La formation spirituelle a un prix

Publié le par Fils d'Abraham en Jésus mon sauveur

Par Francis Frangipane

 

 

«Il y a deux sortes de chrétiens – ceux qui sont formés et ceux qui ne le sont pas», remarquait un pasteur que j'ai rencontré dernièrement. J'étais complètement d'accord avec lui. En fait, trop de gens parmi nous voient l'expérience du salut comme une fin en soi et dans un sens, c'est vrai. Néanmoins, cette fin en soi est en réalité le commencement d'un cheminement qui a pour but de nous transformer à l'image de Christ. La «nouvelle naissance» nous fait passer des ténèbres à la lumière et entrer dans une destinée qui implique persévérance, foi et formation spirituelle.

Acceptons donc que le but du Seigneur n'est pas simplement de nous sauver, mais aussi de nous former et que cette formation a un prix. Nous devons faire des choix de vie, passer du temps à notre développement spirituel et capituler complètement, pour connaître les merveilleuses voies de Dieu. Notre transformation est la finalité de ce cheminement. Jésus a dit:

«Le disciple n'est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître.» (Luc. 6.40).

 

LA FORMATION – NOMBREUSES APPROCHES

 

La formation spirituelle s'exprime de diverses manières, mais un coeur enclin à être transformé est à la base de tout progrès. En ce moment même, vous pouvez accélérer votre transformation en prenant votre Bible et en demandant au Saint-Esprit de vous enseigner. Souvenez-vous que Jésus a dit : «Mais le Consolateur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toute chose, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.» (Jean 14.26).

Le Saint-Esprit nous guide, nous réconforte et nous donne de la force. Il est notre compagnon de vie, Celui qui nous enseigne «en toute chose». Approchez-vous de ce «formateur» particulier. Ouvrez votre Bible et demandez au Saint-Esprit qu'Il vous donne discernement et révélation afin que vous soyez transformés.

Prenez des notes quand le Saint-Esprit vous montre des vérités ou qu'Il vous explique des mystères. Gardez un carnet et un crayon sur votre table de chevet pour retranscrire les rêves importants ou les révélations que le Seigneur vous donne pendant votre sommeil. (Psaume. 127.1)

C'est pourquoi vous ne voulez pas simplement demander au Seigneur de vous sauver, mais aussi de vous former et de vous donner du discernement et des révélations. Un chrétien qui n'est pas formé suit son train-train mais il ignore complètement les dynamiques spirituelles qui l'influencent. L'homme mûr au contraire discerne ce qui se passe dans la vie de tous les jours. Il est conduit par le Saint-Esprit et il est efficace dans tous les domaines.

«Vous en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait, et non d'une nourriture solide. Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice ; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.»

(Hébreux. 5.12-14).

Ces derniers fonctionnent avec succès et courage dans toutes les dimensions de la vie, parce qu'ils ont suivi une formation.

 

FORMATION POUR DES MINISTÈRES MATURES

 

Non seulement le Saint-Esprit nous enseigne, mais le Seigneur suscite aussi des ministères pour nous former et nous équiper. Dieu nous a créés pour être interdépendants les uns des autres. Je sais que Dieu ne m'enseignera pas certaines choses directement, mais par l'entremise des autres.

Notez qu'un ange a conseillé à Corneille de rencontrer Pierre afin que celui-ci lui explique la vérité sur Jésus-Christ. Pourquoi ne lui a-t-il pas parlé directement? Parce qu'il était important que Corneille apprenne ces choses d'un autre homme. L'humilité requiert que nous appréciions l'influence et l'enseignement de conseillers éclairés.

Le Seigneur ne veut pas que nous nous soumettions aveuglément aux autres. Il nous appelle plutôt à découvrir Christ révélé dans le coeur des responsables.

 

Cherchez le Bon Berger manifesté dans l'amitié réconfortante de votre pasteur; écoutez Christ le prophète vous guider vers la justice au travers de la voix et de l'exemple d'un prédicateur. Quel que soit le ministère – évangéliste, pasteur, prophète, docteur ou apôtre, vous devez discerner la personne de Christ dans celui qui exerce ce don. S'il vous propose de vous former, ne craignez pas de vous soumettre à son ministère, dans la foi.

Tout en vous centrant sur le Seigneur, gardez à l'esprit que: «Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète, ou celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste.» (Matt. 10.41).

Celui qui «reçoit un prophète» ou «un homme juste», recevra aussi sa «récompense».

Recevoir quelqu'un «au nom de» son autorité spirituelle, c'est reconnaître l'appel qui est sur cette personne et discerner qu'elle possède quelque chose dont vous avez besoin. C'est aussi de vous mettre en position de croissance accélérée au travers de ce que cette personne peut vous impartir (Matthieu. 10, Romains. 1.11 et I Théssaloniciens. 2.8).

LES RESPONSABLES NE PRENNENT JAMAIS LA PLACE DE CHRIST

Il est évident que le responsable dont Dieu se sert temporairement pour vous former ne prend jamais la place de Christ. Le Seigneur utilise simplement cette personne pour vous former dans un domaine précis. Ainsi, quand vous rencontrez un responsable que vous appréciez et que vous respectez, soumettez-vous à lui dans le Seigneur, sachant que Christ Lui-même vous forme au travers de cet homme ou de cette femme de Dieu.

«Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ.» (Éphésiens. 4.11-12).

Souvenez-vous que votre but n'est pas de suivre les hommes, mais d'être formés et équipés afin de servir.

À une époque où certaines familles possèdent nombre de Bibles, mais pas une minute pour l'étudier, Jésus veut que nous poursuivions sérieusement une formation spirituelle.

Francis Frangipane

Francis Frangipane Ministries

www.frangipane.org

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article