Délivrer les captifs

Publié le par louis trifault

DÉLIVRER LES CAPTIFS!

 

  

Francis Frangipane

 

 

 

Traduction Dominique François

 

 

 Dans les dernières heures de cet âge une grande armée se lèvera. Elle sera formée de nombreuses personnes qui étaient boiteuses et opprimées spirituellement. En fait, une multitude qui est en queue aujourd’hui, sera en tête pour entrer dans Sa gloire.

 

 

 

Quand nous considérons cette période, le temps du jugement, de la gloire et de la terreur, nous devons fixer nos yeux sur la grâce et les desseins de Dieu. Les Écritures nous disent que «Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement» (Héb. 13.8). Christ ne cesse d’être le rédempteur de l’humanité, même dans au temps du jugement divin. Nous pouvons nous poser la question : «Ne vient-Il pas dans sa colère?» Oui. Mais le «Lion» qui est le seul digne «d’ouvrir le livre» est aussi un «Agneau comme immolé» (Apo. 5.5,6). Christ ne cessera pas d’être le rédempteur, même «dans sa colère, Il se souviendra de ses compassions» (Hab. 3.2).

 

 

 

En vérité, beaucoup de ceux qui n’ont pas été fidèles au Seigneur au cours des dernières années découvriront une nouvelle grâce dans les jours qui viennent. Ces jours seront pour eux des jours de restauration et de guérison.

 

 

 

«En ce jour-là, dit l’Éternel, je recueillerai les boiteux, je rassemblerai ceux qui étaient chassés, ceux que j’avais maltraités.» (Mic. 4.6)

 

 

 

Nous pensons et craignons, que la justice du Seigneur requiert qu’Il punisse ceux qui sont tombés dans l’esclavage. Il est clair que le péché a de lourdes conséquences. Cependant, la miséricorde du Seigneur triomphe de Son jugement (Jacq. 2.13). Dieu voit tout au travers de la restauration et de la rédemption.

 

 

 

«Voici, en ce temps-là, j’agirai contre tous tes oppresseurs; je délivrerai les boiteux et je recueillerai ceux qui ont été chassés, je ferai d’eux un sujet de louange et de gloire dans tous les pays où ils sont en opprobre.» (Soph. 3.19)

 

 

 

Le Seigneur ne traite pas seulement le problème de notre péché, Il confronte aussi nos oppresseurs. Nous ne sommes pas les ennemis de Dieu comme l’est satan. Cependant, nous pouvons être le premier champ de bataille de la guerre entre le ciel et l’enfer! Quand nous péchons, nous avons la responsabilité de nous repentir, mais c’est le diable qui essaye de nous ravir au Seigneur et le Seigneur qui désire nous délivrer du diable. En réalité, c’est entre eux que la guerre fait rage. Nous devons choisir dans quel camp nous sommes.

 

 

 

Méditons ceci. Jésus a commencé Son ministère terrestre avec une prophétie tirée du livre du prophète Ésaïe. Le texte qu’Il a cité définissait parfaitement Sa nature et Sa mission : «L’esprit du Seigneur, l’Éternel, est sur moi, car l’Éternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance. Pour publier une année de grâce de l’Éternel, et un jour de vengeance de notre Dieu; pour consoler tous les affligés.» (Ésaïe 61.2)

 

 

 

Dieu, le Père éternel, a envoyé Son fils sur terre, Il l’a oint de puissance pour que Jésus puisse proclamer la liberté aux captifs. Quand quelqu’un est incarcéré par le péché, il est enfermé dans une prison qui n’est pas faite de ciment et d’acier, mais d’accusation, de peur, de honte, de regret et d’addiction au péché lui-même. Le directeur de cette prison n’est autre qu’un «homme fort» démoniaque (Lc 11.21). Quand Jésus vient, Il domine cet homme fort. Christ a payé notre caution et Il nous a libérés. Il n’a pas condamné les prisonniers, Il les a fait sortir de leur prison. Notez aussi que Jésus, quand il a parlé dans le temple, a terminé cette prophétie d’Ésaïe au milieu d’une phrase. La promesse continue en décrivant le complet dessein de Dieu en Christ. Je cite : «Pour publier une année de grâce de l’Éternel, et un jour de vengeance de notre Dieu.» Ésaïe 61.2. J’aime le fait que Christ proclame une année de grâce, mais un seul jour de vengeance. Telle est la balance dans le cœur de Jésus, Sa colère dure une nuit, mais Sa miséricorde est éternelle. Pourtant, il y a une dimension de la vengeance de Dieu qui prend sa source dans Sa miséricorde. En fait, pour les victimes d’injustice ou d’attaque spirituelle, la vengeance de Dieu est souvent un temps pendant lequel les prisonniers sont délivrés.

 

 

 

C’est précisément pendant le jour de vengeance que Christ vient pour «Consoler tous les affligés; pour accorder aux affligés de Sion, pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu.» C’est aussi un temps pendant lequel notre potentiel spirituel se libère et notre destinée s’accélère, quand ceux qui étaient oppressés deviennent«des térébinthes de la justice, une plantation de l’Éternel, pour servir à sa gloire

 

 

 

La colère de Dieu vient pour détruire ce qui nous détruisait! Le combat que beaucoup de chrétiens mènent n’est pas juste contre le péché, mais contre la puissance démoniaque qui se trouve derrière. L’ennemi vole notre joie, notre force, notre santé et nous laisse vulnérable à la  dépression et au péché.

 

 

 

Christ réconforte notre affliction en désarmant la partie démoniaque de notre combat. Le Seigneur nous libère pour que nous libérions les autres. À ceux qu’Il vient juste d’encourager, Il dit : «Ils rebâtiront sur d’anciennes ruines, ils relèveront d’antiques décombres, ils renouvelleront des villes ravagées, dévastées depuis longtemps.» (Ésaïe 61.4)

 

 

 

Ce n’est pas comme théoricien que j’écris ces lignes, mais comme quelqu’un qui lui-même a connu la dévastation et que Dieu a délivré. Aujourd’hui, je fais partie de cette armée qu’Il utilise pour relever d’anciennes ruines et renouveler des villes ravagées, dévastées depuis longtemps. N’abandonnez pas la partie en ce qui concerne vos bien-aimés. Dans les jours qui viennent, des dépendants de toutes sortes feront partie des témoins les plus efficaces de la grâce divine. De nombreux chefs de gangs et homosexuels passeront par l’œuvre régénératrice du Saint-Esprit et, en tant que nouvelles créatures en Christ, seront utilisés puissamment par Dieu.

 

 

 

Que la victime de l’oppression soit un bien-aimé, un ami ou vous-même, le Seigneur est ici pour consoler ceux qui ont le cœur brisé et proclamer la liberté aux opprimés. Il est venu, non pour condamner, mais pour délivrer les captifs.

 

 

 

Francis Frangipane

 

Ministries of Francis Frangipane

 

Email: francis1@frangipane.org

 

 

 

 

==================================

 

LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.

 

Publié dans Liste d'Elie

Commenter cet article