoin de feu pour s’exprimer. Ne parle t’on pas de déclarer sa flamme à l’être aimé. D’autre part nous pouvons dire qu’il n’y a pas de flamme sans feu. Le feu dégage une puissance d’action : fait rougir le fer, cuit les aliments, combat le froid.

Il agit également dans le spirituel, c’est ce que nous allons développer. Nous avons besoin de retrouver notre feu d’origine : c’est-à-dire en Dieu par le Saint-Esprit. Il est notre feu d’origine. Il y a du feu en Dieu, c’est pourquoi il nous arrive de ressentir une chaleur quand on nous impose  les mains ou que des personnes prient pour nous.

- Deutéronome 4 : 24 : Car l’Éternel, ton Dieu est un feu dévorant, un Dieu jaloux.

 

Nous allons prendre, dans la bible, deux exemples d’homme qui ont expérimenté le feu de Dieu et un pays : Israël

 

- 1°) Moïse

 

Lors de l’étude sur le feu de l’âme ou de la chair, nous avons vu comment Moïse, que Dieu appelle à devenir un libérateur pour son peuple en esclavage, frappe et tue un Egyptien dans un mouvement de colère, par ce geste il met sa vie en péril. Pharaon cherche à le faire mourir. Moïse fuit dans le désert pour sauver sa vie. C’est dans le désert que nous le retrouvons 40 ans plus tard. Il est devenu berger du troupeau de son beau-père (pendant 40 ans il a vécu au milieu d’un peuple ennemi d’Israël et qui adore de faux dieux). Un jour il mène le troupeau de son beau-père vers un lieu qui se nomme Horeb ou montagne de Dieu. C’est là que Dieu l’attend, lui donne un rendez-vous, une occasion de repartir dans l’appel de Dieu  pour sa vie. Moïse a maintenant 80 ans, sans doute croit-il que Dieu l’a abandonné pendant ces 40 ans dans le désert. Moïse a regretté son geste mainte et mainte fois. Il a certainement pensé, j’ai raté le plan de Dieu pour sa vie.

Dieu l’attend à Horeb, ce qui signifie : Désert, desséché. Moïse n’a plus de but pour sa vie, tout est desséché ! mort, sans vie. Comme dans la vison donnée par Dieu à Ezéchiel : une vallée d’ossements humain desséché, à qui il va redonner la vie en prophétisant sur l’ordre de Dieu. Certainement que Moïse connaît la culpabilité, mais avec Dieu il y a toujours une deuxième « chance » ou un nouveau départ. C’est lui qui dirige les pas de l’homme pour que ses plans à lui, se réalisent.

Moïse connaît bien le désert, à maintes reprises il a vu des buissons sous l’effet du soleil dans le désert s’enflammer et se consumer. L’évènement est courant dans le désert avec certains arbustes. Dieu vient confronter Moïse dans ce qu’il connaît, dans ses habitudes, Dieu attire son regard par un buisson qui brûle mais  ne se consume pas.

Exode 3 : 2 à 4 : L’ange de l’Éternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d’un buisson. Moïse regarda et voici le buisson était tout en feu et le buisson ne se consumait point, Moïse dit : je veux me détourner pour voir qu’elle est cette grande vison et pourquoi le buisson ne se consume point. L’Éternel vit qu’il se détournait pour voir et Dieu l’appela du milieu du buisson et dit : Moïse ! Moïse ! Et il répondit me voici.

Dieu l’attend dans cette attitude ! Je veux me détourner. Et au verset suivant nous lisons : L’Éternel vit qu’il se détournait.

Se détourner signifie : quitter le chemin, changé de chemin, s’éloigner de …  retourner vers … Autrement dit Moïse est entré dans la voie de la repentance. Même si l’action citée ne fait allusion qu’a l’aspect naturel, Dieu invite Moïse à la repentance, Moïse accepte et toute sa vie va changer. Moïse avait besoin de passer par la repentance pour retrouver le vrai, et entrer dans l’appel de Dieu pour sa vie. Tout comme le fils prodigue qui se détourne de « ses cochons » pour retrouver sa véritable identité de fils auprès de son père.

Par la repentance les yeux de Moïse s’ouvre et son cœur aussi. Devant le buisson ardent Moïse expérimente la puissance du feu de Dieu, le feu de l’Esprit. Ce feu symbolise la présence de Dieu, le feu éclaire, purifie, délivre, consume le péché, la paille ou les œuvres de la chair

 

1)     Moïse expérimente la sainteté de Dieu, le verset 5 dit : N’approche pas d’ici, ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte.

2)     Moïse reçoit la révélation de qui est Dieu, le verset 6 dit : je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob et au verset 15b : Voilà mon nom pour l’éternité. Voilà mon nom de génération en génération et au verset 14a : je suis celui qui suis.

3)     Moïse reçoit la crainte de Dieu. Exode 3 : 6b Après la révélation du vrai Dieu, il est écrit : Moïse se cacha le visage car il craignait de regarder Dieu.

4)     Moïse découvre la compassion de Dieu et sa miséricorde. Verset 7 : j’ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte et j’ai entendu les cris qui lui font pousser ses oppresseurs car je connais ses douleurs, verset 9 : Voici les cris d’Israël sont venus jusqu'à moi et j’ai vu l’oppression que leur font souffrir les Égyptiens.

5)     Moïse découvre qu’il n’est pas rejeté par Dieu, il est choisi, verset 10 : Maintenant va je t’enverrai auprès de Pharaon et tu feras sortir mon peuple d’Égypte, les enfants d’Israël.

6)     Moïse reçoit le plan de Dieu pour sortir le peuple esclave en Égypte (Exode 3 :15 à 22) tu parleras aux enfants d’Israël, va rassembler les anciens d’Israël et dit leur : je vous ai vus, et j’ai vu ce qu’on vous fait en Égypte.

7)     Moïse reçoit pour sa mission l’équipement et la puissance Exode 4 : 2 à 9 l’Éternel lui dit : Qu’il y a-t-il dans ta main ? il répondit : une verge. Jette là par terre dit l’Éternel à Moïse : et elle devint un serpent. Moïse fuyait devant lui. L’Éternel dit : étends ta main, et saisi le serpent par la queue. Il étendit sa main et le saisit, le serpent redevint une verge dans sa main.

8)     Moïse expérimente la patience de Dieu, Exode 4 : 10 à 17 Moïse refuse sa mission en argumentant avec Dieu, car j’ai la bouche et la langue embarrassées, puis au verset 13 Moïse dit : Ah seigneur envoie qui tu voudras envoyer. Devant la colère de Dieu, Moïse accepta sa mission avec son frère Aaron. Moïse repart du buisson ardent complètement changé de l’intérieur, c’est à dire du cœur. Le feu d’en haut  ou de l’esprit fait de Moïse un véritable homme de Dieu, un véritable libérateur pour le peuple d’Israël capable d’affronter Pharaon, les magiciens d’Égypte et la puissance des faux dieux de ce pays.

 

 

 

 

 

 

Rappelons les 8 points que Moïse découvre dans sa rencontre avec le feu de Dieu. Tout d’abord Dieu l’invite à passer par la repentance c’est à dire abandonner ses expériences du feu de la chair.

 

-         Moïse expérimente la sainteté de Dieu

-         Moïse reçoit la révélation de qui est le vrai Dieu

-         Moïse découvre la compassion de Dieu

-         Moïse découvre qu’il est toujours choisi, malgré ses échecs et ses entreprises malheureuses

-         Moïse reçoit le plan de Dieu pour libérer Israël, quand Dieu envoie, il donne un plan

-         Moïse reçoit l’équipement et la puissance.

-         Moïse expérimente la patience de Dieu et son secours  

 

L’expérience du feu de Dieu, Moïse va la vivre pendant 40 ans dans diverses circonstances : lors de l’offrande du 1er holocauste le feu de Dieu est descendu consumer l’holocauste, signe de l’acceptation de Dieu. Lévitique 9 : 24.

Exode 19 : 18 Le mont Sinaï était tout en fumée, parce que l’Éternel y était descendu au milieu du feu, cette fumée s’élevait comme la fumée d’une fournaise, et toute la montagne trembla avec violence. Verset 20b : l’Éternel appela Moïse sur le sommet de la montagne. Et Moïse monta.

Malgré toutes ces expériences avec le feu de Dieu,  Moïse va connaître la chute et mourra dans le désert avec les incrédules en dehors de la terre promise. Moïse c’est l’homme de Dieu qui jusqu'à ce jour a dirigé la plus grande Église au monde, environ 3 millions de personnes. Constamment, il a dû combattre l’incrédulité ambiante manifestée par le peuple Hébreux.

Exode 14 : 11 le peuple Hébreux dans le désert, après être sorti d’Égypte et traversé la mer rouge à pied sec, adressa ce reproche à Moïse : N’y avait-il pas de sépulcres en Égypte, sans qu’il soit besoin de nous mener mourir au désert ? Que nous as-tu fait en nous faisant sortir d’Égypte ? Voilà la préoccupation des Hébreux dans le désert : les sépulcres d’Égypte. A d’autres moments ils regrettent les oignons.

 Nombres 20 : 5 nous montre le peuple Hébreux assoiffé dans le désert, le peuple cherche querelle à Moïse. Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d’Égypte, pour nous amener dans ce méchant pays. Ce n’est pas un lieu où l’on puisse semer, et il n’y ni figuier, ni vigne, ni grenadier, ni eau à boire. Moïse et Aaron intercèdent en faveur du peuple auprès de l’Éternel. Voici sa réponse Nombres 20 : 8 à 12 : prends la verge et convoque l’assemblée toi et ton frère Aaron. Vous parlerez en leur présence au rocher et il donnera ses eaux, tu feras sortir pour eux de l’eau du rocher, et tu abreuveras l’assemblée et leur bétail. Moïse et Aaron convoquèrent l’assemblée en face du rocher. Moïse excédé par ce peuple qui murmurent constamment, dit : Écoutez donc rebelles ! Est-ce de ce rocher que nous ferons sortir de l’eau ? Puis Moïse leva la main et frappa le rocher avec la verge. L’assemblée but, et le bétail aussi.

 Alors l’Éternel dit à Moïse et Aaron : parce que vous n’avez pas cru en moi, pour me sanctifier aux yeux des enfants d’Israël. Vous ne ferez point entrer cette assemblée dans le pays que je lui donne. Voila les conséquences de ce feu de l’âme exprimé à travers la colère de Moïse : Moïse et Aaron n’entreront pas en terre promise. Ils mourront dans le désert avec les incrédules. Oui prenons garde à l’incrédulité de notre entourage, elle peut nous faire perdre le feu de l’Esprit et nous inciter à agir dans la chair. Constamment Moïse a affronté l’incrédulité. Nous pouvons dire que sur 3 millions de personnes, il y avait 3 croyants réels : Moïse, Josué et Caleb. C’est la plus grande montagne qu’il a dû escalader : l’INCRÉDULITÉ.          

      

 

Commenter cet article