Discernons la volonté de Dieu : ce qui est bon agréable et parfait

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, agréable et parfait.                                   Romains 12-2

 

NBS : Ne vous conformez pas à ce monde-ci, mais soyez transfigurés par le renouvellement de votre intelligence, pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, agréé et parfait.

 

Semeur : Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.

Dans ce verset, selon les traductions, nous retenons plusieurs verbes dans une forme active et permanente : Ne vous conformez pas, soyez transformés, afin que vous discerniez,  ne vous laissez pas modeler, laissez-vous transformer, afin de pouvoir discerner, soyez transfigurés, ne suivez pas les coutumes du monde, laissez Dieu vous transformer en vous donnant une intelligence nouvelle ou en renouvelant vos pensées.

Chacun de ces verbes dénote une action continue, (pas une action d'un moment)  pour nous emmener vers un but, une destination : être capable de discerner la volonté de Dieu pour chacune de nos vies : ce qui est bon, agréable et parfait, ou ce qui est bon, ce qui lui fait plaisir, ce qui est parfait.

Chacun de ces verbes mérite un développement pour mieux en comprendre le sens, la substance et qu'il porte du fruit dans nos vies. C'est ce que nous ferons plus loin.

Nous constatons également que le résultat de l'action de ces verbes dépend de chacun de nous, de notre participation, de notre obéissance à la Parole de Dieu, de notre désir actif de lui plaire. Dieu nous donne tous les ingrédients nécessaires, avec le mode d'emploi pour que nous ayons le succès : sa Parole, le Saint-Esprit, sa grâce, et toutes ses directives. Dans ces verbes, nous notons deux attitudes :

1- ne vous laissez pas modeler, c'est-à-dire tenons-nous en éveil constamment.

2-la deuxième attitude nous demande l'abandon entre les mains de Dieu : Laissez Dieu vous transformer.

Quand nous acceptons Jésus, comme notre Sauveur et notre Seigneur, notre esprit reprend vie, mais la conversion de notre âme reste à faire et cela dépend de nous, de notre prise de conscience de cette situation.

Pendant la première période de notre existence, au cours des années passées sans Dieu, nous n'avions ni la présence de Dieu, ni la connaissance de ses voies. Par conséquent, nous avons appris à mener une vie sans Dieu, c'est-à-dire sans tenir compte de lui dans les décisions que nous prenions. Nous étions sous l'influence des ténèbres de ce monde, ou du dieu de ce monde, c'est-à-dire Satan. Quand nous venons à Jésus, il ne suffit pas d'appuyer sur la touche « effacer » ou « supprimer » pour que tout ce passé disparaisse. Tout ce que nous avons appris, expérimenté, cru, avant de connaître Jésus est encore enregistré dans nos mémoires.

Imaginons notre cerveau comme un ordinateur. Je peux être en possession du meilleur ordinateur du monde, avec le meilleur processeur, doté d'une grande mémoire, etc. mais s'il est équipé avec des logiciels médiocres, sa capacité de travail sera bien mince, il va boguer, se planter...

Avant de venir à Jésus, notre cerveau a été programmé avec de mauvais logiciels. Ces logiciels ne nous permettent pas de développer tout le potentiel que Dieu a mis en nous.

Cette espérance nous la possédons comme une ancre de l'âme  sûre et solide, elle pénètre au-delà du voile.                                                            Hébreux 6-19

À l'image de cette ancre de l'âme dont nous parle ce verset, ces logiciels sont comme des ancres du diable qu'il essaie encore de manœuvrer, ou qu'il manœuvre à sa guise selon notre ignorance, notre complaisance, ou la liberté que nous lui accordons en cédant à la séduction, à ses mensonges, ou à la convoitise.

Si nous voulons tirer le meilleur profit de cet ordinateur, il faut désinstaller tous les mauvais programmes, tous ses mauvais logiciels et les remplacer par des bons, adaptés au travail que nous désirons accomplir avec cet ordinateur. Mais cela ne suffit pas, il faudra équiper l'ordinateur d'un antivirus pour faire face à tous les virus envoyés pour bloquer, détruire cet ordinateur. Car il y a des personnes qui utilisent leur intelligence, leur savoir-faire en informatique, pour détruire en créant des virus, des spams, etc.

Le diable agit de la même manière avec  notre âme en nous bombardant de pensées négatives, impures, d'injustice, de vengeance, de rejet, etc. pour bloquer notre développement spirituel,  notre intimité avec Dieu, notre communion fraternelle, notre maturité spirituelle, etc.

Se conformer signifie : accepter de se rendre conforme, être semblable au modèle du milieu de vie, au modèle proposé par le monde, la mode, se calquer sur... Imiter, devenir conforme, se comporter de manière à être en accord, de manière à être accepté, s'accommoder, se plier, se régler, suivre, s'accorder.

Devenir conformiste : c'est le fait de se conformer aux normes (nous parlons de normes européennes) aux usages, l’attitude passive de celui qui se conforme aux idées, aux usages de son milieu, aux traditions, à la culture, à la mode, aux coutumes, nous parlons de conformité aux usages établis, à la religion dominante.

Se conformer signifie aussi « prendre la forme de » d'un modèle, un contenant, un moule. Se conformer signifie donc se tenir à l'intérieur d'une forme d’un modèle déterminé, ou encore agir et réagir en accord avec les standards, les attitudes et pratiques qui existent ou qui prévalent autour de nous.

Par exemple un liquide prend la forme où se conforme aux récipients dans lesquels nous le versons : un verre, une bouteille, un arrosoir, etc.

Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l'ignorance.                1 Pierre 1-14

L'ignorance nous est présentée, ici, comme un contenant qui nous limite, nous maintient dans les ténèbres.

Ne vous laissez pas modeler : modeler signifie : façonner un objet en lui donnant une forme déterminée par exemple avec une substance molle. Tout de suite, nous pensons à la pâte à modeler que nous donnons aux enfants, avec laquelle ils pourront jouer. Ils façonnent facilement toute forme d'objet ou d'animal, en suivant leur imagination.

La Bible nous demande de ne pas nous laisser façonner comme cette pâte, par notre environnement, par la mode du moment, par l'influence de ceux qui veulent nous dominer. Dieu nous a créés avec une volonté, c'est à nous de réagir. Certains se laissent modeler suivant l'image de leur idole : chanteur, vedette sportive en adoptant leurs looks, coiffures, lunettes, langages, etc.

Transformer signifie : métamorphoser (metamorpho en grec), changer dans une autre forme, être transfiguré, l'apparence de Christ fut changée et il resplendit d'un éclat divin sur la montagne de la transfiguration.

Dans transformer, nous trouvons deux mots « trans » et « former »

« Trans » signifie aller au-delà du modèle, au-delà de la forme actuelle, d'une forme déterminée, établie, imposée ou encore changer en forme, en nature, en apparence et en structure.

Pour être transformé, comme la chrysalide en papillon, nous avons besoin d'élever notre regard, notre espérance vers les choses d'en haut, c'est-à-dire vers Dieu, vers la vie et la marche par l'Esprit. Nous avons besoin d'aligner nos pensées sur les pensées de Dieu. Comme la chrysalide, c’est à nous que revient la décision de sortir du cocon, dans lequel le monde nous enferme. Nous devons exercer toute notre énergie avec persévérance, afin de fortifier nos muscles de la foi. Par dessus tout, nous exposer aux rayons du soleil de justice : Jésus.

La Bible NBS dit : « Soyez transfigurés », cela signifie être transformés, changés dans une autre forme ou une autre nature.

Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, il les conduisit seuls à l'écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants et d'une telle blancheur qu’il n'est pas un foulon sur la terre qui puisse blanchir ainsi.                                                       Marc 9- 2 et 3

En réalité que s'est-il passé ?

La véritable personnalité de Jésus cachée à l'intérieur de son corps ou de son enveloppe est apparue d’une manière visible. Cette expérience de Jésus démontre que cela est possible pour nous aussi. C'est le but vers lequel nous devons tendre. Notre regard doit être fixé sur cet objectif :

Nous laisser transformer par le renouvellement de notre intelligence, de nos pensées, avec la Parole de Dieu et le Saint-Esprit.

Cette expérience de Jésus nous montre que nous avons besoin de revenir au modèle original. 

Renouveler veut dire rendre neuf de nouveau. Cela veut assurément dire que ce fut le modèle initial qui était en nous à la fondation du monde, mais qui a été endommagé, corrompu par le péché. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Nous avons juste besoin de revenir au modèle original qui est celui de Christ. Jésus-Christ est le modèle parfait de l'être humain, que Dieu avait à l'esprit lorsqu'Il créa l'homme à son image selon sa ressemblance. Jésus est ce qu’Adam n'a pas pu être. C’est la raison pour laquelle il est appelé le « dernier Adam ».

C'est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.               1 Corinthiens 15 : 45

Il est le moule dans lequel nous voulons être coulés pour devenir conformes à Lui. Rejeté par les hommes, il ne s'est jamais rejeté lui-même, car Il savait qui Il était. Il n'avait pas besoin de l’appréciation des hommes de son époque.

Il est le modèle parfait d'amour, d'intégrité, de sainteté, de pureté, d'excellence, de puissance, de force, de sagesse, d'abondance, de paix, de domination et de souveraineté. Il a manifesté la domination sur toute la création : la tempête, les esprits mauvais, la végétation, les animaux, et même sur la mort, puisqu'Il est ressuscité. Il n'a jamais manqué de rien. Sa mentalité, ses valeurs, ses habitudes et ses œuvres (actions) sont celles que chacun de nous désire imiter et pratiquer, afin de vivre sur terre une vie accomplie et épanouie.

Le défi est le suivant, pour devenir conformes à Lui, nous devons être transformés en ramenant nos pensées à leur état d'origine c'est-à-dire en pensant comme Dieu pense, en voyant comme Dieu voit, en vivant comme Dieu a vécu sur terre par Jésus avec la mentalité et les principes du royaume. Souvenons-nous des Hébreux dans le désert, bien que libérés de l’esclavage de l’Egypte, leurs âmes étaient restées pleines de l’Egypte. En agissant ainsi nous participons à la libération du royaume de Dieu.

Comment penser comme Dieu pense ? En nous laissant imbiber chaque jour par la Parole de Dieu. Sans la lecture assidue de la Parole de Dieu, il nous sera difficile de changer de mentalité et d’être transformés à l’image de Jésus.

 

 

Publié dans Identité en Jésus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article